Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 06:30

 

Département :  73-SAVOIE

 

Le bourgEn bordure du ruisseau, une tour Savoyarde me nargue

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le bourg de Saint pierre d'Entremont se situe à 25km au Sud de Chambéry, à 35km au Nord de Grenoble et à 8km au Sud-Est de Les Echelles.

    Coordonnées du bourg :

45° 24′ 58″ N 5° 51′ 17″ E
 45.416111°  5.854722°

 

La maison forte 

     L'extérieur :

Diantre, une tour !

    Après avoir visité la belle ruine Dauphinoise de Saint Pierre d'Entremont, j'erre dans le petit bourg à la recherche de quelques victuailles à dévorer, quand soudain, sur la rive gauche de la rivière Guiers Vif, je vois un "mirage".

  Survolant les toits, une blanche tour me hèle. Mais je ne comprends pas sa langue.

Ne parlerait elle pas le Dauphinois ?

 

Point Dauphinoise serait cette contruction ?

    Au lieu de manger, je vais tenter la découverte de cette énigmatique tour. Pour cela il faut franchir la petite rivière. Au bout du pont, je comprends la raison de "la prononciation" de cette tour.

Je suis en Savoie.

  Ce bourg a une particularité : Il est séparé en 2 par une rivière qui délimite l'Isère (38) et la Savoie (73). Il possède 2 mairies, 2 églises et curieusement 1 seul bureau de poste coté Savoie. Les Isérois ont donc un code postal commençant par 73.

Est ce une fusée Savoyarde ou une tour médiévale ?  

Coté intérieur

     Droite comme un "i", cette tour est le seul vestige d'une maison forte contrôlant le passage entre le Dauphiné et le Duché de Savoie à la fin du Moyen Âge.

   Cette construction était une tour d'angle. Ceci est visible par les "arrachements" de pierres sur une seule face.

    Sur les 3 portes intérieures, il y a de nombreux détails architecturaux comme par exemple ici ou encore là sur l'encadrement bas.

 

Coté extérieur

    Sur la façade extérieure, les ouvertures ne correspondent pas à des portes mais à des fenêtres. Elles sont trop grandes pour une bâtisse médiévale. Elles ont certainement été ouvertes après le 15ème siècle.

  A la base, il y a deux ouvertures dont une très intéressante. Par sa forme, je peux affirmer qu'il s'agit d'une bouche à feu (voir vocabulaire).

 

     L'intérieur :

         Hélas, la porte est fermée. Par la bouche à feu en partie basse, j'ose voler une image de l'intérieur. Cette construction n'est pas une tour escalier car les marches ne sont pas visibles  . Le plafond voûté correspond à une tour habitable avec petit "cabinet de travail". 

 

     Dernier regard :

        Avant de partir, je contourne la construction et c'est à ce moment que je vois un spectacle magnifique.

Le devinez vous ?

 

Maintenant que je suis en Savoie, je vais espionner un autre château de mes anciens ennemis.

 

 

Histoire de la maison forte :

* Pour l'époque médiévale, je n'ai trouvé aucun texte.
* A la fin du 15ème siècle (?), construction ou aménagement d'une maison forte.
* En 1886, la maison forte est certainement détruite suite à l'aménagement de la route.
* Au début du 21ème siècle, un incendie détruit le toit.
* En 2005, le toit est à nouveau recouvert de tuile et d'essendoles de mélèze.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est impossible. 

 

L'Isère est juste en face de Moi !

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 73 Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Savoie Médiévale : 01 73 74
commenter cet article

commentaires

vikki 18/10/2012 15:26

ah !merci cher Chevalier d'avoir , si rapidement
répondu a mon ignorance ....
chauvin un Chevalier ? bah ! qui ne l'est pas ?
bonne fin de journée !

Le Chevalier Dauphinois 18/10/2012 18:25



Raison vous avez, point chauvin je suis. J'adore toutes les beautés de notre Royaume, sans sensure. Mais j'avoue que les plus belles sont ... dans mon Dauphiné.



vikki 18/10/2012 11:36

bonjour Cher Chevalier ,
encore de belles découvertes , que notre France
est riche en histoire , j'aime bien savoir le
pourquoi du comment des vieilles pierres .
euh ? pour ce qu'il faut deviner ? je ne sais ce
qu'il faudrai voir mis a part la jolie tour blanche .
mais je sais cher Chevalier que vous allez éclairer
ma lanterne sous peu .
bonne journée a vous !

Le Chevalier Dauphinois 18/10/2012 14:44



Au fond, les toits des maisons et surtout les montagnes sont en Isère, donc dans MON Dauphiné.


  Avoir les pieds en Savoie (chez mon nnemi médiéval) tout en regardant MON Dauphiné est un plaisir..... sans limite ! (Qui a dit que je suis chauvin  )



Anne la Dauphinoise 17/10/2012 13:28

Merci, Chevalier... c'était ma façon de vous remercier d'avoir "déniché" cette ruine "un peu pour moi" (ruine que je n'aurais jamais trouvée par moi-même !...) donc, tout à fait pour vous et sur
vous, mon acrostiche !... pauvre ruine, oubliée...(mais pas tant que ça : j'ai cherché dans mes grimoires... rien !... too bad...)

Le Chevalier Dauphinois 18/10/2012 18:23



  J'ai encore deux beautés énigmatiques et frontières à montrer, mais il me faut équilibrer la publication des départements et régions. Donc elles ne seront visibles que dans ... Un siècle
ou deux.



Anne la Dauphinoise 16/10/2012 20:39

T our "angélique" de nos jours...
O r bien me doute que fut un jour
U ne espie envers Dauphiné,
R ivés ses yeux par dessus Guiers...

D ites-moi bien le contraire : vous allez en enfer !
'
I l est vrai que vous y avez,
N e serait-ce que peu, mis le pied
F uyant non pas le mirage qui
E n estranger vous hélait... pis !
R approché vous êtes-vous alors
N e voyant que sa belle rondeur,
E t sa nudité sans pareil.
T out ainsi vous sembla merveille...

S auf que chez l'ennemi étiez !
A ntan, du moins, fûmes mésalliés...
V ision coquette, je reconnais,
O ffrez de cette tour d'angle, mais
I rréelle, de par sa "blessure"
E vidente, là où étaient murs.

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2012 21:20



Quel bel acrostiche !... La vue d'une tour de notre ennemi vous donne de l'inspiration... Dans ce cas, plus d’articles sur ce Duché je vais faire.



Tata Tounette.62 16/10/2012 20:25

J'aime beaucoup la blancheur de cette tour ! Belle découverte

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2012 21:17



Après Blanche de Castille puis Blanche Neige, voici : Blanche de Savoie.