Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 06:30

 

Département    63  - PUY de DÔME

Le bourg :
   Situation :    (--> le voir sur une carte)
       La commune de Busséol est située 12km au Sud-Est de Clermont-Ferrand et à 6km au Nord de Vic le Comte. 

  Coordonnées du château :

45° 41' 35.023" N 3° 15' 22.057" E
 45.693062°  3.256127°

 

Le château :

        L'extérieur :

Il est là haut !

    Le château fort est si haut perché, il est si fier sur sa colline basaltique qu'il est impossible de ne pas voir cet incroyable construction âgée de 800 ans. Je vous emmène vers une forteresse médiévale unique (heu... je suis conscient que je l'écris dans presque tous mes articles ).

La découverte
   Après avoir déposé mon destrier sur le petit parking, j'entre dans la basse cour et je suis écrasé par la masse primitive de ce château. Il a certes été remanié, consolidé, restauré et même "remonté"  (j'ai des photos vieilles de  40 ans montrant une ruine), mais il est (pratiquement) tel que son dernier seigneur l'avait vu.

La courtine
      La courtine ensoleillée est très instructive. Elle ne comporte aucune fente de tir, ni archère, ni bouche à feu (voir vocabulaire). Cette construction du 12ème siècle a été oubliée des architectes après le 14ème siècle.

Aucune modernisation... Fascinant !


    La courtine possède de belles fenêtres romanes et au sommet les ouvertures rectangulaires correspondent à l'ancien chemin de ronde.

Avez vous remarqué les trous de boulin

   A l'origine, ils devaient soutenir des hourds en bois (?) puis les supports ont été "modernisés" avec des consoles en pierre.

 

Les tours
   Les angles possèdes des tours rondes. Certaines sont posées sur le rocher et leur donnent un air plus "primitif".

   Une des tours a une dimension impressionnante. Ce devait être la tour maîtresse de repli et de défense de la parti la plus vulnérable, face à l'attaque.

 

Les défenses

  En plus des encorbellements vus sur la courtine, les tours comportent des archères droites peu nombreuses mais pouvant défendre dans les traditionnels "angles morts".

   Ce coté de la courtine semble avoir un crénelage. J'opte plus pour un mur arasé "déformant" la chemin de ronde couvert car cette façade devrait être identique à celle-ci.

   Mais que vois je ?

Serait ce une bretèche ?

  Que nenni. Je pense à des latrines, puisqu'il n'y a rien à défendre en dessous.

 

L'entrée

    Je suis si distrait dans ma recherche d'indice du système défensif médiéval en haut des tours et courtines que je n'ai pas vu l'entrée. Je refais donc le tour du château. C'est évidemment une phrase fausse que je viens d'écrire, car avec un à-pic coté Est, le tour est impossible à faire.

   C'est donc avec bonheur que je découvre la porte qu'un escalier moderne permet d'accéder.


       L'intérieur :
    La visite est payante et la propriété est privée, il n'est donc pas possible de photographier.
       Qu'importe, j'ai encore dans les yeux la beauté de la salle d'armes, la magnifique cheminée, les poutres, la chambre et surtout la terrasse un magnifique paysage s'étendant des Monts du Forez au Massif du Sancy. 

Venez découvrir ces beautés.

Vous comprendrez le bonheur d'être châtelain au moyen âge.

 

 
Histoire du château :

* A l'époque Romaine un castrum est construit sur le rocher.
* En 1170, à l'emplacement du, Guillaume VIII  fait construire une fortification.
 Ce château-fort appartint successivement, dès l'origine, à des personnages illustres : les Comtes d'Auvergne, le Pape Alexandre III, Jean Stuart Prince d'Écosse, Blanche de Clermont petite-fille de St-Louis... et releva du domaine royal par Catherine de Médicis, reine de France, Comtesse d'Auvergne qui y séjourna avec son fils Charles IX en 1566 lors de son voyage en Auvergne. Il est ainsi considéré comme le plus historique de la Province.
* En 1215, le château résiste au siège du Roi de France : Philippe Auguste (voir liste des rois).
* Au milieu du 14ème siècle, durant la guerre de Cent Ans, le château résiste aux attaques de Édouard de Woodstock Brackembury, plus connu sous le nom : Prince Noir.
* En 1595, le château est attaqué par le Duc (voir titre de noblesse) de La Rochefoucauld chef des Ligueurs
 * Au début du 17ème siècle, Richelieu fait araser ou ordonne la destruction de nombreux châteaux fortifiés. Curieusement, Busséol échappe à ce "massacre" du patrimoine.,
* Vers 1792, les habitants du château fuient devant les révolutionnaires (à vérifier).
* En 1926, le château est classé aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la grille est possible. Le château est une propriété privée dont la visite est payante. Les quelques piastres déboursés sont une joie dans un tel château !

 

  Cliquez pour aller vers le menu des Châteaux du 63 Vers Menu châteaux du Puy de Dôme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Grants 11/09/2015 17:25

10h15 : nous nous garons sur le parking assez éloigné.
Après avoir franchi le portail à moitié ouvert, une première grimpette nous amène sur un autre parking, hélas inaccessible en voiture. Merci pour les gens âgés ou fatigués.
10h25 : Après une deuxième grimpette, nous arrivons devant une porte fermée. Sur un bout de carton, on nous informe qu'une visite est en cours et qu'il faut attendre quelques instants. Heureusement qu'il fait beau, car aucun abri n'est prévu, et aucune sonnette ne permet de signaler notre présence.
11h00 : Aucune trace de vie, nous repartons.
Nous tenons à remercier le propriétaire pour son accueil et son organisation, et conseillons aux visiteurs éventuels d'aller voir un autre château des environs.

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2015 20:40

* Je comprends votre désarroi.
* Il m'est arrivé la même chose dans d'autres châteaux aussi bien en France qu'en Belgique et Autriche.
* Je me souviens avoir aussi attendu en ce château. Mais l'extérieur est si beau et la vue si agréable que les 30 minutes n'ont pas été une épreuve pour moi.
* Tenter de visiter des châteaux en dehors de Juillet/aout est souvent une école de patience.
* J'espère que vous avez quand même déguster l'architecture du bâtiment et le panorama.

nath 03/06/2011 22:40


T'es tu envolé pour faire le tour du château chevalier?


Le Chevalier Dauphinois 03/06/2011 23:28



Une pierre de 1000 ans me donne toujours des ailes !



Jacqueline 01/06/2011 12:50


C'est vraiment très impressionant de voir cette muraille surement imprenable au temps des preux chevaliers...Qu'importe de voir l'intérieur ...nous imaginons fort bien son confort...:o)
Ravie d'avoir parcouru un bout d'histoire avec vous...


Le Chevalier Dauphinois 03/06/2011 23:49



  Je suis heureux que cette promenade extérieur te fut plaisante. Alors imagine l'odeur de la pierre et de l'herbe, le vent chaud.... hummm quel plaisir de visiter ce site.



Marie 01/06/2011 06:47


Le nom me disait quelque chose mais je n'avais eu l'occasion de le voir de si pres .Il est encore superbe. Merci pour son histoire tres interessante . Bisous Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 02/06/2011 22:57



  Si l'extérieur te plait déjà, imagine comment tes yeux clignoteront sur la terrasse !



anne laure 31/05/2011 22:35


encore une bien belle balade
dommage de ne pas voir l'interieur
bizzzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 03/06/2011 23:50



  Pour l'intérieur.... il te faudra le découvrir avec "ton amoureux".