Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 06:30

 

Département :    03 - Allier

Le bourg :
    Situation :   (--> le voir sur une carte)
       Le village de Montaigu Le Blin est situé à 25km au Nord-Est de Vichy, à mi-distance entre Varennes sur Allier et Lapalisse.

  Coordonnées du bourg :

46° 17′ 47″ N 3° 30′ 48″ E
 46.296389°  3.513333°


Le château:
       L'extérieur :
Pourquoi ai je choisi ce site?
    Montaigu Le Blin n'est pas sur un axe principal routier et ne fait pas parti des grands châteaux forts à visiter dans le Bourbonnais.

Alors, pourquoi suis je dans le village ?

    Ce voyage est dû à 2 raisons

1 - Une carte postale trouvée dans un livre.

2 - Un plan du château trouvé lors d'une de mes multiples recherches chez les bouquinistes et vide-greniers.


Légende du plan

A - Puissant Donjon.
B - Mur d'enceinte.
C - Basse cour.
D - Jardin.
 1 - Chapelle.
 2 - Logis.
 3 - Tour de guet.
 4 - Grande salle.
 5 - Prison.
 6 - Porterie.
 7 - Pont-levis.
 8 - Plan incliné précédent le pont-levis.
 9 - Poterne.
10 - Cour d'honneur.
11 - Tour.
12 - Communs, dépendances, écuries.


L'approche
   Posée sur une petite butte dans le village, la fortification se montre tout en rondeur. Les murs d'enceinte extérieure (repère B sur la carte) sont partiellement détruits, ce qui permet d'admirer les puissantes tours rondes avec petites courtines (voir glossaire). En réalité, j'ai en face de moi le donjon du château de Montaigu le Blin.
 
Le donjon
   Ce donjon est réellement la pièce maîtresse du château. Il est puissant et composé de 7 tours semi-circulaires dont certaines sont tangentes entre elles.
    Mais je suis surpris, ce donjon est curieusement sans défense, sans archère, sans bouche à feu, sans canonnière, sans bretèche, sans trace de mâchicoulis.
   S'il avait été parallélépipédique, j'aurais opté pour un classique donjon borgne du 12ème siècle. Mais là, je suis perdu .


Énigmatique donjon

   J'essaie de me ressaisir en imaginant que ceci est une ancienne construction d'artillerie pour casernement. Mais, pour me perdre un peu plus, une des tours comporte un indice :

   - Regardez .... Une fenêtre à meneau en croix.

       L'intérieur :
    Le bâtiment est une propriété privée, la visite est interdite en ce 20ème siècle. Tous mes doutes sont entiers.

Qui m'aidera à les enlever ?



Histoire du château :

* A l'époque Gallo-Romaine, le site est habité (et fortifié ?).
* Durant le Haut Moyen Age (période des mérovingiens), le site a pour fonction : La surveillance.
* A la fin du 12ème siècle, Julien de Saint Guérand possède la seigneurie.
* En 1220, un héritier de Julien se fait nommé : Seigneur de Montaigu.
* En 1226, Piere de Montaigu rend hommage pour son château à l'évêque de Clermont.
* A la fin du 13ème siècle, la seigneurie appartient à la famille Aycelin.
* En 1309, Gilles Aycelin de Montaigu est seigneur du fief.
* Au 14ème siècle, le château est endommagé durant la guerre de Cent ans.
* En 1439, le château est acheté par Jacques Ier de Chabannes.
* Au 16ème siècle, des problèmes d'héritages et de non paiement occasionnent une indivision.
* En 1627, Henriette de La Guiche offre par mariage, la "co-seigneurie " à Louis de Valois.
* Vers 1717, le château ne semble plus habité.
* En 1741, la seigneurie appartient à François Senetaire du Buisson, seigneur de Douzon. Le château de Montaigu est considéré comme inhabitable.
* En 1794, le dernier seigneur de Montaigu est guillotiné par les révolutionnaire. Le château est vendu comme bien national.
* En 1926, les ruines sont classées aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est possible depuis la route. Le donjon et les bâtiments annexes sont une propriété privée non visitable.

* Au 21ème siècle, la visite payante des entrailles du château est possible certains jours (dimanche et JF ou sur rdv). Veuillez vous renseigner.

 

Rondeurs dans un écrin de verdure

  Vers Menu châteaux de l'Allier

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Bourbonnais : 03
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 14/10/2012 21:32

En effet, ce sont bien les habitants et les hommes qui font et défont vos châteaux... que j'aime beaucoup admirer et détailler : aussi, je les "encense" à chaque nouvel article car ils me plaisent,
mais cela ne me permet point d'y mettre des notes historiques (peu de fois j'ai glissé une anecdote historique dans mes acrostiches, mais trop ardu cela est !... car faut-il surtout y placer des
dates ...)
Aussi, j'aime de temps-en-temps revenir à ma passion première et commenter seulement le côté historique. Ce qui ne veut point dire que point n'ai détaillé le château auparavant et qu'un acrostiche
ne viendra pas peut-être plus tard, car je me suis vraiment prise à aimer faire cet exercice de style, avec un sujet qui me passionne, et c'est relativement aisé : à peine l'article lu, que mon
esprit voit déjà le nom "en hauteur" et a repéré ce qui valait le coup d'être décrit, certaines lettres du nom repérées elles aussi dès le début et ayant déjà le nom ou la phrase qui lui
correspond. alors, lorsque je relis attentivement l'article, tout vient de soi-même, ou presque. Une autre façon de voir et de décrire l'Histoire et vos châteaux...

Le Chevalier Dauphinois 15/10/2012 20:33



    Les puristes trouvent que mes rapides analyses ne sont point techniques, les archéologues pensent que je n'apporte rien qu'il ne sache déjà, les historiens ne comprennent pas
mon blog, etc...


   Mais l'important pour moi est de m'amuser à proser, me passionner à réaliser les images, rire en cherchant une anecdote ou une légende.


   L'important pour moi est d'amuser mes lecteurs, de montrer des sites à visiter et parfois de faire connaitre une ruines pour qu'une association se crée ou qu'une troupe médiévale en
fasse leur centre de démonstration.


  Et si en plus, acrostiche j'ai, mon bonheur est parfait.



Anne la Dauphinoise 11/10/2012 23:05

Je viens de lire une anecdote sur ce château -ou plutôt sur l'un de ses seigneurs- narrée par messire Olivier de la Marche. Il nomme ce lieu "Montagu le Blanc" (et précise "au pays de
Bourbonnois")
... En 1439, il y eut un procès au sujet d'un différend entre Jacques de Chabannes, seigneur de Montaigu-Le-Blin, et Jean de Granson, seigneur de Pesmes. Le duc de Bourgogne Philippe le Bon et le
duc Charles de Bourbon devait en être les arbitres :
... Jacques de Chabannes reprochait au seigneur de Pesmes d'avoir pillé Montaigu-le-Blin, par échalade, et d'avoir enlevé son fils aîné, sans qu'il n'y ait eu querelle aucune, ni défi entre eux, et
malgré les clauses du Traité d'Arras.
... Ce à quoi répondit le seigneur de Pesmes que ce n'était point violation du Traité, mais fait de guerre et vengeance. Car lui, accusait Antoine de Dammartin, frère de Jacques, de l'avoir pillé,
ainsi que ses parents et amis, et d'avoir déposé son butin à Montaigu-Le-Blin (et dans d'autres possessions de Jacques de Chabannes)
... Il y eut plusieurs avis sur la question. Mais, comme il se faisait tard, rien ne fut conclu le jour du procès et chacun repartit de son côté !...
...Ce fut en fait la duchesse de Bourgogne, plus tard, qui fit rendre son fils à Jacques de Chabannes. Pour les préjudices matériels, point ne sais ce qu'il est advenu.

Le Chevalier Dauphinois 14/10/2012 09:48



  Si j'avais plus de temps, je chercherai les annecdotes de l'histoire, car ce sont les habitants et les hommes qui ont fait et défait les châteaux. Mon blog s'intéresse beaucoup au pierres
et peu aux constructeurs, personnages et à la petite histoire.


  Heureux je suis de connaître ce moment de vie du seigneur de Montaigu-Le-Blin.



Chevalier d'Alteyrac 15/09/2012 18:46

Merci chevalier de vous occuper de notre château de MONTAIGU LE BLIN. BRAVO ENCORE ! (pour notre belle FRANCE MAJESTUEUSE)

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2012 19:02



  Par mes modestes proses d'amateur passionné, j'essaie de montrer et de faire connaître les beautés médiévales de notre Royaume. Si vous avez des images de l'intérieur de ce château ou des
informations sur l’historique, je serai heureux de les mettre dans cet article.



Méplain Eric 22/03/2011 22:36


pour information le château a été sauvé par 4 famillse de la commune de Montaigu le blin au 19ème (il devait être détruit pour récupérer les pierres, avant qu'elles ne l'achètent), il est depuis
quelques années régis par l'association "Etudes et Chantier" qui a pour objectif de le réhabiliter, il n'est pas entiérement visitable n'ayant pas obtenur l'accord de la commune et non du fait
d'une volonté des différents propriétaires.


PERICHON Jean-Louis 23/08/2015 21:35

Enfin, quelqu'un qui semble être bien informé. Sachez cependant que, depuis votre réponse, des dispositions d'ordre sécuritaires ont été prises et, les travaux de restauration ayant bien avancé, le château donne lieu à visites régulières (dimanches et JF ou sur rdv) dont la durée est de l'ordre de 1h30

Le Chevalier Dauphinois 23/03/2011 07:23



Merci messire pour ces informations qui complètent l'histoire de ce site. Informez moi lorsque le site sera visitable, je le noterai et je tenterai de venir le découvrir.


Petite anecdote : Je ne garde hélas pas un très bon souvenir de ma visite il y a 10 ans. Lors de ma recherche d'informations et mes tentatives
photographiques, j'ai eu par 3 fois des rapports difficile avec les quelques personnes croisées autour du site.


  J'ai même hésité à faire un article sur cette beauté médiévale tant la déception fut grande. ;)



Bertrand 20/08/2010 15:04


Il s'agit d'Henriette de La Guiche, d'une noble famille bourbonnaise. Les ducs de Gramont titraient leur fils aîné duc de Guiche. Les La Guiche comme les Gramont d'ailleurs, existe encore. J'aime
beaucoup la généalogie :-)


Le Chevalier Dauphinois 23/08/2010 00:05



Je vous remercie pour cette précision et je corrige de suite mon article.