Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 08:59

 

 

 

Pour découvrir l'extérieur du château,

veuillez cliquer ici

 

 

 

Y a t il un passage secret ?

 

Le château :

        L'intérieur (suite) :

L'analyse 

* Après avoir dégusté les massives constructions défensives de l'entrée coté Sud, je mets cap au Nord.

* La zone herbeuse est délimitée par les vestiges du rempart.

* Ce linaire mur très arasé est entrecoupé d'ouvertures. C'était l'accès aux multiples tours.

* En voila une qui semble entière. Je tente de pousser la porte..... mais la bougresse me résiste.

"Chevalier, comment allons nous comprendre l'aménagement intérieur" me demandez vous derrière votre écran.

* C'est très facile, il suffit d'en trouver une "un peu" cassée.

* Les tours possédaient plusieurs étages défensifs composés d'archères en niche.

* Chaque niveau devait être séparé par un planché sur poutres.

* Ces hautes archères permettaient une défense aussi bien au loin qu'au près.

Avez vous remarqué l'épaisseur des murs ?

 

 La lumière divine passe..... à travers le toit

La chapelle castrale

* Ayant fait le tour du rempart, mon prochain but est la découverte des bâtiments "centraux".

* Le choix n'est pas difficile, il ne reste que la chapelle dont les vestige se battent contre la végétation.

* Cette construction religieuse dédiée à Saint Vincent date de la deuxième moitié du 12ème siècle. Elle n'était composée que d'une nef. Vers le 15ème siècle, un transept et une abside sont aménagés.

* A la base d'un pan de mur, une ouverture me quémande de la pénétrer.

J'obéis.

 

 

La crypte romane
Gilles a-t-il tué les jeunes enfants en ce lieu ?

* J'entre religieusement dans la crypte du 12ème siècle..

Quelle merveille !

* L'architecture Romane est simple, solide, pure.

* Je reste de longues minutes à admirer les nombreuses colonnes ornées de remarquables chapiteaux soutenant la voûte.

Est ce en ce lieu que Gilles de Rai a commis tous ses crimes ?

La faible lumière appelle au recueillement

 

 

 

 

Le diaporama du château est ici

 

 

 

Histoire du château :

* En 54 avant JC, Jules César fait ériger un castrum sur la colline.

* Au 2ème siècle, l'Empereur Hadrien fait une halte à Tiffauges.

* Vers 400, l'armée Bretonnne du Roi Conan Ier attaque le castrum Romain puis l'occupent.

* Peu de temps après, Honorius envoie une puissante légion pour récupérer le castrum. Après avoir chassé les Bretons, le Romains fortifie le castrum.

* Vers 475, les Romains abandonnent la région aux Wisigoth.

* En 843, les Normands ravagent la région dont Tiffauges.

* Au 9ème siècle, les habitants améliorent les défenses du site.

* Au 11ème siècle, le site est possession du Vicomte (voir titre de noblesse) de Thouars. Construction de la crypte à l'intérieur de l'enceinte fortifiée.

* Au 12ème siècle, le Vicomte de Thouars (Geoffroy IV ?) fait construire un imposant rempart ainsi qu'un puissant donjon.

* Durant la deuxième moitié du 12ème siècle, construction de la chapelle Saint Vincent.

* Au 14ème siècle, durant la Guerre de Cent Ans, le donjon subit des dégradations suite à plusieurs attaques.

* Au début du 15ème siècle, pour protéger le donjon, Gilles de Rais fait construire le châtelet d'entrée entouré de douves, puis demande la création d'un confortable logis au centre du château.

* En 1440, Gilles de Retz (autre écriture du nom de ce personnage) est arrêté pour ses crimes, jugé puis condamné à mort.

* Au milieu du 15ème siècle, Catherine de Thouars, veuve de Gilles de Rais, épouse Jean de Vendôme, Vidame de Chartres.

* En 1520, Louis de Vendôme fait construire avec du granit, une puissante tour dans le rempart. Elle est nommée : Tour de Vidame.

* En ce début de 16ème siècle, un boulevard (système défensif avancé) précédé de 2 rondes tours est construit.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, le château est attaqué puis partiellement détruit.

* En 1626, pour marquer le pouvoir du Roi de France (voir liste), comme pour de nombreux châteaux, le cardinal de Richelieu fait araser partiellement le donjon de Tiffauges.

* A partir de 1793, durant la Guerre de Vendée, le château est à nouveau saccagé.

* Au début du 19ème siècle, le château est massacré pour faciliter la rénovation et l'agrandissement de la ville de Tiffauges.

* Au milieu du 20ème siècle, le château est abandonné. L'imposante surface intérieure est livrée aux cultures "maraîchères" et aux pâturages etc.... .

* En 1957, certains éléments du château sont classés aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, une association est créée pour redonner vie à cet ancêtre de pierre.

* En 2002, le Conseil général de Vendée achète le site puis offre les moyens financiers et logistiques pour permettre la visite du site. Des animations sont organisées chaque année.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur du château est payante. Renseignez vous sur les horaires et les animations. La visite du donjon est interdite.

 

Le sabre et le goupillon se côtoient avec harmonie

 

 

Vers Menu
donjons
remarquables
de France
Cliquez pour aller au menu des donjons remarquables Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 85

Vers Menu

châteaux de Vendée

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Poitou : 79 85 86
commenter cet article

commentaires

Pierrote 25/07/2017 09:42

T ant j’aime mirer intérieur des archères.
I mages qu’en fîtes ne surent que me plaire !
F ort heureusement avez su trouver
F aille dans une tour pour nous les dévoiler…
A i-je aussi apprécié apercevoir
U n bout, même arasé, du long rempart.
G uère n’eus-je pour chapelle un grand coup de cœur,
E t pourtant sais-je qu’elle permet des seigneurs
S avoir leur richesse : dès la première heure

P uissants furent donc ceux de Tiffauges.* Et puis
O n ne peut oublier Gilles de Rais qui «
I nventa » plus tard châtelet tourné
T out entier vers donjon, non point entrée.
O uvrage dénotant de cet hôte aisance
U nie à, ce me semble, moult de défiance…

V ision de la crypte nous avez offerte,
E t me siet cette romane découverte
N ichée sous terre, simple et solide et pure…**
D ame ! Comme nous avez fait aimer ces murs
E mpreints de force ou beauté ou technique !
E urent vos articles, sur moi, effet magique !

N ous avez grandeur du site révélée,
O ù, même si peu de vestiges sont restés,
T ous nous ont emmenés au Moyen-Âge
A ccompagnés de leur histoire. Voyage

B ien charmant… Images du diaporama
E n furent apothéose, nec plus ultra…
N e connaissais-je cette place, je l’avoue.
E st-elle « mienne » maintenant, ce, grâce à vous.

P ensé ai-je à l‘ami de la Pucelle :
S on destin fut bel, cruel, comme castel…

* puisque j’ai lu dans l’historique que la chapelle fut construite dès le XIIe siècle.
** je vous ai « volé » vos adjectifs concernant cette crypte : ils étaient les meilleurs pour décrire ce lieu.

Le Chevalier Dauphinois 25/07/2017 19:29

* 3 articles pour ces ruines..... Il me semble qu'il fallait cela pour montrer la grandeur de ce château vraiment historique.
* Tiffauges me fut difficile à montrer. Cela fait 1 ans et demi que j'ai créé le brouillon.Je n'ai eu la révélation qu'il y a 2 mois.
* Heureux je suis que ce château vous soit plaisant et fascinant.