Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 06:30
     
michel-j-01  
  Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

Département 76 - SEINE MARITIME

  Le graal du jour est sur la gauche

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune d'Ecretteville lès Baons est située à 38km au Nord-Ouest de Rouen, à 28km au Sud de Saint Valéry en Caux et à 6km Est-Nord-Est d'Yvetot.

  Coordonnées du manoir :

49° 37' 31.055" N
0° 41' 10.147" E
 49.625293°
 0.686152°

 

Le manoir :

     L'extérieur :

La découverte

   La façade Ouest du manoir : Un long corps de logis, cantonné de deux importantes tours circulaires coiffées de toits à poivrières.

  Quatre fenêtres à meneaux ont été ajoutées au 15ème siècle,.

    Cette façade comporte en son centre une importante porte d'accès, solidement épaulée par des éperons maçonnés. Les rainures des bras du pont-levis restent les témoins de ses fortifications du 13ème siècle.

 

La cour intérieure

   La façade donnant sur la cour intérieure présente un aspect plus aimable, largement percée de fenêtres à meneaux. L'accès cocher présente une belle arche ogivale tandis que les deux portes piétonnes latérales ont des linteaux en voûtes surbaissées.

   La maçonnerie est un mélange d'encadrements de baies et de jambes en pierre et remplissage en silex.

 

    L'intérieur :

 L'intérieur est en pleine restauration.

   On y peut néanmoins admirer ces monumentales cheminées et le raffinement des fenêtres et de leurs tabourets de pierre.

Bon courage à l'équipe qui entreprend cette remise en état

du plus vieux manoir du pays de Caux.

 

Combien de belle damoiselle se sont assises sur ces pierres ? Je ferai bien une petite flambée pour me réchauffer

 

 

Histoire du manoir :

* Au début du 11ème siècle, le Duc (voir titre de noblesse) de Normandie (voir liste), Richard II, donne aux moines de l'abbaye une terre (ce qui deviendra Ecretteville lès Baons).

* En 1270, le dixième abbé de Fécamp, Richard de Tregot, ordonne la construction du manoir du Catel. C'est alors une maison forte, ceinturée de douves, alimentée naturellement par la position du manoir, dans le fond d'un vallon.

* Au 15ème siècle, fin de la guerre de Cent-Ans. Des percements de baies sont créés. De bien modestes ouvertures dans le style du début de la Renaissance.

* A partir du 16ème siècle, la vocation du site est (semble être) purement agricole. Les différents propriétaires successifs, au fil des siècles, nous sont inconnus.

* A la fin du 20ème siècle, le manoir est la propriété de M. Frédéric Toussaint qui entreprend une courageuse restauration avec l'aide de l'Association de sauvegarde dont il est le président.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant la propriété privée. La visite du manoir est possible certains jours, veuillez consulter le site de l'association.

 

Une construction carrée rappelant l'architecture des châteaux forts

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 76 Vers Menu châteaux de Seine Maritime

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 26/09/2014 21:55

M oult sentiments divers m'assaillent, dois-je l'avouer,
A découvrir ce lieu; et sa façade d'entrée
N 'est point pour me déplaire... à un détail près :
O uvrage avancé a d'un moutier tous les traits !
I mpression personnelle, peut-être bien incongrue*...
R estes d'atours guerriers heureusement sont vus :

D eux belles et rondes tours munies de droites archères;
U n pont-levis jadis sut faire "prime barrière";

C omme lu dans l'historique, douves fallait-il franchir
A vant de tenter ce manoir-là conquérir.
T ant dommage qu'elles n'aient, à votre visite, Messire,
E té dégagées**, en eau... C'eut été plaisir
L es mirer lors... De plus, est bien connu qu'icelles

S avent faire rêver les dames, tant comme les damoiselles...
E t même vous, messires ! me semble que personne n'est
I nsensible à leur "charme" (ou... devant rustre l'on est !)
N e parlerai-je plus que d'une chose que n'avez
E u l'heur d'entrevoir, mais que lien, à nous donné,

M ontre : il s'agit du pont médiéval découvert.
A dû tant bel aspect avoir cette face naguère !...
R evenant au présent, cour intérieure n'a point,
I l est vrai, eu l'attrait, qui pour d'autres est certain.
T rouvé-je les salles un tant "modernes" également.
I l n'empêche : élégance est là, raffinement.
M ais ne sont "de mon temps", mon antan préféré !
E ncore que l'on y voie "plaisante" austérité.
...

N ul doute qu'au treizième siècle je me suis "transportée",
O u, malgré "pans déniés" ai-je quand même su rêver.
T el est ce qui me sied dans toutes ces découvertes;
A un moment, pour sûr, bâtisses deviennent disertes !

P our cela, Messire M.J. veux-je remercier,
S ans oublier - là, "en retrait" - "notre" Chevalier !


* J'ai cru voir l'entrée d'une église de Thiérache ! Je l'ai ressenti comme tel avant de lire, grâce au lien, que :... ce manoir fut "un monument symbolique de l'autorité spirituelle et temporelle
de l'abbaye de Fécamp" (cette entrée représenta donc l'autorité spirituelle, et les tours l'autorité temporelle, si bien j'ai compris).
** vu dans le lien.

Le Chevalier Dauphinois 27/09/2014 18:23



* Bien que j'avais coché sur ma carte ce manoir, j'avoue que je ne l'avais pas mis en haut de ma liste des beautés obligatoirement à voir dans ce département.


* De plus, à cause du temps et "des temps" (la pluie et la petite semaine de vacances dans le 76), je n'avais pas imaginé le visiter.


* Quelle erreur de ma part. Ce manoir possède de belles traces de l'époque médiévale.


* Heureusement, messire MJ a mis en valeur cette construction et m'a fait "effacer" mon erreur d'appréciation.


* J'ai pris plaisir à lire sa prose et surtout à la mettre au format de mon blog.


 



claudine/canelle 26/09/2014 08:55

Bonjour Chevalier
Joli partage de connaissances , c'est bien tout ça
Ce week end je serais à Blain , château que tu as du surement visiter ..
Fêtes médiévales obligent ..
Bises

Le Chevalier Dauphinois 27/09/2014 18:17



* Blain, je connais évidemment. Je suis presque jaloux que tu y sois et point moi.