Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgUne merveille est cochée sur ma carte !

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Serres se situe à 50km au Sud de Carcassonne,  à 10km à l'Est de Couiza et à une portée de flèche à l'Est du château de Coustaussa.

    Coordonnées de la maison forte :

42° 56' 51.241" N 2° 19' 213 E
 42.947567  2.322737

 

Le château :  

     L'extérieur :

Pourquoi le choix de ce site ?

    En regardant ma carte, je vois qu'un château (ou bâtiment remarquable) est coché non loin de l'énigmatique ruine de Blanchefort. Bien que ce site ne soit pas noté dans ma liste des ruines à visiter, je saute sur mon destrier pour le découvrir.

 

L'arrivée

Quel magnifique spectacle !

   La colline est peu élevée mais cela suffit pour poser une fortification surveillant la vallée. Elle doit certainement communiquer par signaux avec les multiples châteaux si proche.

 

Analyse

     La construction a la forme d'un parallélépipède rectangle avec sur un angle une échauguette sur culot, puis sur un autre angle, une échauguette sur corbeaux. Cerise sur mon "gâteau de castellologue", des latrines (voir vocabulaire) en encorbellement complètent l'architecture.

Que du plaisir !

 

J'ai un doute

    Heureux d'avoir trouvé et vu la maison forte de Serres, j'ose vérifier si le satellite confirme ma découverte. Et là, j'ai un doute.

Pensez vous que mon article décrit l'ancienne maison forte de ce bourg ?

 

     L'intérieur :

         La maison forte est une propriété privée habitée et non visitable.

 

 

Histoire du château :

* Je n'ai aucune date de construction du château primitif.

* Vers 1209, début de la croisade contre les Albigeois. Le site ne semble pas avoir été la cible des attaques des troupes Royales de Simon de Montfort.
* En 1283, l'évêque d'Alet est cité comme seigneur de Serres.
* En 1347, il semble qu'un autre texte cite l'évêque d'Alet comme seigneur de Serres.
* Au  16ème siècle, une maison forte est construite sur les "ruines d'une construction médiévale.
* Au  17ème siècle, modification de l'architecture (confort ?).
* En 1947, une partie du site est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est possible depuis la route et le sentier en respectant la propriété privée. La visite de l'intérieur est impossible. 

 

Sur sa petite colline, la construction me regarde avancer

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Flocap 09/09/2015 21:43

J'ai retrouvé un livre:«Les châteaux cathares et les autres» de René Quehen et Dominique Dieltiens. En ce qui concerne Serres, voici ce qu'ils en disent:
« L'évêque d'Alet était le seigneur de ce lieu et les textes les plus anciens, en 1283 et en 1347, ne parlent que de l'intendant de Serres. Selon Fédié, le château joliment restauré qu'on peut admirer depuis la route, fut construit au XVII ème par un bougeois anobli à qui l'évêque avait cédé le village. C'est une maison forte d forme rectangulaire, flanquée à un angle par une haute tour carrée et, à deux autres angles, munie d'échauguettes, l'une sur culot, l'autre sur corbeaux » En note : Fédié dit aussi que ce manoir fut construit sur les ruines d'un ancien château. Il doit s'agir de l'ancienne maison de l'intendant de l'évêque.

Le Chevalier Dauphinois 10/09/2015 08:17

* Merci pour votre commentaire.
* Comme je le présentais, l'actuelle construction n'est pas celle du château médiéval.
* Votre lecture confirme la vue satellite.

Anne la Dauphinoise 26/09/2013 14:53

Merci de m'avoir répondu, en général. Point ne saurai ce que vous avez pu penser du muret, mais point important c'était : juste votre avis j'aurais aimé, pour savoir si je n'affabule pas trop en
matière de constructions médiévales entre ce qui est vraiment médiéval (même "retapé"), ce qui a été reconstruit plus tard mais sur d'anciennes structures, et ce qui est vraiment récent. Assez de
temps vous ai-je fait perdre. Cela devrait se retrouver dans d'autres articles.

Le Chevalier Dauphinois 27/09/2013 13:48



   J'ai vu cette maison forte il y a bien des années, mon sens de l'obsevation et du détail n'était point celui d'aujourd'hui. Ce petit mur ne m'a pas marqué je l'avoue. Je présume que
les propriétaires ne recréent pas des murs lorsqu'une solide base médiévale existe.


  Mais je ne sais pas dire officiellement si ce mur fut un rempart du Moyen Âge ou un simple muret de limitation.



Anne la Dauphinoise 25/09/2013 13:37

Les maisons fortes me plaisent fort... Bien sûr, elles sont plus "chiches" que les châteaux, mais elles font plus "humaines" à mes yeux (de par leur dimension, moins grandiose... disons que je m'y
retrouve mieux)
... En général, elles étaient bien protégées par une enceinte, elles aussi, non ? C'est pourquoi je me demandais si les bâtiments vus devant cette maison forte ont pu en faire partie ? et si le
muret a pu être le rempart ? ou cette maison forte fut-elle isolée, sans "couverture" aucune ? ce qui me semble bizarre, non ?

Le Chevalier Dauphinois 26/09/2013 12:42



  En fonction de leur utilisation, les maisons fortes disposaient de remparts fortifiés ou de simples murs. Ceratine maison était le lieu de vie d'un personnage important, d'autre n'était
que l'habitat partiel d'un représentant du pouvoir (Royal, Ducal etc...).


  Comme souvent, il n'y a pas une vérité mais....plusieurs.



Anne la Dauphinoise 24/09/2013 21:37

M agnifique découverte que vous fîtes là,
A vec la certitude qu'ici voilà -
I l est vrai, remanié - un bâtiment
S achant nous remémorer vie d'antan,
O ù maisons fortes étaient aussi créées
N on seulement pour région surveiller :

F aire montre de puissance voulaient des seigneurs...
O r, semble bien que cette maison eut l'heur
R elais assurer dans cette contrée :
T ant de châteaux forts entour érigés
E spérant qu'alarme leur serait donnée

D e cette bâtisse en vallée se trouvant.
E tait-elle sur colline cependant...

S on aspect d'aujourd'hui me sied fort bien.
E t même si fut rénovée - le sais bien -
R appel d'une vie antérieure s'y ressent : "
R elents d'autrefois" planent sur ces restants,
E t imagination prend le dessus :
S ont ses murs disparus, et pourtant vus,

A l'appareillage grossier, et en pierre.
U ne allure, certes, qui n'est point trop guerrière.
D u moins, avait-elle "minimum requis"
E n forme d'échauguettes ou tourelles qui

L oin pouvaient scruter; signaux de détresse
A ussi passer aux autres forteresses...
N e savons si bâtiment vu, devant,
G randissait ce lieu fortifié, avant...?
U n muret qui en part aurait-il pu
E tre le rempart ? ou est-ce farfelu ?
D es ouvertures sous le toit, très carrées,
O nt-elles jadis dans salle de garde donné ?
C ontraste font-elles avec celles percées

N iveaux plus bas : leur modernité a
O cculté meneaux renaissance, là;
T race évidente que logements des seigneurs
A vaient leur place dans cette forte demeure...

B ien heureuse suis-je d'avoir pu entrevoir
E n quelques images une maison dont l'histoire
N 'est point "étincelante", mais qui a su
E moi me donner, car elle a vécu.

Le Chevalier Dauphinois 25/09/2013 12:17



Heureux je suis que l'émotion soit passée, car  cette découverte fut photographiée avec un petit appareil. La conséquence est que je n'ai pas pu montrer tous les détails de cette
construction toujours habitée.


  La maison fortifiée n'est pas aussi impressionnante qu'un château fort, mais souvent, elle est encore habitée donc, entière.



Bernard MARCHANT 10/07/2012 15:10

Oui Chevalier il s'agit bien du chateau de Serres. Il n'est visitable que lorsqu'une manifestation culturelle y a lieu (cet été nombreux concerts). J'espere pouvoir m'y rendre. Ne pas oublier la
petite Eglise de Serres et ses fresques encore lisibles.

Le Chevalier Dauphinois 10/07/2012 16:56



   Il y a quelques semaines, j'ai dévoré un livre sur les bâtiments oubliés de l'Aude. Soudain, au détour d'une page, un questionnement de l'auteur m'a fait douter de l'origine du
bâtiment actuel.  C'est la raison de ma prose de questionnement.


   Heureux je suis que mon modeste article montre la véritable construction médiévale.