Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 06:30

 

Département 71 - SAÔNE et LOIRE

 

Le bourg :

Pensez vous que le seigneur buvait du vin ?    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     Le bourg de Mercurey est situé à 50km au Nord de Macon, à 25km au Sud-Sud-Ouest de Beaune et  à 10km au Nord-Ouest de Chalon sur Saône.

    Coordonnées du château :

46° 49′ 29″ N 4° 42′ 45″ E
 46.824722°  4.7125°

 

Le château :

     L'extérieur :

La raison de ma venue en Bourgogne

    Pour nombre d'entre vous, Mercurey signifie un des grands vins de Bourgogne. Les châteaux (souvent ce sont des manoirs ou des maisons bourgeoises) sont nombreux et indiquent une cave viticole. Mais pour un castellologue-amateur, le château (marqué sur ma carte) dans les terres de Mercurey est une des ruines les plus énigmatiques de la région.

La voyez vous au milieu des vignes ?

 

La recherche

   En cette fin d'hiver, bien que la végétation soit sans feuille, il n'est pas facile de voir la ruine de Montaigu. Mais, si je me fie à la toponymie, il me faut trouver un mont aigu. L'une des plus hautes collines pointues de Mercurey ayant vue sur la vallée semble porter la beauté millénaire

Que cette ruine est belle et mystérieuse !

 

La découverte

   En suivant le panneau de randonnée ainsi que les différentes traces sur les arbres, après quelques minutes  je vois mon Graal caché dans le petit bois. La végétation cache partiellement les pierres du rempart extérieur mais il est aisé d'en comprendre l'architecture. Certains pans de mur sont très révélateurs. 

 

Première analyse

   Les pierres sont correctement taillées et jointives. Cela signifie un château de seigneur. Le plus surprenant est la présence de fentes fines. J'ai l'impression que les défenses de ce château n'ont pas suivi l'évolution technologique : Point d'arquebusière ou bouche à feu.

A-t-il été abandonné après le 14ème siècle ?

Ce plan montre une puissante forteresse médiévale   

    L'intérieur

Le 2ème rempart

   Lentement j'avance sur le sentier en direction du donjon et de son logis. La partie centrale du château est entourée d'un rempart. Étant très arasé, il n'est pas possible de voir archère, crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire), mais il semble évident qu'il en était pourvu.

 

Le donjon

   Quelle chance j'ai de voir le donjon. Certes, il est un "peu" cassé mais son fantôme est très intéressant.

  Il montre au 1er étage un vestige de porte. Le trou de boulin (voir vocabulaire) devait supporter une plate-forme en bois. L'épaisseur du mur, bien qu'elle ne soit pas exceptionnelle, montre la fonction défensive de cette construction.

   En contournant le donjon, je vois son périmètre ainsi que les différents étages.

 

La surprise

   Pour mieux comprendre l'architecture du donjon et du logis, je prends un peu de recul et une incroyable surprise s'offre à moi :

* Au fond à gauche, c'est la ruine du donjon,

* Sur la droite, c'est le vestige du 2ème rempart,

* Au centre, je vois.... un toit.

 

Un bâtiment entier !

   Ce magnifique toit en pierre a évidemment été reconstruit récemment. Il doit correspondre à une réserve ou un entrepôt. Il me faut entrer pour rêver. L'intérieur est un peu aseptisé mais il en faut peu pour un Chevalier-Castellologue. La voûte et la lumière m'emporte dans le passé.... Et je suis dans un autre siècle !

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 10ème siècle, à la demande du Duc (voir titre de noblesse) de Bourgogne, le Comte Lambert de Valentinois fait construire un château pour contrôler la voie Chalon-Lyon.
* Durant le dernier quart du 12ème siècle, Guillaume de Valentinois, Comte de Chalon, réalise des actes de pillages dans certaines cités Bourguignonnes.
* En 1180, le Roi Louis VII le Jeune (voir liste) déshérite Guillaume de Valentinois et cède le château de Montaigu à Hugues III Duc de Bourgogne.
* A la fin du 12ème siècle, le château est propriété de Alexandre Montaigu-Bourgogne.
* En 1205, le château appartient à Eudes Montaigu-Bourgogne.
* En 1244, son fils Guillaume Montaigu-Bourgogne est le nouveau seigneur. Il est le seul héritier à habiter au château.
* En 1304, Eudes II Montaigu-Bourgogne est seigneur de Montaigu. A partir de cette date, le château loge des soldats.
* En 1338, le château appartient à Henri Montaigu-Bourgogne.
* En 1591, durant les guerres de religions, le château est assiégé par les Ligueurs.
* A la fin du 16ème siècle, le Roi de France Henri IV (voir liste) demande la destruction du château.
* En 1803, le château est vendu à un "marchand de biens" qui démantèle le site et revend les pierres.
* En 1822, le Marquis d'Arcelot achète la ruine.
* Durant le 19ème siècle, de nombreux "ermites" habitent la ruine.
* En 1870, accusé d'espionnage, un dénommé Richer doit fuir la ruine. Les villageois détruisent les rares bâtiments encore habitables dont l'oratoire.
* Au 21ème siècle, la visite de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe, soyez prudent.

 

Une cave sans vin... hic !

     

Vers Menu châteaux de Saône et Loire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loly 19/06/2012 07:03

oups me suis emmelée les moellons , le Bilstein , sur les hauteur de Ribeauvillé ..... bien moins connu que ses trois voisins

Le Chevalier Dauphinois 19/06/2012 18:29



  J'ai aussi visité cette ruine. Le donjon en pierres rose est intéressante. C'est une ruine minimale mais passionnant par sa situation et la vue.



Anne la Dauphinoise 18/06/2012 22:03

J'ai évidemment recherché ce que j'avais sur ces seigneurs, car j'ai quelques griefs contre certains comtes de la famille de Chalon et j'essaie de répertorier tout ce que je trouve sur la vie et
les faits des Chalon. Voici ce que j'avais lu:
...Au XIIe siècle, Guillaume, comte de Chalon fit même plus que des pillages ! L'abbaye de Cluny et ses prieurés avaient un pouvoir et des richesses que Guillaume de Chalon et d'autres comtes de la
régions jalousaient. Et, en 1166, en plus des pillages "habituels" et avec certains de ses "compères", ils firent passer au fil de l'épée 500 habitants de Cluny, plus quelques moines qui passaient
là en procession: apparemment ce fut cet évènement qui mit en colère Louis VII qui assiégea l'une de ses forteresses et la démantela et qui un peu plus tard confisqua certainement Montaigu.
... Quant à Hugues III de Bourgogne, il m'est bien sûr connu... ayant été le 2e époux de notre Dauphine de Viennois Beatrice d'Albon. Je me plais à penser qu'elle et leur fils André Dauphin virent
sûrement ce château. Peut-être même y habitèrent-ils ? d'après les dates ce ne serait pas impossible.
... J'avais également rencontré des seigneurs de Montaigu:
- Hugues de Montaigu qui fut évêque d'Auxerre entre 1115 et 1136.
- Etienne de Montaigu en 1280: descendant d'Hugues III.
- Claude de Montaigu: en 1432 il épousa Louise de la Tour d'Auvergne. Il fut conseiller de Philippe le Bon.
- Jeanne de Montaigu: en 1469 elle épousa Hugues de Rabutin.
... Je n'ai rien sur l'histoire de ces derniers personnages, mais peut-être vaut-il mieux : J'espère que ce furent des "gens sans histoire", justement...

Le Chevalier Dauphinois 19/06/2012 18:38



Vous êtes "la bibliothèque d'Alexandrie" de mon modeste blog. Pour chacun des articles montrant une ruine, même parfois presque inconnue, vous retrouvez des personnages du même nom.


 Admiratif je suis.



lolo 18/06/2012 20:53

c'est bien pour ça que je me suis inscrite à la news ...
dimanche j'ai failli en explorer un nouveau , le berstein " lorrain " ... mais mon mari n'a pas eu le courage defaire la grimpette...snifffff

Le Chevalier Dauphinois 18/06/2012 23:49



 Ce château au dessus de Dambach la Ville est magnifique. Je l'ai déjà visité 2 fois durant 2 saisons différentes. Il va falloir que je scanne mes diapositives pour rédiger un article.


  J'espère le faire dans 3 ans (j'ai tant à écrire avec mes images numériques).



lolo 18/06/2012 13:26

je n'aime que les chateaux cassés ... ils ont encore une ame !!!!!

Le Chevalier Dauphinois 18/06/2012 20:49



Alors... tu vas être servi sur ce blog.... Les "cassés" sont rois.  :P



sittelle 16/06/2012 09:55

Quelle enquête ! j'ai du mal avec l'histoire de la Bourgogne; alors ces gros trous sont des logis pour les poutres dites boulins; super, encore appris, merci ! bon week-end Chevalier; attention,
graissez bien votre armure au bon suif, sinon elle risque de rouiller à la pluie !

Le Chevalier Dauphinois 18/06/2012 13:13



   Dans de nombreux châteaux (et même églises) les trous de boulin sont masqués (bouchés). c'est l'une des raison qu'il sont souvent invisible pour les grands et beaux châteaux
visitable et payants.


  Je montrerai prochainement cette caractéristique.