Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 07:30
     
michel-j-01  
  Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

 

Département 76 - SEINE MARITIME

  Le manoir des Huguenots est au bout de la route

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

       La commune de Dampierre en Bray est située à 44km au Nord-Est de Rouen, à 30km au Nord-Ouest de Beauvais et à 8km au Nord-Nord-Ouest de Gouvray en Bray.

  Coordonnées du  "manoir des Huguenots" :

49° 31' 55.643" N
1° 41' 7.724" E
 49.532123°
 1.685479°

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

    Situé à proximité de l'église du hameau de Beuvreuil, ce manoir est dit "des Huguenots" du simple fait qu'au 15ème siècle son propriétaire Jean le Cat, seigneur de Beuvreuil y accueillait des calvinistes.

  Un véritable château fort avec 4 tours aux angles

Description

    Le superbe manoir de Beuvreuil est resté "dans son jus" depuis plus de cinq cents ans !

     Entièrement construit en pierre, ne laissant à la brique que quelques rares encadrements de baies, le manoir se présente sur un plan rectangulaire, cantonné de tours cylindriques en encorbellement prenant leur assise sur de puissants contreforts.

     Les fenêtres à croisées de pierre de l'étage, avec leurs linteaux de forme ogivale sont les premiers signes annonciateurs d'une Renaissance non encore affirmée, l'ensemble ayant conservé son aspect de maison forte.

 

Pourquoi ne montrer qu'une image ?

   On peut en contempler deux façades sur quatre depuis la place de la magnifique petite église du 11ème siècle qui le jouxte.

    Mais un écriteau nous prévient :

"Le chien de la maison est caractériel.

Ne pas chercher à en voir davantage".

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, construction d'une maison forte.

* Au 14ème siècle, modification des bâtiments.

* Au 15ème siècle, Jean le Cat, seigneur de Beuvreuil accueille des calvinistes. Ce serait depuis ce jour que le site se nomme : Château des Huguenots.

* En 1921, le château est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis le sentier et l'église est libre et gratuite. La propriété privée n'est pas visitable. Un chien vous montrera ses crocs en cas de non respect.

 

Le vieux château somnole dans la belle verdure Normande

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 76 Vers Menu châteaux de Seine Maritime

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Véroo 03/11/2014 10:45

Ce petit château est plein de charme ! L'écriteau est assez dissuasif en effet, il faudrait que j'essaie avec mon chat qui l'est aussi (caractériel et dissuasif...)!

Le Chevalier Dauphinois 03/11/2014 18:41



* Diantre !


* Si les princesses se font aussi garder par de féroces animaux...


* Il ne sera plus possible de leur voler une bise... pour le plaisir.



Anne la Dauphinoise 31/10/2014 22:44

B ien malheureuse je suis, car pour cette fois-ci,
E tait à mon goût castel de Messire M.J.
U n écriteau m'a lors "plongée" dans désespoir, "
V antant" humeurs d'un chien et sa puissante mâchoire !
R eléguant loin derrière, aux oubliettes plutôt,
E vident trésor qu'est ce magnifique château...
U ne image, rien qu'une seule... Elle m'a pourtant donné
I mmense plaisir, bien que je sache qu'elle n'ait été
L e reflet exact de la construction première.

D es modifications se firent - me semble, guère -
A u fil du temps. Les fenêtres, très certainement,
M oins étroites (?) et à angles droits. Mais cependant
P lusieurs cintres se dessinent sur les façades encore,
I mpliquant que fut roman l'aspect extérieur
E n autre époque (?)*... Bien sûr, ont disparu défenses.
R estent les tourelles montrant quelque arrogance,
R avissantes toutefois, comme sur échasses montées.
E légance se marie fort à austérité.

E t me sied ce côté rude, massif à souhait.
N ul doute qu'entre ces murs sécurité était,

B ien renforcés, ceux-ci, de solides contreforts,
R appelant que puissance prima sur le "décor".
A ncêtres savaient aussi être "provocateurs" :
Y pourrait-on voir là comme une sorte de leurre ?

N 'était castel ce lieu, maison forte seulement.
O r, ce genre de bâti pouvait être menaçant
T out en n'ayant que peu d'utiles protections...
A urais-je aimé voir plus de fortifications.

B onheur ce fut, tout de même, avoir visité
E n coup de vent - tant pis ! - cette petite beauté.
N e connaissant point ce Pays, exemple d'avant
E ngageant ne le rendait, à mes yeux, s'entend !

P ar cet article me voici donc réconciliée
S ans peine (mais pour long temps ?) avec cette contrée.

* Messire M. J. ne dit pas la même chose.

Le Chevalier Dauphinois 01/11/2014 19:35



* Je vous comprends.


* Ce château fort est unique, gradiose, magnifique et même énigmatique.


* En voir plus est une évidence.


* Mais je comprends aussi le plaisir d'habiter un tel château et de ne point être ennuyé par les trop nombreux touristes curieux et parfois... peu respectueux du site et du silence.


* Il m'est arrivé aussi de nombreuses fois de ne voir le bâtiments médiéval fortifié que de loin.


* De temps en temps, je fais un article, mais j'avoue ne pas vouloir trop abusé des vues partielles, cela gâcherait à la longue le plaisir des visiteurs de mon blog.


* Un jour, lorsque j'aurai décrit plus de 3000 sites fortifiés, j'oserai montrer les très nombreux "échecs" d'approches.... Un jour...



claudine/canelle 31/10/2014 09:02

Merci pour la découverte de ce château et surtout des exlications !
Bises Chevalier

Le Chevalier Dauphinois 31/10/2014 20:04



* Ce château privé et non visitable a été magnifiquement mis en valeur par messire M.J.


* J'avoue que je n'aurais pas fait mieux.