Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 06:50

 

Département 83 - VAR

  Ma vue se brouille devant ce spectacle médiéval

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Cotignac est située à 70km à l'Est d'Aix en Provence, à 30km à l'Ouest de Draguignan et à 15km au Nord-Est de Brignoles.

 

     Coordonnées des tours :

43° 31' 48" N 6° 8' 54" E
 43.53001894°  6.148355305°

 

Le château : 

        L'extérieur :
La découverte

* Au dessus du bourg, dominant la rivière Cassole de 80 mètres, deux tours se dorent au soleil.

* Pour rejoindre ces vestiges médiévaux, deux solutions :

1 - Soit par la route du haut.

2 - Soit, comme je l'ai fait, depuis le bourg par un sentier agréable surplombant le bourg.

* Arrivée au sommet, le spectacle est surprenant.

* Les tours sont distantes de 70 mètres. Elle semblent indépendantes et s'ignorer !

* Bien qu'il n'y ait pas de trace historique, la littérature les nomme parfois : Les tours Sarrasines.

 Cubiques sont ces beautés d'un autre temps !

Curiosité historique

* Les historiens et médiévistes sont en désaccord sur la date de construction des tours ou de chaque tour ainsi que sur leur fonction.

- Certains pensent qu'elles furent construites au 13ème siècle.

- D'autres estiment qu'elle sont plus tardives : 14ème.

En ce siècle, il est rare que les tours défensives soient cubiques !

- Certains historiens imaginent qu'elles étaient intégrées à un puissant château fort.

70m de longueur ?

- D'autres supposent que ce furent des tours de guet.

Mais pourquoi 2 alignées sur le même côté ?

- Et enfin, une minorité subodore qu'elles marquent la possession de 2 coseigneurs.

Je n'ai rien vu dans l'historique prouvant ce fait.

 

Les erreurs sont partout !

* Le plus surprenant dans ce lieu ce sont les erreurs et contradiction aussi bien sur les dates, la fonction et l'histoire.

* Par exemple, Wikipédia m'affirme qu'Arnaud de Cotignac fut un troubadour vers 1260 (donc le 13ème siècle).

* Ceci semble confirmé par GoogleBook.

* Curieusement, l'une des rues du bourg lui attribut cette fonction au 14ème.

Le temps semble ne pas avoir la même origine en ce bourg... hihihi

Einstein et sa relativité ont sévi ici !

 

La première tour

 

Timide est cette tour.. Elle se cache de moi

* Bien que sa taille soit très respectable, cette tour est la plus petite des deux.

* C'est celle que certains historiens attribuent à un coseigneur moins prestigieux.

* Sa base ayant été très abîmée. Elle a été complétée non pas par des pierres mais par du ciment.

* La face extérieure des pierres est pauvrement taillée.

* Sur la hauteur la dimension des pierres n'est pas homogène.

* L'entrée est positionnée en hauteur (ce qui est classique pour un donjon par exemple).

* Grâce à elle, je vois l'épaisseur du mur.

* Je suis surpris de ne voir que très peu de fente défensive.

Le tour semble borgne

 

 

La deuxième tour

 

Quelle puissance !  

* Pour les historiens prétendant que ces tours appartenaient à un seul château, cette puissante construction fut/serait donc le donjon.

* Je ne sais pas si elle fut mieux "réparée" en 1994 que sa consoeur, mails elle semble presque neuve.

* Entre les deux tours, je ne remarque pas une différence de qualité de taille des pierres ni des dimensions différentes. Elles semblent avoir été construites en même temps

* Elle possède quelques archères droites et en étrier.

* La porte, située à l'étage, m'informe sur l'épaisseur du mur.

Quelle fut sa fonction exacte il y a 6 siècles ?

 

 

Le diaporama du château est ici.

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 10ème siècle, après avoir chassé les Sarrasins de la région, Guillaume Ier de Provence donne le site de Cotignac à la famille Reynardus (voir Chateaurenard).

* Vers 1190, Guillaume Reynardus meurt durant la croisade. Sa veuve fait cession de(vend) plusieurs seigneuries, dont celle de Cotignac, au Comte (voir titre de noblesse) de Provence : Alphone II d'Aragon.

* En 1233, Comte de Provence inféode la seigneurie de Cotignac à un de ses compagnons, Catalan comme lui, nommé Guillaume. Il se nomme maintenant : Guillaume de Cotignac.

* Vers 1274, après le décès de Guillaume, sa fille, Mathilde de Cotignac, apporte la seigneurie en dot à son futur époux : Foulques de Pontevès.

* Au 13ème siècle, le château ou les tours de vigie (les historiens ne sont pas d'accord sur la fonction de ces constructions) sont construites.

* En 1337, la seigneurie est possession de Jean de Pontevès.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, les tours sont attaquées puis partiellement détruites.

* En 1994, les tours sont consolidées et rénovées.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

Vestige d'une archère en étrier

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 83

Vers Menu châteaux du Var

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Pierrote 06/06/2016 21:59

T ant de différences de points de vue
O nt brouillé mon esprit dès le début…
U ne certitude ai-je cependant acquise :
R êveuse me laissent vos « peintures »,* car exquises
S ont-elles, et sur ce fait nulle méprise !…

D ‘Einstein, ne savais-je relativité
E tre en vos ruines médiévales démontrée !

C omme quoi, lorsque deux génies s’associent
O n est à la fête ! On est ébloui !
T out est relatif (!), dois-je honnêtement
I ci ajouter… Ces vieilles tours - pourtant -
G uère ne provoquent de frisson de plaisir,
N e paraîssant avoir moult à nous dire
A insi présentées**… Me semblent trop figées
C ampées sur aire dégagée, esseulées.

V ivantes ne sont mie, à mes yeux chagrins.
A urais-je aimé deviner leur destin,
R aison de leur présence, et puis le lien -

P eut-être inexistant - entre elles… Tant pis !
S ouvenir incroyable je n’aurai mie.

* votre 1ère image, et la 2ème.
** je ne parle pas de votre présentation ! que nenni ! je veux dire : leur mise en valeur par les autochtones.

Le Chevalier Dauphinois 07/06/2016 09:35

* "Deux génies".... heu... Peut être au moins un.... Mais je ne dirai pas lequel......hihihi
* Ce site est magnifique par la présence de ces 2 tours cubiques presque jumelles....
..... mais aussi par leur fonction énigmatique ou contradictoire suivant les spécialistes.
* Les toucher, les humer, les ressentir puis voir l'horizon furent des moment de délectations uniques.

GOURDIN 02/06/2016 20:22

bonjour, j'aurais voulu vous envoyer une copie de la page du "DICTIONNAIRE des châteaux et des fortifications du moyen âge en France" de C-L SALCH.
mais malheureusement il n'est pas possible de vous envoyer des photos.
Je consulte régulièrement votre site ; Cordialement
L GOURDIN

Le Chevalier Dauphinois 06/06/2016 19:19

* Bonjour et merci pour votre commentaire ainsi que vos nombreuses visites sur le blog.
* Je possède le Dictionnaire de Salch (ainsi que son atlas). Mais hélas, ayant déménagé il y a quelques mois, ces merveilleux ouvrages sont encore dans les cartons.
* Comme je pressens que des informations sont données dans le dictionnaire, je vous promets de corriger ma prose dès l'ouverture de mes derniers cartons.