Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 07:30

 

Département :   40 - LANDES

Le bourg :Ai je bu un élixir de sorcière déformant les architectures ?

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Saint Laurent de Gosse  est situé à 10km à l'Ouest de Peyrehorade et à 20km au Nord-Est de Bayonne.

   Coordonnées du bourg :

43° 32′ 2″ N 1° 16′ 1″ W
 43.533889°  -1.266944°

 

   Toponymie :   (--> petite initiation)

**  Saint Laurent  : C'est au 4ème siècle (après JC bien sur) que des paysans s'établissent en ce lieu sous la protection d'un Saint très "en vogue" à l'époque : Saint Laurent.

   Ce personnage fut un Diacre martyrisé sur un gril par les Romains en 258 parce qu'il ne voulut pas livrer l'argent des églises.

 

** Gosse : Ce mot a diverses interprétations.

1 - La terminaison "osse" serait le suffixe euskarien "otz(a)" définissant un domaine, un lieu.

2 - "Gosse" pourrait provenir de "Garros" (Goi/garai + oz) signifiant : Lieu en hauteur.

3 - "Gosse est peut être une déformation de l'anglais "goose" signifiant --> Oie. Ce met était (et est toujours) très présent dans les Landes, région envahie par les Anglais durant la guerre de Cent Ans

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

Quelle curieuse journée !

   Il fait chaud mais le vent est frais, il y a du soleil mais les nuages sont nombreux, il y a une église mais je la devine plus que je la vois.

   Je pressens que cette découverte va être bizarre, originale, unique.

Mais sera t elle médiévale ?

 

L'enquête commence

      L'église est devant moi, à quelque mètres, et pourtant elle est floue.

Est ce un mirage ?

  J'essuie mes binoculaires mais un grillage m'empêche de la voir correctement. Je peux discerner  :

       * Un clocher-mur qui ne semble pas fortifié,

       * Et surtout de nombreux contreforts mais sans fenêtre ni archère entre.

  Cette église, ne serait ce qu'un tableau de peintre ?

J'ai des doutes 

    J'entre dans le cimetière pour mieux regarder l'église qui semble prise entre l'art Roman et Gothique. Cette construction est un vrai puzzle pour moi. L'abside est percée de 4 fenêtres très hautes et non défendues par des bretèches (voir vocabulaire).

   Plus j'observe cette église et plus mes convictions éclatent en morceaux.

   L'église de Saint Laurent de Gosse ne semble pas avoir été fortifiée.

Ma brochure régionale serait elle incorrecte ?

 

Un peu de recul

   Lorsque j'ai des doutes, je prends un peu de distance pour mieux analyser de loin les formes. Mais ma vision est cryptée comme si je regardais un tableau impressionniste. Je tente, comme Terminator, de régler ma vision électronique, mais je ne vois toujours pas de chaleur défensive médiévale.

 

Ai je trouvé ?

    En observant mieux le clocher-mur, je crois voir une tour ronde avec des fentes ressemblant à des archères. Mais la nuance entre puits de lumière et système défensif est difficile à déterminer depuis l'extérieur. 

 

    L'intérieur  :

       Avec toutes ces visions ensorcelées, j'ai besoin d'entrer dans l'église pour un "exorcisme"  . Heureusement la porte est ouverte. Comme l'ambiance est curieuse, le long couloir sombre de la nef est mystérieux, l'absence de transept augmente cette sensation de "droiture". L'obscurité est elle dû aux armoiries du Prince Noir sur l'une des clés de voûte ?

   Dans la lumière, l'abside de 5 pans à croisées d'ogive est magnifique. Lever les yeux pour voir autant de beauté me ferait croire à.....

  N'ayant vu aucune possibilité de monter dans la tour-escalier, je ressors pensant être redevenu moi même. Mais la magie du soleil me fait croire que l'Adour est en cru et crée des douves. Il faut que je consulte un ophtalmologiste.

   


Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle (?), construction d'une église.
* En 1363, le Prince Noir est fait Duc (voir titres de noblesse) d'Aquitaine par son père. Une clé de voûte en garde l'empreinte.
* Au 20ème siècle, l'ancien cloître est devenu l'école du bourg.
* A la fin du 20ème siècle, l'école (ancien cloître) est transformée en mairie.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Laurent) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Une belle église peu fortifiée

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 09/07/2013 22:14

S oit !... Vous parlez d'un ensorcellement.
A mon avis, c'est un manque évident,
I l est plus vrai, d'une clarté de l'esprit.
N 'oserai-je dire l'origine de celle-ci...
T ombée de la dernière pluie ne suis-je point;

L ors, couleuvres, ne les avalerai-je point !
A voir une vision floue et déformée,
U n éclatement aussi des idées (
R appelez-vous : l'avez écrit vous-même
E n surimpression du mot "morceaux" !) sème
N ombreux doutes... En convenir devez-vous !...
T outefois, ai-je un tant "pitié" de vous : "

D entelle en voile qui brouille l'église" : c'est beau.
E t de ce moutier en faire un tableau

G uère ne m'a déplu, et puzzle non plus,
O utre que refaire ce dernier avez su !...
S ûr, qu'aurais-je plus d'images "réelles" aimées,
S ur lesquelles y aurait-on vu clocher
E t entrée de face, pour mieux les "jauger"...

L a tour-escalier fut le seul "répit" :
A rchères - ou puits de lumière - ne sont mie
N i cryptées, grillagées, déformées, ou
D entelées, en morceaux éclatées, ou
E ncore en gris montrées, "impressionnées"...
S ont-elles... les uniques indices fortifiés...!

G rande émotion si furent-elles bien archères :
U n souvenir qu'en cette contrée, naguère,
Y fit-on traits tirer sur des François,
E t archers ne furent point toujours Anglois...
N 'ai-je qu'un regret pour l'intérieur décrit :
N 'avoir vu mieux clé de voûte... ennemie.
E ffrayé par le Prince Noir ?... n'y crois mie !
...

N 'ai-je pour autant croisées d'ogives boudées :
O nt-elles belle allure... les ai-je appréciées.
T elle architecture montrée bien me sied,
A défaut me faire croire... à quoi ne sais !...

B ien ingénu vous ai-je trouvé,enfin,
E n croyant que "mirages" auraient pris fin
N otamment par visite des lieux sacrés...
E n faut-il plus, me semble, pour être "sauvé" !

Le Chevalier Dauphinois 10/07/2013 20:24



  Cette église est d'une "grande banalité". Ne pouvant pas la montrer sous sa forme défensive, j'ai eu recours à quelques trucage photo pour rendre dynamique un sujet "trop banal".....
Évidemment, interprétation et "mensonge" j'ai du faire dans ma prose pour mettre en valeur les images.... Menteur je fus mais pour la bonne cause.