Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 06:50

 

Département :   09 - ARIEGE

  La ruine est impressionnante sur sa colline

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur la carte)

       Le petit bourg de Quérigut est situé à 70km au Sud-Sud-Ouest de Carcassone, à 25km au Nord de Font Romeu et à 25km au Sud-Sud-Ouest de Quillan (voir son château).

   Coordonnées du bourg :

42° 42′ 0″ N 2° 5′ 57.12″ E
 42.7°  2.0992°

 

    Origine du nom :

       Il y a bien longtemps Quérigut s'écrivait KERIGUT, signifiant en langue Celtique : Crêt de Rocher. 

 

Le château : 

       L'extérieur :

Pourquoi un château en ce lieu ?

       Le village est situé à 1200m d'altitude et à 4km de l'ancienne frontière avec l'Espagne. C'était évidemment un endroit stratégique.

 

La découverte

    Au sommet de la butte rocheuse est accrochée la ruine du château. Elle surplombe le village construit en cercle. C'est en réalité le donjon ou la tour maîtresse que l'on voit aujourd'hui, le château avait une superficie plus grande. Il suffit de regarder les différents étagements de roche et de terre pour s'en rendre compte.
   Chaque partie rocher a été utilisé pour construire des bâtiment de stockage ou d'habitation rustique.

    Comme souvent pour les châteaux des régions montagneuses, la ruine épouse le rocher. Depuis le parking du village, ses murs semblent hauts et imprenables.

Mais voilà, comment vais je grimper la haut ?

 

Rapide analyse

     Sur 3 cotés, il n'y a plus de marche, ni d'échelle, ni de sentier.

  Heureusement, récemment un escalier moderne a été placé pour découvrir l'architecture de la seule salle existante et pour se "délecter" du paysage. Venez avec moi, nous montons.

 

      L'intérieur est très sobre et peu représentatif des châteaux de l'Arriège.L'intérieur :

   Ayant été détruit plusieurs fois, ce château fort montre des éléments de construction différents. Mais ces murs de plusieurs mètres de haut sont froids et sans vie :

* Pas de frise,

* Ni de cul de lampe,

* Pas de fenêtre,

* Ni d'archère.

Aucun élément décoratif ou fonctionnel est visible.

   Le "pillage" après la révolution Française a fait beaucoup de mal à ce château.

Mais que vois je, là ?

 

Un morceau de vie

    Mais si, regardez avec un peu d'attention et un regard expérimenté  (enfin, c'est ce que je vous fais croire) nous pouvons distinguer dans les murs les traces des embrochements de poutre (heee, c'est ce que je crois voir). Il y avait au moins 2 étages dans ce bâtiment élevé.

 

C'est la fin

   La plus grande des satisfactions est la vue. Elle est extraordinaire. C'est vraiment un emplacement pour surveiller toute la vallée.

    Venez voir cette ruine. Elle ne vous apportera rien au niveau architecture médiévale, mais l'Ariège et l'Aude Pyrénéenne se livrent à votre regard comme peu d'endroits peuvent le faire, sauf si vous êtes un randonneur. Dans ce cas, quelques cols ou sommets vous en procureront autant (sinon plus) dans cette région accidentée.

  Il se fait tard, le soleil se cache derrière la montagne, il me faut reprendre l'escalier pour retrouver mon destrier.

 

 

Histoire du château :

* Au 6ème siècle, une position fortifiée Wisigoth est établie sur ce lieu.
* En 844, Saint Félix, un des hameaux de Quérigut, est cité dans un texte relatif à une paroisse.
* Au 7ème siècle, les Francs construisent un peu plus au Nord un "fort". Il est nommé: Le Fort de Son, nom de la rivière qui coule à ses pieds. (ce ruisseau se nomme aujourd'hui : La Bruyante). Le "château de Son" deviendra : le château d'Usson.(je vous en reparlerais dans quelques temps).
* Au 8ème siècle, les Sarrasins venant d'Espagne envahissent la région.
* Au 11ème siècle, construction d'un premier château sur le roc granitique.
* Vers 1206, les seigneurs d'Alion ont le titre de Vicomte, ainsi que les terres de quérigut.
* En 1208, ces terres leurs sont confisquées et données au Comte Raymond-Roger de Foix (qui est vassal du roi d'Aragon).
* En 1209, durant la croisade des Albigeois, Bernard d’Alion et son frère Arnaud d’Usson se rallient aux croisés,
* En 1226, Bernard d’Alion fait hommage au roi de France Louis VIII (voir liste des rois).
* En 1235, il épouse la sœur de Roger-Bernard II de Foix, Esclamonde.
* Vers 1240, elle devient "parfaite" (Est elle devenue  la Dame Blanche  du château de Montségur ?). La famille Alion est considérée comme hérétique.
* En 1244, Bernard d’Alion et son frère tentent de secourir Montségur, hélas, geste vint.
* En 1258, Bernard d’Alion est brûlé pour hérésie à Perpignan devant Jacques d’Aragon.
* En 1303, Gaston Ier de Foix rend hommage à Jacques II de Majorque (Quérigut est conserné par cet hommage).
* En 1304, quelques hommes de Jacques II occupent le château pendant 2 jours. C'est un symbole marquant le territoire plus qu'un acte de guerre.
* Vers 1335, les terres appartiennent à Bernard de So, seigneur de Millas.
* En 1390, le lieu se nomme : KIER AGUT.
* Vers 1450, une tour est construite proche du château.
* En 1495, les Espagnols tentent de prendre par la force le château. ils sont repoussés.
* En 1525, les Espagnols occupe la province du Donnezan.
* Entre 1559 et 1598, les guerres de religions dévastent la France. De part sa position reculée et difficilement accessible, et par le droit d'asile séculaire de la province du Donnezan, de nombreux protestants s'y réfugient.
* En 1589, les Catalans brûlent le château.
* En 1595, l'Espagne relâche sa "pression" sur la région.
* Au début du 17ème siècle, le château est reconstruit.
* En 1607, unification de la province au royaume de France. Louis XIII (voir liste des rois) installe un châtelain et quelques soldats à Quérigut.
* En 1654, les Espagnols font une incursion dans la nuit et brûlent le village.
* En 1681, avec la construction à quelques kilomètres au sud, du fort de Montlouis par Vauban pour stopper les incursions Espagnoles, le château de Quérigut devient inutile. Le roi ordonne sa destruction.
* A la fin du 20ème siècle, le château est aménagé pour la visite avec des escaliers en fer.
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Bien que consolidée, le risque de recevoir une pierre n'est pas nul car vous êtes dans une ruine.

 

Dans une ruine, il est inutile d'ouvrir la fenetre pour admirer le panorama.

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 09 Vers Menu châteaux de l'Ariège

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bernard othon de niort 20/11/2011 17:47

pour le " GUT " c'est bien ou bon .

bien venue ou bonne venue en occ ou catalan = benvenGUT , bienvenGUT

bon jour en allemand = GUTen tag

vue la position par rapport au village :" la bonne motte castrale " ?

Le Chevalier Dauphinois 20/11/2011 21:38



Comment savoir si l'origine du mot est occitane, surtout après tous ces siècles et les pertes de prononciation ?


  Mais rechercher est déjà le début de la découverte. ;)



bernard othon de niort 20/11/2011 16:50

j'ai un doute pour la traduction du nom
sur mon forum on a plancher sur " queribus QUER ( ker ) maison fort ou fort en bois . I = et . BUS= buis . ce qui peut donne : " le fort en bois ou il y'a du buis " , pour le buis , encore
actuellement la montagne en est recouverte .
mais revenons a " querigut " fort en bois et ????? , ca voulais dire quoi " gut " en vieille occitan ?

Le Chevalier Dauphinois 20/11/2011 21:37



  La toponymie n'est pas une science exacte car elle dépend de la traduction écrite de la tradition orale..... Donc, la vérité est parfois un peu flou.



annak 22/03/2007 19:59

Bonjour Chevalier :)
En visitant un château dans ma région, la guide nous avait dit que les rénovations devaient être faites de façon à pouvoir les différencier de l'original. C'est ainsi qu'on trouve du béton au mileu de pierre de taille...ou encore mieux du béton à Cnossos...je trouve le procédé discutable et en tous cas inesthétique....c'est l'escalier en fer qui m'a fait penser à ça.
Bonne soirée :)

le chevalier du 38 22/03/2007 20:11

  Oui, je l'ai entendu et vu.La question n'est pas simple : Comment "rénover une ruine" :*  La France est "puriste" et nous préférons laisser les pierres au sol, plutôt que les mettre sur le mur dans un ordre inconnu (avantage, les archéologues peuvent faire une vraie recherche).* Pour des statuts par exemple, les restaurateurs mettent un enduit de couleur différente pour que nous distingions les parties originales (?). Cela se fait aussi pour les ruines castrales.* La france fait le choix de la consolidation plutôt que la reconstruction. Mais en Allemagne j'ai vu des châteaux "entiers" avec un restaurant pour les touristes à l'intérieur de la cour, (alors que nos ruines sont très ruinées et souvent abandonnées à la végétation).  J'avoue que je ne sais que penser...... Etre trop puriste ou trop bétonneur ?

sevy 22/03/2007 10:46

ca a l'air d'être une belle région en plus l'Ariège
je te souhaite une bonne journée
bisous

le chevalier du 38 22/03/2007 12:49

Ho, oui !!!         L'Ariège est un merveilleux département de vallées et de montagnes et.... de châteaux ayant vécus la croisade des Albigeois..... A visiter obligatoirement.

loralie 21/03/2007 22:39

Deux beaux trésors que je viens de voir, et dont je vais retenir le nom et le site. Vraiment superbe. (sauf l'escalier)...mais bon, j'ai l'impression qu'ils ne veulent pas s'embêter à reconstruire des escaliers d'époque hihi. Merci je me suis régalée.

le chevalier du 38 22/03/2007 12:42

Oui, il est vrai que les escaliers en métal sont très nombreux dans les ruines aménagées qui ne sont pas inscrites aux monuments hioriques.  Mais la vue est si belle d'en haut que l'on en oublie cette facilité économique.