Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 06:30

 

Département 73 - SAVOIEVoyez vous une beauté médiévale ?

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le petit bourg de Saint Pierre d'Albigny est situé à 30km au Sud-Ouest d'Albertville, à 18km à l'Est de Chambéry et à 11km au Nord-Ouest d'Aiguebelle.

   Coordonnées :

45° 34′ 48″ N 6° 11′ 11″ E
 45.58° 6.186389°

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

   La recherche d'un château fort et surtout sa découverte sont un des moments les plus magiques pour un castellologue-amateur.

  Alors, imaginez ma fébrilité en découvrant au loin l'incroyable château Savoyard de Miolans.

N'est il pas magnifique !

 

Une puissante sentinelle

   Perché à 550m d'altitude sur les contreforts de l'Arclusaz, dominant de plus de 200m la rivière Isère, le château surveille la route principale vers le Mont Cenis et l'Italie.Imaginez le il y a plusieurs siècles sans arbre autour.

La superficie est impressionante

 

L'observation de loin

    Je suis si impressionné par ce château fort que je préfère l'apprivoiser de loin.

  Le château tout en longueur est composé de 2 parties bien distinctes :

1 - Sur la droite, des bâtiments du 15ème au 18ème siècle. Ils servent d'habitation pour les propriétaires actuels et ne se visitent pas.

2 - Sur la gauche, les constructions datant du 11ème au 15ème. Évidemment quelques aménagements et consolidations ont été réalisés aux siècles suivants mais en gardant la base architecturale.

 

Les 2 imposants bâtiments

    Dans la partie visitable (voir ce plan) deux imposantes constructions émergent du château :

I - Sur la droite, le donjon médiéval avec sa tour escalier.

II - Sur la gauche, le magasin à poudre et surtout la Tour Saint Pierre avec ses nombreuses latrines en encorbellement.

  Une entrée curieusement fortifiée

Je suis devant

    Devant le château, le charme n'est pas rompu, bien au contraire : Je suis ensorcellé. L'association de tour carrée, ronde, murailles hautes, mâchicoulis (voir vocabulaire) et remparts bas donnent un souffle médiéval et redouble mon plaisir.

 

Est ce le châtelet d'entrée ?

   Enjambant un fossé creusé dans le roc, le pont fixe actuel a certainement été partiellement amovible.

   La puissance de l'entrée est impressionnante :

* Sur la droite, une tour ronde défend le pont avec une archère droite du 12ème siècle modifiée au 15ème et une canonnière certainement du 16ème.

* Sur la gauche, un rempart avec des systèmes de tir sur 2 niveaux.

 

Les portes d'entrée

      L'ouverture rectangulaire est l'ancienne entrée piétonne. A sa base, les 2 corbeaux sont les vestiges du support du pont levis. Au dessus, l'emplacement de la flèche pour manoeuvrer le pont a disparu, mais sont fantôme se devine.

  La grande porte principale est protégée sur un coté par 2 imposantes archère-canonnières.

Avec tant de défenses, vais je pouvoir entrer ?

 

      L'intérieur des remparts

Quelle rigueur !

    En franchissant la 1ère porte, l'ambiance est sérieuse et très axée sur la défense. De nombreuses archère-canonnières sur 2 niveaux respirent le 15-16ème siècle. Cet espace entre les 2 portes  ressemble plutôt à une barbacane (voir vocabulaire).

 

Le vrai châtelet

   Face au vrai châtelet, surpris je suis de voir des archères droites, système défensif bien primitif en comparaison des canonnières. Cela confirme ma déduction sur la barbacane ajoutée plusieurs siècles après.

  En franchissant le seuil du double vantail dont les portes ont disparu, je vois un trou pour la classique mais efficace poutre bloquant les portes.

     L'autre coté possède un rail profond et large pour une herse.

Un long rempart fortifié

 

  Le plus fascinant est que le châtelet possède des canonnières à fort ébrasement (voir vocabulaire) en partie basse et des archères-canonnières sur 2 niveaux tirant vers l'intérieur du site fortifié.

  Les assaillants devaient affronter des tirs important même après avoir défoncé portes et herse.


Le rempart du château

   Pour entrer dans le château, il faut longer un haut rempart pourvu d'archères de taille et d'origine diverses. Leurs axes de tir limitent les angles morts.

Il fallait être fou pour espérer ressortir vivant de cette nasse.

  Au bout du chemin en pente, la Tour de la Sauvegarde surveille l'axe de circulation extérieur et défend la porte d'entrée du château (à droite).

 

    L'intérieur du château :

       La découverte de l'intérieur de cet incroyable château fort est possible en cliquant ici.

 

Un emplacement idéal pour contrôler la vallée

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 73 Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Savoie Médiévale : 01 73 74
commenter cet article

commentaires

gbulteel 31/10/2011 10:02


trés joli vestiges !! ce pourrait etre la barbacane mais ?? de la construction a nos jours tant de ces chefs d oeuvre ont subit, l usure des temps et ds politiques !!!
bien cordaielemnt Messire !!!


Le Chevalier Dauphinois 31/10/2011 19:19



  Il est vrai qu'il faut être un expert pour lire les ruines qui ont subi de nombreuses modifications. Mon amateurisme parfois me fait écrire des suppositions, me fait interpréter. 
Mais c'est à nous tous de rétablir la vérité.



Anne la Dauphinoise 28/10/2011 22:20


Un vrai inventaire à la Prévert, votre description des défenses du château, tant celles-ci sont nombreuses et variées: un système de défense incroyable!
D'après l'un de mes historiens, les seigneurs de Miolans ont eu longtemps "l'altière prétention de ne dépendre que de l'Empire, c'est-à-dire de personne" (en fait). Et à mes yeux également ce
château reflète cette prétention: il semble vous toiser et vous narguer (ou est-ce un effet de la potion magique du personnage qui accompagne nos écrits ce soir ?...)
Si l'intérieur est aussi "dense" que l'extérieur, j'ai hâte de le découvrir.


Le Chevalier Dauphinois 28/10/2011 23:21



Prévert !... Comme j'aimerais avoir 10% de son talent.  Hélas !... Je n'ai que la fougue de mes yeux pour narrer les beautés médiévales


  Ce château ayant été habité jusqu'à la révolution Française, l'intérieur est très dense. Il est si dense que j'ai du écrire 2 autres articles.


  Dans la documentation historique donnée lors de la visite, les seigneurs de Miolans ont toujours accompagné les Comtes et Ducs de Savoie ainsi que les Grands personnages de cette Province
dans les guerres et batailles..... Mais j'anticipe déjà l'article de début novembre.



Esclarmonde 28/10/2011 21:29


Très bel endroit. Je connais peu la Savoie, ça me donne envie d'y refaire un tour. Sympas ces chauve-souris qui se promènent à travers l'article ! Bonne soirée
Esclarmonde


Le Chevalier Dauphinois 28/10/2011 23:22



 La Savoie est fascinante par la diversité de ses vallées et par la richesse de son patrimoine "presque figé". Un département à déguster durant les vacances.



Muriel 28/10/2011 11:40


Ce château incrusté dans la montagne et caressé par ces chauves-souris lui donne un air de « château des Carpathes » très envoûtant.


Le Chevalier Dauphinois 28/10/2011 18:07



C'est un peu un hasard que cet article sorte vers Halloween, mais il est vrai que les ambiances d'isolement et de Dracula sont présentes.



Pierre 28/10/2011 11:27


C'est bien de ce château que le Marquis de Sade s'est échappé le 30 avril 1773 .


Le Chevalier Dauphinois 28/10/2011 18:05



Absolument. D'ailleurs dans quelques jours, je montrerai quelques geôles situées dans le puissant donjon du 15ème siècle.