Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 06:24

 

Département 48 - LOZERE

  Ce château ne semble point massif ni défensif

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de La Canourgue est située à 60km au Nord-Est de Rodez, à 30km au Sud-Ouest de Mende, à 20km au Nord-Est de Séverac le Château (voir sa ruine).

 

     Coordonnées du château :

44° 28' 56" N 3° 12' 23" E
 44.48216833°  3.20637971°

 

       Toponymie :   (--> voir initiation)

 * Montjezieu serait la déformation de l'expression : Mont Judéo.

* Certains historiens émettent l'hypothèse que le rocher ou le château était habité par une colonie Juive.

 

 

Le château : 

        L'extérieur :

La découverte

* Le hameau de Montjézieu est situé à 5kilomètres au Nord de La Canourgue.

* Posé sur une colline surplombant le Lot, le château protège les maisons de l'attaque des... heu.... "mouches (?).

* Avec les modifications des siècles passés, il ne ressemble plus à un château fort du moyen âge.

Reste-t-il quelques signes de fortification ?

 Le confort n'a point défiguré le château médiéval

Première analyse 

* La première construction que je remarque est la tour ronde.

* Les archéologues affirment qu'elle fut construite au 16ème siècle.

* Elle ne possède aucun système défensif.

* Elle est accolée à un bâtiment datant de la même époque.

* Il semble que ce plus petit bâtiment soit le logis de confort d'époque Renaissance.

* Logis et tour s'appuient sur une puissante construction.

* C'est le donjon habitable d'origine médiévale.

A-t-il gardé la rudesse de cette époque

qui me passionne tant ?

 

 

Le donjon est si solide que la ronde tour s'appuie dessus

Le donjon médiéval

* Regardez l'image en fermant les yeux pour imaginer la solide construction débarrassée de ses "verrues" du 16ème siècle.

N'est il pas magnifique ?

* Cette construction a la forme d'un parallélépipède de 2 étages habitable sur rez de chaussée.

* Sur la gauche, à travers les branches, je vois une construction en encorbellement non alignée.

* Cette curiosité est :

   - Soit une bretèche (mais il n'y a pas de porte en dessous).

   - Soit des latrines.

* Je tente de sentir (beurk) mais surtout je me contorsionne pour observer le dessous.

Voyez vous des trous d'évacuation ?

 

Les défenses du donjon

* Au sommet de ce gros cube, il y a un chemin de ronde.

* Le pourtour comporte un mâchicoulis sur consoles.

* Le parapet possède des ouvertures de guet et des fentes de tir pour armes à feu.

Avez vous remarqué la qualité de construction ?

* Pierres des murs et parement d'angle sont "presque" neufs.

* La construction est sobre tout en étant défensive.

Avez vous remarqué le détail qui m'amuse toujours ?

* Sur le mur le plus long, au 1er étage, une construction en encorbellement pour.... l'hygiène.

Quelle puissance et quelle grâce !

     L'intérieur :

* Hélas, la propriété privée n'est pas visitable.

* Je me console en admirant le paysage.

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, le seigneur de Montjézieu rend hommage pour ses terres et son château au Roi d'Aragon.

* Au 13ème siècle, la seigneurie est possession de l'évêque de Mende (à vérifier).

* Au 16ème siècle, un logis et une tourelle ronde sont construits en s'appuyant sur le château médiéval.

* Au 17ème siècle, après les Guerres de Religion, un ordre est donné par les états du Languedoc de détruire le château pour éviter qu'il soit le refuge des Protestants. Cet ordre n'est pas exécuté.

* En 1971, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant les propriétés privées. La visite de l'intérieur est impossible.

 

Malgré les siècles, le château a gardé son allure médiévale défensive

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de la Lozère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Gévaudan : 48
commenter cet article

commentaires

Pierrote 08/08/2016 22:21

M unie de vos conseils* m’en suis allée
O uvrage médiéval mirer… yeux fermés !
N ‘était-ce point là folie ? Bien sûr que non !
T ant bels atours de cet ancien donjon
J ‘ai vu apparaître, qui m’ont éblouie
E t charmée, car ainsi eux seuls je vis.
Z oom sur le haut du bâti, notamment,
I nvite à moult d’émerveillement.
E st-ce un tant exagéré ? Pas pour moi :
U n chemin de ronde qui sait à la fois

L oger des mâchicoulis à ses pieds
A mes faveurs ! Cela a bien été,

C ertes, le cas très souvent, mais pas toujours.
A joutent-ils puissance à ce pourtour.
N oblement travaillées les consoles sont,
O ù luxe ne se ressent qu’avec raison.
U ne sobriété retrouvée partout,
R estituant force ; est-elle à mon goût ;
G arantie que ce site m’a plu malgré
U ne évolution qui n’est trop montrée.
E st rudesse d’antan ici bien ancrée.

N égligé n’avez aussi les latrines.
O r, sont du Moyen-Âge une vitrine
T rès privée et spéciale qui laisse paraître
A ssurément de ce temps le bien-être.

P alpable est encore atmosphère guerrière.
S ait-elle faire revivre histoire de naguère.

* § « le donjon médiéval », 1ère phrase.

Le Chevalier Dauphinois 09/08/2016 18:10

* Il y a entre le château de CAJARC (en Rouergue) et celui-ci en Gévaudan quelques similitudes architecturales.
* Cela est amusant surtout qu'ils ne dépendaient point des mêmes autorités.
** Comme vous l'avez constaté, les latrines je montre à chaque article (ou presque).
** Cette curiosité en encorbellement m'amuse toujours.... surtout qu'un jour j'en ai utilisées (mais ceci est une autre histoire).
** Lorsqu'elles sont entières, elles sont fascinantes. Quand elles sont en ruine, elles sont mystérieuses.
** J'avoue que dans un site très ruiné.... Elles me manquent --> Suis je normal docteur ?