Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 07:07

 

Département 24 - DORDOGNE

 Une forteresse médiévale que le temps a adouci

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Sainte-Mondane est située à 40km au Sud-Sud-Ouest de Brive La Gaillarde, à 12km au Nord-Nord-Ouest de Gourdon et à 10km au Sud-Est de Sarlat La Canéda.

   Coordonnées du château :

44° 50' 33" N1° 20' 55" E
 44.8425965° 1.348647600°

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

    A une portée de flèche au Sud-Est de Sainte Modane, sur une petite butte se dresse la forteresse de Fénelon. De l'extérieur, cette masse n'est pas facile à appréhender.

  Je vous propose l'analyse du plan.

 

Le plan Un plan très coloré et anguleux

* Le château est protégé par 3 enceintes.

* La "rouge" est constituée de défense en éperon datant du 16ème siècle. Ces "pics" permettent de ne pas avoir d'angle mort. Les canons protègent parfaitement la courtine.

* Cette enceinte "rouge" n'est pas très haute permettant ainsi aux défenseurs du château et de la 2ème enceinte de défendre de loin.

* Si l'assaillant entre par le châtelet, il se retrouve sous le feu des défenseurs sur l'enceinte "verte".

* A l'intérieur de la "rouge" il n'y a pas de cachette ni d'endroit de repli au cas pour protéger l'assaillant.

* Pour pénétrer dans le château, l'assaillant doit contourner le chemin jusqu'aux écuries. Etant droitier, il se retrouve handicaper pour se défendre. Il est sous le feu mixte des défenseurs dans le château et sur l'enceinte "verte".

* Croyant avoir enfin la situation bien en main, l'assaillant "confiant" se retrouve face à un 2ème châtelet.

* Le rempart "bleu" permet la défense de la basse-cour, lieu où les habitants du bourg et les paysans se réfugient avec leurs bêtes.

Je vous démontre tout ceci en images

 

L'approche

1 - De loin, le château présente un rempart de faible hauteur.

2 - Les éperons du premier rempart facilitent la défense par arme à feu.

3 - Les vieux bâtiments médiévaux sont renforcés par des contreforts.

4 - Les arbres récents ne sont point des systèmes défensifs.

5 - Le châtelet d'entrée est classiquement défendu par les efficaces mâchicoulis formant bretèche.

6 - En franchissant le châtelet, l'assaillant est sous le feu du 2ème rempart et des tours du château.

    La petite échauguette peut vous paraître minimale pour la défense. En réalité son efficacité est maximale car elle permet un tir au mousquet (ou petit canon), puis, par ses petits orifices, couvre les angles morts où l'assaillant pourrait avoir l'idiotie de se réfugier.

 

123456

 

Je passe le châtelet

7 - La 2ème enceinte est construite sur le rocher, donc très solide.

8 - Sur ce chemin, l'assaillant est sous le feu des défenseurs et ne peut pas se protéger.

9 - S'il parvient à contourner la ronde tour, il se retrouve sous le feu d'un canon avec tirs rasants depuis une autre tour.

 

789

 

Le 2ème châtelet

10 - L'assaillant se retrouve bloqué dans une cours à angle droit.

11 - S'il veut  attaquer le mut à droite, il se retrouve sous du tir rasant d'un canon dans le châtelet.

12 - Avez vous remarqué une curiosité architecturale sur la bretèche du châtelet ?

13 - Les mâchicoulis (voir vocabulaire) se prolongent sur le mur adjacent.

14 - Ce doit être pour protéger la petite ouverture en dessous.

 

1011121314

 

Je traverse le 2ème châtelet

15 - Le 2ème châtelet est une "souricière" pour les assaillants.

16 - Puis, sur la droite, le pauvre attaquant est sous le feu des puissantes tours du château médiéval.

17 - La construction médiévale est bâtie sur le rocher, empêchant le travail de sape.

18 - Au sommet des premières tours, le crénelage du chemin de ronde couvert.

19 - Les autres tours possèdent des mâchicoulis et des fentes de tir pour fusil.

20 - Les tours se touchent comme pour montrer à l'assaillant que point de passage il y a.

 

151617181920

 

Curiosités défensives

21 - Sur ces 2 tours, plusieurs curiosités architecturales s'offrent aux castellologues curieux.

Les voyez vous ?

22 - Sous une ouverte carrée, 3 trous alignés. Ceci n'est point un pigeonnier car il n'y a pas de rebord. Ce sont donc 3 ouvertures de tir pour fusil permettant un choix d'angle de visée.

23 - En fusionnant, les 2 tours masquent une fenêtre. Cela prouve de celle de gauche est postérieure.

24 - A l'origine la tour comportait une archère droite puis une archère cruciforme. Pour s'adapter à l'amélioration des techniques de défense, sous chacune d'elle a été implantée une arquebusière.

25 - Cette tour, construite au 15ème ou 16ème siècle, possède deux véritables canonnières curieusement "aidées" d'une arquebusière.

 

2122232425

 

 

Pour découvrir le logis seigneurial, veuillez cliquer ici.

 

 

 

 

Tous les système défensifs médiévaux se lisent sur cette tour

 

   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 24Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

philae 17/03/2017 17:02

ravissant ce charmant château j'aime

Le Chevalier Dauphinois 17/03/2017 19:26

* Ce château fait partie des merveilles du Périgord.
* L'extérieur est rude, guerrier, efficace.
* Comment sont les bâtiments intérieurs ?....... Réponse demain.

Pierrote 16/03/2017 20:31

F abuleux article !… Fabuleux castel !
E st-ce comme si faisions visite réelle,
N ourris par vos explications si claires…
E mplis de tout votre savoir « de guerre »,
L ‘on peut découvrir à juste valeur
O uvrage incroyable, qui ce jour a l’heur
N ‘avoir perdu son âme… Est-ce pur bonheur !

S oit ! Y eut-il des aménagements
A u fil des siècles, pour « être de son temps »…
I maginaire sait aisément gommer «
N ouveautés ». Ainsi sommes emmenés
T ôt dans méandres du Moyen-Âge, aussi
E n ceux de cette forteresse-ci !

M agiques séries d’images choisies si bien,
O ù l’on sent difficultés, ô combien
N on feintes, que jadis intrus rencontrèrent
D ésirant « se frotter » au monstre de pierre.
A i- je beaucoup apprécié vos descriptions
N ous donnant la véritable illusion
E tre dans médiévales conditions.

D ‘emblée, nous sommes happés par la puissance -
O utrageuse, dirai-je – et par la prestance
R estées entières de ces murailles et tours.
D ame !… Si c’en était une, que bels atours
O fferts à ses yeux l’homme lui trouverait !
G énéreuses « avancées »* promesse seraient,
N ‘en doutons mie, de secrets plus intimes.
E t ceux-ci sont très loin d’être minimes…

P rime entrée franchie, moult sécurités
E viter devaient assaillants. Listées
R igoureusement** les avez pour nous.
I mpressionnée je fus par toutes, j’avoue,
G oûtant à beauté de tels attributs.
O ui, n’est pour moi déplacé, incongru,
R avissement pour artifices de mort.
D ans mon esprit ils représentent d’abord

N ombreuses vies épargnées, à l’abri…
O n sait qu’union fait la force, et ici,
T rès bel exemple avons par tours mêlées,
A ccentuant oppression dégagée.

B ien aurais-je aimé en ces solides murs
E tre protégée, antan. Mais, bien sûr
N e sais-je si opinion tant favorable
E ntrailles me donneront !… Etes soudoyable ?…

P arce que de suite voudrais-je voir intérieur…
S ans récompense !***… Soudoiement était leurre !

* je veux dire : les « balcons » de ce castels, les différentes défenses avancées.
** dans le sens que vous prenez le temps de toutes nous les offrir à mirer. Pas dans le sens d’énumération stricte ou rébarbative, que nenni !
*** sauf prose dithyrambique, je l’espère !

Le Chevalier Dauphinois 17/03/2017 19:32

* Lorsque j'ai découvert de loin ce site castral, mes poils de Chevalier-Castellogue-Amateur se sont dressés.
* J'ai compris qu'il me fallait aborder ce château en ayant une vision de l'assaillant ET du défenseur.
* Donc, avec lenteur, j'ai pris des images de chacun de mes pas (ou presque).
* J'ai passé des heures à humer, ressentir, comprendre les pierres..... et autant pour trouver les failles des systèmes défensifs.
* C'est donc un Chevalier épuisé qui entra dans le château...... Et que vit il ?.....
* La réponse est dans le prochain article.