Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 07:30

 

 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

 

 

Le bourg : 

   Situation :   (le voir sur une carte)

      La commune d'Arboussols se situe à 8km au Nord-Est de Prades, à 8km à l'Ouest de Illes sur Tet et à 35km à l'Ouest de Perpignan.

 

   Coordonnées du prieuré :

42° 39′ 45″ N02° 30′ 00″ E
 42.6625° 2.5°

 

 

 

Le prieuré : 

      L'extérieur :

Où suis je ?

* En arrivant sur le site de Marcevol, je me sens perdu .

* Les murs ne ressemblent pas à mes habituelles images de fortifications.

* Je ferme les yeux, je recule doucement, je change d'angle de vision et là, j'ai une surprise.

* Je suis devant un épais mur et surtout au loin, il y a une petite construction en encorbellement.

Enfin, je revis ! 

 

 

L'enquête commence

* Le mur comportant l'encorbellement est composé de pierres pauvrement taillées et mal jointes, la partie supérieure semble avoir été reconstruite ou réparée plusieurs fois même s'il manque quelques mètres en hauteur.

* La construction qui m'intrigue depuis le début est située au dessus d'une porte.

* C'est donc une bretèche (voir vocabulaire).

* Pour mieux comprendre ce site si peu fortifié je contourne le mur.

* Une 2ème porte ne me donne pas plus d'informations.

* Un peu plus loin, terre et alluvions ont rehaussé le niveau du sol, laissant les archères curieusement basses.

* Ces fentes de tir sont droites et courtes, j'opte pour une construction du 12ème siècle.

* Il n'y a hélas que peu à dire, je retrouve l'entrée pour visiter les entrailles.

 

 

Le plan

* Voici le plan du prieuré fortifié de Marcevol réalisé par M° D'Arthuys:

1 - L'église,

2 - La grande salle,

3 - Vestige du cloître. 

 

 

    L'intérieur :

* J'ai visité ce site il y a bien longtemps et j'en ai gardé qu'un souvenir minimal.

* Peu de traces de fortification sont visibles.

* Seule l'église mérite une attention, mais ce n'est pas le but de ce blog.

 

 

 

Histoire du prieuré :

* En 1128, fondation du prieuré par l'ordre de Saint Sépulcre, sous la dépendance de Sainte Anne de Barcelone. La période n'étant pas très sure, ce site isolé est fortifié.

* En 1410, le prieuré ne comporte que 5 personnes.

* En 1476, il est cité en ruine et abandonné. Bâtiments et terres appartiennent à l'hôpital de Vinça.

* En 1792, le site est récupéré par les révolutionnaires Français puis vendu comme bien national.

* Au 19ème siècle (?), le prieuré devient une exploitation agricole.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est payante.

 

 

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

Jacqueline 23/12/2011 09:28

Le prieuré peut n'etre fortifié il en est tout de meme fort beau! J'aime beaucoup la perspective d'une photo qui en donne toute la force....médiévale!!!

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2011 13:09



Je suis heureux que tu aies ressenti cela, car il n'est pas facile pour un site dépourvu de ronde tour ou autres système défensif de montrer sa force.



vikki 22/12/2011 13:56

oupsss !!! et voila ! cela m'apprendra a me relire ....
ce qui fait que , je voulais dire que , " c'est pour
notre plus grand bonheur " de profiter de votre don .
désolée pour ce lapsus . bonne journée !

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2011 13:23



Point grave cela est, j'avais imaginé ta prose.



vikki 22/12/2011 13:53

bonjour Cher Chevalier
je passais vous souhaiter de tres bonnes fêtes de Noël ,
et , j'ai suivi vos pas et j'ai trés bien fait .
j'ai découvert un prieuré , certes , en ruine , mais ,
avec malgré tout , quelques beaux restes .
la porte d'entrée est intacte , et j'aime bien ses contours , pardon , sa bretèche plus précisément .
je dois avouer , Cher Chevalier , que vous avez un
don pour découvrir des lieux plus extraordinaires
les uns que les autres . si si ! c'est un don .
a bientôt Cher Chevalier ! bonnes fêtes de Noël !
mais cela est pour notre plus grand bonheur

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2011 13:22



   J'adore tellement la solitude, je rafolle tant des lieux presque déserts que je me suis presque fait une spécialité des ruines ignorées, des sites oubliés.


  Ainsi, je prends mon temps pour faire des photos et  sans touriste. Puis je mange une pomme en regardant les pierres millénaires.



Anne la Dauphinoise 20/12/2011 23:42

Encore des noms qui chantent à mes oreilles: Marcevol - Arboussols.
La ruine est moins chantante, et moins causante... appareillage bien hétérogène sur une partie. Mais la bretèche est belle et solide. Du moins la porte était bien protégée.
Perdu où était ce prieuré, et pas tant étendu, on ne pouvait s'attendre à une forteresse, non plus.

Le Chevalier Dauphinois 21/12/2011 20:01



Ce prieuré est devenu un site touristique, mais son éloignement des routes traditionelles le rend un peu "énigmatique". Ce n'est pas le pleu fasciant des site religieux fortifiés, mais il est un
des symboles du Moyen Âge.



catcent 20/12/2011 22:10

Au moins le mur reste présent et on y voit encore une cloche.
Bye chevalier D bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 21/12/2011 20:02



La fonction "religieuse" se détache dans ce site médiéval.