Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 07:30

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

Le bourg : 

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit village de Els Garidells est situé à 15km au Nord de Tarragone et à 8km au Sud de Vals.

  Coordonnées du château :

41° 12' 29.574" N 1° 14' 50.104" E
 41.208215°  1.247251°

 

Le château : 

    L'extérieur :

Je me questionne

    Sur le route N240 en direction de Vals, je flâne lorsque mon destrier me quémande de tourner à droite en direction du petit bourg d'Els Garidells. J'obéis et soudain apparaît en face de moi un curieux pan de mur. Les guides touristiques ainsi que ma carte détaillée ne le citent pas.

Sont ce les vestiges d'un château fort ?

 

Vais je m'arrêter ?

   Debout en bas de la butte, je suis très perplexe.

Dois je prendre un peu de mon temps de chevalier

pour tenter une approche vers ce mur ?   

    Evidemment OUI. Point chevaleresque aurait été mon attitude si je n'étais pas venu "au secours" de cette beauté.

 

La découverte

    Au bout de la route, la ruine me regarde, avec l'oeil triste et les oreilles tombantes (Je me demande si je ne confonds pas avec le chien rencontré durant la montée).

    J'ai envie de lui montrer qu'elle est extraordinaire, unique, magnifique, attachante (avez vous remarqué comme je sais bien parler aux femmes... heu... ruines voulais je dire). Je me précipite pour l'enlacer, mais.... Elle me repousse avec ce panneau.

    Je vais donc la découvrir de loin, l'apprivoiser tel le "petit prince" (et pourtant simple chevalier je suis).

 

L'architecture

   Toutes les ruines (comme les femmes) sont fascinantes, avec leurs architectures différentes, leurs évolutions sur plusieurs siècles (heu... oui, je sais, on ne doit pas parler de l'âge des femmes :D   ).

 
Analyse des détails

  * Certains murs sont recouverts d'un ciment.

Peut être une consolidation du 20ème siècle ?

   * Cette tour possède des pierres d'angle solides, bien taillées, jointives, alors que la courtine est composée d'un assemblage disparate, peu soigné.

A-t-elle subi des reconstructions

après une attaque ?

   * Sur le coté opposé, 2 archères droites sont :

  - Très rapprochées (Ce qui est curieux pour un si vieux château),

 - Courtes (cela prouve l'ancienneté... si ce sont des archères),

 -  Avec leurs belles pierres. Elles semblent avoir été intégrées après la construction du mur.

Sont ce vraiment des archères ou des fentes de tir pour arme à feu ?

   Par un sentier herbeux, je tente de contourner la ruine pour voir ses entrailles.

 

    L'intérieur :

Je n'y arrive pas

     Arbres, hautes herbes et plantes griffantes ont envahi la place. C'est avec un téléobjectif qu'il est possible de visiter l'intérieur. Plus j'observe les restes des murs, plus je me contorsionne pour chercher un détail et plus je suis convaincu que ce château n'a été abandonné qu'il y a 2 siècles (environ).

Pensez vous que ces fenêtres soient médiévales ?

 

J'ai des doutes

     L'épaisseur des murs et la taille des pierres montrent une construction du moyen âge, mais les ouvertures "récentes" et les plaques de ciment me font penser à des améliorations de confort du.... heu... du "?? ème siècle" (je ne sais que penser).
      Qu'importe si je doute, le beau paysage suffit à me faire oublier mon inculture sur cette ruine !

 

 

  Histoire du château :

* Au 12ème siècle, une fortification est certainement construite sur la colline (?).
* Au 20ème siècle, une campagne partielle de consolidation est menée.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est interdite. Le risque de recevoir une pierre est important. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 19/12/2014 21:36

E n voilà, des manières ! Je n'y crois mie, vraiment !
L e Chevalier à ses ruines nous comparant !
S ur l'âge, déjà, j'aurais pris des gants, je vous dis...

G uère de doute que, n'ayant pu dater ce bâti,
A vez pensé :"Comme est flétri ! temps l'a marqué;
R ides coquettes ne vois-je en ces trouées creusées !"*...
I l n'y a plus qu'à vous faire dire également :"
D iantre ! Quelle assise ! Mon dieu ! Est, pour sûr, fondement
E léphantesque ! et ossature fort alourdie !(
L 'enveloppe qu'il possède, donc, point ne le mincit);
L ifting et maquillage a aussi pratiqués :
S es atours naturels sont à jamais cachés !"

C arrément "à côté de la plaque" je suis là ?
A ssurez-moi, alors, qu'ici vous n'avez pas
T out émoustillé été dirigeant vos yeux
A travers l'échancrure de sa "robe" !... Si ! Pardieu !
L e rouge vous monte aux joues ? Ne soyez mie inquiet :
O n ne saura le voir ! notre écran d'ordi et
G rand heaume que vous portez savent le dissimuler !
N e sommes-nous dupes ! Sont-ce raisons pour lesquelles osez
E n profiter pour (d'après vous) nous encenser**!...

E loignée je me suis de cette ruine de castel.
S ûr, que ne put être une ferme avec telle
P osition élevée, et contreforts puissants;
A ux murs tant épais, et fentes de tir ayant.
G randiose ne fut peut-être point; solide : si.
N aguère dut être paré pour contrer ennemis.
E t tant pis si l'histoire ne nous en parle mie :

N ous avons fait belle découverte du passé.
O utreplus, un moment nous avez amusés
T enter d'apprivoiser cette ruine, tel Don Juan,
A urais-je tendance à dire plutôt que prince Charmant !

B ien devriez savoir, avec vos huit cents ans,
E n quoi femmes se complaisent : jamais les comparant -
N e se fait mie ! - à d'autres !... ou chiens !... ou ruines ! sinon
E ternelles remontrances sur vous, pour sûr, pleuvront !


* traduction de votre écrit : "évolution sur plusieurs siècles"...!
** traduire par : insidieusement un tant nous moquer !

Le Chevalier Dauphinois 21/12/2014 17:17



* Diantre !.... Ai je osé proser ainsi ?


* Ce doit être le chaud soleil d'Espagne qui a déformé mes propos... peut être.


* Mais il est vrai que pour moi, une belle femme et une belle ruine sont mon idéal de bonheur.


*  Une femme de 800 ans, poussiéreuse et en ruine, puis une tour en porte-jarretelles, jupe fendue et maquillée.


* Oups... J'ai encore confondu les 2 tant je les admire.


 



Domi 28/11/2008 20:30

Alors es-tu parvenu à apprivoiser cette vieille ruine ? était-elle à la hauteur de tes souhaits passe une bonne soirée bisous

Le Chevalier Dauphinois 28/11/2008 21:46



* Séduire une ruine est aussi difficile que de séduire une princesse.


* Chevalier je suis et non Casanova.


* Mais j'ai une arme secrète !... Très secrète.