Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 06:30

 

Département :   50 - MANCHE


Gravure imaginaire du château

Le bourg :

   Situation  (--> le voir sur une carte)

    Le bourg de Gavray est situé à 80km au Sud-Ouest de Caen, à 30km au Sud-Ouest de Saint Lô et à 15km au Nord-Ouest de Villedieu les Poêles. 

   Coordonnées du château :

48° 54′ 21.1″ N 1° 20′ 56.7″ W
 48.905863
 -1.349092

 

Le château :

      L'extérieur

La découverte

    Armé d'une gravure récupérée dans une revue il y a de nombreuses années, je me rends promptement à Gavray pour visiter, non pas une petite construction seigneuriale, mais un château Ducal (voir titre de noblesse).

  Évidemment, un château fort est souvent en haut d'une colline, c'est donc à pieds par un agréable sentier que je monte découvrir mon Graal.

Va-t-il être aussi fascinant que je l'imagine ?

Un plan classique pour un château fort du Moyen Âge 

Première sensation 

     En arrivant , un plan me donne l'ampleur du château et l'aménagement des bâtiments. Je ne vais donc pas me perdre dans les méandres de la visite.

  Le rempart extérieur n'a plus sa prestance médiévale, il est dépourvu de mâchicoulis, hourdage et bretèche (voir vocabulaire). Qu'importe, j'arrive devant la porte qui n'est point fermée

 

 Le logis 

    Pour comprendre le logis seigneurial, il faut absolument s'imprégner du plan. Sachant que ce château n'abritait que des soldats, il semble logique que l'habitat ne soit pas aussi fastueux qu'à Versailles.

Êtes vous prêt à admirer le logis ?

1 - Ici, il y a..heu....les 2 salles en sous-sol accessible par un escalier. Au dessus, les castellologues supposent la présence d'une salle d'apparat.

2 - La salle en plein pied avec un mur central qui pourrait être antérieur. Au fond, bien sur, vous avez reconnu la tour escalier.

3 - Et maintenant, tous ensemble vous pouvez clamer : "Chevalier, ceci est évidemment la courette avec une tour carrée qui a pu être des latrines ! "

      Je suis fier de vous, les plans n'ont plus de secret pour votre perspicacité !

  Coupe transversale d'une tour ronde

La citerne

   Quelques mètres à l'Ouest, il y a un trou magnifique dans le sol. J'ose écrire "magnifique" car cette cavité est une citerne ayant peut être 900 ans. Elle devait être intégrée dans une haute tour ronde (voir ci-contre).

 

Le silo

   Durant les périodes d'attaques et évidemment de siège, il fallait de la nourriture pour les soldats et les paysans réfugiés. Les vivres étaient conservées dans des silos enterrés dont il reste les vestiges ici.

 

Le(s) donjon(s)

  Il n'existe pas de château fort sans un donjon. Cette tour maîtresse (comme elle est souvent nommée dans les textes d'époque) permet le refuge ultime ou la défense du point faible du château.

Celui du château Ducal de Gavray va t il faire partie de ma liste des "Donjons Romans Remarquables" ?

  Avant de vous montrer la puissance du donjon , je vous propose de lire le plan. En réalité il n'y a pas 1 mais 2 donjons pour ce château Ducal.

Incroyable n'est il pas ?

1 - Le donjon parallélépipédique (Anglais) du 15ème siècle mesure 15m de coté et possède des murs de 4m d'épaisseur à la base. Sur la droite, il y a le mur d'enceinte que j'ai vu au début de la visite. Au fond, il y a les traces de l'autre construction.

2 -Seuls les archéologues et les castellologues professionnels peuvent imaginer l'importance de cette trace. Avec un diamètre extérieur de 15m et un mur de base de 4m, cette tour ronde du 12ème siècle  pouvait s'apparenter à un donjon. 

 

La vue

  De ce point stratégique je domine les vallées de la Sienne et de la Bérence. Ce château a contrôlé le passage des marchands et soldats entre Caen et le Mont Saint Michel.

   Aujourd'hui ce site militaire est un but de promenade très agréable et silencieuse.

 

 
Histoire du bourg et du château :

* Vers 1042, le Comte (voir titre de noblesse) de Normandie Guillaume II (voir liste des comtes/ducs de Normandie) ordonne la construction d'un point fortifié pour surveiller la route.
* En 1091, un texte officialise la présence d'un château fort demandé par Charles II, fils de Guillaume le Conquérant.
* En 1123, Henri Ier Beauclerc, Roi d'Angleterre et Duc de Normandie, améliore les fortifications du château.
* En 1166, quelques modifications sont apportées au château.
* En 1203, pour faire face aux troupes du Roi de France, le château est renforcé (barbacane, crénelage etc...).
* En 1204, le Roi de France Philippe Auguste (voir liste)) s'empare de la Normandie. Gavray devient un château Royal (à vérifier).
* A partir de 1328, la guerre fait rage autour de Gavray qui devient un enjeu important. Soldats de Navarre, d'Angleterre, de France se battent.
* En 1378, le connétable Bertrand Du Guesclin accompagné des armées du Duc de Bourgogne s'emparent du château détenu par les Navarrais.
* En 1417, les armées Anglaises s'emparent de la Normandie. Gavray n'est plus Français.
* En 1444, le château reçoit un nouveau donjon.
* En 1449, le château est à nouveau Français.
* Au 17ème siècle, la forteresse n'est plus frontière. Devenu inutile le site fortifié est vendu à un marchand de biens puis démantelé pour récupérer les pierres.
* En 1980, une association de sauvegarde oeuvre pour débarrasser le site de ses épineux et sa dense végétation. Des fouilles commencent.
* Vers 1990, les fouilles archéologiques s'arrêtent et permettent la pose de panneaux historiographiques pour faire comprendre la magnificence de ce site Ducal.
* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite.Une ruine étant fragile, il est important de ne pas monter sur les vieux murs.

Sur la colline je vois l'infini !


Vers menu châteaux forts de la Manche Vers Menu châteaux de la Manche

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 03/12/2012 18:16

Peu d'exploits ai-je retrouvés... Ceux-ci uniquement, pour l'instant :
en 1467, François II de Bretagne voulant rendre au duc de Normandie (Charles frère de Louis XI) "son bien", le fit prendre par ses troupes bretonnes.
Mais en 1468, les troupes royales de Louis XI le reprenaient.
Un si beau château, j'espère que Charles eut le temps de le voir au moins, même s'il était opposé à "mon" Louis XI.

Le Chevalier Dauphinois 05/12/2012 12:05



  Bien ce ce sit ait été important, il semble avoir eu une vie assez calme. Peut être que par sa position et sa puissance, il a ôté toute velleité de conquête.



Anne la Dauphinoise 09/05/2012 23:39

Point n'ai trop compris l'utilité de la tour pour la citerne : est-ce le plan de la tour pour la citerne de ce château que vous nous montrez en coupe ? si-oui:
... Je ne comprends pas pourquoi les hommes remontaient l'eau si haut puisque apparemment elle venait d'un puits...?...
... De plus, point n'était alors vraiment besoin de stocker l'eau puisqu'elle était là en permanence, non ?
... Pour moi, une citerne est une réserve d'eau (de pluie) creusée dans le sol... (à voir le schéma seul, je pensais qu'il nous montrait ce qui se trouvait sous le sol, pas au dessus...)
... Il y a certainement quelque chose qui m'échappe et dont je n'ai pas connaissance.... Pouvez-vous éclairer ma lanterne, Chevalier ?

Le Chevalier Dauphinois 10/05/2012 13:24



  Je pense que la gravure est une représentation "fausse" de la tour. Mes ouvrages font référence à une citerne (et non d'un puits comme sur la gravure).


  Dans quelques châteaux et ruines, j'ai vu un système de roue (en individuel) à chaque étage pour remonter de l'eau d'une même citerne. Ce système n'est pas au centre mais décalé
en bordure.


  Cette gravure est "symbolique", fausse certainement. Raison vous avez Princesse Anne.


 



catcent 05/05/2012 23:02

Assez impressionnant la tour pour la citerne, il devait la protéger en cas de querre.
Bonne soirée Chevalier D, bye

Le Chevalier Dauphinois 06/05/2012 17:43



  L'attaque d'un château se faisait souvent sous forme d'un siège. L'eau était l'un des éléments essentiels pour tenir en attendant soit la lassitude de l'assaillant soit les renforts.



papy martial 05/05/2012 21:31

Bonsoir. Ce devait être un superbe château, mais il faut beaucoup d'imagination et de connaissances livresques pour l'apprécier pleinement. La tour qui fait office de donjon est vraiment
surprenante. A+

Le Chevalier Dauphinois 07/05/2012 10:48



  Avec les années et les 3000 ruines photographiées, j'ai une petite vision de l'aménagement d'un site fortifié... Mais c'est surtout les multiples panneaux et le travail des archéologues
qui m'ont fait comprendre cette ruine.


  Être dans une ruine est plus parlant que devant un écran... Je suis certain que tu aurais ressenti cette beauté.



Anne la Dauphinoise 04/05/2012 20:43

G uère n'est resté de ce château, mais toutefois
A vec gravure et plans dans nos rêves apparoit
V ision magique de cette forteresse d'autrefois.
R ude et mouvementée fut sa vie car de surcroît
A t-elle changé de maître ou roi souventefois.
Y peut-on deviner un lieu empreint d'exploits...

... que je m'en vais tenter de retrouver, car j'ai déjà rencontré les François, Anglois et Navarrois en Normandie, mais point ne me souviens si Gavray fut cité aussi.

Le Chevalier Dauphinois 07/05/2012 19:53



  Toujours admiratif je suis devant vos proses si originales. Ce château a vu de nombreux guerriers de pays et royaumes différents. Même si le Duc ne vécu pas vraiment en ce lieu, il fut
important en son époque.