Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 07:40

 

 

Département 13 - BOUCHES du RHÔNE

  Voyez vous un château fort ou une simple bâtisse ?

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Etienne du Grès est située à 30km au Sud-Est de Nîmes, à 25km au Sud-Ouest d'Avignon et à 12km au Nord-Est d'Arles.

 

     Coordonnées du château :

43° 46' 00" N 4° 41' 52" E
 43.766798509°  4.69794273376°

 

 

Le château : 

        L'extérieur :

Choir et ne point décevoir

* Après avoir fait une halte à Saint Rémy de Provence, je chevauche sur mon destrier vers l'Ouest pour visiter le château de Tarascon quand soudain, à la sortie de la commune de Saint Etienne du Grès, mon palefroi piaffe.

* Je soulève ma visière, au milieu des oliviers je ne vois qu'une jolie église médiévale non fortifiée nommée : Saint Gabriel.

* Me voyant sans réaction, mon destrier rue et me jette au sol.

* Comme toujours, mon brave compagnon a senti le vestige médiéval fortifié. C'est donc à pied que je vais à la recherche d'un site certainement en ruine.

 Avez vous déjà vu une telle construction ?

Tous les chemins mènent à Rome ... sauf celui là

* Un petit sentier contourne l'église et monte légèrement.

* Je suis étonné de voir les oliviers laisser la place aux pins.

* Sur le parcours, des pierres taillées affleurent.

Sont ce les vestiges que je cherche ?

Sont ce les pierres de l'ancienne cité d'Ernaginum ?

* Ma tête s'enfle de questions pendant que mes jambes continuent l'ascension. Mon nez se remplit d'odeurs Provençales (Thym, romarin....).

* Soudain, au sommet de la petite colline, d'étranges bâtiments apparaissent.

Avez vous déjà vu un tel assemblage ?

 

"Curieuse curiosité !"

* Ce site castral semble avoir été oublié des manuels, dictionnaires et autres fascicules.

* Il est si peu connu qu'il ne possède pas de nom.

* Conséquence : Les passionnés lui ont attribué le même nom que l'église : Saint Gabriel.

N'est pas incroyable ?

 Ces murs ne me murmurent rien. N'ont ils pas d'histoire ?

Les "monolithes"

* Précédent une massive construction, deux hauts murs s'offrent à mes yeux écarquillés.

* J'ai l'impression de revivre une scène de 2001 Odyssée de l'espace.

* Les 2 différences avec l'oeuvre de Kubrick :

- Il y a 2 "monolithes".

- Ils ne sont pas noirs mais gris clairs.

* Leur surface est plane, les pierres sont parfaitement taillées, les joints sont presque invisibles.

Sont ce des murs construits par des Extra-terrestres ?

* Evidemment, ce ne sont point des curiosités de science fiction. Ces 2 constructions semblent avoir été des tours carrées.

* J'ose écrire "semblent" car, comme je ne vois aucun arrachement de mur sur la longueur ni au sol. Je suppose que les 2 constructions n'étaient pas reliées par une muraille.

Avez vous déjà vu un système défensif basé sur 2 tours sans rempart ?

Toutes proportions gardées, le seul exemple est ici.

* Les 2 tours possèdent une base talutée posée sur le rocher taillé.

* Comme elles sont arasées, il est impossible de voir les vestiges d'un système défensif comme crénelage ou mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Je suis surpris de ne voir aucune archère ni fente de tir.

* Les deux tours sont précédées par un fossé que le temps a partiellement comblé.

 Est ce un donjon ou un habitat fortifié ?

La tour mystérieuse

* Comment qualifier cette construction :

- Une tour défensive ?

- Un donjon habitable ?

* La puissante construction semble carrée, mais ceci n'est qu'illusion car elle mesure 10m par 11m.

* Elle est isolée sur 3 cotés par un fossé que le temps a réduit.

* La tour est construite sur un solide rocher aplani.

* Le léger défaut de planéité entre la base de la tour et le rocher est compensé par de petites pierres taillées en biseau.

* Le pan vertical du rocher possède de nombreuses encoches dont je ne devine point la fonction.

- Support pour une passerelle en bois ?

- Echafaudage pour réparation (puisqu'il n'y a pas de trous de boulin dans la tour) ?

 

Les pierres l'entourent ou la tour des pierres

* Il est important de passer du temps à regarder les fascinantes pierres.

* Dans de nombreuses revues et brochures, j'ai lu que les tailleurs de pierres de cette province ont de tout temps été appréciés et reconnus.

 

Asymétique et pourtant très homogène !

* Contrairement aux deux petites tours précédentes, cette imposante construction possède des pierres à bossage.

* Bien qu'elles ne soient pas toutes identiques, la majorité a une longueur de 0,50m pour une hauteur de 0,30m.

* Certaines pierres d'angles ont une longueur de plus d'un mètre.

* D'après un orateur rencontré quelques jours après, ces pierres auraient été extraites des carrières de Fontvieille à quelques kilomètres de là.

* La qualité des joints est telle qu'aucune plante pousse entre les pierres alors que le site est abandonné.

 

Quel alignement !

* Avec un peu d'attention, vous pouvez voir des "gravures" sur de nombreux bossages.

* Ce sont certainement les marques des tâcherons.

* Pour plus d'explication je vous renvoie à cet article.

 Arasé et pourtant toujours vaillant !

Des ouvertures peu ouvertes

* Ma fascination sur le nombre important de pierres à bossage me fait oublier ma recherche de fente de tir.

* Ce site n'étant pas comme les autres châteaux que je vous montre habituellement, il semble logique que les ouvertures soient différentes :

   - D'abord elles sont peu nombreuses.

   - Ensuite, elles sont asymétriques sur chaque face.

   - Enfin, elles ressemblent plus à des ouvertures de lumière qu'à des archères.

 

Préliminaire avant l'introduction

* Ne voyant aucune véritable archère ni canonnière je regarde au sommet.

* La tour a été arasée. Il est impossible de voir un vestige de créneau ou une trace de console pour des mâchicoulis.

* Cette imposante et si originale tour semble non défensive.

* En partie basse je remarque une porte. Il est surprenant qu'une tour de défense ou de repli possède une porte facilement accessible pour l'ennemi.

* Elle est si bien intégrée à l'architecture des pierres à bossage que je ne pense pas que ce soit un aménagement récent.

* En avant, je remarque une imposante dalle en béton --> Ajout récent celui là.

Pourquoi une telle construction ?

* Il semble qu'un fossé ait été aménagé devant la porte dont il ne reste que le fantôme.

 Que la lumière soit.... Et la lumière fut !

        L'intérieur :

Le bas est collant.... de détails

* La salle du bas mesure 5m par 6m. Donc, j'ai une question :

Quelle est l'épaisseur des murs ?

* Pour ceux qui n'ont pas suivi je vous fais de calcul :

10m extérieur - 5m intérieur = ??

11m extérieur - 6m intérieur = ??

* Le sol n'est pas empierré, cette pièce n'était donc point habitable.

* Proche du mur, je remarque un trou dont je ne connais pas la fonction.

Etait ce pour caller une échelle ?

* Deux murs opposés possèdent une corniche dont la fonction était de porter des poutres ou des planches créant un 1er niveau.

 

Avez vous remarqué la qualité des joints et la taille des pierres ?

* Même l'intérieur a la finition d'un palais.

Quel surprenant bâtiment !

 

Des trous, il y en a partout (aurait dit Gainsbourg) Le site est si merveilleux que je ne veux pas sortir !

* Après le sol, mes yeux habitués à l'obscurité se lèvent pour comprendre le plafond.

* La pièce a une voûte en berceau.

* Au sommet, dans le mur opposé à la porte, je remarque une ouverture dont je ne devine pas la fonction.

* A l'opposé, dans la voûte, une ouverture lumineuse attire mon regard.

En connaissez vous la fonction ?

* Cette baie permettait d'atteindre le niveau supérieur à l'aide d'une échelle rétractable.

 

En sentant ses pierres, je vous donne mon ressenti

* Ce bâtiment ne devait pas être habitable.

* Avec des murs aussi épais, je pressens que le tour possédait au moins 3 niveaux.

* Le premier niveau était un stockage avec (peut être) quelques animaux  (chevaux).

* Le plancher en bois de la salle basse était la réserve en nourritures.

* Le niveau accessible par l'ouverture du plafond était la salle de repos, salle des garde, salle d'attente.

* Le niveau disparu devait être la plateforme de guet et de défense avec crénelage et hourdage.

Mais peut être me trompe !

* Je vous demande maintenant de sortir pour mieux me laisser humer seul les 7 siècles de ce bâtiment unique.

* Sachez que je ne vous ai pas tout montré, d'autres surprises vous attendent (petit rempart, escalier....).

 

 

Le diaporama du château est ici.

 

 

Histoire du château :

Nota : Il n'existe aucun texte historique relatant l'histoire et les évènements de ce site fortifié.

* Au 12ème siècle, construction de la chapelle Saint Gabriel.

* A la fin du 12ème siècle, construction d'une imposante tour (c'est ce que supposent quelques archéologues).

* Au milieu du 14ème siècle, les Grandes Compagnies ravagent la Provence. De nombreuses tours sont construites pour prévoir/guetter et se protéger de ce fléau. A Saint Gabriel, construction probable des 2 tours avancées (c'est ce que supposent quelques archéologues).

* En 1835, Prosper Mérimée découvre le site et les 2 constructions. Il prend le temps d'écrire quelques lignes dans son "carnet".

* Au milieu du 20ème siècle, Henri-Paul Eydoux visite la construction fortifiée et en fait un long article.

* A la fin du 20ème siècle, un formidable et magnifique Chevalier Dauphinois visite le site et s'extasie !

* Au début du 21ème siècle, votre incroyable et infatigable Dauphinois (qui est le gratin des Chevaliers) revient visiter cette extraordinaire construction.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est possible en prenant quelques précautions. Veuillez respecter ce site qui est une trace unique d'architecture militaire de Provence.

 

Quelle fascinante construction médiévale

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 13

Vers Menu châteaux

des Bouches du Rhône

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Provence : 04 13 83 84
commenter cet article

commentaires

Pierrote 03/10/2016 13:08

S ait ce lieu me surprendre beaucoup, j’avoue.
A t-il « relents » de temple du Pérou -
I l pourrait être Grec ou d’Italie -
N oyé dans feuillus, à divins esprits
T otalement consacré… Quelle ambiance !

G uère de doute qu’ici et par la présence
A dmirable de votre bon destrier (
B ien heureuse ai-je été le retrouver !)
R appelé m’avez, en place de fiction (!),
I ndiana Jones, emblème d’une passion
E ffrenée - la vôtre - pour « antiquités ».
L a deuxième surprise est récit livré :

S i long, détaillé… a tout pour me plaire !
A vec une figure très familière,
I llustre, apparaîssant dans l’historique.
N ous savons pourquoi ce site est magique :
T race de notre preux Chevalier Dauphinois

E st notifiée, et de plus, par deux fois !
T roisième surprise est dans l’appareillage
I ncroyable de ces tours du Moyen-Âge,
E ntremêlant finesse et robustesse.
N e sommes cependant face à forteresse,
N enni : seulement devant trois tours qui
E taient indépendantes, ce qui n’est mie

D es plus logique, pour un ensemble guerrier.
U nivers irréel, trop aligné,*

G lacial quasi,** mais grâce à l’intérieur
R enait un tant impression de « chaleur ».
E t même si cave fut la pièce entrevue,
S ait-elle rendre ce site moins incongru

P ar son aspect que je dirai humain ;
R aideur externe, grâce à la voûte, s’éteint.
O n se prend à rêver alors qu’antan
V ie il y eut ici, bien que manquants
E n soient tous ses épisodes… Bien secrets
N ous semblent ces vestiges. Pourtant avaient
C ertaine utilité, à n’en douter…
E st-ce que cette place j'ai vraiment prisée ?

P eut-être pas, mais sa « bizarrerie »
S ut m’interpeller, et j’en fus ravie.

* à mes yeux,
** par cet aspect si rectiligne, si soigné avec les pierres trop bien taillées, trop bien jointées… et par ces murs quasi aveugles.

Le Chevalier Dauphinois 03/10/2016 18:48

* Ce site castral est l'un des plus surprenants et des plus énigmatiques de ma "chateauthèque".
* L'influence Grecque, très présente en Sud PACA, se ressent.
* Ce château est à voir pour ressentir son architecture unique et sa solitude.
* 10 fois j'ai voulu le montrer, 10 fois j'ai remis au lendemain l'article tant je craignais de ne pas être à la hauteur de ce site mystérieusement différent.
* Mais comme j'avais décidé que 2016 serait une année unique.... je me devais de le montrer.
* Autant l'extérieur est presque surnaturel (voire inutile) autant l'intérieur est humain et habité.
* Ce qui est surprenant, c'est qu'il ne semble pas avoir été consolidé/modifié excepté par une dalle en béton devant.
* Ce site est il éternel ?