Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 07:05

 

Pour découvrir l'extérieur du site fortifié, veuillez cliquer ici

 

 

Un logis renaissance

Le logis

* Je vous ai montré beaucoup de systèmes défensif, vous imaginez donc que cette construction n'est qu'une forteresse.

Que nenni !

* Fénelon fut un véritable château d'habitation pour ses multiples seigneurs.

* Le logis est très lumineux (avec ses fenêtres à meneaux en croix ainsi que de belles lucarnes), vaste et agréable.

* Je suis étonné par l'asymétrie du château ainsi que de ses tours défensives.

* Ses origines médiévales se retrouvent dans les bâtiments construits sur le rocher.

* Il est amusant de voir :

- Une archère cruciforme avec son évolution en arquebusière...
.... Côtoyer une petite fenêtre avec jolis rideaux et pot de fleur.

- Puis, sur la courtine, une fenêtre dont je ne peux dire si elle est Gotique ou Romane.

 

Lentement, j'entre dans la cour intérieure

26 - Je contourne la façade Nord-Ouest pour arriver.....

27 - ..... Sur la luxueuse façade Nord-Est posée sur le rocher.

Avez vous remarqué la nouvelle fonction des consoles pour mâchicoulis ?

28 - Le pont levis a perdu sa fonction d'isolement. Le talus médiéval a été remplacé par un double escalier majestueux.

29 - Je franchis le pont. En me retournant, je vois l'ombre du temps.

 

26 27 28 29

 

 

     L'intérieur :

La cour

30 - L'ambiance est plus festive que guerrière, je m'amuse avec les ombres.

31 - Depuis les arcades, j'observe le logis.

32 - Les arcades soutiennent une promenade avec balustres.

33 - La ronde tour n'est point défensive, elle abrite un escalier.

34 - Soudain je vois l'élément indispensable dans un château. Autour de ce puits s'articule les bâtiments.

35 - Le puits a une profondeur de 90 mètres. La roche étant si dure que son creusement est un tour de force. Les archéologues supposent qu'il a été aménagé dans une faille naturelle.

 

30 31 32 33 34 35

 

La beauté intérieure.... des bâtiments

* La visite du château étant payante, je ne vais pas tout vous montrer.

* Certaines salles montrent une rusticité qui me sied.

* Elles comportent quelques cheminées rudimentaires.

* Evidemment, des systèmes de tir sont présents dans certains murs.

Et qu'y a-t-il proche des "trous défensifs" ?

* Evidemment, ma "passion" (ou plutôt ce que j'adore trouver) : Les latrines.

 

La terrasse

* Je pressens qu'à cet endroit quelques "pique-niques" ont été organisés par la maîtresse de maison.

Quelle vue magnifique ont admirée les invités !

* Mais il est fort probable que durant les périodes d'insécurité, cette terrasse a reçu des canons.

La modernité a effacé les preuves guerrières du château

 

 

Histoire du château :

* Vers l'an 1000, une famille nommée Fénelon possède de nombreuses terres dont Sainte Modane.

* Au 14ème siècle, la Guerre de Cent ans décime la région.

* En 1360, par le traité de Brétigny, le seigneur de Fénelon rend hommage à Edouard III, Roi (voir titre de noblesse) d'Angleterre.

* Au début de 1375, le château est posesssion des Anglais.

* En fin d'année 1375, les troupes du Roi de France (voir liste) s'emparent de ce château mal gardé.

* En 1455, le château est possession de la famille Salignac.

* Au 15ème siècle, le seigneur de Fénelon engage de nombreux travaux de modernisation défensive.

* Au 16ème siècle, Bertrand de Salignac, ambassadeur du Roi Charles IX (voir liste), achète de nombreux meubles pour son château de Fénelon. Plusieurs importantes modifications architecturales transforment le "vieux" château.

* En 1651, naissance de François de Salignac de La Mothe-Fénelon.

* Au 18ème siècle, le château n'est plus habité par la famille Salignac.

* Vers 1792, le château est réquisitionné par les Révolutionnaires.

* Au 19ème siècle, le site est transformé en métairie. Les vieux murs abritent un élevage de vers à soie.

* Au milieu du 19ème siècle, la famille Maleville, nouveau propriétaire du château, tente de restaurer ce souvenir architectural d'un autre âge.

* En 1927, une partie du château est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 1962, une partie du château est classée aux Monuments Historiques.

* Au 20ème siècle, la famille Delautre tente de faire revivre ce magnifique château  médiéval.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis le sentier est libre et gratuite. La visite du château est payante. Renseignez vous sur les dates et horaires.

 

N'est ce pas l'Amérique que vois au loin ?

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Pierrote 19/03/2017 18:26

F idèle à l’extérieur est l’intérieur,
E n tout cas pour les parties qu’avez l’heur
N ous dévoiler, et même si le guerrier
E t dur esprit s’est un tant dissipé (
L ‘on se doute que si encore aujourd’hui
O uvrage est entier c’est qu’il a subi
N ombreuses « modernités »), je suis ravie

S avourer les entrailles de ce castel.*
A ux allures très médiévales sont icelles,
I ntemporelles, si rustiques, salle mirant.**
N ul doute que cheminée fut un « aimant »,
T ant j’aime ces âtres aux formes épurées,
E n lesquels j’imagine se consumer

M orceaux d’arbres venant de voisines forêts.
O ncques de ce spectacle ne me lasserai.***
N aturellement, me seyent pierreux murs
D es pièces aperçues, et ouvertures
A ménagées pour le tir au canon
N ous disent que cette famille de Fénelon
E ut à subir guerres en toutes saisons…

P uits m’a intéressée : vie, résistance
E n lui porte t-il. Jadis, la prudence
R equerrait qu’il soit, s’il était possible,
I ntra-muros, chose pas toujours facile.
G éré semblent avoir nos aïeux très bien
O pportunité qu’offrait le terrain :
R ocher ayant faille pour avoir de l’eau ;
D ‘autre part, sur lui fut bâti château.

N ‘oublierai-je mie arcades entrevues.
O r, sais-je que de Renaissance sont venues. ****
T outefois, je les apprécie beaucoup.
A i-je été un tant déçue, je l’avoue,

B elles archères voir en nombre si petit,
E t nouvelle fonction des mâchicoulis :
N ’y retrouve t-on âme du Moyen-Âge !
E t cela est à mes yeux grand dommage.

P our autant, ce castel je n’ai renié.
S ut-il dans « mon passé » me replonger.

* celles que vous nous montrez, du moins (volontairement omises les parties « récentes » ?… si-oui, je suis enchantée, même si l’on n’a plus une vision complète du castel).
** celle du lien « montrent une rusticité »
*** même s’il est imaginaire, ici.
**** du moins, c’est mon avis.

Le Chevalier Dauphinois 22/03/2017 14:40

* Autant l'extérieur est guerrier avec ses 3 remparts, ses échauguettes, ses mâchicoulis et ouvertures de tir.......
......... autant les logis semblent paisibles tout en étant un peu défensif avec de massives pierres.
* La Renaissance et le gout du confort ont affiné les bâtiments, pourtant le moyen âge est toujours présent.
* J'avoue que la dualité extérieur-intérieur m'a surpris et fasciné.
* Et puis, j'ai eu la chance de le voir sans touriste (en réalité il n'y eu que 4 couples de visiteurs durant ma découverte), j'ai eu tout le temps pour prendre des photos et pour déguster chaque pierre et chaque arcade.
* Un château Périgourdin sans public.... Je suis donc béni des Dieux (de la castellologie bien sur).