Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 07:30

 

La découverte de l'extérieur du château est ici

 

La découverte de la basse-cour est ici

 

La découverte de la haute-cour est là

 

Ce donjon de type roman est un chef d'oeuvre !

Le château (suite) :

      L'extérieur du donjon

Il me fascine !

   Survolant les arbres, visible de tout coté, ce donjon est presque "le centre du monde" (j'exagère à peine). Il est si haut, si fort, si droit, si carré qu'il écrase toutes les autres tours. Mon affirmation est visible sur la maquette.

   Cette imposante tour est la représentation parfaite du puissant donjon de l'époque Romane. Mais curieusement il a été construit au 14ème siècle, à l'époque où les tours maîtresses étaient rondes.

Incroyable n'est ce pas ?
 

Les dimensions

    Par ses dimensions, ce donjon est habitable. Il mesure 12,5m x 11,2m. Cette légère différence ne se voit pas tant il parait carré. Pourtant il ne semble pas symétrique.

Voyez vous les différences ?

Admirer ce donjon Anglais !

 

Un donjon asymétrique

   * Regardez bien cette vue montrant les façades Ouest et Sud.

   * Puis comparez la avec les façades Sud et Est.

Que remarquez vous ?

   Ce donjon n'est pas symétrique. Même si le nombre de contreforts est identique, leurs formes, positions, largeurs et profondeurs ne le sont pas.

Incroyable !

   Mon affirmation se vérifie sur ce plan. Les contreforts droits ont une largeur de 1 à 3 mètres et un saillant de 0,15m à 1,2m.

 

Encore une curiosité

     Pour mieux apprécier ce donjon et en comprendre l'architecture, je prends un peu de recul. L'asymétrie me parait encore plus évidente, mais c'est surtout la base qui me fascine. Il y a un léger fruit sur les contreforts.

Avez vous déjà vu cela sur d'autres châteaux ?

 

Défense ou confort ?

  Imaginant que les épais contreforts ne servent pas à la défense active, je tente de voir des archères ou arquebusières sur les hauts murs. Curieusement, je ne discerne que de fines fenêtres délimitant 3 niveaux habitables.

Avez vous remarqué les pierres ?

   Les murs sont en moellons de grès irrégulier alors que les contreforts sont en pierres de taille bien appareillées.

Quel contraste !

 

Que reste-t-il du système défensif ?

   Il faut lever les yeux très haut pour voir un hourdage soutenu par des poutres en bois. Évidemment, il n'est pas d'origine mais sa reconstruction récente montre le chemin de ronde, les fentes de tir ainsi que les pseudo-mâchicoulis (voir vocabulaire).

   Par la porte basse, je vais tenter d'entrer dans cet incroyable donjon.

  Intérieur du donjon - Image donnée par un de mes visiteurs

      L'intérieur du donjon :  

Les étages

     Le donjon comporte 2 étages sur un plancher de bois. Avec une dimension de plus de 7 mètres de coté, chaque salle est habitable et agréable.

    Les fenêtres à coussiège, bien que de largeur réduite, apportent assez de lumière pour faciliter la vie et l'activité, mais j'imagine bien la présence de plusieurs bougies et chandeliers pour le centre un peu sombre.

 

Le rez-de-chaussée

En entrant, quel choc !

    Avec son pilier central octogonal, j'ai cru voir Quéribus (je sais, j'exagère toujours). Les 4 nefs à berceaux brisés partant du centre montrent le soin apporté par les architectes pour faire tenir ce géant. Les murs de 2 mètres (et parfois plus) d'épaisseur renforcent cette sensation de solidité.

  Au fond, la petite cheminée ne devait pas subvenir au froid hivernal et aux automnes humides.

    Après tant d'émotions, la faim me tenaille. Je retourne dans le calme de l'accueillant gîte rural de ma semaine Normande.

 

 
Histoire du château :

  • * En 911, à Saint-Clair-sur-Epte, le roi de France (voir liste) cède la Normandie à Rollon.
  • * A la fin du 10ème siècle, Roger 1er  est fait Vicomte (voir titre de noblesse) du Cotentin.
  • * Au début du 11ème siècle, Nèel 1er, Vicomte du Cotentin, fait construire un château fortifié. 
  • * Durant le premier quart du 11ème siècle, Nèel II fait construire un donjon (qui n'est pas celui visible actuellement).
  • * En 1047, aidé par le Comte de Normandie Richard Ier (voir liste), Guillaume le Bâtard gagne la bataille du Val ès Dunes contre les Barons rebelles. Après les avoir exilés, pour les avilir un peu plus, le futur "Guillaume le Conquérant" fait abattre certains donjons dont celui de Saint Sauveur le Vicomte.
  • * Au 12ème siècle, Saint Sauveur appartient à la famille Taisson.
  • * Au 13ème siècle, terres et château appartiennent à la célèbre famille d'Harcourt (voir leur château).
  • * Vers 1346, Geoffroy d'Harcourt, Vicomte de Saint-Sauveur, participe à la guerre de Cent Ans en étant allié aux Anglais. Il fait construire de nombreuses défenses et bâtiments .
  • * En 1356, Geoffroy d'Harcourt meurt à Veys (lire ici sa curieuse vie). Le château de Saint Sauveur appartient au Roi d'Angleterre Édouard III. Celui-ci confit Saint Sauveur à John Chandos, un de ses meilleurs chef de guerre.
  • * Au milieu du 14ème siècle, John Chandos fait construire "l'actuel" donjon.
  • * En 1367, John meurt non sans avoir, durant 10 ans, utilisé le château comme base de départ  de chevauchées dévastatrices.
  • * Vers 1374, commence la reconquête du Cotentin par l'armée Royale Française.
  • * En 1375, l'amiral de France Jean de Vienne (voir sa biographie) fait le siège du château Anglais de Saint Sauveur le Vicomte. Subissant de nombreuses attaques aidées par 2 puissantes bombardes, les Anglais se rendent.
  • * Vers 1376, le Roi de France Charles V (voir liste) fait reconstruire une partie du château et le donne à son Chambellan : Bureau de la Rivière.
  • * Vers 1380, Charles VI donne le château à Charles d'Ivry.
  • * En 1418, le château est repris presque sans combattre par les troupes Anglaises du Duc de Gloussester.
  • * Vers 1417, l'Anglais Jean Robessart, Baron du Hainaud et chevalier de la Jarretière (voir cet ordre de chevalerie), prend possession du château.
  • * Vers 1448 (?), son fils Thierry Robessart est le nouveau seigneur Anglais de Saint Sauveur.
  • * En 1450,  accompagné d'une puissante armée du Roi de France, Jean d'Orléans aussi nommé Jean de Dunois (voir sa biographie) s'emparent du château qui redevient possession Française.
  • * Vers 1451, André de Villequier, Chambellan du Roi de France Charles VII, prend possession du château.
  • * Durant 3 siècles, chaque roi nomme un nouveau seigneur de Saint Sauveur, gardien du château. Mais sa rusticité médiévale et sa situation devenue peu stratégique, le château n'est que peu entretenu.
  • * Vers 1792, les révolutionnaires s'emparent du château.
  • * En 1840, les ruines du château sont classées aux Monuments historiques.
  • * En 1944, les bombardements endommagent les ruines.
  • * Au 21ème siècle, la découverte des remparts extérieurs est libre et gratuite. La visite du donjon et du musée est payante. Renseignez vous sur les horaires.

  Pour plus de précisions sur l'histoire et les livres de référence du château fort de Saint Sauveur le Vicomte, je vous invite à lire cet article sur un blog très documenté.

 

Vide de bâtiment mais pleine d'une grande histoire

Vers Menu
donjons
remarquables
de France
Cliquez pour revenir au menu des donjons remarquables   Vers menu châteaux forts de la Manche Vers Menu châteaux de la Manche

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 12/02/2014 21:32

Une anecdote (dont je ne suis pas spécialement friande, sauf lorsqu'elles "éclairent" les personnages qui ont hanté vos castels) :
André de Villequier, dont vous faites mention en 1451, n'était autre que le mari "choisi" pour la favorite de Charles VII Antoinette de Maignelais !
Et il reçut du roi ce castel en récompense (de son abnégation, sûrement ! en fallait-il, avec Charles VII comme amant de sa femme !) peu avant le mariage arrangé.
... Comme quoi, la vie de vos castels est bien insolite parfois !...

Le Chevalier Dauphinois 13/02/2014 07:38



* Donc, si je ramène l'anecdote à notre siècle...


* Si je deviens le mari de la maitresse de Hollande...


*.... Mes épousailles avec la Gayet Julie me donneraient un château !


* Question : Lequel ?


* Parce que si c'est un Château en Espagne, je ne verrai rien.



Anne la Dauphinoise 29/03/2012 21:26

Ce 2e acrostiche (car son nom cela est) pour répondre à votre question et jouer avec les mots et... les moulins à vent !

M oulins à vent ce sont
O ui, j'ai bien écrit ce nom !
U ne trace j'en ai trouvée
L isant sire Jean Favier
I l est preux historien, aussi
N ous pouvons croire en ses écrits
S érieux et tant bien renseignés.

A lors, où sont-ils donc passés ?

V ous n'en vîtes aucun, vous promenant
E n reste-il encore un seulement ?
N e le sais, hélas, encore moins que vous
T riste constat... nous en remettrons-nous ? !!!

Le Chevalier Dauphinois 30/03/2012 21:12



Admiratif je suis.... Émerveillé je reste !


   La région ayant subi de nombreux bombardements pour préparer le 6 juin 44 (au 20ème siècle bien sur), beaucoup de bâtiments ont disparu, les moulins ont peut être été
détruits aussi ?


  Il est vrai que si une constructions n'est point fortifiée, mes yeux de castellologue ne la voient pas. ;)



Anne la Dauphinoise 28/03/2012 22:22

Je voulais juste ajouter: merci pour le lien vers le "blog très documenté" que j'ai apprécié, et pour votre grand historique, bien sur. Je me "régale" avec ces liens toujours très instructifs. Et
j'y ai retrouvé ce que j'avais pu lire sur St Sauveur le Vicomte dans mes propres livres (confortée je suis ainsi dans le choix de mes historiens)
... Mes livres m'ont par contre révélé que St Sauveur le Vicomte (avec Cherbourg) fut la première ville normande à construire des moulins à vent en 1180... Vers l'an 1200, tout le littoral de
l'empire Plantagenêt se trouvait pourvu de tels moulins.

Le Chevalier Dauphinois 29/03/2012 19:56



  Je n'ai hélas pas trouvé de trace de moulin ni dans mes textes, ni dans mes  promenades. Mais sont ce des moulins à vent ou à eau ?



gene 25/03/2012 22:59

un très beau donjon que j'aimerais bien visiter . bonne soirée

Le Chevalier Dauphinois 28/03/2012 19:13



Avec tous les articles que j'ai réalisés sur les sites médiévaux de la Manche, tu n'as plus d'excuse pour tes prochaines vacances... Tu dois visiter ce département "si vert".



PAPY MARTIAL 24/03/2012 18:52

Bonsoir. A la fin de cet article, juste une envie, y aller...A+

Le Chevalier Dauphinois 25/03/2012 22:31



Je ne dévoile pas tout dans mes articles, pour laisser encore des surprises aux futurs visiteurs. Il est important de découvrir ce site incroyable et ce donjon Anglais.