Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 07:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgEst ce un mirage ou un rêve éveillé ?

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le regroupement des 2 petits villages se nommant Saint Just et Le Bézu se situe à 10km à l'Est de Quillan (voir son château), à 6km l'Ouest de Bugarach (voir son château) et à 9km au Sud de Cuiza.

    Coordonnées du château :

42° 52' 51.323" N 2° 18' 20.527" E
 42.880923°  2.305702°

 

Le château :  

     L'extérieur :

Je le vois

   A 2km au Sud-Est de Le Bézu, au bout d'une crête, un rocher sans arbre attire mon regard. Je viens de trouver le rocher portant la ruine du château de Le Bézu, parfois nommé Albedun.

 

1ère analyse

    Avec mon oeil d'aigle de castellologue-amateur je tente de mieux le voir, mais il est loin. Alors, tel Terminator, je chausse des binoculaires à rayon de lumière. Je vois une paroi abrupte sans chemin.

   Je tente un autre réglage, mais aucun chemin apparaît et la ruine sait se cacher. Même en saturant les couleurs, les broussailles sont denses et un sentier n'est point visible.

La raison est simple : Les sentier est sur l'autre face (coté Nord-Ouest).

 

Je suis ensorcelé

     La fée surveillant ce château ayant peut être été vexée (haaa, les femmes !) par mes méthodes d'espionnage peu cavalières, un "rayon magnétique" endommage mes appareils électroniques. Je n'ai plus de binoculaire, ni d'appareil photos numériques. Je vais donc marcher à travers les ronces et les épineux sans gps et surtout ne faire que des diapositives avec mon vieil appareil argentique.

Ce que j'ignorais, c'est que cet ensorcellement continuera durant de nombreuses années. Au point qu'au développement, la FNAC a perdu l'une de mes pellicules (une des 2 de Bézu bien sur) puis plus tard un dégât des eaux défigura les rares diapositives de l'intérieur du château. Seules mes notes ont survécues

Incroyable n'est il pas ?

 

     L'intérieur :

Plan du château fort de Le Bézut - Aude

Le plan

    N'ayant plus d'images à montrer, je vous propose la lecture du plan réalisé par M° Quehen :

   1 - Donjon médiéval.

   2 - Plateau (est ce l'équivalent de la basse cour ou des communs ?).

   3 - Archère : Cette ouverture droite à faible ébrasement (voir vocabulaire) est implantée dans un mur de 0.70m d'épaisseur.

   4a - Emplacement théorique d'une porte.

   4b - Emplacement théorique d'une porte.

   5 - Porte d'accès du château.

   6 - Citerne.

   7 -Tour de défense coté Est.

   8 - Est ce une tour de défense Ouest ou les vestiges d'un premier château ?

 

Analyse rapide

      La disparité de taille des pierres et les dimensions des blocs peut s'expliquer par des aménagements durant les siècles.

   Certains castellologues et historiens en architecture pensent que ce château est un exemple unique de construction à 4 étages défensifs. D'habitude au Moyen Âge, un château n'en possèdait que 3 :

     1 - Le donjon,

     2 - La chemise du donjon,

     3 - Le rempart avancé.

 

Curiosité

    Très souvent (pour ne pas écrire toujours) un village se blottit aux pieds des remparts. Il n'y a que les châteaux de garde, à la superficie minimale, qui échappent à cette logique. Hors, le village de Le Bézu est à 2 km.

  Un historien pense qu'un premier village a dû s'établir dans la pente, mais après la destruction du château, les villageois sont partis plus bas dans la plaine, proche de l'eau. 

 

 

Histoire du château :

* En 1067, une famille nommée Albedun apparaît dans un texte.
* En 1112, Petrus de Albedun est le témoin d'un accord entre Roger II Comte (voir titre de noblesse) de Foix et Bernard Aton Vicomte de Carcassonne.
* En 1209, début de la terrible croisade des Albigeois.
* En 1210, après une bataille héroïque, capitulation du seigneur de Termes devant l'armée du roi de France (voir liste des rois) commandée par Simon de Montfort. Cet acte entraînera la capitulation de nombreux "châteaux Cathares", dont Le Bézu.
* En 1231, Pierre de Voisin, compagnon de Simon de Montfort, possède entre autre le château et foret d'Albedun
* En 1255, B. Sermon (seigneur d'Albedun ?) profite de l'absence de Olivier de Terme (parti aux Croisades en Terre Sainte) pour attaquer son château.
* En 1579, durant les guerres de religion, une fortification nommée "Le Behut" est citée dans un texte.
* A la fin du 16ème siècle, les Espagnols font de nombreuses incursions pour piller et détruire villes, villages et châteaux. Le Bézu n'est pas épargné.
* En 1594, un texte affirme que le château au bout d'un éperon rocheux est en ruine.
* En 1815, la carte de Cassini  montre une ruine de château au lieu dit : Rousse.
* Au milieu du 20ème siècle, les cartes IGN nomment curieusement ce site : Château des Templiers. Il n'y a dans les textes aucune trace de l'ordre du Temple en ce lieu.
  Ce nom est il du :

- A la présence très proche de Renne le Château et de son mystère ?

- Aux chercheurs de trésors (butin souvent imaginaire) ?

- A la présence en contrebas d'une bergerie nommé Tiplié... dont le nom fut déformé ?

     Un de mes visiteurs affirme (et je le soutiens) que cette construction se nomme : Château de Triplié.

* Au début du 21ème siècle, après une randonnée difficile, la découverte de la ruine est libre et gratuite.

 

Note :

   C'est la 2ème fois que je prends à défaut l'IGN, pourtant aux travaux et réalisations de grande qualité. La 1ère était dans l'Aude sur le Castel d'Ase.

Sont ce les tragédies Cathares et les multiples légendes qui troublent le sérieux de cet organisme ? 

 

Même en utilisant mon oeil d'aigle, le château est loin

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 04/02/2016 20:49

L ’ensorcellement dont vous fûtes victime
E st loin d’être une chose vraiment minime !

B ien auriez dû vers un exorciseur
E tre amené ! Ainsi aurions eu l’heur
Z ones plus nombreuses pouvoir apercevoir (
U niques sont ces gens - si, si !!! - pour ravoir

S aturées pellicules d’ondes malfaisantes ! ).
A urait-il su parer à fort gênantes
I ndélicatesses des hommes et du temps,
N e vous (et nous) privant de ce charmant
T résor de pierre vieux de centaines d’ans…

J e reconnais que nous avez légué
U n plan, qui du site offre belle idée,
S ans compter historique, lequel rappelle
T rès longue et tourmentée vie du castel…

E tait icelui tout en long bâti ;
T ant grand non pas, mais n’était-il petit.

L e rocher qui le portait un rempart
E fficace lui faisait de toutes parts.

B ienvenue fut votre énumération
E voquant « strates » de fortifications.
Z élée suis-je : me manque la quatrième !*
U n oubli que ne sais-je combler moi-même !…

A ussi, comme êtes un servant Chevalier,
U ne fois encore je vais vous embêter :
D onnez-moi ce mystérieux nom, vous prie;
E t d’avance, pour lui, je vous dis : merci !

* vous nous donnez : le donjon, la chemise du donjon et le rempart avancé… Le 4e étage défensif est… ?

Le Chevalier Dauphinois 05/02/2016 18:54

* Le quatrième.... heu.... Alzheimer, aide moi !
* J'ai écris cet article il y a si longtemps qu'aucun de mes rares neurones me donne la réponse.
** Je vous promets qu'un jour, je retournerai en ce lieu, qu'un nouvel article je ferai, et que réponse vous aurez.

SIRE 19/04/2014 21:25

Le seigneur du BEZU a fait des donations au temple et un membre de sa famille faisait parti de la commanderie de Campagne sur Aude.
La relation avec les premier Templier a permis d'être protégé lors des premiers raids des croisés lui permettant de cacher des Parfaits et ne pas se retrouver condamné ( il a juste perdu ses terres
mais n'a pas été condamné a mort.

Le Chevalier Dauphinois 20/04/2014 14:44



  Je vous remercie pour cette information. Par contre, pouvez vous me dire dans quel document elle se trouve, car je n'ai pas cela dans ma bibliothèque qui pourtant semble dense sur l'Aude,
le Languedoc, les Cathares, la croisade des Albigeois et l'Ordre du Temple.


  Comme je sais que souvent il y a confusion entre Templiers et Croisés (sans compter les Hospitalets), je serai heureux de compléter ma documentatin par votre livre.


 



SIRE 19/04/2014 18:49

Le château s'appelle le château des tiplies et s'est toujours appelé comme cela, c'est du a la ferme des tiplies situées au pied du château qui aurait appartenu au temple.
C'est pour cela que certains pense que le vrai château du BEZU se situerai au dessus du village et que lorsqu'il a été détruit celui-ci avait comme bon nombre de château de l'époque des défenses en
bois et terre, le château actuel serait un château plus récent construit après l'invasion des croisés ce qui expliquerai sa superficie et son système de défense.

Le Chevalier Dauphinois 19/04/2014 19:58



Je vous remercie pour votre passage sur mon modeste blog et pour votre commentaire.


   Je suis en accord avec vous sur le nom de ce château. Mais il est curieux que l'IGN ainsi que Google Map le nomment autrement (et je ne vous parlerai pas des quelques livres "non
professionnels" affirmant que les Templiers ont vécu en ce lieu).


  Qu'importe ces curieux Parisiens et Américains loin de l'Aude.... Pour nous, il se nomme bien : château des Tiplies.



Blanché 16/02/2012 21:53

Concernant le chateau du Bézu, il n'est pas étonnant qu'il y ait noté sur les cartes ign "site templier" puisque sur une pierre (palier d'entrée d'une pièce) a été gravée une belle croix templière.

Le Chevalier Dauphinois 16/02/2012 23:36



   Bien que ne me souvenant pas avoir vu de pierre gravée du signe du Temple, je vous crois. Mais il faut savoir que de nombreuses gravures furent faites bien après l'arrestation des
Templiers. Certaines
constructions ont même été rebaptisées "Château Templier" alors qu'elles ont été construites 100 ans après le 13 octobre
1307.


  Le mythe de l'Ordre du Temple est si fort que depuis des siècles, l'homme croit les voir partout et invente des légendes.


  Je rechercherai dans ma bibliothèque et j’essaierai de vous confirmer leur présence à Le Bézu.