Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 06:30

 

Département 46 - Lot

Le bourg :
  Situation :   (--> le voir sur une carte)
     Le petit village de Cabrerets est situé à 50km au Sud-Est de Sarlat la Caneda, à 45km au Nord-Ouest de Villefranche de Rouergue, à 40km au Sud-Ouest de Figeac et à 30km au Nord-Est de Cahors.
    Coordonnées du bourg :

44° 30′ 25″ N 1° 39′ 19″ E
44.506944° 1.655278°


Le château:
      L'extérieur :
Préambule
    Sur ma carte générale, je vois la présence d'une ruine castrale nommée : Château des Anglais. Mais sur ma carte détaillée, ce site touristique ruine se nomme : Château du Diable.
     Pour les Français du 14ème siècle, les Anglais étaient des diables d'envahisseur.

Est ce l'explication ?
Est ce la même ruine ?


Mais où est il ?
    "Diable !... Je ne la vois pas" m'écriais je devant la falaise.

Mais où est cette ruine ?
Perdue dans le fog Anglais ?
      Avec mon oeil de médiéviste, je la "dévisage" enfi. La belle se dore au soleil contre la falaise.

La découverte
   Pour approcher de la ruine, il faut franchir un pont au dessus du Célé.
    Au moyen âge, cette rivière était un axe de circulation surveillée par ce château. Et durant l'occupation Anglaise, de nombreux bateaux ont été abordés et pillés par ces "malandrins".

L'architecture imprenable
    Accroché à la falaise, ce curieux château semble imprenable. Il est impossible de faire un travail de sape pour le détruire les courtines par le bas.
    Lancer des pierres depuis le haut de la falaise est inutile puisqu'elle est en encorbellement par rapport au château, les pierres tomberont sur le sentier.
    Le seul point d'attaque semble être la porte d'entrée, mais elle est protégée par des tours rondes devant un sentier peu large.

 

Rapide analyse

    Ce château ne parait pas être qu'une simple fortification de garde car ses dimensions sont importantes : 5m de large seulement mais 90m de long et plusieurs étages.
      Dans la partie haute du château, hors de porté des flèches, des ouvertures de confort ont été aménagées.
    Je suis surpris par les différences de qualité de taille et les multiples dimensions des pierres.

Est ce du aux nombreuses reconstructions durant la guerre de 100 ans ?


        L'intérieur :
    Hélas, ce château ne se visite pas.


Histoire du château :

* Au 8ème siècle, le château appartient à Waîfre, Duc d'Aquitaine (voir titre de noblesse). Cette information n'est pas acceptée par de nombreux historiens.
* Durant 5 siècles le château a de nombreux propriétaires : Barasc, Cardaillac-Montbrun.....
* En 1387, Bertrand Basserat (nommé aussi La Garénie) capitaines des "Anglais" attaque et s'empare de la forteresse.
* Vers 1450 (?), la famille Cabrerets abandonne cette forteresse troglodytique pour un château plus moderne (à quelques kilomètres de là). 
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est dangereuse et la propriété est privée.

 

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Quercy : 46 82
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 06:30

 

Département 82 - Tarn et Garonne

Le bourg :
   Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le village de Féneyrols est situé à 15km au Nord-Ouest de Corde sur Ciel et à 30km au Sud-Ouest de Villefranche de Rouergue.

   Coordonnées :

44° 7′ 54″ N 1° 49′ 14″ E
 44.131667°  1.820556°


Le château :
     En suivant le route D115 longeant la rivière Aveyron, je découvre une curieuse fortification nommé parfois :  Capduelh.

        L'extérieur :

La découverte

    En passant rapidement, il est possible de ne pas voir dans ce bâtiment un château médiéval, pourtant les indices sont nombreux.

 

L'analyse

   Il y a d'abord ces tours flanques parallélépipédiques. Elles sont percées de fenêtre à meneau en croix (certainement au 16ème siècle ?), mais elles comportent des bouches à feu (voir vocabulaire).
   En me dirigeant vers l'Ouest, la courtine offre une architecture surprenante. Sa forme ronde (ou plutôt ovale) est peu classique. Le chemin de ronde posé sur des consoles formant des mâchicoulis est magnifique avec ses colombages (Il me fait un peu penser au château de Crupet).

 

Comme je les adore

Avez vous remarqué cette petite construction en encorbellement ?

Ce sont certainement des latrines. J'en conclus qu'il devait y avoir un fossé dessous il y a 5 siècles.  Il est temps de trouver la porte d'entrée en longeant la courtine.     

        L'intérieur :
    Le château est une propriété privée et habitée. La visite de l'intérieur me semble impossible. Je ne vois aucune pancarte d'invitation ni d'horaire. Un de mes visiteurs affirme que cette beauté serait visitable. Si vous en avez la preuve, heureux je serai d'imaginer le visiter.

 


Histoire du château :

* En 1323, un donjon est cité appartenant à Raymond de Castelnau.
* En 1362, le Anglais s'emparent du château.
* En 1363, l'armé royales Française reprend le château.
* Au 15ème siècle, la seigneurie passe par mariage à la famille Lafon.
* A la fin du 15ème siècle, le château est partiellement reconstruit en utilisant ses structures médiévales.
* En 1763, le château est acheté par Antoine de Rous, trésorier royal à Montauban.
* En 1930, une crue de l'Aveyron cause de gros dommages.
* En 1951, certaines parties du château sont inscrites aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. Le site étant privé et habité, la visite de l'intérieur est interdite.

 

 

  Vers Menu châteaux du Tarn et Garonne
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Quercy : 46 82
commenter cet article