Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 07:30

 

     
michel-j-01  
  Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

  Le graal est au bout de ce sentier

Département 76 - SEINE MARITIME

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Les Loges est située à 25km au Nord-Nord-Est de Le Havre, à 12km au Sud-Ouest de Fécamp et à 5km à l'Est d'Etretat.

  Coordonnées du manoir :

49° 41' 52.962" N
0° 16' 51.539" E
 49.698045°
 0.280983°

 

    Toponymie :   (--> voir initiation)

L'origine du nom de cette commune est Germanique. Cela viendrait du mot "laubja", signifiant en français : loge.

  Il faut comprendre "cabane", "abri en feuillage".

  Façade Ouest, reste de la maison forte

Le manoir :

     L'extérieur

La partie médiévale

   La façade Ouest qui surplombe la route, flanquée de sa tour octogonale, est un reste de cette maison forte du 12ème siècle réalisée en pierre brique et silex, donnant un premier aspect à la fois robuste et austère à cette demeure dont on peut voir les remaniements successifs dans les rebouchements d'ouvertures et de meurtrières devenues inutiles.

 

L'évolution Renaissance

     Le manoir d'Estouteville affirme son aspect plus aimable de la Renaissance sur sa façade opposée, coté Est, par sa remarquable double galerie en charpente de bois qui lui confère son originalité.

    Sentez vous la chaleur médiévale ?

    L'intérieur :

  Cette très vieille demeure présente, à l'intérieur, une décoration d'un goût très sûr et plusieurs cheminées anciennes en pierre.

 

 

Histoire du manoir :

* Au 12ème siècle, construction d'une maison forte (ou un petit château fort) par la famille d'Estouteville. Ce bâtiment est ceint de douves et protégé par des tours d'angle. Cette terre est un don de l'impératrice Mathilde, petite fille de Guillaume le Conquérant.

* Au 15ème siècle, le cardinal Guillaume d'Estouteville aménage la façade opposée sur cour en a faisant partiellement abattre une façade et en créant, sous un grand versant de tuiles, deux galeries superposées en charpente de bois, adossées à des murs de maçonnerie en bancs horizontaux alternés de brique et silex, donnant accès aux divers appartements. Une disposition rare d'alliance du bois et de la maçonnerie, alors que le pays sortait à peine des affres de la guerre de Cent-Ans. 

* Au 19ème siècle, la famille Grimaldi, alliée à celle d'Estouteville, hérite du domaine à la fin de l'Ancien Régime. Elle utilise cette demeure comme résidence balnéaire.

* Depuis 1957, le manoir fait l'objet de travaux de restauration entrepris par Mme Defrance et, actuellement, de son fils, M. Jean-Pierre Defrance.

* En 1973, le manoir est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite du manoir est possible certains jours. Veuillez vous renseigner sur les horaires.

 

Manoir ou château fort ?

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 76 Vers Menu châteaux de Seine Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierrote 22/03/2017 13:48

M essire M.J. appréhende les bâtis
A utrement que vous ne le faites, ce qui
N e m’arrange point… Elogieuse voudrais-je être.
O r, honnêtement, je ne puis paraître «
I lluminée » par spectacle de ce jour :
R edirai-je qu’il possède, bien sûr, atours

D ignes d’une passion… qui n’est la mienne.

E t d’une époque qui n’est assez ancienne.
S i j’avais les vestiges du Moyen-Âge
T oujours présents mieux vus, lors grand hommage
O ffert j’aurais au découvreur… Entrée -
U ne image d’elle avons bien trop tronquée -*
T ant j’aurais aimé mirer de plus près.
E tait, peut-être, défendu proche accès ?…
V ais-je avouer qu’aux rangs de galeries
I nsensible n’ai-je été (« perdue » ne suis !).
L eur architecture rappelant, je pense,
L es arcades de « mes » bastides, Renaissance
E tant moins le sujet de mon aimance...

P uis, historique m’a aussi attirée.
S ut-il à « mon » Louis XI me faire rêver…**

* la 1ère de l’article.
** de bien loin, je le sais, mais un lien, même ténu, menant à mon roi préféré me saute aux yeux de suite et… me captive et m’éblouit, pour sûr !

Le Chevalier Dauphinois 22/03/2017 14:33

* Hooo Dauphinoise Princesse, en mettant en forme la prose de messire M.J. je ressentais déjà votre non attrait.
* Je comprends qu'à vos yeux ce manoir n'est point "médiévale ruine".
* Je sais qu'en votre pensée, cette entière construction habitée et modernisée n'est point votre fascination.
** Ce qui me plait dans les articles de messire M.J. ce sont les bâtiments que je n'aurais point visités durant ma croisade par manque de temps (car en 1 à 2 semaines, tout ne peut point être dévoré par mon destrier... et moi même).
** La vision de mon invité est très différente et vraiment complémentaire. Il m'apporte une lumière artistique que je n'ai point.
** Une fois par trimestre je publie un de ses articles, ce qui est peu (et pourtant beaucoup pour vous).
** Ce manoir n'a pas la puissance d'une forteresse médiévale, mais étant discret dans l'histoire de France, il a pu parvenir au 21ème siècle sans les saccages de Richelieu puis des Révolutionnaires.
** Ce site est un exemple des multiples constructions des nobles en notre Beau Royaume.