Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 06:30

 

Département 71 - SAÔNE et LOIRE

  Est ce une tour ou un beffroi ?

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Bourbon Lancy est située à 80km au Nord-Ouest de Macon, à 40km au Nord-Est de Moulins et à 20km au Nord-Ouest de Digoin.

    Coordonnées de la porte fortifiée :

46° 37′ 13″ N 3° 46′ 27″ E
 46.620278°  3.774167°

 

Les fortifications :

     L'extérieur :

La découverte

     Après avoir déposé mon blanc destrier sur le parking fleuri, j'entends une construction qui me hèle en dansant.

"Mais il devient fou notre Chevalier" pensent mes visiteuses et visiteurs 'Un bâtiment ne peut pas bouger !"

  Il est possible que pour vous, les constructions soient fixes, mais pour un Chevalier Castellologue Amateur (et un peu fou), mes bâtiments médiévaux sont différents.

J'ai une preuve, regardez ici !  

    Bigre !... Voila un bourg bien protégé

Rapide analyse

     En voyant la tour solitaire, j'imagine que les remparts et murs de défense ont disparu avec les années. Seule reste la haute construction parallélépipédique qui doit certainement posséder une horloge (comme souvent).

    Quatre détails attirent mon attention :

1 - Une petite tour ronde est accolée. Avec ses fentes verticales, j'imagine qu'elle doit posséder un escalier en colimaçon.

2 - Les fentes sont uniquement orientées vers l'extérieur. Peut être ont elles servi d'archères !?

3 - Une bouche à feu protégeait le rempart.

4 - Au dessus, des pierres en encorbellement ont peut être supporté des poutres pour un hourdage (voir vocabulaire).

 

Une entrée bien protégée

   Face à la tour-porte, je suis en admiration devant de nombreux détails défensifs :

A  - A la base, une inclinaison pour solidifier la tour et permettre aux objets ronds, jetés depuis le haut, de rouler vers les assaillants.

B - Une arquebusière sous la fenêtre de la salle des gardes.

C -  Des encoches pour les flèches en bois d'un pont levis.

DAutour de la porte, les empreintes pour recevoir le pont-levis.

La face intérieure de la tour porte 

    L'intérieur de la tour:

Je traverse à pas feutrés

   Même si la herse n'existe plus, son souvenir est encore présent par le rainurage. La porte à droite doit mener vers la salle des gardes en empruntant la petit tour-escalier ronde.

   Même un "peu cimentée", l'archère-canonnière garde sa fraicheur médiévale.

 

Vais je pouvoir visiter la tour ?

    Un panneau m'informe qu'il est possible de visiter les entrailles de la construction. Sur le moment, heureux je suis.

   Mais soudain, la tristesse se lit sur mon visage.

 

Petit coup de griffe

    Un office de tourisme est un "local" servant, entre autre, à accueillir le touriste et à lui donner des brochures et des renseignements. Il est amusant de constater que ce service n'est pas rendu le dimanche (et encore moins les jours fériés).

 Un synonyme de touriste est vacancier.

    Si je réfléchi un peu, je m'aperçois que c'est le dimanche que je visite, car en semaine, je travaille.

 Conclusion : Un "service" ouvert quand on travaille mais fermé quand on visite me semble Ubuesque (totalement absurde m'explique le dictionnaire).

Êtes vous en accord avec moi ?

 

L'intérieur du bourg :

     Déçu de ne point visiter la tour, j'erre dans les ruelles "médiévales" de la cité en admirant les maisons à colombage. Je me promène sur la terrasse en regardant les murs couvrant 600 ans d'évolution architecturale.

Diantre, mais il est tard.

  Avant que le Beurdin me tire la langue, il faut que je trouve une taverne pour la nuit.

 

 

Histoire du bourg :

* Au 12ème siècle, construction d'un château fort. La ville se blottit autour.

* En 1389, Philippe II "le Hardi", Duc (voir titre de noblesse) de Bourgogne, inaugure la tour-porte de la belle cité fortifiée.

* Au 16ème siècle, la tour-porte reçoit une horloge.

* En 1982, Gaby Cimetière et Georges Kirsch installe en haut de la tour, coté intérieur, le Beurdin.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des fortifications du bourg est libre et gratuite. La visite des intérieurs est interdite.

 

Le panorama est le trésor des fortifications médiévales

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 71

Vers Menu châteaux de Saône et Loire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne la Dauphinoise 12/11/2014 23:23

Je viens de lire dans l'un de mes grimoires que c'est à Bourbon-Lancy, en 1420, que le duc de Bourgogne Philippe le Bon et Jean 1er de Bourbon - plutôt sa femme Marie de Berry car lui, Jean de
Bourbon, était prisonnier en Angleterre depuis Azincourt - signèrent une trêve. (cela permettait au duc de Bourgogne d'être "tranquille" sur les frontières Sud-Ouest de son duché !)

Le Chevalier Dauphinois 15/11/2014 10:24



* Voila un épisode historique que point je connaissais.


* Heureux je suis qu'une lointaine signature ait été faite par un membre de la famille de "mon" château (décrit).



Esclarmonde 19/12/2013 21:09

J'ai eu l'occasion de passer dans ce département aux multiples merveilles architecturales mais pas dans ce joli bourg, à retenir si mes pas me ramènent par là-bas. Il est certain que les offices de
tourisme devraient ouverts le dimanche au moins en été mais je suppose que les municipalités, par soucis d'économie, évitent d'ouvrir ce jour-là puisque les employés doivent être payés double...
Mais il semblerait malgré ce petit tracas, que la promenade a été fort agréable. D'avance, très bon Noël

Le Chevalier Dauphinois 20/12/2013 14:23



La découverte de ce bourg est agréable par la diversité des architectures et le calme du lieu. J'avoue avoir apprécié cette porte fortifiée car elle me change de mes ruines minimales perdues dans
les forêts.



gene 15/12/2013 00:35

joli village . ici le comité du tourisme est très peu ouvert et la personne qui y travaille est antipathique au possible . Du coup beaucoup de touristes se replient sur la bibliothèque . bon week
end

Le Chevalier Dauphinois 16/12/2013 18:55



  Les offices de tourisme sont différents suivants les bourgs. Certains donnent envie de poser milles questions, d'autres permettnt de gagner du temps en sortant de suite.


  Il faut avouer que parfois, l'office de tourisme n'a que peu de moyen financier et la personne qui en a la charge n'a pas suivi la formation necessaire. J'ai aussi constaté cela dans
d'autres pays.


  Mais ce que je reproche, c'est qu'un office de tourisme est fermé quand il y a des touristes... Donc, excepté durant ma semaine de vacances, ils sont fermés durant mes week-end découverte.



  Certains bourgs pourraient prendre exemple sur les stations de ski.



Anne la Dauphinoise 13/12/2013 21:41

B igre ! voilà que vos ruines dansent maintenant !
O ffrant spectacle qui donne tournis, vraiment !
U ne ou deux minutes suffisent les mirer :
R apidement l'on est tout chaviré !
B ien repris nos esprits l'on peut alors
O eil poser sur ce bourg, de l'extérieur;
N anti, comme se devait, d'une belle tour-porte :

L 'élément, qui fort loin mes rêves emporte
A u pays des bastides... Mais ne furent-elles,
N enni, les seules à posséder de telles
C harmantes entrées... La preuve ici donnez :
Y découvre t-on semblable porte fortifiée.

S olitaire est-elle, c'est vrai, aujourd'hui.
A ltière pourtant à mes yeux; reste vigie
O rnée d'une bien mignonne tour-escalier.
N ombreux indices avez-vous su trouver
E voquant protections qui furent antan.

E ffrayés durent être les assaillants
T entant intrusion... Mais aussi je vois,

L e pont-levis abaissé, fils de roi -
O u duc de Bourgogne - Philippe le Hardi
I nvité en très grand'cérémonie.
R ien à voir avec votre situation !...
E t lui, dut voir les fortifications,

B ien que, peut-être, un dimanche ce fut !...
O r, pourtant n'avez-vous point tout perdu :
U buesques horaires, certes, vous gâchèrent
R êve d'admirer plus qu'archères-canonnières.
G rand rainurage pour une herse, cependant,
O ffert s'est à vous, et la porte menant -
G uère de doute ne fait - à l'étage de guet,
N ous dévoilez, même si ne s'ouvrit mais.
E ntrailles seront donc cachées à jamais...

N oté-je qu'avez enfin (comme pour églises !)
O uvert ailleurs vos yeux, dès lors que prises
T outes les images de la tour-porte aviez :
A insi, avons-nous pu fort apprécier

B eaux colombages et mur d'enceinte d'antan
E pargné non par des remaniements.
N 'oublions point Beurdin qui n'a tiré
E n votre présence sa langue... encore raté !...
...

P uissiez-vous quelque jour là retourner :
S auront langue se tirer et porte bééer !...

Le Chevalier Dauphinois 14/12/2013 17:35



  Mettre un peu de tourisme avec chapeau de paille dans ce bourg fut pour moi un plaisir. Je réserve les autres beautés de la cité pour un blog de villégiature que je ferai peut être un
jour. Mais j'ai tant à faire avec celui-ci que je doute d'en créer un autre.


  Et dans ce futur blog "improbable", je montrerai peut être le Beurdin "autrement"..... Peut être.



bernard othon de Niort 13/12/2013 08:19

grand bon jour a toi , mesire du 38
en voyant la photo " B " et avant de lire la suite , je voyait la une evacuation d'eau sous fenetre ( cuisine ? ) cette eau usée tomberais dans les douves .
une idée comme ca

Le Chevalier Dauphinois 13/12/2013 13:21



  Il est vrai que cette ouverture sous une fenêtre est classique. Mais souvent à l'extérieur il y a une "gouttière" pour guider l'évacuation. Hors, point de pente il y a. D'où ma suputation
de trou pour arme à feu.