Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 07:01

 

Département 30 - GARD

  La grise tour de me grise avec sa beauté médiévale

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Goudargues est située à 50km au Nord-Nord-Est de Nîmes, à 35km au Nord-Est d'Alès et à 15km au Nord-Ouest de Bagnols sur Cèze.

 

     Coordonnées du château :

44° 12' 12" N4° 28' 2" E
 44.2033604° 4.46731031°

 

 

Le château : 

        L'extérieur :

La découverte

* A moins d'un kilomètre au Sud de Goudargues, le hameau de La Bastide possède les traces d'un passé médiéval.

* Sur un rocher, au dessus des arbres, apparaît une tour carrée.

* Lentement j'approche pour mieux la sentir.

* Sentir !.... Comme souvent en notre siècle, ce sont les poubelles qui m'accueillent.

 

Elle est vraiment béton cette échauguette

Rapide analyse

* Dans un angle, un vestige d'échauguette me pose des questions.

Est elle d'origine ?

Ou est ce une reconstruction ?

* Bien que le mur soit cimenté le parement d'angle avec ses belles pierres taillées me semble d'origine.

 

La porte !

* En général, lorsqu'un Homo Sapiens en notre siècle crie "Le porte !", c'est pour nous quémander de sortir. Mais en ce lieu, c'est une invitation à la découverte.

* Accrochée à un mur cimenté qui ne semble pas épais, la porte me transporte dans le doute.

* Le crénelage est trop bas et semble trop récent.

* Point vraiment défensive cette entrée est.

 

 

 L'angle droit est son droit !La tour sans faire le tour

 * Je prends un peu de recul et....

..... Je me délecte.

 * La vieille tour médiévale s'offre à moi.

 * L'ensemble porte+tour s'enorgueillit de l'angle droit.

 * Moi qui suis plutôt un adepte des courbes (sur les damoiselles... hooo), j'avoue être heureux de déguster autant de "droiture".

 * La haute construction est accolée à un bâtiment moderne puis à un vestige de rempart.

 * Même si le 17ème siècle l'a affublé de modernes fenêtres, la vieille dame garde encore ses archères droites.

 * Pour que vous puissiez mieux comprendre ce château d'un autre âge et mieux l'admirer, je vous offre une vue du ciel.

 

        L'intérieur :

  Hélas, la porte ne s'ouvre pas. La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama du château est visible ici.

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, la seigneurie est donnée en exploitation par l'évêque et Comte (voir titre de noblesse) d'Uzès à la famille Orniols.

* Au 13ème siècle, construction d'un puissant donjon carré.

* En 1436, François de Larque reçoit la seigneurie de monseigneur Bertrand III de Cadoène en échange de sa propriété de Sanilhac.

* Au 15ème siècle, le site est propriété de Jean Faret puis de Pons d'Oriols.

* En 1529, par son mariage, Jeanne de Maubuisson apporte la seigneurie en dot à Jean-François de Pèlegrin.

* En ce 16ème puis 17ème siècle, le site devient le centre de réunion des Calvinistes de la province.

* Au 17ème siècle, des nombreux travaux de modernisation et les reconstitutions partielles (type défensif) sont réalisés.

* En 1716, par mariage, la seigneurie est possession de René de Juges, Baron de Cadoine.

* En 1767, François de Cadolle est le nouveau propriétaire.

* Au 19ème siècle, Guillaume Guizot possède le château.

* Au 20ème siècle, durant la deuxième guerre mondiale, le château est occupé par des troupes Belges, Allemandes puis Françaises.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Hooo, que c'est beau un créneau en haut !

     
   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 30

Vers Menu châteaux du Gard

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Pierrote 18/11/2016 20:16

L e nom évoquait tant de choses, pour moi*…
A las ! Comme il s’avère souventefois

B astide ne semble plus être aujourd’hui…
A moins qu’ayez voulu que ne soit mie «
S ervis sur un plateau » tous les atours
T émoins de ce « label » ? *… Seule une tour
I ndique que castel a existé (
D ans le bourg ? J’en serais très étonnée**),
E t bout de rempart est là à mirer.

D ‘emblée, par archère droite je fus conquise.

O n a « critères » ayant sur nous emprise…
R ondeurs sont les vôtres… sur les damoiselles !
N on pas que ! Car sur dames d’antan icelles
I mpression grande vous font, le dites souvent !
O r, belle du jour n’a qu’angles dévoilant.
L ‘émotion est toutefois là, droiture
S ait générer joie tout comme les courbures…

G lacial, dut être de cette tour l’aspect,
O ù, jadis, peu d’ouvertures existaient.
U ne stature imposante et fort altière
D onnant à elle-seule une allure guerrière.
A rruiné est sommet, mais ses créneaux
R evus j’ai en songe : médiéval chapeau…
G uère ne sont plus que fantômes échauguettes :
U n culot, c’est tout… de bien maigres miettes.
E t pourtant leur empreinte est bien réelle
S ur vue que nous avez offerte, du ciel.

* du moment qu’il y a le mot « bastide », de suite mon esprit s’envole vers ces bourgs du Moyen-Âge si particuliers et qui me plaisent tant !… pour moi, bastide signifiant toujours un bourg fortifié, à ce point qu’ici je suis peut-être allée un peu vite en besogne : dans le Gard, est-ce que « bastide » ne signifierait pas plutôt grosse demeure ? (il ne me semble pas, de plus, avoir entendu parler de bastides (dans « mon sens à moi ») dans ce département.
** si le bourg était une bastide…sinon, en fait, rien ne l’empêchait.

Le Chevalier Dauphinois 19/11/2016 10:46

* Bastide : Un mot très usité dans le Grand Languedoc signifiant : Place du foirail, arcades autour, rues à l'équerre et cité fortifiée.
* J'en publierai une prochainement (proche signifie moins d'un siècle évidemment).
* Cette commune ne montre pas l'architecture de La Bastide.
* Était ce un problème de vocabulaire ?.. Bastion était le mot d'origine ?... Je ne sais point.
* Qu'importe, le site n'est pas le plus fantastique en nostre Royaume mais il a une présence que j'espère avoir montrée.
*J'adore passer d'une ruine à un château fort entier, puis d'une église fortifiée à une sorte de tour-donjon.
* Cette variété est un peu "ma patte", mon style en ce blog.
*** Pour les rondeurs dont je raffole, prochainement (1 siècle ?), je montrerai une beauté ayant pu être un modèle pour Maillol ou Botero.