Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 23:10

 

Cette vidéo est en lien avec la présentation du château de Vauville.

 

 
 




 

Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur YouTube

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire". Je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 07:30

 

Département :   38 - ISERE

 

Le bourg : 

  Situation :    (--> le voir sur une carte)

     Le petit village de Revel est situé dans la chaîne de Belledonne (massif montagneux au sud de Grenoble), et à 6km au Sud-Est de Domène.

    Coordonnées du château :

45° 11' 12.7" N 5° 51' 35.554" E
 45.186861°  5.859876°

 

 Origine du nom :

     Revel est un terme dérivé du latin "Rebellum" signifiant : Rebelle  (Je n'ai pas trouvé la raison de ce qualificatif. Peut être est ce du aux velléités querelleuses des premiers seigneurs de ce château).

 

Le château : 

   Le château de Revel est posé sur un promontoire naturel  (à 560 mètres d'altitude) au NW du village, entre les petits torrents du Doménon et du Soldet.

 

    L'extérieur :

Important

  Etant un Chevalier Dauphinois, j'ai eu la chance de pouvoir visiter ce château Dauphinois sur l'invitation de ses propriétaires. Mais ce site n'est pas ouvert à la visite. Il est dans une propriété privée qu'il faut absolument respecter. Veuillez ne pas emprunter le sentier privé, ni pénétrer dans cette fragile ruine.

Vous avez la chance de le voir grâce à ce blog, n'est ce point déjà magnifique ?!

 

La découverte

   Après une petite marche agréable sur un sentier carrossable, je découvre la ruine entre les arbres. L'ancien château était entouré par un rempart dont on devine les contours :
      * Au Nord grâce au un ravin naturel, aux arbres et à quelques pierres,
      * Au Sud par un épais mur avec glacis.

 

Porte d'entrée

   On accède au château par un vestige de porte ogivale situé dans la partie Sud. Certes, il n'a plus son aura d'antan, mais quelques détails permettent de le reconstituer.  Par exemple :

* Sur la droite, un épais mur borgne ressemble à une barbacane,
* Au pied de l'ancienne porte, l'empreinte d'une herse est visible sur la droite.

 

La basse cour
    Au bout d'une légère montée, la basse cour apparaît.  Cette "place" est vide aujourd'hui et il est impossible de deviner l'emplacement des communs et des différentes bâtiments. Avec sa dimension (un texte parle de 3500m²), elle montre l'importance du château qui n'était pas un simple lieu de surveillance de la vallée.

   La présence d'une église au 15ème siècle est attestée mais son empreinte est invisible aujourd'hui. Peut être que les prochaines fouilles vont révéler "les mystères des ruines de Revel".


Les murs extérieurs du château

   Et maintenant, je vais vous montrer "le château de Revel"...... Etes vous prêts ?

 

    N'est il pas magnifique ?

  Je vous sens un peu déçu. Ne me dites pas que cette ruine est fade, elle vit de toutes parts !
   Regardons ensemble :

* Devant, il y a une partie de la cour hélas un peu vide aujourd'hui.
* Derrière, le château est composé de 2 bâtisses accolées.

  

    L'intérieur :

   A l'extérieur du premier bâtiment, apparaissent les vestiges d'une petite tour ronde. C'est probablement un escalier en vis construit au 15ème siècle desservant les étages de l'ancien donjon, et accédant au chemin de ronde du deuxième bâtiment.
 
    Une porte m'invite à visiter l'intérieur d'un bâtiment. Avez vous remarqué la qualité de l'encadrement de cette porte.
   Pour la franchir, il faut être humble et se baisser respectueusement; Evidemment, vous avez compris que cette ruine n'a pas encore été aménagée pour la visite, et les pierres des étages supérieures s'accumulent.
   J'entre dans la partie la plus ancienne du château. Ce devait être le donjon. Les parements des murs ont disparu laissant voir le remblai en galets roulés.
 
   Accolé à  l'Ouest, un bâtiment plus récent comporte 2 pièces dont les fonctions sont difficilement identifiable (quelle mystérieuse ruine secrète !). L'une d'elle possède une grande cheminée, deux fenêtres entourées de tuf et une jolie "porte" surmontée d'un arc brisé.
  Voilà une ruine comme j'aime........

   C'est avec regret que je quitte cette ruine médiévale car je ne veux pas abuser de l'hospotalité du propriétaire. Je me retourne une dernière fois pour admirer l'un des plus puissants châteaux du Sud Grenoblois.
   
Description de la "Tour de Revel" :

     A 1km au NNE du château, le village comporte un autre vestige médiéval (quelle chance vous avez, 2 bâtiments dans le même article.... Je vous gâte).
    Sur une hauteur dans le hameau de "LA TOUR", présence d'un donjon carré nommé  "Tour de Revel" et aussi "Tour des Sommiers".  Le "Lieu dit" semble daté du 11ème siècle. La tour doit être du 12ème. Il semble qu'elle n'a jamais été abandonnée ou dépouillée de ses pierres durant 800 ans, mais simplement peu entretenue.
   Avec la vue sur la vallée du Grésivaudan (voir ce livre), cette ruine devait servir de tour de guet contre les invasions (?) des Savoyards venant de Chambéry ou d'Albertville.

Nota : Cette tour est dans une propriété privée non visitable.

 

 

  Histoire du château :

* Au 12ème siècle, il est fait mention d'une famille nommée : "de Revel".
* Vers 1255, un de ses membres, Hugues de Revel a le titre de : "grand maître de l'ordre de Malte".
* Au 13ème siècle, la seigneurie de Revel passe aux mains d'une des branches de la puissante famille Alleman, seigneur d'Uriage. La seigneurie de Revel comprend les paroisses de :
      - Revel,
      - La Combe de Lancey,
      - Saint Jean le Vieux,
      - Saint Mury Monteymond, jusqu'au ruisseau de Vors.
  Les nouveaux propriétaires prennent alors le nom de : Alleman de Revel. Les armoiries de cette famille sont décrites ainsi: "de gueule semé de fleurs de lys d’or". Leur devise est : "Gare à la queue des Alleman".
* A la fin du 13ème siècle, la majorité des localités autour de Grenoble est contrôlée par la famille Alleman.
* En 1309, un château est mentionné à Revel.
* En 1349, Siboud de Revel accepte difficilement le "transport" (la vente) du Dauphiné au royaume de France. Le fils aîné du roi, étant nommé Dauphin absolu de la région, il a des pouvoirs importants sur les seigneuries Dauphinoises. Siboud essaie de négocier des privilèges.
* En 1395, le Dauphin devient suzerain direct des seigneurs de Revel. Il défend le château contre les tentatives des Comtes de Genève, résidant à Theys et possesseurs de nombreuses terres en Grésivaudan.
* Au milieu du 15ème siècle, le château est agrandi et une chapelle est signalée dans la basse cour.
* En 1630, la famille Alleman s'éteint. Le château est abandonné. La seigneurie de Revel revient à Félicien de Boffin, Baron d'Uriage (voir titre de noblesse) et conseiller du roi  (voir liste des rois).
* En 1707, la famille Francon devient seigneur de Revel.
* En 1789, le dernier représentant de la famille Francon, le marquis de Montauban, émigre. La seigneurie est démantelée par les "révolutionnaires".
* En 1801, le château est vendu comme bien national.
* Durant le 19ème siècle, le château devient une carrière de pierres.
* Vers 1915, pendant la guerre, le site est utilisé comme cache d'armes par le maquis du Grésivaudan. Ce fut sa dernière mission pour l'histoire.
* Le 20ème siècle oublie progressivement ces pierres.
* Au 21ème siècle, la découverte de loin à travers les arbres est possible. La propriété est privée et n'est pas ouverte à la visite.

 

 


  Je voudrais remercier :

* M° Bruno Joux pour son invitation et son chaleureux accueil.

* Ainsi que l'association "Le château de Revel" pour leurs informations si importantes sur la mémoire de cette ruine. 

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 38 Vers Menu châteaux de l'Isère
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 01:00

 

Cette vidéo est en lien avec la présentation du château de SANT SALVADOR de VERDERA.


   





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur Youtube

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 02:50
       






Signification au 21ème siècle :

"Le Droit de Cuissage" serait une 'possibilité' (un dû) demandée par une personne (souvent un homme, un patron, un hiérarchique) envers une autre personne (souvent une femme, une employée, une stagiaire). Ce "droit" est souvent associé à une demande sexuelle.
 
 
 
Naissance :

   Au 12ème ou 13ème siècle (?)
 
 
 
Origine de l'expression :

  N'en déplaise aux machos ou aux féministes, ce "Droit de Cuissage" n'a jamais existé au moyen  âge. Je ne dis pas que les seigneurs ne s'accordaient pas quelques "prérogatives", mais sans rapport avec ce "Droit". L'expression est fausse et aurait été déformée au 19ème siècle.

 

    Il est convenu d'admettre que l'expression a 3 origines possibles :

1 - Il semblerait qu'il existait une tradition nommée : "Droit de Jambage". Le seigneur posait la jambe sur le lit des futurs époux, autorisant ainsi l'union, et marquant aussi son "territoire". Le jeune couple devenait vassal, et devait l'impôt au seigneur.

 

2 - Le "Droit de Cuissage" serait une déformation de l'expression "Droit de Formariage". Si un serf (habitant un territoire X) trouve une épouse en dehors de la seigneurie (habitant un territoire Y), il est contraint de payer un droit au seigneur ( Y ) de la serve (la femme) qu'il souhaite épouser. Cet impôt est un dédommagement puisque le seigneur "Y" perd une force de travail ainsi que les droits sur les enfants à naître.

 

3 - Le "Droit de Cuissage" serait en fait "Droit de Cuisage"  (avec un seul S). C'était le droit accordé par le seigneur pour faire cuire son pain dans le four du château en échange d'impôt (nourriture, bois, etc...). Mais cette explication semble contestée par certains linguistes et historiens.


 
   
 
 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Les Expressions
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 07:30

 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le bourg

Hummm, cela sent la ruine sur la colline. M'accompagnez vous ?  Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La petite ville de Salses le Château se situe à 43km au Sud de Narbonne, à 12km au Nord de Perpignan et à 10km à l'Ouest de la plage de Port Leucate.

    Coorodonnées du château :

42° 50' 1.471" N 2° 52' 46.128" E
 42.833742  2.87948

 
  Toponymie :  (petite initiation)

     J'adore quand le nom du site ou du château est aussi simple : Castel Vell = Château vieux.

Mais vieux par rapport à quoi ?

  Il semble que ce vestige ait été construit sur un site "très ancien" que les textes nommaient "le vieux château". Le nom est resté. 

 

Le château :

     Ce n'est pas au coeur de la ville que je vous emmène mais à 3km à l'Ouest, .proche de la D5. Une petite colline entourée d'arbres et de vignes porte les restes d'un ancien château nommé "Castell Vell" et aussi "Castel Vieil".

 

    L'extérieur :

La découverte

     Après une courte montée pédestre par un petit sentier boisé, les premiers vestiges apparaissent. Comme souvent, je tente de faire le tour à l'extérieur pour comprendre le site, mais la pente est assez raide autour des vestiges du château. Je suis contraint d'utiliser une autre méthode.

 

Elle me résiste

   Pour comprendre la ruine, je vous présente le plan réalisé par M° Georges Castellvi dans son rapport de fouilles de 1984. 
    Le château est posé sur un plateau de forme triangulaire accessible que par un coté. Cette situation facilite la défense. Ce château n'était pas immense forteresse, ni le château d'un important seigneur mais un poste de surveillance et de contrôle du passage. Il a du être un poste frontière, entre le languedoc et l'Aragon.

 

    L'intérieur :

La surprise

   Le vestige le plus important est situé au Nord. Le plan indique sa fonction : Le donjon.
Plusieurs détails me surprennent :
      1 - La faible épaisseur des murs, même pour une tour maitresse du 12ème siècle.
      2 - La mauvaise qualité des parements pour un bâtiment encore habité il y a 4 siècles.
      3 - Sa forme rectangulaire pour un donjon ayant connu le 14ème siècle et l'évolution architecturale.
      4 - L'absence de fente de tir, bouche à feu ou archère.

 Peut être que ce coté "primitif" justifie son nom de "vieux château".  Au centre,  un trou dans le sol m'intrigue.

Est ce la citerne ?

 

Que de vestiges !

     A l'intérieur, de nombreux débris de pierres, et des déchets du 20ème siècle. La salle est voûtée, vaste, et sans argile sur les murs. Ce n'était donc pas la citerne mais une salle de stockage, ou les communs.
    Comme souvent dans une ruine, les murs et les plafonds en tombant ont surélevé le sol. Le véritable rez de chaussée doit être à 4 mètres sous terre. C'est donc le plafond voûté d'une salle que je vois et non une cave enterrée.
    Sur la face Sud, quelques pans de murs tentent de survivre. Le plan m'indique la présence de tours d'angle et de remparts. Mais la ruine est si pauvre qu'il m'est impossble de vous en dire plus.

 

C'est fini
Comme souvent pour un château médiéval, la vue est magnifique.  Je profite du panorama vers l'Est jusqu'aux premières gouttes de pluie.


 

  Histoire du château :

* En 1075, le château est cité dans un texte (Castrum Vetulum ?).
* Vers 1150, un seigneur nommé Guillaume de Castell-Vell est cité dans l'entourage de la reine d'Aragon. (possédait il le château ?).
* Vers 1226, Pierre Battle, seigneur de Castell-Vell, rend hommage au Comte de Roussillon (voir titre de noblesse).
* En 1235, Jean Malras de Salses possède les terres et château (castrum Vetus) auparavant détenu par Nuno Sanche.
* En 1363, Pierre IV d'Aragon demande la liste des châteaux à consolider et à moderniser pour défendre son territoire. Curieusement, Castell Vell n'est pas mentionné.
* Vers 1639, il semble que le château soit occupé par des soldats Espagnols (?).
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe. Attention aux enfants avec les salles "enterrées", mais parfois ouvertes.

 

  Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 02:00
       






Signification au 21ème siècle :

"S'en moquer comme de l'an 40" signifie ne pas tenir compte de la remarque, ignorer ce conseil, ne pas craindre la menace, etc.....
 
 
 
Naissance :

   Au 12ème  siècle (?)
 
 
 
Origine de l'expression :

 

Il est convenu d'admettre que l'expression prit son origine durant les croisades.

 
   Il semblerait que les chevaliers chrétiens ne voulaient pas tenir compte des "remarques" ou des "avertissements" des Musulmans. Ces derniers s'inspiraient du Coran.

  Nos chevaliers se moquaient de l'alcoran. L'expression est devenue avec le temps, l'an quarante.
 

 -----------------------------------------------------


   L'expression fut reprise durant l'époque révolutionnaire dont le calendrier avait changé les dates.  Durant l'An II, les royalistes disaient qu'ils se moquaient de ce calendrier révolutionnaire comme de l'an 40.


 
   
 

 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Les Expressions
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 21:03

 

Cette vidéo est en lien avec la présentation du château Gailhart à Dampierre sur Boutonne.


   





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur Youtube

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 21:02

 

Cette vidéo est en lien avec la présentation du film : Peau d'âne

 

 

 
 




 

Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le web.

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

 

 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 21:01

 

Cette vidéo est en lien avec la présentation du film : Robin des bois (de Ridley Scott).


 
 





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur YouTube.

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 21:00

Ces vidéos sont en lien avec le château médiéval de Epierre (Savoie)


 
 
     





Nota :

         J'ai récupéré ces vidéos sur le web.

   Si vous êtes l'auteur d'une de ces oeuvres, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article