Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Anges et Démons
Année 2009
Réalisateur Ron Howard

 

  Acteurs   Rôles
 Tom Hanks
 Robert Langdon                 
 Ayelet Zurer
 Vittoria Veltra (la scientifique)
 Ewan McGregor
 Camerlingue Patrick McKenna
 Stellan Skarsgard
 Commandant Richter
 


 
 
 
  Présentation du film
 
   « Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'Histoire, les "Illuminati", qui s'était juré autrefois d'anéantir l'Eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'Harvard, en a la certitude.

     Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : Des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales...

     Pour l'aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse.
     Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger...
..»

 
 
 
  Ce que j'en pense
 
        N'ayant que peu apprécié le film "Da Vinci Code" (et pourtant, le livre était intéressant), je redoutais beaucoup ce 2ème volet.

Ouf, il est plus vivant, plus digeste !

    Pourtant, j'ai eu la curieuse sensation de ne voir que des seconds rôles, même Tom Hanks est effacé. Il était si brillant dans ses précédentes prestations cinématographiques que j'ai été surpris de la pauvreté de son jeu d'acteur.
    Si vous êtes un habitué de ce genre de film tourné par un Américain, il vous est possible de deviner la fin après 10 minutes, tant le scénario est linéaire et logique dans les rebondissements.
   Bilan : Un film agréable, si l'on sait se détendre et simplement regarder les "images qui bougent".



Où est le Moyen Age ?

   Le Moyen âge n'est pas présent dans le scénario (bien que de nombreuses allusions au 11ème siècle soient faites), c'est le château Saint Ange en Italie qui apparaît dans une scène (importante).  Mais je ne vous en dirais pas plus.... Les illuminati pourraient se venger   .


  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Le Dernier des Templiers
Année 2011
Réalisateur Dominic Sena   

 

  Acteurs   Rôles
 Nicolas Cage  Behmen le Templier
 Ron Perlman  Felson
 Stephen Campbell Moore  Debelzaq
 Claire Foy  La jeune fille (Sorcière ?)



Présentation du film


    «  Après de nombreuses années en Terre sainte, le templier Behmen et son fidèle compagnon, Felson, reviennent en Europe, désabusés des croisades. Alors qu’ils ne souhaitent qu'une paisible vie, les 2 compères découvrent leur pays ravagé par la terrible peste noire. Peu de temps après, ils se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal.

     Accusés d’avoir déserté, ils risquent la prison. Leur seul choix est d’accepter une curieuse mission : 

 * Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme,

 * Désignée comme une sorcière

 * Responsable de l’épidémie,

       Leur but est un lointain monastère où la femme-sorcière sera jugée et évidemment condamnée à des tortures rituelles…

      À travers des terres hostiles et dévastées par la maladie, dans des contrées sauvages, Behmen, Felson et d'autres compagnons, se lancent dans de dangereux et fascinants périples.

      Alors qu’aux yeux de Behmen, la jeune femme apparaît de plus en plus comme un bouc émissaire, d’étranges phénomènes se produisent.

Tous ne vont pas tarder à découvrir les effroyables forces qui les attendent...»



Ce que j'en pense

 

  Après avoir vu la magnifique bande annonce, j'ai de suite pensé : "Je veux le voir !"

Maintenant, j'ose affirmer :


Un mauvais titre donnant un mauvais film !

et même mieux

Un mauvais film avec un mauvais titre !

 

* J'appréciais beaucoup Nicolas Cage pour le choix de ses rôles dans les films. Mais depuis quelques années, il ne fait que des série B. Celui-ci est encore plus mauvais qu'une série B. Son charisme a disparu, son style est stéréotypé.

Mais qu'est il venu faire dans ce Nanar.

Nicolas Cage est il victime de la malédiction des Templiers ?

 

* Le jeu d'acteur étant pauvre, les dialogues peu dynamiques, l'humour inexistant, les moments d'émotion rares, j'espérais que les images auraient dynamisé le scénario (un film ce sont aussi des images qui bougent). Mais les trucages parfois sont trop visible et l'histoire tirée par les cheveux (de son crâne dégarni ).

 

* Tant le film est mauvais que l'ennui était palpable dans la salle du cinéma. Certains spectateurs sont partis avant la fin en pestant parfois violemment.

 

* Quand les Américains mettent dans leur scénario un moment de notre histoire, ne la connaissant pas,il se trompe souvent. Quand il y a de l'humour, des trucages parfaits et des jeux d'acteurs, les erreurs historiques sont amplement pardonnable. Mais dans ce film, rien de cela.

 

* Pire encore : Le mot "Templiers" étant vendeur, les producteurs (Français ?) l'ont mis dans le titre pour attirer les gogos (comme moi  ). Mais cela aurait pu ce nommer : Le dernier des combattants ou guerriers ou Samourais (zut c'est déjà pris) ou...

 

* Il est amusant de constater que le titre original est : Season of the Witch (la saison des sorcières).... Templier serait plus vendeur en France...pfffff

 

* Les curiosités dans le film sont nombreuses :

- Les pestiférés ont plutôt la lèpre (ces ricains ne connaissent rien...pfff)..

- Le templier a un habit de l'ordre des Hospitalets (ces ricains ne savent pas coudre une croix... pffff).

- La sorcellerie ressemblant plus au tour de passe-passe comme dans Harry Potter qu'à des faits historiques. Mais ceci sans la "magie" traversant l'écran.

- Etc...

 

Comme il ne sert à rien de "tirer sur une ambulance", j'arrête là ma critique.


 Je ne  vous donnerai qu'un seul conseil : N'allez pas voir ce film !

  Ou, si vous souhaitez le voir,

Laissez votre cerveau à l'entrée, peut être que ce film sans humour pourra plaire un peu.

 


Où est le Moyen Age ?


   Le Moyen âge est dans le scénario (l'époque, le thème, les personnages, les costumes) ainsi que les souterrains, ponts et châteaux dont il est possible de reconnaître celui de Kreuzenstein, près de Vienne en Autriche.

 

 

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 20:00
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Peau d'âne
Année 1970
Réalisateur Jacques Demi

 

  Acteurs   Rôles
 Catherine Deneuve
 La reine bleue // la princesse // Peau d'âne
 Jean Marais
 Le roi bleu
 Jacques Perrin
 Le prince
 Delphine Deyrig
 La fée des lilas
 Micheline Presle
 La reine rouge


 
 
 
  Présentation du film
 
   « Avant sa mort, la reine fait promettre au roi de n'épouser qu'une femme plus belle qu'elle. Hélas, dans tout le royaume aucune femme n'a la beauté de son épouse et le roi se désespère quand.... Il s'aperçoit que seule sa propre fille peut se prévaloir d'une telle beauté.
      Bien que cela soit peu conseillé, le roi veut épouser sa fille
 Pour échapper à ce mariage, la belle princesse  revêtue d'une peau d'âne s'enfuit du château familial.......»

 
 
 
  Ce que j'en pense
 
        Ce film a un peu vieilli et le regarder au 21ème siècle peut faire parfois sourire dans certaines scènes (la technologie des trucages s'est améliorée). Mais si vous avez gardé une âme d'enfant, si vous savez voir derrière le miroir magique, si vous aimez le gâteau et si vous êtes accompagnés de vos "chères petites têtes blondes", alors le dépaysement et le rêve seront au rendez vous.
   Avec le recul des ans, j'avoue avoir vu des petits clins d'oeil à l'ensemble de l'oeuvre de Charles Perreault.



Où est le Moyen Age ?

   Le Moyen âge est dans le scénario (bien que cela soit intemporel) ainsi que les châteaux de Le Plessis Bourré, Chambord et Gambais.

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Les visiteurs II - Les couloirs du temps
Année 1998
Réalisateur Jean Marie Poirée

 

  Acteurs   Rôles
 Christian Clavier  Jacquouille la fripouille  //  Jacques-Henri Jacquard
 Jean Reno  Hubert Godefroy Amaury de Malfête, Comte de Montmirail, d´Apremont et de Papincourt
 Murielle Robin  Frénégonde de Pouille  //  Béatrice de Montmirail
 Marie-Anne Chazel  la clocharde Ginette Sarclay
 Isabelle Nanty  Fabienne Morlot


 
 
 
  Présentation du film
 
   « Au 12ème siècle - Les préparatifs du mariage de Godefroy Comte de Montmirail et de Frénégonde de Pouille sont interrompus. Des malandrins  viennent de dérober au Duc (voir titre de noblesse), le père de Frénégonde, les bijoux mais surtout la "dentelette" de Sainte Rolande, relique sacrée qui assure la fécondité aux femmes de cette famille.
      Evidemment, c'est Jacquouille et Ginette qui ont dérobé ces objets et sont repartis dans le 20ème siècle.

   S'il veut se marier et assurer sa descendance,
Godefroy doit repartir dans le présent et récupérer les objets du larcin à ce diable de Jacquouille
 
 
 
  Ce que j'en pense
 
     Le 1er épisode était une belle petite surprise, le 2ème est une utilisation facile du succès du précédent. Peu de nouveaux gags, mais plus de châteaux (youpiii).



Où est le Moyen Age ?

       Beynac, Biron, Carcassonne, Ermenonville, Pierrefonds, Vaux le Vicomte, Luzarches sont les châteaux et fortifications que nous apercevons durant les péripéties de Jacquouille et Godefroy Comte de Montmirail.

 

 

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 06:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Les visiteurs
Année 1993
Réalisateur Jean Marie Poirée

 

  Acteurs   Rôles
 Christian Clavier  Jacquouille la fripouille  //  Jacques-Henri Jacquard
 Jean Reno  Hubert Godefroy Amaury de Malfête, Comte de Montmirail, d´Apremont et de Papincourt
 Valérie Lemercier  Frénégonde de Pouille  //  Béatrice de Montmirail
 Marie-Anne Chazel  la clocharde Ginette Sarclay
 Isabelle Nanty  Fabienne Morlot


 
 
 
  Présentation du film
 
   « En 1123 -  Après avoir sauvé la vie du Roi de France Louis VI (voir liste des rois), le Comte Godefroy de Montmirail se voit accorder le droit en mariage avec Frénégonde, la fille du Duc Fulbert de Pouille.
   Godefroy fait route vers le château de sa promise quand une
malfaisante sorcière lui fait absorber un breuvage maléfique. Cet élixir donne des hallucinations au Comte, et il assassine par erreur son futur beau-père.
   Afin de réparer sa faute, Godefroy demande conseil au mage Eusaebius. Celui-ci concocte une potion pour renvoyer dans le temps le malheureux
Godefroy.
   Mais le mage a oublié un ingrédient dans la préparation de la potion. Godefroy et  Jacquouille la Fripouille (
son écuyer) se retrouvent à la fin du 20ème siècle.
  Le Comte fait la connaissance de sa descendante, Béatrice de Montmirail, qui est le sosie de Frénégonde.»

 
 
 
  Ce que j'en pense
 
     Evidemment, ce n'est pas un film historique, mais il se laisse regarder si l'on accepte de rire à quelques gags faciles et aux quiproquos.



Où est le Moyen Age ?

   Beynac, Carcassonne puis Ermenonville sont les châteaux que l'on voit ou aperçoit durant les péripéties de Jacquouille et Godefroy Comte (voir titre de noblesse) de Montmirail.

 

 

 

Question :


  Pensez vous qu'il y ait plus de châteaux dans l'épisode 2 des "Visiteurs" ?

 

La réponse est ici !

 

 

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 06:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film Robin des Bois
Année 2010
Réalisateur Ridley Scott

 

  Acteurs   Rôles
Russel Crowe
Robin Longstride
Cate Blanchett
Marianne Loxley
Max von Sydow Sire Walter Loxle

William Hurt

William Marshal
Mark Strong Godefroy
Oscar Isaac Le prince Jean
Danny Huston Richard Coeur de Lion
Eileen Atkins Aliénor d'Aquitaine


 
 
 Présentation du film
 
    «  Après sa croisade en Terres Saintes, puis son long emprissonnement, Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre, livre quelques batailles en France avant de retourner à Londres. Durant un combat au château de Chalus, Richard est blessé puis succombe.

   Robin, un simple archer au service du roi, traverse la Mancheet se rend à Nottingham. Mais la ville souffre de la corruption de son  despotique shérif et d' étouffantes taxes.

    Dans l'Angleterre du 13ème siècle, affaiblie par des années de guerre, puis rendue vulnérable par des décrets royaux levant un lourd impôt, Robin et ses compagnons d'arme tente de redonner vie aux terres des Loxley. Le charisme de Robin Longstride, devenu Robin de Loxley, lui fait prendre la tête d'une ....... »

 
 Bande annonce

       -->  La bande annonce du film est ici.

 

 
  Ce que j'en pense
 

Je ne veux pas critiquer un film montrant mon époque !
Non, non n'insistez pas !

Puisque vous me le demandez, je tente.   


  Les plus :

  • * Évidemment c'est un Ridley Scott donc un film à grand spectacle (bien que ce ne soit pas son meilleur).
  • * Évidemment, il y a des châteaux magnifiques du 13ème siècle (wahoooo) et des ruines encore plus belles.
  • * Évidemment, les combats sont grandioses et correspondent à mes petites connaissance des attaques médiévales.
  • * Évidemment, les armes sont d'époque, avec des maniements trop parfaits peut être mais le rêve est là.
  • * Évidemment, les archers Anglais (dont l'efficacité a fait perdre aux Rois de France de nombreuses batailles) sont présents, leurs arcs très puissants et leurs flèches fendent le ciel qui devient noir.
  • * Évidemment, les défenses castrales sont montrées avec justesse (maintenant vous comprendrez mieux mes description des ruines).
  • * Évidemment, le héros est musclé, beau (moins que moi bien sur), courageux et désintéressé (quoique !).
  • * Évidemment, Lady Marianne est comme je l'imagine... hummmm
  • * Évidemment, les costumes et vêtements ressemblent à ceux du 13ème siècle (Oubliés les collants verts de Errol Flynn qui me faisaient bien rire).

 

  Les moins :

  • - Par instant, je croyais revoir des passages de Gladiators. Russel Crowe a les mêmes regards, les mêmes mimiques, les mêmes posture dans les combats (et pourtant 1000 ans séparent ses 2 époques de films).
  • - Par instant, le scénario a des pirouettes non logiques pour amener notre Robin dans un lieu ou à rencontrer d'autres personnages.
  • - Par instant (trop peut être) la psychologie des personnages "secondaires" est primaire.
  • - Par instant, des langueurs de scénario font tomber l'intrigue.
  • - Par instant,un combat trop long ramène ce film dans les banalités des film pour ados.
  • - Surprenant : Voir un simple archer prendre la parole devant les Grands Barons (voir Titres de Noblesse) du nord.
  • - Surprenant : Le débarquement sur la plage ressemblant au film : Le soldat Ryan.
  • - Surprenant : La notion élastique du temps. En une minute, les chevaliers partant du Nord de l'Angleterre arrivent sur la plage du Sud en même temps que les armées du Roi de France, alors que les bâteaux n'avaient que 40km à faire. Les curiosités sont nombreuses dans le scénario.

 

  Bilan :

     Ce Robin des bois est (agréablement) surprenant par le scénario, le film s'écarte de la légende originale. Enfin un Robin non calqué aux standards du héros au grand coeur, volant aux riches pour donner aux pauvres.

    L'archer n'est pas le fils d'un noble chassé par le terrible Roi Jean. L'action se situe avant que notre héros devienne Robin des bois. La psychologie du personnage se construit (grâce une curiosité du scénario qui lui fait retrouver la mémoire).

   La belle Lady Marianne n'est pas une "cruche" bêtement amoureuse et une simple femme "au foyer". Cate Blanchett a une présence qui illumine le film.

   J'ai passé 2 heures de plaisir (bien qu'il y ait quelque lenteurs) et je vous recommande ce film. Mais c'est loin d'être un chef d'oeuvre dont on reparlera dans 5 ans.



Où est le Moyen Age ?

       Partout !

  Dans le scénario bien sur, dans les costumes, les armes, les décors intérieurs, l'église, les villages, les châteaux, etc...

      Chaque seconde du film est un retour de 700 ans dans notre passé.

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : La fille de d'Artagnan
Année 1994
Réalisateur Bertrand Tavernier

 

  Acteurs   Rôles
 Sophie Marceau
 Eloïse
 Philippe Noiret      D'Artagnan
 Sami Frey      Aramis                      
 Jean-Luc Bideau      Athos
 Raoul Billerey  Porthos
 Claude Rich
 Duc de Crassac                                                       

 
  

 
  Présentation du film
 
   « Eloïse est la digne fille de d'Artagnan. Elle aime l'aventure et sait manier l'épée comme "un homme". Dans le couvent auquel son père l'a confiée jadis, Eloïse est témoin du meurtre de la mère supérieure.
     Ce meurtre aurait été manigancé par l'odieux Duc  (voir titre de noblesse) de Crassac et de son âme damnée, la femme en rouge.
..... »
 
 
 
  Ce que j'en pense
 
     Librement inspiré de l'oeuvre de Alexandre Dumas, ce film est agréable à regarder. Action, pointe d'humour, costume, prestance de Claude Rich, interprétation parfaite de Noiret et surtout beauté de la gracieuse Sophie Marceau .
   Voir la souplesse de la belle Eloïse face aux raideurs dues à l'âge des anciens mousquetaires est une parodie agréable. Un bon film de cape et d'épée pour un moment de détente à la Française qu'il ne faut pas bouder un jour de pluie.



Où est le Moyen Age ?

   Le Moyen âge n'est pas présent dans le scénario puisque cela se déroule au 17ème siècle;  Alors, pourquoi ai je mis ce film dans la série "Moyen Age" ?
  Parce que certaines scènes montrent le château de Beynac en Dordogne (voir ce département).



  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:00
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Les Choristes
Année 2004
Réalisateur Christophe Barratier

 

  Acteurs   Rôles
 Gérard Jugnot
 Clément Mathieu
 François Berléand
 Rachin
 Jacques Perrin
 Pierre Morhange (adulte)                        
 Jean Baptiste Maunier
 Pierre Morhange (enfant)    
 Kad Mérad
 Chabert


 
 
 
  Présentation du film
 
   « En 1948, Mathieu Clément  est professeur de musique sans emploi. Il accepte un poste de surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs.
    Le système répressif appliqué par M° Rachin (
le rigide directeur) bouleverse Mathieu. Pour canaliser l'ardeur négative des enfants, il décide de les initier à la musique et au chant. »
 
 
 
  Ce que j'en pense
 
           Que puis je ajouter d'original sur ce film vu par des millions de Français ?
      C'est un film touchant à la musique agréable jouant sur la corde de la sincérité et de la recherche du "beau".
  Même si les spécialistes en chant et en musique classique ont un peu critiqué la partie vocale (la chorale), pour les profanes que nous sommes, la musique se mêle parfaitement au scénario.



Où est le Moyen Age ?

   Le Moyen âge n'est pas présent dans le scénario évidemment, c'est le château de Ravel dans le Puy de Dôme qui apparaît dans de nombreuses scènes. 
   Il ne vous semble pas médiéval car il a été remanié de nombreuses fois au cours de ses 800 ans mais sa construction date bien du 12ème siècle.


  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film Solomon Kane
Année 2009
Réalisateur Michael J. Bassett

 

  Acteurs   Rôles
James Purefoy Solomon Kane
James Babson Skinhead
Laura Baranik Prisonnier 
Geoff Bell Beard
Jason Flemyng Malachi
John Comer Erasmus Woolman


 
 
 
  Présentation du film
 
    «  Durant les terribles guerres ravageuses du 16ème siècle, le redoutable capitaine Solomon Kane est  une machine à tuer sans pitié. Accompagné d'une bande de brutes et armé de ses pistolets, de sa dague et de sa rapière, il laisse libre cours à sa soif de sang.
   
Mais un jour en attaquant une mystérieuse forteresse, sa vie va prendre un tournant fatal. Les hommes de sa compagnie de sanguinaire sont tués un par un par des créatures démoniaques. Seul face à un envoyé du Diable venu pour s’emparer de son âme si corrompue. Salomon Kane parvient à s’échapper, mais il sait que maintenant, il doit se racheter de ses années de tuerie. Il s'enferme dans un monastère et renonce à la violence.

    Sa spiritualité nouvelle  est mise à l’épreuve lorsqu’il doit quitter le monastère. Pendant ce temps, l'Angleterre est dévastée par de diaboliques hommes commandé par un terrifiant personnage masqué  c'et : l’Overlord.

     Solomon est incapable d’empêcher les meurtres d'une famille puritaine (les Crowthorn ) dont il est devenu l’ami. Kane jure de tout faire pour retrouver puis libérer leur fille nommée : Meredith.

   Pour accomplir sa promesse, il retrouve ses instincts de brute et de meurtrier. Sa recherche de la belle Meredith va le conduire dans un lieu et dans des aventures le mettant face aux plus sombres secrets de sa propre famille. Alors Solomon...…»

 
 
 
  Ce que j'en pense
 

Que vais je en dire ?..  .. Quel dualité en moi (comme ce personnage d'ailleurs).    


   Évidemment, ce n'est pas un film historique, puisqu'il s'inspire d'un héros de bande dessinée (heroic fantasy). Mais je n'ai pas compris la démarche du réalisateur.

Est ce un film de genre ou une libre interprétation ?

   Par moment, j'ai retrouvé des scènes de "Conan le Barbare", puis à d'autres des réflexions et des mimiques du "13ème guerriers". Parfois j'ai cru voir... heu..  Bref, il y a un manque de personnalité dans le scénario (ou la manière de filmer).

   Au début, Solomon Kane (qui est censé être le héros) est un personnage réellement sombre et antipathique. "Voila enfin un anti-héros non hollywoodien" me suis je dit (avec ma voix intérieur, car il ne faut point parler dans une salle du cinématographe).   Le challenge était important  : "Comment rendre sympathique ou plutôt comment faire adhérer le public à un personnage aussi cruel et sanguinaire ?"

     La voix off  faisant part des doutes de Solomon est intéressante mais gâchée quelques secondes après par des dialogues que même les séries B n'osent utiliser.
    Le personnage a un potentiel immense pour devenir un vrai héros, l'acteur joue (seul peut être) un personnage ambiguë avec passion, mais il n'y a que lui, aucun second rôle se détache dans le film (et pourtant ce sont souvent les seconds rôles qui donnent l'immortalité d'un film !).

   Tout n'est pas mauvais, les images sont fascinantes. La pluie permanente, la nuit noire, les monstres, les ruines (ouiiii, il y en a plein pour moi ), les décors, les batailles sont visuels et donnent une ambiance, mais.... oui, il y a un mais.... Il manque un réalisateur ou un liant. Imaginons ce film réalisé par Tarentino... Hooooo.
  


Où est le Moyen Age ?

   Le scénario oscille entre fin du Moyen Age et début de la renaissance. Durant son périple, Kane combat et se réfugie dans des ruines et châteaux dévastés presque intemporels. Il est quand même possible de reconnaître les châteaux médiévaux de Tocnik et Zvikov en République Tchèque.

  Vers menu
cinéma
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film : Les aventures d'Arsène Lupin
Année 1956
Réalisateur Jacques Becker

 

  Acteurs   Rôles
 Robert Lamoureux  André Laroche  //  Arsène Lupin  //  Aldo Parolini
 Liselotte Pulver  Mina von Kraft
 Otto E. Hasse  Le Kaiser Guillaume II                      
 Daniel Ceccaldi  Jacques Gauthier
 Georges Chamarat  L'inspecteur Lucien Dufour

 


 
  Présentation du film
 
   « En 1912 à Paris - Au cours d'une très brillante réception mondaine, un curieux personnage (un pseudo-diplomate italien) apparait avec beaucoup de classe et d'érudition.
     A la faveur d'une panne d'électricité,
deux tableaux de maître disparaissent. C'est  évidemment cet Italien qui n'est autre que le fabuleux gentleman-cambrioleur Arsène Lupin.
     Dans un autre lieu, notre Lupin tente audacieusement un vol de bijoux. ...... Les aventures se succèdent et il fait la connaissance d'une belle Allemande, huppée, connue sous le nom de Mina von Kraft.
  Cette émissaire du Kaiser ayant
percé la double personnalité de Lupin va tenter de..... »
 
 
 
  Ce que j'en pense
 
    C'est un Lupin, un film qui se regarde avec des yeux d'enfant. Point de trucage impressionnant à la James Bond, point de mystère Hitchcockien. Un film d'aventure rocambolesque avec un Robert Lamoureux au "mieux de sa forme".



Où est le Moyen Age ?

   Le Moyen âge n'est pas présent dans le scénario évidemment;  C'est le château du Haut Koenigsbourg dans le Bas Rhin qui est le lieu de tournage de quelques scènes.



  Vers menu
cinéma



Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article