Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 06:05

 

Département 24 - DORDOGNE

 Je veux faire le tour des tours !

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Badefols d'Ans est située à 40km Est-Nord-Est de Périgueux, à 30km au Nord-Ouest de Brive la Gaillarde et à 5km au Sud-Est de Hautefort.

   Coordonnées du château :

45° 13' 48" N 1° 11' 46" E
 45.23003°  1.196254°

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

     A la frontière entre les départements de la Corrèze et de la Dordogne, la commune de Badefols d'Ans montre fièrement sur une colline un incroyable château d'origine médiévale. Cette vigie sur sa terrasse est si belle, si neuve qu'elle semble avoir été construite hier.

 Les yeux du Chevalier s'illuminent de mille feux !

Rapide analyse

  * Le château est entouré d'un rempart avec des orifices ressemblant à des canonnières.

  * Ce rempart comporte des pierres correctement taillées avec des dimensions identiques. Mais d'autres aux dimensions aléatoires et à la taille rudimentaire apparaissent.

Sont ce des réparations ?

  * En errant dans les rues du bourg, je vois une ronde tour.
  * J'identifie comme logis (donjon habitable) le bâtiment parallélépipédique avec ses nombreuses cheminées.
  * Donc, la tour accolée n'est point défensive. Elle doit certainement enfermer un escalier en colimaçon desservant tous les étages.

  * Soudain, je suis trompé par une archère sur la ronde construction.

 En ce château, le carré prend racine !

Le reste est au carré

  Ne pensez pas que je vais proser sur des exercices mathématiques avec le carré et sa racine. Mon propos est évidemment architectural.

* En abordant le château par ce coté, la surprise est grande de voir 3 imposantes tours parallélépipédiques.

* Certaines possèdent un chemin de ronde avec des archères crucciformes.

* Mais la troisième est munie d'un chemin de ronde sur mâchicoulis (voir vocabulaire) avec des fentes de tir dans les merlons.

* Deux caractéristiques m'étonnent :

- Les parois des tours sont dépourvues de système défensif (archère, fente de tir...).

- Il n'y a pas de latrines en encorbellement.

 

    L'intérieur :

    Hélas, la propriété privée n'est pas visitable. Je me console en enlevant mon heaume de Chevalier Castellologue amateur et en chaussant mon chapeau de paille pour découvrir l'église du 12ème siècle.
    Puisqu'elle n'est pas fortifiée, je ne vous la montrerai pas sur ce blog.

 

Tout le Moyen Âge s'exprime dans cette tour

 

 

Histoire du château :

* En 876, la Châtellenie de Badefols appartient au Vicomté (voir titre de noblesse) de Limoges

* Au 12ème siècle, construction d'une église.

* Au 13ème siècle, sur les bases du village Gallo-Romains construction d'un château fortifié appartenant à la famille Badefols.

* En 1292, le "repaire de Badefou" est cité dans un texte.

* Au 14ème siècle, l'actuel château est construit sur les bases du château primitif.

* Au 15ème siècle, il est remanié par des ouvertures de fenêtre à meneaux. les logis sont plus confortable. Un chemin de ronde est aménagé.

* En 1548, Jeanne d'Albret offre en dot la seigneurie de Badefols à son futur épou Antoine de Bourbon (qui serait né au château de Fère).

- L'un des enfants de ce couple devint le Roi de France Henri IV.

* Au 16ème siècle, les salles bénéficient des améliorations de confort de l'époque Renaissance.

* En 1608, le propriétaire du lieu signe sur ses actes : Seigneur Badefol de Bonneguise.

* Au 18ème siècle, le château appartient à la famille Royere de Pons (à vérifier).

* En 1752, la seigneurie est érigée en Marquisat.

* En 1944, le Comte Jehan (ou Jean) de Lestrade de Conty et son fils, propriétaires du château, soutiennent les groupes de Résistants. En représailles, les Allemands incendient le château.

* Avant la fin de la deuxième guerre mondiale, Jehan décède à Buchenwald.

* Durant la deuxième moitié du 20ème siècle, le château est restauré au titre des dommages de guerre.

* En 2007, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis les rues du bourg est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite. Veuillez respecter le silence du site et la tranquillité des habitants.

 

Il est fort beau, ce château fort.

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 25/09/2015 23:39

B ien fol qui charmé ne serait ici
A voir, même remaniés, si bels bâtis !
D e mille feux vos yeux s’illuminèrent*
E t les nôtres n’eurent point grand mal ainsi faire !
F ailli n’a mie ce castel préserver
O riginelle allure, et ce, malgré
L es aménagements, fortunes diverses
S urvenues… Oui, le Moyen-Âge « berce »

D ‘exquise manière ce lieu,** en transportant

A vec grand’joie et ébahissement,
N os esprits dans un monde où les donjons
S avaient donner exemples, et à foison,

D e leur force, de la puissance de leurs maîtres…
O ncques ne saurai-je, est-ce aisé de l’admettre,
R ésister au spectacle magnifique
D ‘un chemin de ronde : couronne magique !
O utreplus, s’il est couvert, quel bonheur !
G uère d’autres sécurités, je crois, ont l’heur (
N ‘oublié-je hourds qui moult s’y apparentent)
E mouvoir mes sens… les trouve élégantes…

P our sûr, ne furent-elles point dans le passé
E rigées parce qu’on allait les trouver
R avissantes !… Etaient des atours de guerre.
I l n’empêche, sont-elles faites pour me plaire…
G racieux air ont les tours, massives pourtant,
O ù manquent, il est vrai, détails d’antan :***
R ehausser plus encore auraient-ils pu -
D e leur « superbe » - beauté du site… Perdue

N ‘est point icelle, cependant, m’est avis :
O ffert nous avez des images qui «
T itiller » savent nos neurones médiévaux…
A rruiné n’est castel, mais qu’il est beau !

* lu « sur » seconde image.
** lu « sur » 4 ème image.
*** les latrines dont vous parlez, d’autres défenses qui existèrent aussi, sûrement.

Le Chevalier Dauphinois 02/10/2015 20:13

* Ce type de château, modernisé à la Renaissance tout en gardant la rusticité du Moyen Âge, est en nombre important en Périgord.
* J'en ai photographiés de nombreux.
* Tous ne seront pas dans mon blog car étant parfois très loin, il n'est point facile de les montrer en image.
* Mais avec plus de 80 sites "montrables", je pense pouvoir souligner la variété des plans architecturaux.
* La masse du château de Badefols d'Ans m'avait fasciné.
* Il est vrai que c'est l'un des premiers que j'avais vus durant mes vacances. Je l'ai certainement mieux mémorisé (ou idéalisé) que les suivants.
* Durant les 3 prochaines années, ce sera un festival de curiosités de Dordogne à raison de 1 à 2 par mois.
* Vous pouvez dès à présent affuter votre plume d'oie pour proser longuement.