Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 06:01

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CASTELLON
 
 
Ce château m'a subjugué !
  * Ce n'est pas une ruine comme j'adore, et même pire, elle est vraiment trop refaite.
  * Ce n'est pas un bâtiment isolé, et même pire, il est très touristique.
---> Alors pourquoi suis je resté 3 heures dans la cour ?

    C'est la 1ère fois (depuis des siècles hihihi) que je suis accompagné durant ma visite par une musique.... Que dis je !... par Mozart, Vivaldi, Bach, Albinoni, Haendel....
    Je sais que ce ne sont pas des compositeurs contemporains des Templiers, mais cela se marie si bien. J'ai eu l'impression d'entrer dans les pierres, de survoler le château, d'être seul au monde !

  

  

Le bourg : 

  Situation  (--> le voir sur une carte)

       Peniscola est une station balnéaire située à 128km au Sud de Tarragone et à 140km au Nord de Valence.

 

  Coordonnées du château : 

  
  

 

 

Le château :

    Quelque soit l'endroit où vous attachez votre destrier, il est impossible de ne pas voir le château tant il est domine la ville et ses immeubles modernes.

 

   L'extérieur :

     En arrivant aux pieds du château, mes yeux se brouillent.

Est ce du au soleil d'Espagne ou à la malédiction des Templiers ?

   En réalité, les hauts murs droits posés sur le rocher avec ces mâchicoulis de forme Mauresque étaient en contrejour. Pour que vous les dégustiez, j'ai préféré les "transformer" un peu.

 

    L'intérieur :

Sobriété

        Après avoir donné quelques piastres à une brune caissière, je découvre l'entrée.
    Elle est très sobre. Les templiers ne s'embarrassaient pas d'inutiles décors et les propriétaires suivants n'ont pas cherché à modifier l'extérieur.
    La porte est encadrée par 2 puissantes tours carrées dissuasives. Les blasons sous la belle fenêtre représentent :
  * La croix noire de l'Ordre du Temple,
  * L'emblème d'Arnaldo de Banyuls, gouverneur de Peniscola,
  * Les chardons de Frey Berenguer de Cardona, Maître de l'Ordre au 13ème siècle.

 

Le plan
  Pour mieux comprendre le château, je vous livre le "plan secret" du niveau bas et du niveau haut :

1 - Porte principale,
2 - Dépendances,
3 - Grande salle rectangulaire (Ecurie ou étable),
4 - Habitations,
5 - Cour d'armes de la forteresse,
6 - Résidence du pape Benoit XIII,
7 - Eglise rectangulaire à nef unique sous voûte romane en demi berceau,
8 - Salle gothique,
9 - Palais pontifical,
10- Cachots primitifs.

 

La cour

   En entrant dans la cour d'armes, je suis surpris par la lumière. Il manque bien sur quelques bâtiments, mais cette pierre blanche sous le soleil... Wahouuu !
Et si vous ajoutez un peu de Mozart... L'aveuglement est total.
      Les styles architecturaux se font face. Une jolie baie géminée côtoie une porte plein cintre.
   La porte d'entrée de la salle gothique est impressionnante avec son imposant arc plein cintre. Au dessus, il y a les chardons de Frey Berenguer de Cardona et de multiples corbeaux aujourd'hui bien inutiles.
    Depuis la terrasse, mon regard embrase tous les bâtiments et la cour, mais surtout, à travers les curieux créneaux, je me délecte du paysage sur la mer... Je vous laisse, c'est l'heure de mon bronzage. 

 

 

  Histoire du château :

* Au 13ème siècle, la famille Aragonais de Alagon est seigneur de Peniscola.

* A partir de 1294, une fortification est construite par l'Ordre du Temple.

* En 1307, les Templiers sont arrêtés. Le château est maintenant habité par un autre ordre militaire-religieux : Montesa.

* En 1394, Pierre de Luna devient pape à Avignon sous le nom de Benoît XIII.

* Au début du 15ème siècle, le pape chasse de Peniscola l'Ordre Militaire de Montesa et place le château sous la protection du Saint Siège.

* Ce pape dissident n'est plus soutenu par le Roi de France (voir liste des rois). Après de multiples péripéties (voir Châteaurenard par exemple), il s'exile sans titre en 1415 dans ce château de Peniscola.

* En 1423, Pierre de Luna meurt au château.

* Au 20ème siècle, une campagne de consolidation est menée.

* Au 21ème siècle, la découverte du château est payante.

 

 

Vers liste châteaux des Templiers

en Europe

Vers liste châteaux des Templiers  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

Paris Louis 20/08/2017 17:56

Quelques points d'histoire manquent à ce lieu magique berceau de ma famille : les armées de Napoléon ont tenu le château et ont subi un siège au cours duquel la salle des poudres a explosé à la suite du bombardement par les bateaux espagnols. Cela explique le "vide" côté mer. Pendant la guerre de succession d'Espagne, le château est resté fidèle à Philippe V. Au cours des guerres carlistes, le château a été attaqué mais a refusé de se rendre. Au XIXe, le château a servi de caserne, puis de prison. J'ai mis sur wikipedia deux cartes postales anciennes qui montrent que les restaurations n'affectent que des détails (machicoulis, fenêtres, etc). L'essentiel n'est pas modifié. Enfin une petite correction : CASTELLON prend 2 L... et en valencien, cela change tout.

Le Chevalier Dauphinois 26/08/2017 15:40

* Bonjour et merci pour votre commentaire si riche.
* Je corrige de suite ma "faute de frappe" qui prouve ma pauvreté historique en cette magnifique province.

Anne la Dauphinoise 12/04/2012 22:48

Magique dut être votre visite, accompagné de tels compositeurs...
La magnifique baie géminée donne un peu de "frivolité" à cet austère château.
J'ai lu que les Templiers échangèrent Tortosa contre Peniscola en 1294 ( à sa construction, donc...) Jacques de Molay soi-même vint mettre le point final à cet échange entre le roi et les
Templiers. Et que Pierre de Saint Just en fut le dernier commandeur (je ne fais que répéter ce que Demurger en a dit)
... Quant au choix musical:

P uisque notre avis quémandez, voici mon choix:
A vec cette mélodie Peniscola je vois
C riant sa vie d'autrefois car toujours debout.
H umilité et grandeur s'y ressentent: son doux
E t qui croît en puissance pour finir en beauté.
L e lien avec votre approche des ruines je risque:
B elle, magique, en crescendo comme cette musique,
E nvoûtante pour qui sait comprendre leur histoire,
L eur évolution aussi qui est signe d'espoir.

(PS: j'étais allée visiter Santes Creus, mais apparemment vous ne m'y vîtes pas... c'est d'écouter votre choix musical qui m'a remémoré cela)

Le Chevalier Dauphinois 14/04/2012 08:47



Peniscola n'est pas q'un "beau" château. C'est un site touristique reconstruit dans une région qui l'est encore plus. Mais savoir que les Templiers y furent, qu'un Pape l'habita, que musique on
écoute.... Tout est fait pour que le plaisir soit présent.



siratus :0010: 15/11/2008 11:20

Musique et reportage... je suis aussi sous le charme de ce magnifique château chargé d'histoire. Merci, mon Chevalier ! A l'occasion, je ne manquerai pas de m'y arrêter.
Gros bisous

Le Chevalier Dauphinois 15/11/2008 12:12



Wahouuuu.... J'ai réussi à charmer une Sirène avec cette musique !... Dans les légendes, ce sont elles qui perdent les marins.
.. Heureusement, je n'ai pas le pieds... (Marin bien sur) donc point en perdition je serais... quoique !



David, dit le serial-killer de la maquette :0106: 12/09/2008 23:04

Un beau chateau comme celui-la me donne une furieuse envie de visiter l'Espagne! D'autant plus que quelques temps d'ici j'irai surement rendre visite à une amie bloggeuse qui vit pas loin d'ici.... lol

Le Chevalier Dauphinois 13/09/2008 00:29



    Si tu as la chance de descendre en Andalousie, tu verras des châteaux très différents. Je pressens que tes doigts vont frétiller pour les reproduire en miniature.



CARAMBAOLE :0114: 12/09/2008 09:21

bonjour ,j'ai fais un emménagement il y a une dizaine d'année d'une maioson de bordure de mer et ce chateau magnifique dans le dos
mais faute de temps ,je n'avais pu le visité
voila qui est fai grace a ton billet;merci

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2008 12:05



    Ce château est peu médiéval pour moi tant il a été refait et est devenu trop "propre". Mais grâce à la musique, il y a une ambiance.
Peut être qu'un soir, tu iras le visiter lors d'un concert dans la salle Gothique.