Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 07:30
 

  La recherche des traces de fortification sur une construction médiévale n'est pas toujours facile. Sur un château fort, il semble évident qu'une fente soit une archère, un trou rond est une bouche à feu. Mais pour une église, le doute est possible.

  Voici un exemple.

 
     

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le bourg : 

   Situation :   (le voir sur une carte)

       Le petit bourg de Prunet et Belpuig se situe à 15km au Sud-Sud-Ouest de Illes sur Tet et à 15km au Nord-Ouest de Amélie les Bains.

   Coordonnées :

42° 33′ 44″ N 2° 37′ 31″ E
 42.562222°  2.625278°

 

L'église : 

      L'extérieur :

Pourquoi le choix de ce site ?
     C'est un panneau sur la route qui m'a "obligé" à faire un détour vers ce site médiéval. J'avoue que je n'avais pas coché cette église sur ma carte de castellologue-amateur.
    Vous comprenez donc ma surprise et même ma mou en voyant ceci. 

Pensez vous que cette église soit fortifiée ? 


L'enquête commence

    Je contourne lentement l'église en inspectant chaque pierre, chaque fente, chaque joint, chaque.... heu, j'exagère un peu. 

  L'abside avec ses bandes lombardes est d'une élégance Romane qui me plaît, mais point fortification cela est.

 

Ai je trouvé ?

     Soudain, comme par magie, une fente verticale apparaît. Est ce une archère droite ou un simple puits de lumière ? (voir vocabulaire)

  Je n'ai pas le temps de me poser la question que s'affiche fièrement de petites fentes sous chaque fenêtre. Le doute n'est plus permis. Même si ses défenses sont minimales par rapport à un château fort, cette église a bien été fortifiée à l'époque médiévale. 

 

      L'intérieur :

Close ?

         Je suis si heureux de cette découverte que je ne suis pas déçu par la porte close. Le plaisir d'un castellologue est vraiment simple : Un mur avec une fente et hop... .. Sourire il a

Note : Un de mes visiteurs a eu la chance d'avoir "porte ouverte". Je vous invite à visiter sa galerie.

 

Espoir

   De suite, je saute sur mon destrier pour découvrir une autre merveille proche de l'église : Le château fort de Belpuig.

 

 

Histoire de l'église :

* A la fin de l'an 1000, construction d'une chapelle.

* Au 12ème siècle, la chapelle est remplacée par une église en style Roman.

* Au 14ème siècle, l'église est consacrée à Saint Pierre.

* En 2004, l'église est restaurée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la Chapelle de la Trinité est libre et gratuite. La visite gratuite de l'intérieur est possible certains jours. Renseignez vous.

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

Guillaume 11/03/2012 17:39

Il y a un château ruiné juste au-dessus. Ou plutôt un enclos fortifié. Sur place, et un peu plus loin, vous pouvez visiter la Tour de Batère (attention à la tramontane et aux mouillères). Sinon, il
existe un superbe édifice religieux fortifié : l'abbaye d'Arles-sur-Tech. POur lépoque gothique, je pense me sovenir que la cathédrale inachevée de Narbonne devaient, à l'origine, être fortifiée...
A voir sur place.

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2012 20:11



Merc pour votre passage et surtout pour vos informations sur ces édifices médiévaux. J'ai visité certains d'entre eux, mais j'avoue ne point connaitre La Tour de Batère.


  Je vais de suite chercher ce lieu dans ma documentation et sur le site de l'IGN.



Anne la Dauphinoise 07/02/2012 21:05

Une chose me "tamine": cette église n'aurait donc plus de façade, et par là-même de porte principale, disparues les deux, à cause d'une construction qui semble être accolée à cette face ?
Messire d'Aniort ou de Niort (quel nom prestigieux que je connais pour l'avoir rencontré plusieurs fois dans mes lectures) ne montre qu'une porte latérale, fort belle d'ailleurs.
C'est également pour cette raison que point ne nous avez montré la façade ?

Le Chevalier Dauphinois 09/02/2012 18:53



J'avoue ne pas être d'une grande précision pour cette église. Je l'ai visitée il y a très longtemps et j'ai peu d'images pour répondre à vos interrogations.


Un jour peut être je repasserai proche.



oups 07/02/2012 08:08

si notre chevalier "avoue ne pas avoir visitées toutes les églises fortifiées de France"....comment y arriverons nous ?

:-)

Le Chevalier Dauphinois 07/02/2012 13:11



  Lorsque je serai à la retraite, (comme je suis si jeune, ce sera dans 253 ans) j'organiserai des voyages découvertes de toutes les églises en carrosse bien sur avec repas
champêtre et couchage à la belle étoile.



Aniort jean dit bernard othon de Niort 10/11/2010 23:09


http://picasaweb.google.com/erzuli01/66BELPUIG# pour moi la porte etais ouverte . PARTICULARITE : le christ au fond a les yeux fermés , et sur les photos il apparais les yeux ouverts , allez donc
savoir pourquoi .


Le Chevalier Dauphinois 11/11/2010 09:12



Merci messire. J'ai mis un lien vers votre photothèque pour que les visiteurs dégustent l'intérieur.



J F F GrandsLieux! 22/02/2010 00:17


Comme elle est belle !
Autre question : Il y aurait très peu d'église gothiques fortifiées, non ? Cela voudrait dire qu'à partir de 1140 - 1150 la situation a dû se calmer sérieusement. Si on exclut la guerre de 100 ans,
évidemment !
J'ai émis une hypothèse fausse ?


Le Chevalier Dauphinois 22/02/2010 18:21



Il me semble que les petits bourgs sans château n'ont vu que tardivement l'arrivée du Gothique. Et l'épaisseur des murs des constructions Romanes ainsi que les petites fenêtres sans vitrail
étaient plus facilement défendable.
   Mais il existe des églises gothiques parfois refaites ou réaménagées comportant des salles de replis avec clocher donjon.


  Durant les guerres de religion, certaines églises furent aménagées. Il y a des exemples incroyable  d'églises fortifiées dans le Thiérache dont la plus grande partie se situe dans le
département de l'Aisne. Et la Meuse comporte de magnifiques exemples,
La Dordogne et les Landes possèdent aussi des joyaux Romans et Gothiques.