Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:30

 

Département    63  - PUY de DÔME
Quelle impressionnante masse !
Le bourg :
   Situation :    (--> le voir sur une carte)
       Le petit bourg de Estandeuil est situé à 25km au Sud-Est de Clermont Ferrand et à 11km au Sud-Est du château de Billom.

    Coordonnées du château :

45° 40' 18.998 N 3° 26' 31.999" E
 45.671944°  3.442222°

 

Le château :
       L'extérieur :
La découverte
   Au Sud-Sud-Ouest du bourg, un chemin mène vers une impressionnante construction entourée, nom pas d'un rempart, mais d'un écrin de verdure.

  En approchant je vois ce qui peu s'apparenter à un donjon. Il est si massif et si beau que je me demande s'il est réel.

Est ce le vestige du château de La Rochette ?

Défense et confort forment un duo magnifique !
Le donjon

Quelle puissance !

    Je suis impressionné par le diamètre important de cette tour qui est donc habitable. Ses 3 étages n'en font pas le plus haut donjon d'Auvergne, mais il doit être l'un des plus larges.

    Le plus surprenant est la présence de fenêtres à meneau en croix. Ces ouverture importantes et nombreuses sont incompatible avec une donjon défensif. J'en conclus :

  1 - Que la tour a été modifiée après l'invention des canons.

  2 - Que ce donjon devrait être entourée de remparts avec tours de défense.

 

Le système défensif
   Les grandes fenêtres ont certainement remplacé les archères et ce donjon paraît indéfendable.

   Mais avec un peu d'attention il est possible de voir des vestiges de construction en encorbellement correspondant à des bretèches (voir vocabulaire).

  Ne voyant aucune porte d'entrée, une question me tenaille :

Comment le propriétaire montait dans son donjon ?

 

La tour annexe

  Il n'est pas toujours facile de comprendre l'architecture d'une construction de 800 ans, mais avec mon oeil d'aigle je vois ceci .

Pensez vous que ce soit  une tour escalier ?

  Le soleil se couche et transforme les couleurs.

 

       L'intérieur :
    Hélas, la propriété est privée et habitée. La visite est impossible. 

 

 
Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction d'un château.
* Au 15ème siècle, le château est transformé.
* Vers 1792, la région est si pauvre que les révolutionnaires ne s'attaquent pas au château.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis le sentier est possible. Le château est une propriété privée non visitable.

 

le soleil couchant rend le château plus mystérieux

  Cliquez pour aller vers le menu des Châteaux du 63 Vers Menu châteaux du Puy de Dôme

Partager cet article

commentaires

Le Duc 05/09/2012 22:51

Suite à la réponse au commentaire n°6...
C'est certain, il faut rester modeste... et être rigoureux et documenté dans ses affirmations.
Cette tour n'a jamais eu d'autre fonction que la résidence, et même en Auvergne (région reculée s'il en est), à l'extrème fin du XVe siècle, cela est concevable : les tumultes de l'insécurité étant
bien moindres à cette époque, les défenses avancées étaient devenues inutiles (une simple lecture de la topographie le confirme.
L'élément d'architecture, représenté sur la photo bizarre (sans intéret pour la compréhension architecturale du monument), n'est aucunement une tourelle d'escalier mais une partie de la chapelle
(une sorte d'absidiole) dont les croisées d'ogives sont fort intéressantes ; l'escalier (et la porte d'entrée) sont dans l'épaisseur du mur à l'arrière de la tour.
Tout cela, et d'autres chose encore, vous l'auriez su, si vous aviez pris la peine de sonner et de discuter avec le propriétaire, homme très aimable, pret à parler et à partager sur l'intéret de sa
demeure avec les amateurs... mais seulement avec les amateurs éclairés (il sait visiblement les reconnaitre), m'a-t'il glissé lorsque nous nous sommes séparés, il y a quelques heures.

Merci de m'avoir donné cette occasion de vous dire, sur un cas d'espèce, ce que je pense de votre site.
Si je le consulte c'est uniquement pour m'éviter de fastidieuses recherches (uniquement sur internet) sur les compilations de dates-faits que vous savez fort bien recopier.
Pour le reste, la passion y est certainement, mais comme tout le monde le sait "la passion est mauvaise conseillère".

Le Chevalier Dauphinois 06/09/2012 22:19



  Pas d'adresse mail pour vous contacter , évidemment un pseudo farfelu  et aucune référence à votre site web (mais en avez vous un ?  ) qui pourrait être intéressant à consulter. Si vous avez écrit un livre, je serai heureux de l'acheter et d'en parler
dans ma rubrique.... mais...


... Diantre, que voila une curieuse méthode pour chercher/continuer à échanger sur une passion que nous avons en commun.... Même si notre méthode diffère.


   Des coups de griffes, des allusions, un peu de mépris... Bravo... Vous êtes expert !... Je vous félicite.


    Pour le reste, je verrai ce que je ferai de vos informations.... Sachez, hoo, admirable Duc anonyme bien caché derrière son écran, que j'avais tenté de contacter le
propriétaire lors de ma visite, mais il devait être absent ou peut être étais je trop timide... C'était il y a longtemps, ma mémoire défaille un peu.


       Dans mes articles, je n'ai jamais tenté de faire croire que je savais. Je décris ce que je vois et je suppose. Si contradiction il y a (exprimé avec politesse bien
sur), je corrige ma prose. Lorsqu'une brochure existe, je m'en sers pour donner plus de vérité.


 


    Alors, messire à l'adresse IP 81.253.47.238, pseudo-nommé Le Duc, je vous propose de construire ensemble plutôt que de tenter de
dénigrer un amateur-passionné, car je ne vois pas où est votre "victoire".


... Les ruines et les châteaux forts de France en seront grandis... N'est ce pas le but recherché ?


   Heureux je serai de construire avec vous. Mais sans attendre votre réponse, je vais continuer ce blog car j'ai encore à montrer plus de 2 500 bâtiments fortifiés d'origine
médiévale... Peut être que vous pourrez donnez quelques précisions enrichissant la construction..... Peut être ...


 



Jacqueline 14/12/2011 21:59

Mais c'est bien sur!!!!! Un escalier externe pour accéder à cette tour qui me semble bien trop importante toute une armée de défenseurs!!Serait-ce une idée nouvelle pour un architecte des temps
passés une telle dimension??

Le Chevalier Dauphinois 15/12/2011 11:48



La recherche de sécurité dans un habitat et la recherche du confort de ses habitants sont passées par des stades de constructions architecturales différentes.


1 - Parfois, le seigneur vivait dans un logis situé dans la cours (voir cet exemple comme Guédelon), le donjon ne servait que pour la défense ou le refuge ultime.


2 - Et parfois, le donjon est confortable et habité. C'est un logis très agréable.


   L'architecture d'un château fort dépend de la zone de sécurité (être en bordure de frontière est plus délicat qu'au centre d'une province). Et aussi l'architecture est
fonction de la connaissance, certaines constructions (dans des Baronnies ou Comtés reculés) sont en retard par rapport aux grande provinces riches avec un commerce intense.


  Au 16ème siècle, certaines régions construisent encore des châteaux forts alors que la Loire découvre les beautés renaissance.



gene 11/12/2011 22:41

que j'aimerai habiter ce superbe donjon . bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 12/12/2011 17:54



   J'ai eu aussi la même remarque quand j'ai découverte ce site... Je l'achète et je t'inviterai pour les vacances... D'accord ? 



catcent 10/12/2011 23:01

Au moins s'il est habiter il est entretenu, j'ai bien aimé ton transfert de couleur.
Bye Chevalier très bonne soiré A+

Le Chevalier Dauphinois 11/12/2011 18:09



Il est fascinant de penser qu'une famille vit dans ce donjon. Comme je les envie.



Anne la Dauphinoise 10/12/2011 22:48

Ses bretèches a donc perdu ce donjon.
Qu'importe ce manque, puisque nous admirons
Encore de nos jours les magnifiques et vieux corbeaux
Surplombant les nobles et jeunes fenêtres à meneaux.
Une image "vieillie", comme d'un autre temps, vous nous offrez
Du donjon et de sa tour annexe. Elle est ma préférée.
... La réponse est-elle "oui" pour la tour-escalier ?

Le Chevalier Dauphinois 11/12/2011 18:08



  Une description en rime donne une autre dimension à cette ronde ruine. Il faudra un jour que je pense à faire cela.


 Absolument, cette petite curiosité flanque est bien la tour escalier.