Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:35

 

 Voyez vous cette beauté médiévale ?

Département 83 - VAR

 

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Figanières est située à 40km au Sud-Ouest de Grasse (voir son palais épiscopal), à 25km au Nord-Ouest de Fréjus et à 5km au Nord-Est de Draguignan.

 

     Coordonnées du château :

43° 35' 23" N 6° 27' 41" E
 43.5896878446°  6.4615300298°

 

       Toponymie :   (--> voir initiation)

   Il n'est point besoin d'être expert en toponymie pour imaginer l'origine du nom. C'est évidemment un château de garde.

   Il est amusant de constater que le nom est écrit parfois La Garde et d'autres fois Lagarde.

 

 

Le château : 

        L'extérieur :
La découverte

* A 3km au Nord-Ouest de Figanières, proche du bourg de Châteaudouble (voir son château) une petite colline porte les ruines d'un château fort.

* N'écoutant que mon courage, je chevauche avec vaillance vers ce site médiéval.

* Devant la colline boisée nommée La Nartuby, je cherche un sentier.

* Au Sud-Ouest un embranchement me quémande de l'emprunter.Ce mur ne me murmure rien à l'oreille

* C'est ainsi que j'arrive à une altitude de 600 mètres.

 

Je cherche les traces

* Un muret est mon premier indice, bien faible il est vrai.

* Plus loin, un vestige de mur dont la hauteur et la situation me fait plus penser à un habitat de village qu'à un reste de château.

* Puis je vois un autre mur perdu.

* Et enfin, un haut et long vestige sans fonction apparente.

* Toutes ces élévations sont réalisées avec des pierres mal taillées, peu jointives.

Ne reste-t-il que cela du puissant château ?

* Je me dois d'être plus attentif et plus téméraire dans "l'attaque" du site boisé.

 

 

        L'intérieur :Est ce une bouche d'évacuation ?

Je vais et veux trouver !

* Lorsque je suis perdu (dans mes recherches) j'utilise les services de mon satellite.

* Je me retrouve devant un rocher-mur ou un mur-rocher.

* Il comporte à la base quelques arcs de décharge.

* Certains arcs sont évidés à la base.

Sont ce des bouches d'évacuation d'eau, de boue, de déchet ?

* Au bout de cette paroi (rempart ?), je suis surpris de voir à droite des pierres correctement taillées alors qu'à gauche cela ressemble à des "restes" de taille.

 

Les merveilles !

* "Qui cherche, trouve" affirme un dicton populaire.

* Je vois une salle dont un mur est composé d'un rocher et au sommet, un départ de voûte.

* Puis les vestiges d'une imposante salle voûtée.

* Plus loin, je vois... heu.... je ne sais pas, mais c'est beau !

"Chevalier, n'y aurait il aucun système défensif ?' me demandez vous.

* Oups.... je m'extasie tellement que j'en oublie ma mission.

* Les murs n'étant pas très haut, il n'est pas possible de voir crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Les archères sont rares et il y a quelques fentes de tir pour fusil.

* Le plus impressionnant sont les vestiges d'une ronde tour.

 

C'est la fin pour vous

* Je ne vais pas vous dévoiler toutes les pierres construites.

* Si vous venez en ce lieu, vous aurez quelques petites surprises.

* Depuis le sommet, je me régale de la vue.

* Et surtout, j'apprécie la hauteur de la ruine.

 

 

Le diaporama du château est ici.

 

 

Histoire du château :

* En 1200, le château est cité.

* En 1234, nouvelle citation du château dans le liste des localité du diocèse de Fréjus.

* En 1252, le château est nommé dans un texte.

* Au début du 14ème siècle, le village comporte 40 feux (foyers habités).

* Au milieu du 14ème siècle (?), la Reine Jeanne donne le château à Perier. Il se fait nommer maintenant : Périer de La Garde (à vérifier).

* Durant la deuxième moitié du 14ème siècle une terrible épidémie s'abat sur la Provence : La Peste Noire. Les villages sont décimés puis abandonnés. La Garde ne fait pas exception.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, le château est attaqué puis détruit pas le Duc d'épernon (à vérifier).

* Au 16ème siècle, un château de confort est établi dans la vallée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est possible en respectant la propriété privée. Le site n'étant pas sécurisé, le risque de recevoir une pierre existe. Soyez très prudent.

 

Je vois l'horizon... et même plus loin !

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 83

Vers Menu

châteaux du Var

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Pierrote 16/09/2016 14:35

L ambeaux de castel avez-vous trouvés.
A insi volonté fut récompensée…

G uère d’indices, il est vrai ;* pourtant plaisir
A mirer vestiges est là… Découvrir
R uines si… arruinées et voûtées me siet !
D ‘emblée je revis une période qui est
E ncore ressentie dans quelques murets

F antomatiques, certes, et dans voûtes aussi,
I rréelles, quand sont perdues en partie :
G racieusement arc est ainsi formé
A lliant puissance, aussi légèreté.
N oblesse se lit dans les autres,** à mes yeux -
I ncomparable travail de nos aïeux -
E t tant pis si furent pour salles enterrées.***
R aison s’efface quand on parle de beauté !
E videmment, les fortifications
S e font discrètes. Mais imagination

V olontiers les replace !… Nombreuses furent-elles ?
A vrai dire, je pense que fut ce castel
R ecevant gens d’armes plus que damoiselles…

N e nous avez mie dévoilé le tout.
O mission que je ne critique, du tout…
T outefois, n’avons votre longévité !
A vouez qu’il est, pour nous, insensé

P rétendre visiter tous vos sites castraux !
S uis-je un tant lésée face à site si beau…

*je veux dire ceux que vous nous offrez, puisqu’il y en a d’autres que vous n’avez mie dévoilés, à charge d’aller les découvrir par nous-mêmes.
** celles non détruites entièrement, de voûtes.
*** parce que souvent c’était des caves, réserves… peut-être pas, ici… ?

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2016 19:26

* La Garde est la ruine qui laisse l'imaginaire travailler au profit de la vraie vérité architecturale.
* Ce site se hume, ce regarde à petits pas (car les pierres au sol sont nombreuses).
* La Garde, c'est un but de promenade et un lieu de pique-nique plus qu'un château à visiter.
* Mais pour les fous comme moi, c'est Paradisiaque !
** Les salles voûtées sont (évidemment) des réserves, des caves, des citernes (rarement) et parfois des écuries ou des bergeries.