Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 07:30

 

Département :   56 - MORBIHAN

 

Le bourg fortifié :

  L'église cache ses fortifications dans la végétation  Situation :     (--> le voir sur une carte)

      Le petit bourg de Malestroit est situé à 30km au Nord-Ouest de Redon et à 10km au Sud de Ploërmel.

   Coordonnées du bourg :

47° 48′ 36.59″ N 2° 22′ 57.38″ W
 47.810164°   -2.382606°

 

   Toponymie :   (voir initiation)

      Les linguistes n'étant pas d'accord sur l'origine exacte du nom, je vous donne les 2 hypothèses traduites de la langue Bretonne :

    *  "Mael-Trech" signifiant : Passage du seigneur.

    *  "Mala streta" correspondant à : Mauvais chemin.

 

Description de l'église : 

    L'extérieur

Pourquoi le choix de ce site ?

    Une brochure récupérée à la "frontière de la Bretagne" lorsque j'ai présenté mon laisser-passer    m'a motivé pour découvrir ce bourg.

    Et puis, cette église fait parti de l'histoire de France durant les périodes de troubles et de guerres. Une trêve y a été signée, ce site devait donc être fortifié.

Sont ce des mâchicoulis ? 

La découverte

     Surpris je suis devant cette façade. Je pensais qu'une église "fortifiée" proche d'un bourg actif aurait été entière. Hors c'est une ruine qui se montre dans un écrin de verdure.

     Les multiples dimensions des pierres me font penser à une église ayant été trop souvent consolidée. Les contreforts à larmier hauts et puissants, la porte ogivale trahissent une origine médiévale et même Romane.

Mais où sont les défenses ?

   Je ne distingue aucune fente de tir ni archère. Au dessus de la porte une construction pourrait faire penser à une bretèche (voir vocabulaire). Mais ma joie est de courte durée, l'encorbellement n'est pas évidé.

 

    L'intérieur
        A l'intérieur, au dessus de la porte, je découvre une ouverture obstruée. J'ai une preuve (ou plutôt un indice) qu'il y avait bien une bretèche il y a 6 siècles (au moins).

    Évidemment dans cette ruine, point de toit, ni de mur décorés, ni de statut de saints. Il reste les souvenirs de remplage, de piédestals et de chapiteaux (ou inversement).

 

  Histoire de l'église :

* En 1129, un prieuré consacré à Madeleine est construit sur la rive gauche de l'Oust, affluent de la Vilaine.
* En 1343, une trêve est signée dans l'église, au cours de la 1ère guerre de Succession de Bretagne.
* Au 21ème siècle, la découverte des ruines de l'église est libre et gratuite.

 

Les pierres sculptées jouent avec la nature

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers menu châteaux forts du Morbihan Vers Menu châteaux du Morbihan

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nath 13/01/2012 00:27

Bonne année chevalier!
N'as tu pas rencontré des farfadets dans cette Bretagne légendaire?

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2012 12:59



 Un jour, je vais ouvrir un blog sur mes aventures et certaines sont croustillantes, même irréelles. Le Bretagne sera évidemment la plus fournie en anecdotes.



alex 04/01/2012 17:54

Belles photos !
Alex

Le Chevalier Dauphinois 05/01/2012 13:08



Je n'ai aucun mérite, les ruines sont des stars qui adorent poser devant un photographe, même amateur.



Tata Tounette62 03/01/2012 17:58

Belle ruine, merci du partage.
Bonne soirée, à bientôt

Le Chevalier Dauphinois 05/01/2012 13:12



Cette église fortifiée est minimale mais très historique, d'où la raison de sa présence sur ce blog.



Anne la Dauphinoise 31/12/2011 18:41

Aurais-je pour une fois été en avance sur mon temps, d'avoir évoqué cette trêve dans votre bourg fortifié de Malestroit ? Mais j'en veux encore à mon historien de m'avoir caché qu'elle fut signée
dans cette église, bien délabrée toutefois.
Cela semble être le temps des trêves : des confiseurs... de Malestroit... et d'autres apparemment...
Point de grande prose je ferai, mais 2 simples mots j'écrirai, que vous emplirez de tous vos propres souhaits: bonne année, Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 02/01/2012 13:29



  C'est votre commentaire sur cette trêve qui m'a donné l'envie de montrer cette église dont il ne reste que peu de trace de ses fortifications. Relié l'Histoire auix monuments est aussi un
de mes buts.



catcent 31/12/2011 14:41

Magnifique, voir te tel ruine Bravo de nous les ppartagées.
Bye Chevalier D. je te souhaite une très bonne année à venir A+

Le Chevalier Dauphinois 02/01/2012 13:27



Je suis si fou que la moindre pierre ayant appartenu à une construction fortifiée est à photographier et à faire connaître pour que chacun puisse en faire un but de promenade.