Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 08:18

 

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

 

Résumé :

 
    « L'histoire a longtemps juxtaposé des images simples pour définir les quatre siècles écoulés de 481 à 888 : aux Mérovingiens incultes et incapables, succédaient des Carolingiens glorieux et conquérants. Les recherches des dernières décennies, fondées sur une réévaluation des sources écrites et sur les progrès de l'archéologie, ont libéré cette période du carcan des idées reçues.
      Ce livre, en forme de bilan, dresse des perspectives neuves. Il montre notamment que les rois mérovingiens furent les derniers continuateurs de l'Antiquité et que si les premiers Carolingiens rassemblèrent sous leur autorité presque toute l'Europe occidentale, l'Empire s'avéra une réalité fragile et diverse. Ainsi, les auteurs ramènent-ils les faits aux réalités de l'époque, en rejetant les anachronismes et les outrances, et en appuyant leur exposé sur des textes et des cartes comme sur une iconographie abondante.
     Cette histoire renouvelée possède un attrait majeur : Au-delà des représentations traditionnelles, elle s'efforce d'atteindre le réel. »
 
 
 
 
Mon avis :
 
Facile et vivant  !
 
  
     L'auteur Geneviève Bohrer-Thierry est, entre autre, professeur d'histoire du Moyen Age. Ce livre est donc une mine d'informations sur l'état actuel des connaissances pour cette période dont je raffole.
 
  Oui, riche et dense
 
     Il se lit comme un roman, le style est limpide, le découpage en parties est intelligent, pas de redondances, de très belles illustrations, des généalogies claires, des documents anciens expliqués.....
 
Est il parfait ?
 
     J'ai lu une critique sur les nombreuses fautes de frappe et d'accord de participe. J'en ai relevées quelques unes mais je n'y ai pas prêtées attention.
 
 
 
    Ce livre s'intègre dans une collection retraçant l'histoire de France en multiples volumes. Je pressens que prochainement je vais acheter :
Féodalités (888-1180) de Florian Mazel.
L'age d'or capétien 1180-1328 de Jean-Christophe Cassard.
Le temps de la Guerre de Cent Ans 1328-1453 de Boris Bove.
Les Renaissances 1453-1559 de Philippe Hamon.
 
 
 
 
 
 

 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 09:22

 

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

 

Résumé :

 
    « La société médiévale, d'essence militaire, a accordé aux phénomènes guerriers et à l'armement une place de choix. Cependant, peu d'études leur ont accordé la reconnaissance et l'éclairage suffisants.
    A la croisée de l'histoire et de l'archéologie, ces études, dispersées dans diverses publications, sont ici mises en perspective et s'articulent autour de sept thèmes : les batailles rangées (ou qui le sont moins), les armées et la tactique, la typologie et l'usage des armes, la fabrication et le commerce des armes, les fortifications, la part des mentalités et l'imaginaire de l'armement.
    Ainsi structuré, l'ensemble de ces sujets constitue une contribution majeure de notre temps à l'historiographie médiévale.»
 
 
 
 
Mon avis :
 
Pour les spécialistes  !!
 
  "Aucune photo, ni gravures, ni dessins". C'est la phrase que j'ai prononcé à la vue de ce livre perdu sur la plus haute étagère de mon libraire. Allais je l'acheter ?    (Oui, évidemment puisque je vous en parle).
   Il existe tellement de revues, de livres (voir celui-ci), de dépliants, de musées sur les armes et les armures de l'époque médiévale, les montrant sous toutes les faces que le manque d'illustration ne devait pas m'arrêter. Le texte est il à la hauteur d'un sujet si riche ?
 
  Oui, riche, dense et technique
 
  Ce livre est vraiment une étude complète sur la raison de chaque arme, l'évolution, la fabrication, le maniement, l'utilisation et leur possesseur.
  L'auteur, docteur en histoire, est un des grands spécialistes mondiaux sur ce sujet. Ce livre ne se lit pas comme un roman, mais comme une source d'inspiration pour d'autre recherche.
 
  Il existe un autre tome, je vais vite voir s'il n'est pas coincé entre les étagères poussiéreuses de mon libraire.
............ Et vous, prince sur mon blog, allez vous le quérir instamment ?........
 
 
Si le sujet vous fascine, je vous conseille un autre livre sur  les armes du "Diable".
 
 
 

 

Repost 0
Published by le chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 09:55

  

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

 

Résumé :

 
    « Il y a près de huit siècles, à l'instigation du pape Innocent III, le fer et le feu s'abattaient sur les terres qui allaient constituer plus tard la province du Languedoc. Prétexte de cette guerre sans merci connue sous le nom de croisade albigeoise et menée de 1209 à 1229 par une chevalerie recrutée dans le nord de la France : l'éradication du catharisme, une hérésie solidement implantée en pays occitan, qui enseignait que le monde visible n'est pas l'oeuvre du Dieu de bonté, mais celle d'un créateur mauvais.
    Chevauchées destructrices, ravages, sièges, incendies, massacres, batailles rangées, bûchers : de l'Agenais et du Périgord au Rhône, quinze de nos départements furent le théâtre, vingt ans durant, d'une lutte farouche dont l'enjeu devint rapidement politique tout autant que religieux.
    La première croisade prit fin en 1215, mais, dépossédés au profit de Simon de Montfort, le chef des "barons du Nord", les princes occitans se ressaisirent, repartirent en guerre. Montfort fut tué en 1218 sous les murs de Toulouse. Rome en appela à une deuxième croisade dont le roi de France Louis VIII prit le commandement. 
»
 
 
 
 
Mon avis : 
 
Pour tout comprendre sur cette croisade !!!
 
            Un régal..........
     Cette oeuvre se lit comme un roman; Les personnages se rencontrent, se séparent, se battent puis font alliance. Les destins se croisent.
     Roquebert est LE grand spécialiste de ce que l'on nomme aussi: "la croisade des Albigeois". Son style est vivant, précis, détaillé.
     Je l'ai lu 2 fois et la découverte est permanente.
 
  L'épaisseur des 2 tomes peut rebuter les moins littéraires, mais une fois le livre ouvert, on en oublie de manger  (si, si, c'est vrai, j'ai perdu 3 kg).
    Avant de visiter les merveilleuses ruines de l'Aude et de l'Ariège, lisez cette oeuvre, cela décuplera votre plaisir de gravir les pogs de cette région (ne prenez pas ces livres dans le sac à dos, ils sont trop lourds). 
 
 
   INDISPENSABLE pour qui veut comprendre !
 
 

   Ces livres viennent de ressortir en collection économique de poche, Alors ne réfléchissez plus, courrez les acheter. Ces quelques Euros seront un plaisir que vous ne regretterez pas.
    Lorsque vous aurez "digéré" les 2 tomes de cette croisade, pourquoi ne pas poursuivre votre lecture avec l'Homme qui en a été le chef le plus connu: Simon de Montfort.

 
 



Venez  découvrir maintenant les châteaux "Cathares" :
* De l' ARIEGE,
* De l' AUDE,
* Puis des  PYRENEES Orientales.
 
 

  

  

  

  

  

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 09:22

 

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

 

Résumé :

 
    « Ce livre présente dans sa première partie un condensé du "Dictionnaire raisonné de l'Architecture" et dans la deuxième un condensé du "Dictionnaire du Mobilier" de Viollet-le-Duc. 2 tomes regroupés en 1 seul ouvrage. »
 
 
 
Mon avis : 
C'est LA BIBLE du médiéviste  !!!!!
 
Cette encyclopédie est une mine d'or de l'époque médiévale. Tout y est décrit et détaillé tant au niveau:
    * de l'architecture, civil (clic), religieuse et militaire,
    * du mobilier,
    * des objets du quotidien (clic),
    * des vêtements militaires et civils (clic),
    * des armures pour hommes et chevaux (clic),
    * des armes d'attaque et de défense (clic) ........
 
 
 
   Cet ouvrage de 719 pages (oui, vous avez bien lu, une oeuvre de plusieurs kilos) magnifiquement illustré, très précisément détaillé et expliqué avec minutie.
 
 
   Les dessins sont d'une beauté féerique. La richesse de la documentation et la haute qualité artistique des illustrations en font un ouvrage exceptionnel et jamais égalé.
 
   Je ne pouvais pas m'offrir l'édition original. Alors parfois, je regardais cet ouvrage à travers la vitrine de mon bouquiniste.
  Reparu en début d'année 2006, mes yeux se sont écarquillés, mes doigts ont tremblé et mon porte-monnaie s'est ouvert avec plaisir.
  Ne le manquez pas............... il faudra attendre encore 20 ans pour qu'il nous revienne...............(c'est presque une comète).
 
 
   Il n'existe rien de mieux pour se plonger dans le monde médiéval !!!!
 
 
Vite............. courez l'acheter !!!

 

 
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 09:30

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

 
    « 1096: Quand Raimond IV, ce grand "oublié de l'Histoire", devient chef d'armée de la première croisade, il a déjà rassemblé autour de Toulouse une immense et riche province. Des Pyrénées au Rhône, ses descendants en défendront les frontières. Toute la France du sud de la Loire devra compter, jusqu'en 1249, avec ce territoire dont une bonne part deviendra le Languedoc. Au XIIe, au XIIIe siècle, les troubadours y font sonner la langue d'oc sur des rythmes poétiques nouveaux. L'art roman s'y épanouit dans ses plus émouvants chefs-d'oeuvre.
   L'extension du commerce international par la Méditerranée enrichit et définit une nouvelle couche sociale: la bourgeoisie, tandis que l'université de Montpellier puis de Toulouse attirent de l'Europe entière des esprits hardis et curieux.
   L' "hérésie" cathare fera exposer en proie cette province convoitée. Les hordes de Simon de Montfort mèneront contre elle la sanglante croisade contre les Albigeois. Devenu presque l'égal du roi de France, Raimond VII, mourant sans descendance mâle, devra céder à Saint Louis un "grand Languedoc" bientôt démantelé. » 
 
 
 
Mon avis : 
Quelle épopée !
 
  Voilà une famille qui eut une puissance incroyable et qui finit curieusement. Leur histoire est un roman, et le livre se lit comme........ un roman.
   J'ai palpité dans les intrigues, j'ai vibré durant les combats, j'ai dévoré les chapitres parlant des troubadours, des femmes, des mariages....
   Ce livre me rappelle une phrase de Voltaire: 
  • "Il faut avouer, quand on lit l'histoire de ce temps, que ceux qui ont imaginé des romans n'ont guère pu aller, par leur imagination, au delà de ce que fournit ici la vérité."
 
    L'histoire des Comtes de Toulouse est tellement dense, riche, variée, vivante, terrible que je me suis demandé parfois si je ne lisais pas une "vérité-romancée".
 Il semble que non (mais point historien je suis).
 
    J'ai trouvé ce livre chez mon bouquiniste, perdu au fond d'une étagère bancale consacrée à la cuisine (ha, ce bouquiniste, passionné mais un peu "distrait"). Mes quelques euros dépensés m'ont donné un plaisir incroyable. J'ai hâte d'aller visiter l'étagère jardinage (hihi, je me moque  un peu) pour trouver un autre livre médiéval sur une épopée aussi passionnante.
Mais y en a t il ?
Peut être m'aiderez vous à en trouver un autre ?
 
 
 
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 07:30

 

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

 

Résumé :

    «  En 1199, Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre, est atteint par un carreau d'arbalète. Il trépasse peu après entouré de sa mère Aliénor et de son ami Robert de Locksle, plus connu dans sa jeunesse sous le nom de Robin des Bois.
   Robert, accusé injustement d'un vol, est à nouveau hors la loi. Sa femme Anna Maria demande à l'ancien mercenaire (et aujourd'hui troubadour) Guilhem d'Ussel de l'aider
    Les recherches de Guilhem l'amène à croiser des Templiers, des Cathares et d'énigmatiques personnages. »
 
 
 Mon avis :
Ce livre (avec moi  ) est fantastique !
     
    Depuis l'ouverture de mon blog, je ne vous présente que des livres techniques sur les constructions médiévales, ou historique sur des régions et des pays. Il fallait bien que je vous montre un autre registre de ma passion.
 
  Il est vrai que j'ai peu de temps pour lire des romans, mais celui-ci a une double histoire :
  • * D'abord, c'est un roman se situant à l'époque médiévale (évidemment, dans ce blog de ruines, je ne vais pas vous montrer de la science fiction  ) et même l'une des plus riches en histoire et évènements :
    • - Les templiers sont puissant et respectés,
    • - Les Cathares montrent une philosophie différente de la vie et des relations,
    • - Philippe Auguste (l'un des monarques les plus étudiés et admirés de la France médiévale - voir liste des rois ) modernise le royaume et s'impose comme un puissant d'Europe. 
  •  
  •  * Ensuite, je ... comment vous dire.... il y a .... je manque de mot..... Pour résoudre mon petit problème de vocabulaire, je vous invite à regarder cette image.... Avez vous remarqué un détail ?... Certains d'entre vous n'ont pas bien lu, je vous le remontre mieux ici.
   Ne vous méprenez pas, je n'ai pas écrit ce livre  . Son auteur, Jean d'Aillon est un grand romancier. Avec des événements historiques réels, sa plume alerte crée des énigmes criminelles et des enquête policières vibrantes.
 
   Votre chevalier Dauphinois n'a pas une plume aussi vive et un talent d'écrivain aussi formidable. Je n'ai fait que donner des emplacements de châteaux (Cela, je sais bien le faire )  et livrer quelques "secrets" de construction.
   Même si mon but dans ce blog est de mettre en avant les ruines de châteaux forts, j'avoue qu'un (un seul, soyez rassurés) neurone de fierté se manifeste en moi depuis quelques jours  .
 
Ce livre est le tome 2 des aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour.
Le tome1 se nomme : Marseille, 1198.
 
    J'ai dévoré ce livre avec un plaisir de gourmet.
Mais ai je été objectif ?
 
Allez vite acheter ce roman  aux éditions "J'ai Lu" et narrez moi vos vibrations durant sa lecture. 
 
 
 
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 06:55

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

    « Poètes, musiciens, interprètes, les hommes et les femmes troubadours sont des personnages emblématiques des cours méridionales des XIIe siècles français.
   A travers leurs mélodies et leurs chansons en langue d'oc, ils participent à l'éclosion d'une culture laïque, héritière et concurrente de la culture cléricale.
   Cet ouvrage nous propose de les suivre sur les routes du sud de la France, sur les chemins des croisades et des pèlerinages, dans les hasardeux voyages en mer et au sein des festives cours du Midi.
   Il dépeint aussi leur vie mouvementée de grands seigneurs ou de manants et décrit avec minutie leur métier, leurs sources d'inspiration, leur mode de composition et leur conception de l'amour.
   Car, au beau XIIe siècle et à l'époque troublée de l'hérésie cathare et de l'Inquisition qui suivit la croisade albigeoise, c'est tout un art de vivre, d'aimer et de souffrir que reflète la poésie des troubadours. »
 
 
Mon avis :
Si on chantait...... l'amour courtois  !
 
   Ne vous méprenez pas sur mon exclamation, il n'y a pas dans ce livre des paroles de chansons médiévales. Ce livre est un concentré du savoir actuel sur les Troubadours.

   J'ai été transfiguré après sa lecture. On y apprend les premiers balbutiements (évidemment c'est un peu plus vieux que les yéyés), les "grands chanteurs", leurs origines sociales (oui, il y avait aussi des seigneur-troubadours), leurs modes de rémunération, leurs besoins d'inspiration, leurs errances de châteaux en protecteurs...... Tout est traité avec simplicité et rigueur.

   Le troubadour sévissait dans le "Langue-d'Oc", le Sud de la France actuelle  (alors que le trouvère parlait la langue d'Oil du Nord de la Loire), donc il y a un chapitre sur l'époque Cathare et la fameuse croisade des Albigeois qui marqua les esprits et changea les paroles de ces poètes-compositeurs.

   On y apprend la définition de l'amour courtois et de ses règles.

 

  Il y a tant de sujets et de chapitres sur ce thème qui paraissait simple qu'il me faudrait de nombreuses lignes pour tout vous décrire. Je terminerais par cette phrase tirée du livre :

" Quand je veux prendre l'air, je vais au 13ème siècle. Je rends visite à ces brutes, ces guerriers, ces troubadours qui caressaient d'une main si légère une branche de cerisier ou le prénom d'une femme aimée. "

 
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 06:30
Le rôle du château dans la France médiévale

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

Résumé :

    « Il n'est pas habituel de traiter dans un même ouvrage des formes du pouvoir, des hommes qui l'exercent et des châteaux où ils résident. L'historien de la société s'est, jusqu'à une époque récente, assez peu intéressé aux bases concrètes du pouvoir des seigneurs et des princes. La fortification elle-même semblait abandonnée aux archéologues...
 
    Dans cette perspective, les châteaux médiévaux apparaissaient, au mieux, comme objet des luttes entre les puissants ou comme cadre de la vie familiale de la seigneurie châtelaine. Les progrès réalisés depuis vingt ans en archéologie médiévale obligent à réviser cette manière de voir et à prendre en compte la diversité de l'implantation des sites et la complexité des relations qu'ils entretiennent avec l'espace qu'ils ont modelé.
 
    C'est vers l'an Mil que se cristallisent les effets d'une crise sociale et politique qui voit à la fois l'affirmation de l'aristocratie et l'affaiblissement des structures étatiques carolingiennes. Dès lors, le XIème siècle connaît, dans tous les domaines, des bouleversements fondamentaux : économiques, démographiques et sociaux. Ils se traduisent par un reclassement des hommes, une mainmise directe de l'aristocratie sur le plat-pays et la mise en dépendance de la masse des hommes libres.
 
    Cet ouvrage tente, en s'appuyant sur le progrès de l'archéologie et de l'histoire sociale, de s'interroger sur les moyens qui ont permis à la société féodale de se mettre en place. C'est dire que l'on s'attache à mettre en évidence le rôle des châteaux, mottes, rocas, donjons..., qui couvrent alors le pays, et à intégrer dans l'analyse de cette "révolution féodale" les apports concrets de l'archéologie médiévale.
 
    C'est pourquoi ce livre se situe dans une perspective nouvelle, celle de montrer qu'il n'y a pas de pouvoir sans châteaux...  »
 
 
Mon avis :
Enfin, la fonction du château expliquée par l'exemple !!!
 
 
     Toutes les illustrations de ce livre sont en 'noir et blanc'.
  Mais est ce important ?....
 
  Ce n'est pas un livre d'image comme  le Larousse des châteaux ou  les châteaux d'Alsace.  Il me fait penser à l'ouvrage sur  le village médiéval. Technique, fouillé, détaillé, innovant, mais plus accessible.
     C'est une véritable étude sur les raisons de construction des mottes castrales qui deviendront des châteaux, de leur fonction et de leur évolution architecturale et politique.  Oui, vous avez bien lu, une analyse politique...... mais pas comme dans vos journaux du 21ème siècle.
     Des graphiques, des plans, des photos aériennes, des enluminures viennent appuyer les démonstrations de l'auteur.
 
     C'est un ouvrage facile à lire, mais avec de nombreux détails et explications qui raviront les plus pointilleux des passionnés.
     Je ne connaissais pas cet auteur ni cet éditeur, et j'avoue que leur sérieux me donne envie de regarder d'un peu plus près leur catalogue.
 
D'ailleurs, je vous abandonne pour faire une recherche sur le WEB.
 
A tout de suite pour un nouveau conseil.
 
 
 
Repost 0
Published by le chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:30

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

 
    « Simon de Montfort est l'une des figures les plus controversées du Moyen Age. L'homme a laissé à l'histoire le souvenir cruel de l'Inquisition dirigée contre les "ennemis de l'intérieur", hérétiques cathares et albigeois dénoncés par le Saint Siège dans le comté de Toulouse et les principautés voisines.
  Michel Roquebert n'avait encore jamais écrit sur Montfort. Poursuivant ses travaux sur le monde cathare, il brosse le portrait du chevalier grâce aux chroniques du temps. Le journal d'un bénédiction qui a côtoyé Montfort jour et nuit permet de suivre celui-ci pas à pas. Dans cette enquête passionnante et originale, l'auteur ne cherche jamais à se faire l'avocat du diable, mais bien à cerner une figure tristement légendaire..»
 
 
Mon avis :
Bibliographie d'un homme controversé  !!!!!
 
    Lorsque l'on visite les châteaux Cathares, Simon (oui, j'avoue que depuis la lecture du livre, nous sommes devenus intime et nous nous appelons par notre prénom) est considéré comme un envahisseur, stupide et sans conscience.
 
    Les courts articles dans les revues, ou les dépliants le montrent comme un "boucher assassin". "TUEZ LES TOUS, DIEU RECONNAITRA LES SIENS" est la phrase que l'on retient de ce conquérant du pays d'Oc (voir nota).
    Mais j'ai découvert dans ce livre un autre personnage. Il est vrai que Roquebert est un écrivain exceptionnel, un des grands historiens sur cette époque.
    J'avais lu avec délectation son double livre sur "L'épopée Cathare" et j'ai été très heureux de constater qu'il s'était enfin attelé à la biographie de Simon IV de Montfort.
 
     Si cette époque vous intéresse, si les cathares vous interpellent, si vous souhaitez connaître la petite "histoire" d'un des hommes les plus marquants (mais il y en a d'autres, je vous en reparlerais) de la croisade des Albigeois, ne manquez pas ce livre OBLIGATOIRE.
 

Nota : Cette phrase que l'on attribue à Simon aurait été dite par Arnaud Amaury, légat du pape et chef spirituel de la Croisade.


Venez découvrir maintenant les châteaux de l'  ARIEGE  ou  l' AUDE 
 
 
Repost 0
Published by le chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 09:00

 En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :


« La Messénie fut l'une des régions du Péloponnèse à rester latine pendant plus de deux cents ans, du XIIIe siècle au milieu du XVe. De nombreuses forteresses y furent construites alors, mais la plupart sont aujourd'hui méconnues et en ruines. Or ces châteaux oubliés méritent notre attention...
   Le présent ouvrage fait découvrir ces lieux fortifiés par une approche originale, fondée sur la topographie, le lexique, l'histoire et la castellologie. Les décrire, reconstituer leur histoire, tout cela contribue à réhabiliter le patrimoine de la Messénie médiévale.

  L'exemple messénien illustre aussi ce qu'est la fonction essentielle du château sous la Francocratie: Un lieu de pouvoir militaire et de prospérité économique plus qu'un lieu de vie.» 
 
 
 
Mon avis : 
La Grèce autrement !!!!!
 
  La Grèce, ce n'est pas que les merveilleuses ruines âgées de 5000 ans que l'on visite en car climatisé au mois d'Août.....
       Oui, il existe des châteaux médiévaux en Grèce.
       Oui, il existe un livre écrit en Français sur des ruines d'un lointain pays.
  Plusieurs sujets sont abordés dans cet ouvrage technique mais simple :
     * L'architecture de certaines ruines,
     * La toponymie des lieus,
     * L'histoire,
     * L'équilibre fragile entre sécurité, compromis et économie....
 
- Ce livre n'est pas un dictionnaire des ruines médiévales comme je vous en décrits parfois (clic ici).
- Les photos sont rares et en noir et blanc (contrairement au Larousse),
- Les châteaux  ressemblent plus à un amas de 3 cailloux comme je les aime (clic ici) qu'à un beau château de princesse (clic ici).
 
   Ce n'est pas une histoire "romancée" comme peut l'écrire Régine Pernoud (que j'apprécie d'ailleurs). Cet ouvrage est un vrai travail de scientifique sur un pan de l'histoire que nous ne connaissons pas, et un peu oublié de nos manuels scolaires et des guides touristiques. Bien qu'écrit pas un scientifique, ce livre a une approche simple et compréhensible.
Un exemple de livre médiéval trop rare, que je recommande. 
 

Vous ai je convaincu ?

 

    Si la réponse est OUI, je vous propose un voyage ensemble dans ce beau pays, je fournis les glaces, le livre et la visite guidée, et vous.... la crème solaire car j'ai la peau fragile.

Quand partons nous ?
 
 
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article