Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 06:25

 

 Vais je devoir utiliser baudrier et cordes pour accéder à la ruine ?

Département 83 - VAR

 

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Châteaudouble est située à 40km au Nord-Est de Brignoles, à 30km au Nord-Ouest de Fréjus et à 8km au Nord de Draguignan.

 

     Coordonnées des châteaux :

43° 35' 46" N 6° 27' 09" E
 43.5961769339°  6.4526505768°

 

      Toponymie :   (--> voir initiation)

* A l'époque médiévale, 2 châteaux protégeaient le petit bourg. Ils se nommaient :

- Castel Diabolicum,

- Castel Duplum.

  * Ultérieurement, il a été décidé de nommer le bourg : Châteaudouble.

 

 

Le ou les château(x) ? Le rocher a-t-il servi de base à un des châteaux ?

        L'extérieur :

La découverte

* En arrivant par le village, je remarque, au sommet de la falaise un mur construit.

* Deux questionnent me viennent à l'esprit :

1 - Ne reste-t-il que cela des 2 châteaux ?

2 - Y a-t-il une échelle de corde pour monter ?

* La réponse 2 m'est apportée par une route en pente douce.

* La réponse 1 m'est suggérée par ce panneau.

- Deux flèches, donc 2 châteaux (?).

 

L'appoche du 1er site : Coté septentrional

* Devant moi, un rocher aplani.

Pensez vous qu'il ait été aplani par l'homme ?

* Au fond, un mur construit portant des traces d'ouverture de tir.

* Ce mur longe la falaise.

* La dimension, la taille et la pose des pierres sont de mauvaise qualité.

* Je vais tenter de franchir la petite clôture pour vérifier mes dires et supputations.

Oups... C'est haut !

* Bien que je sois équipé d'une armure, je préfère ne point prendre le risque de "voler dans les airs".

 Quelle merveille ce donjon !

Le 2ème site : Coté méridional

* "Quel magnifique donjon !" me suis je écrié.

* "Ceci est une simple tour" pensez vous.

* Certes, cela pourrait être qu'une tour de guet puisqu'elle est posée proche de la falaise mais plusieurs indications historiques me prouvent le contraire.

- La Comtesse de Provence donne le site à une des plus puissantes familles de Provence. Cet acte est rare pour une tour de guet.

- Ce site eut plusieurs co-seigneurs. Cela n'est pas traditionnel pour une simple tour.

- Etc...

* Cette haute construction est un carré de 5 mètres de coté.

* Les murs ont une épaisseur moyenne de 0.9 mètre.

* Ce donjon est construit en petit appareil que les archéologues situent d'époque Romane (12ème siècle).

* Par endroit, le chainage d'angle est en pierre à bossage.

* L'actuel donjon possède 2 niveaux.

* Chaque niveau possède une salle voûtée.

* Une échelle en bois amovible devait permettre d'accéder aux étages.

 

 

Le diaporama des châteaux est ici.

 

 

Histoire des châteaux et de la seigneurie :

* Au 11ème siècle (1032 ?), un château nommé  "Castellum Duplum" est cité. Il appartient à une famille éponyme.

* Vers 1200, ce même château est cité.

* En 1240, Giraud  de Villeneuve, membre d'une des plus importantes familles nobles de Provence, en fait aveu auprès du Comte (voir titre de noblesse) de Provence.

* En 1252, le Comte de Provence possède quelques droits sur la seigneurie.

* En 1304, Raimond Rostand vend la seigneurie à Charles II d'Anjou.

* En 1356, la Reine Jeanne le donne à Arnaud de Villeneuve.

* En 1499, Louis de Villeneuve est co-seigneur.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est sous votre responsabilité. Soyez très prudent, sauf si vous savez voler.

 

De là, je vois l'Amérique et même l'Inde !... Est ce que je vois double ?

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 83

Vers Menu

châteaux du Var

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 07/04/2016 10:10

C arrément sur ma faim je suis restée,
H élas ! Ce lieu avez juste « survolé »…
A autre belle (ruine ?) deviez faire la cour ?
T ant pis pour nous ! N’avons lors qu’une tour
E t pans de murs visibles, eux, de fort loin…
A vait tant de difficultés chemin ?
U ne sente en douce pente était pourtant…
D eux flèches vous auraient-elles troublé autant ?…
O ncques ne pensais-je que seriez dérouté
U n site médiéval approchant… Osé
B ien plus êtes d’habitude… N’est mie armure
L a cause de cette fébrilité, suis sûre…
E nigmatique sera Septentrion

V u si rapidement… Quelle construction
A pu cette butte porter au Moyen-Âge ?
R ien n’en savons, et c’est moult dommage…

P our le Midi, sommes bien plus chanceux.
R avit mon cœur cette tour et puis mes yeux.
O uvrage ayant subi outrages du temps ?
V ous dirai-je que ce n’est mie important :
E st dressée telle que la virent nos ancêtres.
N ‘a t-elle changé sa façon de paraître.
C ertes, atours guerriers ont là disparu ;
E st un peu envahie par les feuillus…

N ‘ a t-elle perdu de sa superbe, pourtant.
O ui, j’aime la mirer ainsi, songeant
T out à loisir à d’épiques aventures
A dvenues, jadis, entre ses forts murs.

B elle multicentenaire qui eut l’honneur,
E tre la possession de plusieurs seigneurs.
N ous en offrez des « copropriétés »
E n ce moment !... Sont-elles bien appréciées*…

* bien qu’ici j’aie trouvé la visite « si tant » rapide !

Le Chevalier Dauphinois 07/04/2016 19:53

* Pourquoi ce site si intéressant n'est que partiellement montré ?
* D'abord, lors de ma venue, il y avait un grillage infranchissable interdisant l'accès.
* Et puis, à l'époque, je ne disposais pas d'un appareil photo très performant et surtout d'un objectif permettant de mieux immortaliser les détails.
* C'était une époque où le web n'existait pas et rédacteur d'un blog je ne m'imaginais pas.
* Vos remarques m'informent que mon actuel matériel photo est plus approprié puisque souvent les photos vous plaisent.
* Si un jour mes pas m'amènent proche du lieu, je le re-photographierai. Mais je doute que cela se fasse rapidement, il me reste trop de départements non vus ou peu vus.