Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 10:04

Cette vidéo est en lien avec le château de Montégut (Guyenne - Landes)





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur Daily Motion

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 10:03

 

Cette vidéo est en lien avec l'église fortifiée de Bonnac (Ariège)


   





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le web.

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 10:02

 

Cette vidéo est en lien avec le château de Dourbes (Belgique)


   





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le web.

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 10:01

Cette vidéo est en lien avec le château de La Roche en Ardenne (Belgique)

 

 

   





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le web

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 08:01

 

Cette vidéo est en lien (humoristique) avec la présentation du livre : Les Chevaliers - collection Imagia .


 
 





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le web.

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerai ou modifierai cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 01:32

 

Cette vidéo est en lien avec l'église fortifiée de LEROUVILLE (Meuse)


 

L'Aigle Noir - Barbara

 





Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur Dailymotion

   Si vous êtes l'auteur de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous) ou dans le lien "Commentaire", et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 00:01
 
....Thème en construction.....

 

     
_templier-0.gif  Liste des Grands Maîtres  
_templier-0.gif  Histoire : Création de l'Ordre du Temple  
     
Cliquez pour voir les constructions des Templiers de FRANCE  FRANCE : Liste des constructions ayant appartenu aux Templiers  
Cliquez pour voir les constructions Européennes des Templiers  EUROPE : Liste des constructions ayant appartenu aux Templiers  
     
?  Enigmes et Mystères contés sur les templiers  
     
templier-lire-1  Livres ayant pour thème : les Templiers  
     

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

 

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Templiers : Menus
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 00:01

   Avec ses 70 mètres de long pour une hauteur de 50cm, la Tapisserie de Bayeux est l'un des documents les plus remarquables du Moyen Age.

   Elle relate la conquête de l'Angleterre par le Duc de Normandie : Guillaume le Conquérant.

 

Installez vous confortablement dans votre fauteuil, un grand film arrive.

  

 



 


Nota :

         J'ai récupéré cette vidéo sur le site : Koreus.com

   Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site ou de cette vidéo, si vous estimez que cet article "pirate" ou n'est pas conforme aux règles du droit à la propriété intellectuelle, veuillez me contacter par courriel (voir ci-dessous), et je supprimerais ou modifierais cette page en suivant vos recommandations.

          Chevalier d'honneur je suis  .

 


  Sur le web, d'autres vidéos sont visibles :

 


 Un livre extraordinaire relatant cette tapisserie est expliqué ici.

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans ** Vidéos **
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 07:00
 

Département :  11 - AUDE
  Est ce un mirage ?.....

Le bourg :

   Situation :    (--> le voir sur une carte)

      Le village de Villarouge La Crémade est situé à 35km Est-Sud-Est de Carcassonne, à 25km Ouest-Sud-Ouest de Narbonne, à 10km au Sud de Lésignan Corbières et à 4km au Sud-Est de Fabrézan.

   Coordonnées du château :

42° 6' 50.389" N 2° 44' 32.478" E
 43.113997  2.742355

 

Le château :

       L'extérieur :

Je flâne

       Sur la route reliant les abbayes de Lagrasse et Fontfroide, proche de la départementale 611 apparaissent au loin les ruines d'un château.

     Sans réfléchir, je tire sur les rennes de mon destrier pour découvrir cette curiosité que je n'avais pas notée sur ma carte des "Châteaux de l'Aude".

 

L'approche

    Depuis la route, une "ombre de mur" apparaît sur une colline au milieu du village. Sa couleur sombre tranche avec le ciel et le vert des vignes.  La marche sera courte car le petit parking est proche de cet ancien château.

 

Ne reste il qu'un mur ?

Rapide analyse

     Autour de la ruine, des fondations de murs de rempart sont visible, ils sont épais (donc médiévaux ?), composées de pierres assez grossièrement assemblées.

     Le dénivelé de la colline est faible, ce qui est surprenant pour un château médiéval, souvent haut perché. Mais il existe de nombreux exemples de petit fort, ou de château de plaine à l'époque médiévale. L'enquête sur la féodalité de notre ruine peut continuer.

  La montée est courte et facile. En haut, trônent les restes de la ruine.

 

       L'intérieur :

Vraiment minimal

    Il est impossible de comprendre l'aménagement du site. La terre a submergé toutes traces, l'herbe verte, même si elle est jolie avec ses pâquerettes, est peu agréable pour un castellologue amateur chercheur d'indices

Il reste ce pan de mur.

Que me dit il ?

 

La recherche de preuve médiévale

     La fenêtre est grande, trop pour un château si peu protégé des attaques. Il y a souvent des châteaux ayant des ouvertures aussi grandes, mais elles sont situées face à  l'à-pic. Cette fenêtre a du être construite (ou agrandie ?) après le 15ème siècle.

    Le mur est peu épais pour une fortification féodale; Il est vrai que parfois, les habitats dans un château n'ont pas 1 mètre d'épaisseur de mur.

     Ce château résiste à mon analyse. Je conserve encore l'espoir de trouver des traces de féodalité dans cette ruine.

 

Dois je douter ?

   Dans le mur, des trous de boulins sont présents (voir vocabulaire). Ceci est peut être une preuve de l'ancienneté du mur, mais ce n'est pas une preuve irréfutable. Longtemps après le 16ème siècle, dans certaines régions, cette technique de construction était encore utilisée.

Epoque médiévale ou pas ?

Sa position sur la butte tendrait à le prouver, mais le doute subsiste.

 

J'ai le secours d'un habitant

      Voyant mon désarroi et surtout étant surpris qu'un touriste s'intéresse à un pan de mur, un habitant s'approche de moi et me dit : "L'église du village est du 11ème siècle, elle a été construite (peut être) avec le château".

C'était peut être l'ancienne chapelle castrale.

Vite, je vole vers elle !

      Sa construction est très ancienne avec des murs épais, des fenêtres romanes, des ogives. Voici donc la 'preuve'  qui m'informe de l'ancienneté du site.

 

 

Histoire du château :

  Il n'y a rien

      Rien............. Malgré mes nombreuses recherches dans la littérature cathare et de l'Aude, dans les livres sur la croisade des Albigeois, dans les guides bleu, vert, routard etc.... Je n'ai trouvé :

* Ni de mention d'un acte d'hommage d'un seigneur,
* Ni un titre de vente ou cession,
* Ni une possession par l'une des 2 abbayes si proches et si puissantes au 12ème siècle.
* Ni un combat ou un siège par l'armée de Simon de Montfort.

 

  Pourquoi un silence de l'histoire ?

      Contrairement au Castel d'Ase qui n'a certainement jamais existé, ce reste de château est devant moi. Dans l'Egypte ancienne (et dans d'autres civilisations d'ailleurs), le bannissement faisait disparaître TOUTES traces, écrits et citations du personnage, mais jamais un château n'eut ce déshonneur !

 

 J'ai besoin de vous

     Si vous détenez des informations, je serais heureux d'enrichir mes connaissances sur ce château si mystérieux et lui redonner "la mémoire" à laquelle il a droit.

    Le "Chevalier" que je suis sera à jamais votre débiteur (heu, c'est une expression bien sur, n'en abusez pas).

 

Cette ruine m'en fait voir de toutes les couleurs 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude
Repost 0
Published by le chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 03:00

 

Département :  11 - AUDE

 Les remparts inférieurs sont très... primitifs.

Le château :

   Situation :   (--> le voir sur une carte

     Le château est situé à l'extrémité Est du village, sur un promontoire.  Il contrôlait la route reliant le Narbonnais au Razès. Vous pouvez découvrir ce lieu :

- Par le haut depuis le petit village,
- Ou par le bas, avec un GR qui contourne en sous-bois les remparts et monte sur le surplomb.

Coordonnées du bourg :

42° 56′ 52″ N 2° 28′ 43″ E
 42.947778°   2.478611°

 

  Origine du nom :  (initiation à la toponymie)

     Le nom d'Albières vient peut être du latin "album" ou de l'occitan "alba" signifiant :  Le peuplier blanc. 

 

Le château : 

     L'extérieur :

L'arrivée

   En partant par le chemin du bas, il est très difficile de voir le château tant la végétation est dense, et les arbres touffus. Théoriquement, je marche dans l'ancien Castrum d'Albières.

     Des analyses du cadastre et des études universitaires ont démontré la présence de ce lieu. J'avoue n'avoir rien vu, mais ma visite sur ce lieu est trop rapide.

 

1ère surprise

   Les arbres daignent s'écarter un peu, et un rocher portant le château apparaît. L'immense parois Sud qui fait face est bien la preuve que le château est médiéval, Elle parait infranchissable. Il faut encore monter sur le chemin qui le contourne par le Nord-Est pour le découvrir.

 

2ème surprise

    Un mur de rempart . Il est épais (1 mètre) et devait entourer le château (et le castrum ?), car les archères droites sont orientées coté village actuel. Les pierres très pauvrement taillées sont assemblées grossièrement, certaines assises sont plus hautes que d'autres.

Peut être est ce du au dénivelé important du sol ?

Cette technique permet de rattraper les différences de hauteur.

La construction semble datée du 12ème siècle.
    En arrivant sur la plate-forme, je constate que le château est protégé des attaques sur 3 cotés par un fossé naturel de plusieurs dizaines de mètres de haut. La seule possibilité de pénétrer est la face Ouest.

 

3ème surprise

     Le château ne ressemble pas aux forteresses que je visite dans la région. Son évolution en "maison" a adoucit son caractère guerrier. C'est un pentagone irrégulier occupant 1/5ème de la surface de l'éperon. En regardant un peu plus minutieusement le mur Ouest (épais de 1.6 m), je compte 7 archères, et toutes au même niveau. Je pensais qu'elle était assez primitive dans leur construction (car assez peu soignées), mais il semblerait que leur étroitesse ne servait pas pour les arcs mais les armes à feu. Si c'est la cas (comment puis je douter d'une étude universitaire ?) leur construction (ou aménagement) date du 16ème siècle.

   Contrairement aux remparts du castrum, les murs du château sont correctement assemblés. Les chaînages d'angle sont particulièrement soignés, ils me font penser à ceux du château de Montferrand.

   La cour intérieure ne peut pas vraiment nous donner d'indication sur l'aménagement médiéval. Elle a été modifiée par des bâtiments du 20ème siècle. Le mur Nord-Ouest a disparu, sa base montre qu'il ne devait pas dépasser 1 m d'épaisseur (logique, ils n'étaient pas du coté de l'attaque).

 

4ème surprise

      En contrebas du coté Sud-Ouest, une porte du rempart extérieur tient miraculeusement en équilibre.

 

5ème et dernière surprise

     Le mur Sud comporte des  Graffitis gravés  dans les pierres. Une étude approfondie a démontré le coté religieux de ces représentations :

* Croix multiples,

* Évêque avec mitre,

* Symbole d'une église,

* Lettres IM (immaculée conception ?),

* Etc... 

Ces représentations se retrouvent dans plusieurs châteaux de la région (Bugarach).

 

 

Histoire du château :

* Vers le 11ème siècle, le Seigneur d'Auriac possède une partie des terres d'Albières. Ces 2 villages sont proches, et la construction de motte castrale (non prouvée) permet de contrôler les 2 vallées. Stratégiquement, le seigneur possédant ces 2 sites devient le maître d'un territoire "riche".
* En 1113, les seigneurs d'Auriac (et d'Albières) rendent hommage aux Trencavel.
* En 1183, Amélius d'Auriac rend hommage à l'archevêque de Narbonne pour le 'Castrum d'Albières'.
* En 1210, durant la croisade des Albigeois, la puissante forteresse de Termes  est prise par les armées de  Simon de Montfort.  Il semble que de nombreux "châteaux" se rendent sans combattre. Albières devait en être.
* En 1557, Audouin de Châteauneuf, seigneur d'Albières, rend hommage à l'archevêque de Narbonne.
* En 1713, la carte de Roussel (recensant les fortifications) indique que ce lieu comporte un château (aucune mention sur son état).
* Entre 1792 et 1824, les signes religieux extérieurs sont bannis en France. Les croix sur les places publiques sont démontées ou cassées. C'est peut être à cette époque que certains villageois ont gravé sur les murs extérieurs du château des "graffitis cruciformes et religieux".
* Après 1792, la révolution Française "permet" de dépouiller les châteaux de leurs plus belles pierres. Albières se retrouve amputer de ses sculptures, éviers etc....
* En 1815, un autre recensement des bâtiments n'indique plus que la paroisse. Y avait il eu une destitution et un déclassement du château en maison après la révolution de 1789 ?
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite à l'extérieur. L'intérieur est privé et habité le jour de ma présence. Il n'est donc pas visitable. Le risque de recevoir une pierre est important près des remparts, et faible pour l'extérieur du château sur le promontoire.

 

Est ce vraiment le mur d'un château ?

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude
Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article