Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 08:35

 

     
michel-j-01     Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

  

 

Département 76 - SEINE MARITIME

  Voyez vous le manoir fortifié ?

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Foucart est située à 35km au Nord-Est de Le Havre, à 20km au Sud-Est de Fécamp et à 12km à l'Ouest d'Yvetot.

 

  Coordonnées du château :

49° 37' 0.001" N 0° 35' 34.001" E
 49.616667°  0.592778°

 

 

Le château :

     L'extérieur :

Préambule du Chevalier Dauphinois

   Dans les différents livres, brochures, cartes, cette construction porte différents noms :

1 - Château,

2 - Manoir fortifié,

3 - Ferme fortifié,

4 - Ferme château.

  Messire M.J. a choisi le qualificatif de manoir, j'ai opté dans le titre pour château.

L'important n'est point de débattre sur ce mot, mais de découvrir une magnifique réalisation dans l'esprit Cauchois.

 

L'arrivéeFaçade du manoir coté Nord

   Quand l'on parcourt la départementale 40 au Sud de Fauville (ancienne voie Romaine), il faut rester en alerte pour apercevoir le manoir de Caumare, mais ne pas manquer de s'approcher de ce sobre bâtiment dans son cadre rustique.

 

La découverte

    La Renaissance n'a pas encore effacé toutes traces de la guerre de Cent-Ans, comme en témoignent cette puissante tourelle d'angle et les contreforts qui affirment le caractère défensif des lieux.

 

Première analyse

   Originellement, il s'agissait d'une maison forte bâtie, le long de la route de Fauville, avec les trois matériaux de base des constructions cauchoises :

* Pierre,

* Brique

* Et silex.

   Une tourelle d'escalier cylindrique coincée entre le corps de logis et la porterie constituent un ensemble harmonieux réalisé au 15ème siècle en brique et bandeaux de pierre alternés.

    Les puissants contreforts d'angles affirment la vocation de maison forte de cette construction dont on retrouve du reste des vestiges de douves (voir vocabulaire ) sèches.

  Façade coté Est

L'autre façade

   La façade Est présente un tout autre aspect. Un fort soubassement et rez-de-chaussée maçonné supportent un étage traité en colombage, prolongé par une aile basse reliée à une petite tourelle cylindrique.

 

Dans la cour

    Une fois franchie la porterie, on accède à une cour intérieure. La façade Sud-Est, selon les divers remaniements qui ont été effectués au fil des siècles, un savant mélange de pierre, brique et silex.

   La façade Ouest est traitée en colombage.

 

C'est la fin

    Le domaine abrite un sobre colombier en brique du 17ème siècle. Ce bâtiment prouve la noblesse des habitants attachés à ce manoir.

 

 

Histoire du château :

* Au 15ème siècle, construction du manoir fortifié.

* Au 17ème siècle, construction d'un colombier.

* Au début du 20ème siècle, le manoir est habité et semble avoir traversé les siècles sans dommage.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite en respectant la tranquilité des propriétaires. La visite de l'intérieur est interdite, la propriété est privée et habitée.

Rappel : Il est interdit d'emprunter le chemin privé !

 

La vue satellite montre l'étendu du manoir

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 76 Vers Menu châteaux de Seine Maritime

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Pierrote 24/05/2016 22:16

C harmée je ne peux dire que j’ai été
A voir ce lieu, mais y ai-je noté
U n détail qui m’a un tant retenue :
M agnifiques contreforts sont ici vus,
A jolivant, à mes yeux, ce bâti.
R edonnent au Moyen-Âge un peu de vie,
E t rappellent que manoir n’est ordinaire :

F ortifié, est pour affronter la guerre.
O ui, ne sont moult de sécurités ;
U ne façade bien « ajourée » est montrée ;
C hoix des briques ne me siet, mais pierres se voient
A la base… Est-ce une autre petite joie !…
R egrets ai-je que site de Messire M.J
T émoin ne soit de ce que j’apprécie.

P our autant, n’est dénué de valeur.*
S aura t-il de lecteurs faire le bonheur !

* pour qui aime ce style de construction.

Le Chevalier Dauphinois 27/05/2016 09:28

* Les articles de messire MJ. me fascinent par leur choix (j'avoue que je ne me serai pas arrêté pour découvrir cette construction) puis par la qualité de sa prose (son approche est si différente et son vocabulaire très détaillé).
* Ce n'est pas un amateur de ruines (comme j'en visite tant), c'est un passionné d'architecture et de petits bijoux uniques et discrets.
* Je suis très fier de l'avoir à mes cotés. Il apporte une touche "conférencière" à mon blog de ruines poussiéreuses.