Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 05:30

 Est ce la tour d'un château fort ?

Département 24 - DORDOGNE

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Bouteilles Saint Sébastien est située à 40km au Nord-Ouest de Périgueux, à 30km à l'Ouest de Brantôme et à 15km au Nord-Est d'Aubeterre sur Dronne (voir son château).

   Coordonnées de l'église :

45° 20' 42" N 0° 18' 16" E
 45.344967°  0.304518°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

       La commune est si petite qu'il est très facile de se retrouver en face de l'église. Pourtant en la voyant, j'ai un doute :

Est ce vraiment une église

ou la tour d'un château ?

  La haute et ronde construction est une curiosité qu'il me faut mieux connaître.

 Les bandes lombardes augmentent la sensation de rondeur

L'enquête commence

  * L'église est construite en pierre de taille et moellon de calcaire enduit.

  * Une petite chapelle latérale ainsi qu'une sacristie ont été aménagées il y a peu de temps. Elles défigurent un peu la beauté ronde de la tour.

  * A la base de la tour, présence de bandes Lombardes. Elles sont très esthétiques, mais ont un pouvoir de renforcement modeste.
  * Ainsi, des contreforts (certainement postérieurs) maintiennent le mur de la nef.

  * Les ouvertures verticales amènent la lumière dans le choeur.

  * La position asymétrique des ouvertures de lumières m'étonne. Il n'y a pourtant aucune raison architecturale ni de fragilité.

Reconstruction ou consolidation ?

 

Je prends un peu de recul

  Pour comprendre la curieuse tour et son intégration dans l'église, je recule en me décalant.

Stupéfait je suis !

  Le clocher-tour est très haut et très long par rapport à la nef moderne.

  Quel clocher tour !

Le clocher-tour

  Sur cette haute construction, je visualise 4 parties distinctes :

1 - En bas, les bandes lombardes avec ouvertures de lumière.

2 - En intermédiaire, des archères droites.

3 - En partie supérieure, des trous de boulin (voir vocabulaire) et des pierres en encorbellement ayant du porter un hourdage.

4 - Au dessus sur le coté, présence de deux registres :

* Le 1er est formé d'arcs aveugles en plein cintre,

* Le 2ème est composé d'une suite d'arcades percées.

     Cette tour devait comporter 2 étages défensifs de repli.

 

Je contourne l'église

   Bien que cette face dans l'ombre semble plus abîmée, la partie supérieure du clocher-tour est le symétrique de celle ensoleillée. Mais je suis surpris de voir en bas :

* De larges et hautes fenêtres. Cela est incompatible avec une tour fortifiée. Je pressens que ceci soit un aménagement bien après la fortification.

* Un petit contrefort sous une fenêtre.

  La face arrière du clocher-tour ressemble aux 2 autres cotés.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent en notre siècle, les églises sont fermées. Celle de Bouteilles Saint Sébastien n'échappe pas à la règle.

 

Un diaporama de cette église est visible ici

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 14ème siècle, l'église est surélevée et fortifiée. Un bahut défensif est aménagé.

* Au 19ème siècle, l'église est profondément remaniée par une restauration.

* En 1825, les communes de Bouteilles et de Saint-Sébastien fusionnent.

* En 1948, l'abside de l'église (dédiée à Saint-Pierre-ès-Liens) est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

Pour empêcher l'église de partir, un grillge a été installé

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 02/10/2015 23:33

B onté divine !… peut-on bien dire ici,
O ù stupéfaction fut pour nous aussi !
U clocher-tour, qui tout rond se montrait,
T ourne en structure oblongue : que bel il est !
E t diaporama qu’en donnez plus loin
I ncroyable le rend à mes yeux… Est-ce bien
L e genre d’architecture que fort je prise,
L es fioritures n’étant, pour sûr, de mise,
E vincées pour ne laisser qu’art Roman
S ‘afficher sur cette tour hors du temps.

S ut-elle autrefois cependant allier
A sa beauté de vrais atours guerriers
I mmortalisés par visibles archères.
N ec plus ultra, défense(s) faite(s) pour me plaire :
T out au sommet magique(s) salle(s) de repli !

S aillant, était peut-être hourdage qui
E mbellissait, en outre, ce monument…
B ien étonné je fus également
A mirer vue du ciel : est « de guingois » (
S erait plus correct: excentrée, je crois),
T our-clocher par rapport à nef… Raisons,
I l est vrai, n’ai-je saisies… Restauration
E n est la cause ?… Cela importe peu.
N e fut construit moutier pour être des cieux «

D évisagé » !… Image terrestre suffit !*
O ù, d’ailleurs, même question se pose si
R egard portons sur fenêtres du chevet…
D ame ! en tous points vision de l’église est
O riginale, et à souhait curieuse !
G randes bandes lombardes ajoutant harmonieuse
N ote à l’ensemble… Et puis l’appareillage*
E st de ceux qui me seyent malgré dommages.**

N ous sommes ici face à une construction
O rnée de sa simplicité, bastion
T oujours expressif, debout haut et fier,
A l’allure magnifique et tant guerrière !

P our cela merci ! Savez nous offrir
S i atypiques sites à découvrir !

* je ne parle que du clocher-tour, en oubliant (comme vous l’avez pas mal fait) la nef.
** dommages = pour moi le vil crépi !

Le Chevalier Dauphinois 14/10/2015 18:08

* Comme moi, vous avez été fasciné par cette église.
* Pourtant elle n'est pas très fortifiée, par rapport à d'autres moutiers déjà montrés.
* Cet imposant clocher ressemblant à une tour, les bandes lombardes qui décorent la base fascinent et illuminent.
* Imaginons qu'un hourdage soit mis.... Cette église serait inoubliable !
* Je vous avais écrit que plusieurs églises vous surprendraient.
** Certes, Bouteilles n'a point la puissance d'Inières, mais elle a la prestance d'une grande !
** Je connais 3 autres merveilles, bien différentes des 2 dernières citées, qui vont vous faire proser longuement.
** Patience il vous faudra car les articles se saupoudrent sur 5 ans.

Anne la Dauphinoise 02/10/2015 13:29

Désolée de vous embêter, mais dans l’historique, une phrase est « en suspens » : « Un bahut défensif »… ? surtout que ce nom de « bahut » m’interpelle, vu que je ne vois pas ce que cela peut être en architecture.
Merci d’avance !

Le Chevalier Dauphinois 02/10/2015 19:40

* Raison vous avez, phrase écourtée il y a. Impardonnable je suis.
* Un bahut en architecture est un mur bas qui porte une arcature à jour ou qui surélève un comble.
* Ce terme est parfois utilisé par les archéologues et les médiévistes.
* J'avoue qu'il n'est point mon "préféré" mais il décrit parfaitement ce clocher fortifié.