Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 06:30
     Pour nombre d'entre vous, le nom de Tautavel signifie un petit vin des Côtes de Roussillon très rafraichissant en été, pour d'autres c'est un musée paléonthologique sur la vie d'un homme de 450 000 ans dont le squelette a été retrouvé en 1971.
  Mais pour votre "curieux" chevalier Dauphinois, ce site est porteur d'une ruine médiévale que je me dois de vous montrer.
 
 

Département :    66 - PYRENEES ORIENTALES 

 

Le bourg : 

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

       Le petit bourg de Tautavel se situe à 12km au Nord-Ouest de Perpignan et à 7km au Nord-Est d'Estagel.

  Coordonnées du Bourg :

42° 48′ 25.43″ N 2° 44′ 32.266″ E
  42.808979°  2.747998°

 

Le château : 

    L'extérieur :

L'arrivée

    En arrivant dans le village, mon regard est attiré par une imposante paroi rocheuse dominant le bourg. Il n'est pas facile de distinguer la forme d'un château en ruine au sommet mais mon instinct de chasseur me force à monter.

 

La marche d'approche

    Sous le chaud soleil du Roussillon, la montée est odorante et parfois un peu piquante (les derniers gardiens des ruines sont souvent des épineux raffolant de mes mollets ). Même si les premiers vestiges rencontrés ne sont pas très enrichissants, la situation du château est idéale pour la surveillance du défilé du Verdouble et de la plaine de Tautavel. Les vestiges du 1er rempart en contrebas prouvent l'importance de cet ancien château.

   Le château a été construit sur une plateau rocheux axé Nord-Sud. Le village actuel s'est développé à ses pieds coté Ouest.

 

Minimale est cette ruine et pourtant si impressionnante !Elle est là !

    Avez vous déjà ressenti ce plaisir unique de découvrir une ruine dans un tapis d'herbe verte sur fond de ciel bleu ?

   Je ne m'en lasse pas. Même si parfois il ne reste que 3 "cailloux", ils sont rayonnants sous le soleil !


Rapide analyse

  Les 2 vestiges les plus impressionnants sont d'abord le long mur de rempart borgne dont le crénelage (voir vocabulaire) a hélas disparu et l'imposant éperon Nord protégeant le coté le plus vulnérable.

  Avez vous remarqué la qualité de construction et la beauté du parement d'angle !

 

Le plan du château

   Pour mieux comprendre cette ruine, je vous propose le plan réalisé d'après les relevés de l'AFAN.

1 - Entrée dans la "basse cour"
2 - Chapelle (emplacement théorique),
3 - Rampe d'accès au château, avec archères dans rempart coté Est.
4 - Emplacement du fourneau de mine,
5 - Sas d'entrée du château,
6 - Éperon coté Sud,
7 - Citerne,
8 - Éperon coté Nord..

 

    L'intérieur :

   Évidemment, l'intérieur n'est point luxe et brillant . La découverte commence par un mur très abîmé mais intéressant sur son épaisseur et son remblai. Puis cela continue par l'immense... heu... l'immensité des salles.
   Pour un fou comme moi ou un admirateur de détails ou un adulateur de pierres taillées, je vous assure qu'il y a des merveilles à découvrir, comme par exemple cette salle voûtée.

Mais comme toujours, le trésor d'une ruine est le panorama unique dont je ne me lasserai jamais.  

 

 

  Histoire du château :

* En 1011, un texte prouve l'existence d'une fortification (Castellum Taltevul) et d'habitats.
* En 1039, présence d'un lieu de culte dédié à Sainte Croix et à Sainte Marie. L'église est intégrée dans la fortification.
*  En 1258,  signature du traité de Corbeil entre le roi de France Louis IX (voir liste) et Jacques 1er d'Aragon. La fortification de Tautavel est "Espagnole".
* En 1659, signature du traité des Pyrénéens formalisant une paix conclue entre le royaume d'Espagne et celui de France. Tautavel devient une ville Française.
* En 1711, le roi de France Louis XIV (voir liste) fait détruire le château marquant ainsi son pouvoir face à une région "trop longtemps Espagnole".
* A partir de cette date, les pierres sont récupérées par les villageois pour aménager des habitats ainsi que l'église du village.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite.Le risque de recevoir une pierre existe, et les salles enterrées sont des pièges importants.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

Daniel De Vadder 22/12/2011 23:42

Bonjour,

Musardant sur votre site, j'y ai trouvé l'expression :
"* En 1711, le roi de France Louis XIV (voir liste) fait dynamiter le château marquant ainsi son pouvoir face à une région "trop longtemps Espagnole"."

Le mot dynamyter est malheureux, puisqu'il indique explicitement et précisément un explosif qui n'a été inventé qu'en 1866 par Alfred Nobel.

Cordialement,
Daniel

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2011 13:25



 Vous avez raison. Je vais de suite corriger ma prose. Mais l'acte de destruction est hélas réel. Le 17ème et 18ème siècle ont été terrible pour les châteaux forts.



Prisci 02/05/2011 18:50


Je viens de "l'explorer" et j'ai trouvé ce château magnifique ! J'en avais plein les yeux, ces ruines étaient sublimes. J'y retournerai surement car nous n'avons pas eu le temps de tout voir ...


Le Chevalier Dauphinois 02/05/2011 19:21



  Entre les odeurs, le panorama, la chaleur des pierres, le temps passe à une vitesse folle. Certains sites demandent 2 à 3 visites pour les comprendre.



Anne la Dauphinoise 12/09/2010 10:23


Pouvez-vous éclairer ma lanterne sur un point: qu'était le fourneau de mine ? rien à voir avec le travail des sapeurs ? ou si ?...


Le Chevalier Dauphinois 12/09/2010 21:03



Ce groupe de mots est utilisé après l'invention de la poudre à explosif. C'st un "travail de sape" mais plus tardif que le moyen âge.



catcent 10/09/2010 16:29


Tu finis en disant piège, je regardes ta photo de la salle voutée, tres dangereux de tomber dedans.
Bye Chevalier D. toujours intéressant tes recherches, Un tres bon WE.


Le Chevalier Dauphinois 12/09/2010 21:08



A l'origine, ce trou n'était pas un piège. Hélas, avec le temps, les salle voûtées sont enterrées et il ne reste que leur vestige sous nos pieds.



gene 10/09/2010 08:48


la prochaine fois que je passe par tautavel , je vais voir car je ne connaissais pas . bon vendredi


Le Chevalier Dauphinois 12/09/2010 21:09



En plus du château en ruine, n'oublie pas les caves avec ce petit vin qui fait tourner la tête.... hic.