Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 07:56

 

 

Département :  36 - INDRE

Dans ce désert d'homosapiens, seule l'église m'apporte de l'aide

 

 

Le bourg

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        La commune de Montlevicq est située à 58km au Nord-Ouest de Montluçon, à 45km à l'Est d'Argenton sur Creuse, à 38km au Sud-Est de Châteauroux et à 6km à l'Est de La Châtre (voir son donjon).

 

   Coordonnées du château :

46° 34' 36" N02° 04' 08" E
 46.5767161978° 2.06898629665°

 

    Toponymie :    (--> voir initiation)

      L'origine du nom Montlevicq se décompose ainsi :

* Vincus : Nom du village gallo-romain dans la vallée proche de la voie Romaine.

* Mons : Le mont, la butte aussi de l'ancien village. Cette colline porte le château et le nouveau bourg à l'époque médiévale.

 

 

Les bâtiments 

     Le moutier :

L'arrivée

* Après avoir visité le vieux château de Montlevicq, j'entre dans la commune pour trouver une taverne.

* Je cherche un Lévicomontain ou une Lévicomontaine pour me renseigner sur les capacités de logement......

................Mais les rues sont vides.

* Avec lenteur, je tente de découvrir les beautés de cette commune du Berry.

 

 

Je vais quémander à Saint Pierre dans l'église

Analyse extérieure de l'église

* Isolée sur un coté de la rue principale, une ancienne église me fait signe.

* La construction religieuse n'est pas fortifiée, elle ne devrait donc pas m'interpeller.....

..... pourtant son architecture Romane me sollicite.

* La rigueur cubique de la nef et du transept s'oppose aux rondeurs d'une chapelle et du chevet.

 

 

L'intérieur de l'église

* La nef est... heu... blanche.

* L'abside est curieusement plus sombre.

* A la seule damoiselle que je vois, j'ose lui demander l'origine de l'église......
................ elle ne me répond pas.

 

 

     Le château :

Un château ayant perdu son architecture médiévale

L'extérieur du site castral

* Les 2 grosses tours rondes à l'extérieur impressionnent. Mais étant dépourvues de système défensif, leur utilité est moins que minimale.

* Le rempart n'est composé que d'un mur peu élevé, sans fente, sans crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Le corps de logis possède de nombreuses portes et fenêtres de confort.

* Le bâtiment d'habitation, composé de 3 corps en équerre autour d'une cour, a été modifié durant plusieurs siècles et n'offre plus l'apparence d'un château médiéval.

 

 

L'intérieur du site castral ?

* Je quémande à haute voix....

........... je sollicite l'accès.......

.................. je tape sur mon armure pour attirer l'attention.

* Hélas, les propriétaires m'informent que le château n'est pas visitable.

* Je remonte sur mon destrier pour trouver un couchage dans la prochaine commune.

 

 

 

Histoire du château et de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église sur les base d'une église plus ancienne (c'est ce que suppose les archéologues). Elle est possession de l'abbaye de Saint-Martin de Plaimpied.

* Au début (?) du 13ème siècle, la seigneurie et la maison forte sont possessions de la famille Vernèze.

* Au milieu du 13ème siècle, Pierre le Groing possède la maison forte.

* Au début du 14ème siècle, Hugues de la Celle, seigneur de Bouéry, possède la maison forte.

* Au 14ème siècle, aménagement de la porte d'entrée de l'église ouvrant dans le pignon oriental, en tiers point. Sur la croisée du transept un clocher en pierre est aménagé.

* Durant la première moitié du 15ème siècle, construction du château, propriété de Raoul de la Celle (la partie castrale de cette époque correspond à l'entrée et l'aile Nord actuelle).

* Au début du 16ème siècle, le château appartient à Louis d'Ars un des héros des Guerres d'Italie sous le roi Louis XII (voir liste des Rois).

* Au 16ème siècle, agrandissement du château par la construction d'une autre aile.

* Au 17ème ou 18ème siècle, aménagement de l'aile Sud du château.

* Au 18ème siècle, construction à l'entrée du château de deux grosses tours rondes servant de pigeonniers.

* Vers 1792, les Révolutionnaires détruisent le clocher en bois de l'église.

* Au 19ème siècle, un clocheton est aménagé sur le toit de l'église.

* En 1930, l'église (dédiée à Saint Pierre) est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est libre et gratuite. Le visite de la propriété privée est interdite.

 

Impossible d'entrer, la propriété privée n'est point visitable

 

 

 Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 36Vers Menu châteaux de l'Indre

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Berry : 18 36
commenter cet article

commentaires

Pierrote 17/08/2017 18:22

M agie du castel vieil n’est plus ici
O ù tours bien plus nombreuses ne vous ont mie,
N enni, regardé, encore moins hélé,*
T ant furent au fil des sièces remaniées.
L e charme est rompu ; rêver ne peut-on,
E n ce lieu de jadis, d’aucune façon…**
V ision du moutier ne m’a guère émue.
I l est vrai que n’était pour guerre conçu,
C omme paraît le castel jeune aujourd’hui,
Q uand ne sont mirées que « coquetteries »,

L es défenses qu’il eut, je suis sûre, naguère
E tant effacées… N’est-ce pour trop me plaire.

J e reconnais, toutefois, que stature
E st imposante avec autant de murs :
U n ensemble de bâtiments hauts assez
N oyés, cependant, dans modernité...
E n « jeunesse », Moyen-Âge n’ai-je retrouvé…

N ‘ai-je deviné que nom de demoiselle
B ien muette en l’église : La Pucelle.***

* comparé à votre article sur le castel vieil de Montlevicq : les ruines des 4 tours vous avaient regardé, hélé, aviez-vous écrit.
** c’est un tant exagéré… mais il est vrai que l’on ne peut rêver au Moyen-Âge… que j’aime !… et tel que j’aime le mirer à travers d’authentiques ruines.
*** avant d’ouvrir le lien « elle ne me répond pas ».

Le Chevalier Dauphinois 17/08/2017 18:33

* Une fois tous les 3 à 4 mois, je m'autorise à proser sur un château médiéval ayant perdu ses "beautés" d'antan.
* Cela montre qu'un château fort (ou une maison forte) peut évoluer différemment..... La ruine n'est pas toujours la finalité.
* Mais comme vous l'avez remarqué, la ruine me hélait alors que ce moderne château ne me parle point.
* L'opposition entre 2 construction "presque" de la même époque est intéressante... Je me devais de les comparer.