Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 07:30

 

Département 85 - VENDEE

      Voyez vous une église fortifiée ?

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   La commune de Thiré est située à 50km au Nord-Ouest de Niort, à 40km au Nord-Nord-Est de La Rochelle (voir les fortifications), à 30km au Sud-Est de La Roche sur Yon.

     Coordonnées de l'église :

46° 33' 0.515" N 1° 0' 29.599" W
 46.550143°  -1.008222°

 

L'église : 
        L'extérieur :
La découverte

   Au centre du bourg, dans la rue de l'église, une haute construction en pierre dans un joli écrin de verdure est le but de ma randonnée en ce petit matin de juin. Un clocher très massif

 La forme de ce clocher me fait penser à une tour, que dis je, à un donjon. Mais il ne faut jamais tirer de conclusion sur une première constatation.

C'est ainsi que l'enquête commence.

 

Le clocher

    Ce clocher en pierres correctement taillées  est haut, massif, renforcé par de puissants contreforts d'angle mais il me déstabilise car il ne possède aucun système défensif.

   Je le contourne espérant voir quelques archères (voir vocabulaire) sur la hauteur. Mais aucune fente apparaît sur les murs blancs.

  Entre les abat-sons, je crois voir une fente verticale. Mais je me ravise rapidement car je pressens que c'est une pierre de coincement qui a disparu.

   Comprenant que le clocher n'est point fortifié, je me transforme en touriste et j'admire quelques modillons.

  Voyez vous ces ouvertures ?

Curiosité sur le clocher 

   Soudain, je remarque une curiosité architecturale que mon empressement à chercher des archères n'avait pas porté à mon oeil d'aigle de Castellologue Amateur.

Comment un larmier de contrefort peut il s'insérer dans les pierres d'angle ?

  La réponse est sous mes yeux ébahis.

 

Sont ce des indices de système défensif ?

   Lentement je contourne l'église pour tenter de voir des indices (ou des sculptures car je suis aussi un peu un touriste).

  Sur une façade où la fenêtre à remplage est bouchée, je remarque au sommet des ouvertures m'informant qu'au moins 2 salles existent.

Sont ce des salles de repli ?

  Il semble évident qu'une salle existe sous le toit

Voila LA preuve !

   Tout en m'éloignant pour mieux ressentir l'église, je découvre la nef.

Diantre !... C'est beau !

  Evidemment, mon exclamation n'est point pour le massif de fleur (qui le mériterait aussi) mais pour les ouvertures que je découvre sous le toit.

 

Analyse

* Entre les fenêtres, un puissant contrefort à larmier maintient le mur.

* Au dessus et de chaque coté du contrefort, des ouvertures de tir.

* Et... (je sens que vous grognez derrière votre écran)

Que me dites vous ?

  "Chevalier, les fenêtres sont très grandes et très basses, un assaillant peut entrer facilement."

    Je comprends votre propos très logique. Mais :

Avez vous imaginé que les ouvertures Gothiques puissent être récentes ?

Je vous le prouve par cette image.

Voyez vous l'ouverture Romane positionnée en hauteur empêchant toute intrusion ?

 

La tour escalier

   Evidemment pour monter il faut un escalier. Comme souvent avec ce type de bâtiment, l'escalier est implanté dans une tour extérieure comportant :

* Une archère droite

* Des puits de lumière pouvant aussi être utilisés en système défensif.

 

        L'intérieur :
  Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte principale et la porte "secrète" ne s'ouvrent pas. Je ne pourrai pas confirmer mes constatations.

 

 

Histoire de l'église :

* A la fin du 12ème siècle ou au début du 13ème siècle, construction de l'église (à vérifier).

* Au 15ème siècle, modification de l'architecture de l'église.

* En 1927, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

Une église Romane avec des fenêtres Gothiques

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 85 Vers Menu châteaux de Vendée

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Poitou : 79 85 86
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 27/01/2015 22:03

T oujours me surprend cet aspect désordonné
H érité des ajouts successifs au moutier.
I mportent surtout ici ceux qui le transformèrent
R adicalement en une belle place guerrière...
E n premier lieu, clocher-tour retient l'attention.

V ision d'un élément de fortification
E rigé plutôt dans un castel fort, c'est vrai.
N e possède t-il aucune sécurité ? Ce n'est,
D irai-je, point évidence qu'oncques n'en posséda...
E mane du bâti arrogance et force : n'est-ce là
E vocation du style roman, en conviendrez...

P ourquoi semble t-il avoir été annexé ?
O u je me fourvoie... Mais me reste dans l'esprit
I mpression que fut bien, antan, ce clocher-ci "
T raquenard" pour ceux qui osèrent défier l'endroit :
O n pouvait, du haut de cette tour, viser, je crois,
U tilisant archères (?) - disparues - sous le toit.

P uis aussi, et sans doute, guetter l'intrus, de loin...
O uvrages qui m'ont le plus attirée, c'est certain :
S alles de repli. Avez raison : spectacle très bel !
T out en rudesse, sans fioritures... Or, grâce à elles

S urent être épargnées moult de vies en temps de guerre.
C omme j'aurais aimé les visiter... cette lumière
R ayonnante non pas : très diffuse, mais suffisante,
I mage donnant, à mes yeux, de pièce "accueillante"
P arce que l'on s'y sentait sûr, même dans la pénombre,
T andis que dehors les moments étaient fort sombres...
U nivers caché, presque inaccessible, pour sûr,
M algré porte qu'avez découverte sur l'un des murs.
...

N 'est point le paradis si facile à gagner...
O n ne vous en veut pour ça... soyez rassuré (!)
T ant pis si les entrailles ne se sont révélées :
A vez su par l'extérieur déjà nous gâter.

Le Chevalier Dauphinois 28/01/2015 19:37



* Cette construction religieuse n'est pas la plus impressionnante ni l'église la plus fortifiée...


... Mais elle m'a fasciné par son puissant "donjon-clocher" et sa masse (à cause des contreforts).


* Et puis, j'avoue que la fenêtre Romane obstruée est un petit clin d'oeil aux bâtiments qui évoluent et changent avec les siècles et les hommes.


* Cette église est un peu ce que je cherche à montrer  dans ce blog :


   1 - Il faut du temps pour voir un bâtiment


   2 - Il faut savoir regarder le détail pour comprendre le passé.



Anne la Dauphinoise 02/04/2014 23:23

Bien raison vous avez : la vue satellite est parlante. Et d'ailleurs, c'est cocasse, car vue de haut elle paraît bien droite. (moi qui regarde très souvent les vues satellites, point ne l'avais
fait ici)
... Mazette ! Peut-être que cet article ne paraîtra que dans 5 ans ?... Quel planning ! Mais j'espère bien être au rendez-vous, à sa sortie ! (sauf si vous m'avez bannie de votre blog entre-temps
!)

Le Chevalier Dauphinois 03/04/2014 17:32



* Pour le planning, je me suis fait un fichier excel avec les jours et semaines jusqu'en 2028.


* Ainsi lorsque je m'atèle à un département, je saupoudre sur plusieurs mois.


* De plus, souhaitant ne pas mettre 2 églises consécutives en publication, ni 2 maisons fortes, ni 2 ruines minimales, je place dans mon fichier-agenda un code couleur....


*... Ainsi, 2 couleurs identiques ne doivent pas se suivre.


* Ce n'est pas compliqué, il faut simplement être ordonné et méticuleux.


Le but : Ne pas lasser mes lecteurs avec un  même sujet et les motiver à attendre leur département ou région en alternant chaque partie de
France.
 C'est ainsi que messire MJ vient s'intercaler car il montre des régions ou un style de bâtiment qui n'est point dans ma base photos.


** Et puis, pour que vous soyez prolixe dans vos acrostiches, je me dois de varier les proses et sujets pour que votre vocabulaire soit varié en fonction de votre étonnement.


Point facile d'être un Chevalier Castellologue amateur et blogueur !



Anne la Dauphinoise 02/04/2014 21:52

Quelle impression bizarre ici !
Ce moutier est complètement "biscornu", vu côté... chevet ? (je m'y perds dans cet imbroglio de bâtiments de ce côté-là !)
Et belle ingéniosité que ce contrefort à larmier en angle.
Et aussi, merci pour la fenêtre romane dévoilée : impossible de la voir sans votre image prise de près.
... Le reste de mes impressions sera lorsque l'article apparaîtra (je ne peux m'empêcher d'aller voir de plus près de suite quand les images de votre tableau m'interpellent, quelle qu'en soit la
raison : beauté, ou comme ici bizarrerie)

Le Chevalier Dauphinois 02/04/2014 22:23



* Les églises fortifiées sont si peu montrées sur le web ou parfois uniquement décrites pour un même département par un spécialiste de cette région, que je me dois d'en faire la promotion
"rapide".


* C'est pour cela que tous mes articles d'églises fortifiées sont déjà dans Pinterest (contrairement aux châteaux forts qui ne s'affichent que le lendemain de la publication dans mon
blog).


* Certains de ces articles ne paraîtront qu'en 2019 (oui, oui, vous avez bien lu, dans 5 ans).


============================================================


* Je n'ai pas tout indiqué pour cette construction.


* Une allée a été aménagée bien après la construction d'origine rendant la lecture du plan difficile. La vue satellite dans Géoportail permet de mieux la comprendre.