Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 06:30

 

Département :   50 - MANCHE

 

Survolant la nature, l'église m'appelle

Le bourg :

   Situation  (--> le voir sur une carte)

        Le village Surville est situé à 90km à l'Ouest-Nord-Ouest de Caen, 40km au Sud-Sud-Ouest de Cherbourg et à 30km à l'Ouest de Carentan.

    L'église et son petit cimetière sont situés à 600m au Sud-Ouest de Surville.

   Coordonnées :

49° 17′ 0″ N 1° 38′ 53″ W
  49.283333°   -1.648056°

 

L'église :

      L'extérieur

Préambule

  Durant l'hiver, je lis et ingurgite beaucoup de livres. Parfois, j'en lis tant qu'il m'arrive de confondre les noms des bourgs ou des départements.

   Il existe en France 3 villages portant ce nom, c'est donc un Chevalier Dauphinois plein de doutes qui découvre ce village côtier de la Manche.

 

Premières sensations

     Dans cette terre plate, je distingue sans aucune difficulté au loin le haut clocher dans un écrin de verdure. Sa position éloignée du village est surprenante. Étant proche de la mer, je me pose une question :

Ce clocher était il une vigie surveillant l'immensité bleue ?

  Est ce un clocher fortifié ? 

La découverte commence

      Au croisement de 2 routes, le cimetière entouré d'un petit muret encadre l'église dont l'architecture semble classique.

  Rapidement, je constate que, si le site a été fortifié, il n'en garde aucune trace sur la nef. En dessous du toit, point de de salle de repli est visible.

   Sur le chevet plat a été greffé une sacristie qui ne comporte point de système défensif. Je me demande si, à l'autre extrémité, le clocher n'est pas la construction fortifiée qui m'a fait venir en ce lieu.

 

 Est ce un clocher fortifié ? 

    Je contourne l'église pour mieux admirer le clocher sur tous les angles. La partie basse ne comporte qu'une ouverture de lumière qui semble assez récente. Le plus intéressant est incontestablement en haut du clocher.

Que voyez vous ?

  1 - Des fentes verticales sur 2 niveaux ressemblant à des archères (voir vocabulaire). Mais en observant mieux, je constate qu'elles comportent des morceaux de bois rappelant des abat-sons.

Sont ce des archères recyclées ?

  2 - Une construction en encorbellement rappelant des mâchicoulis (voir vocabulaire). Curieusement il n'y a aucun orifice défensif en dessous.

Est ce une imitation de bandes lombardes ?

  3 - Au dessus des faux mâchicoulis, il y a des pierres plates posées comme des rigoles.

Est ce pour évacuer l'eau de pluie ou pour déverser un liquide bouillant sur les attaquants ?

 

Ai je résolu le mystère ?

    L'archéologue Frédérique Scuvée affirme que cette église est fortifiée. Je regarde mieux le haut du clocher. Je prends un peu de recul pour comprendre et... je crois avoir trouvé.

A - Cette église possède une double plate-forme pour guetter.

B - Ses fentes sur les 4 faces ont du servir à défendre par de rudimentaires systèmes de jet.

C - Les faux mâchicoulis devaient être un trompe l'oeil.

Que pensez vous de ma déduction ?

 

    L'intérieur :

      Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Je me console en regardant le plat pays.. qui est le mien durant ces vacances.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle (?), construction de l'église.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame) est libre et gratuite.La visite du clocher est interdite.

 

Un plat pays qui plairait Brel !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers menu châteaux forts de la Manche Vers Menu châteaux de la Manche

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 17/10/2015 23:15

Je pense comme vous, pour votre 1ère réflexion. Minimale… (comme celle aussi de Saint Maurice des Champs - elle est restée gravée dans ma mémoire, celle-ci) mais qui me plait tant !
En revanche, je ne suis pas sûre que de voir un tel moutier me fasse avoir plus d’attirance pour les autres… surtout en brique !… (je suis réfractaire aux briques, sauf celles de ma cheminée !)

Le Chevalier Dauphinois 18/10/2015 10:27

* La brique réfractaire ?.... Prochainement je vais en montrer... Dans de belles cheminées.... hihihihi

Anne la Dauphinoise 13/10/2015 20:47

S ûr que n’est flagrante fortification :
U n clocher-tour dont l’édification
R emplit fonction de défense, toutefois.
V aleur d’icelle est relative, pour moi :
I l n’est besoin de moult d’atours guerriers,
L eur nombre étant à grandeur du moutier
L iés*. Or, avons-nous devant les yeux
E xemple de minimale « maison de Dieu ».

M erveille m’apparaît lors cette vigie
A vec ses leurres vus comme mâchicoulis.*
N ‘est-ce point grand art, à l’échelle de l’église,
C ontraindre ennemis - est-ce mon analyse -
H ésiter ainsi à l’assaut monter,
E ffrayés, ne sachant si pierres jetées

N e seraient pas là pour les accueillir ?
O utreplus, étagées fentes de tir
R epousser savaient effectivement
M alandrins, ou gens d’armes ou bien sergents.
A rchères ai-je donc supposé que c’était :
N ‘aurait, sans elles, ce bâti été vrai
D anger antan... Paraît votre déduction
I mplacable, car la première fonction
E tait, de ces ouvertures, diffusion,

N ormalement, des sons de cloches… Etroites
O n les voit pour cela, inadéquates.**
T ant heureuse suis-je que n’aient oncques mais été
A grandies plus tard… Sont-elles là restées

B onheur à mirer ; du clocher Graal.
E t forme de ce dernier est peu banale :
N e dirait-on un castel vu de loin ?
E t cela me sied moult, c’est bien certain !

P auvre en défenses fut moutier, mais charmant.
S ut montrer rude allure, être arrogant.

* à mon avis, bien entendu.
** il me semble… trop étroites pour bien laisser passer le son à l’extérieur ( ? )

Le Chevalier Dauphinois 17/10/2015 09:46

* Je pense que cette église est un peu dans le même principe que celle de Portbail.
* C'est une vigie et aussi une "arme psychologique" faisant croire qu'elle est fortifiée.
* Comme il y a peu de constructions défensives médiévales en Manche, je me dois de toutes les montrer, même si elles sont minimales.
* Mes prochains articles d'églises fortifiées en France décriront des constructions plus "logiques".
* En montrant ce minimalisme, cela permet d'avoir plus d’attirance envers les autres moutiers (même en brique ...hihihi).

Thomas 23/07/2014 10:08

Hello ! Are you still blogging ? I've been reading your blog recently and amazed at how insightful you are about the places you've visited. Recently, I visited the fortified church in Surville and
I read all you wrote before going. I too did an article about it for over-blog. I hope you will check it out. I also gave you a shout-out. Take care and I hope to hear from you soon.

Le Chevalier Dauphinois 23/07/2014 19:18



Bonjour


   Je me souviens de vous et de votre blog très intéressant. Votre approche de l'intérieur d'une église est plus accès sur le mobilier que moi. Ainsi nos 2 blogs sont complémentaires.