Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 07:30

 

Embarquement pour quatre siècles de croisades françaises

 

En cliquant sur l'image, vous pouvez trouver les coordonnées complètes de ce livre sur des sites que je vous propose.

 

Résumé :

 
    « Achevé vers 1474, le manuscrit de Sébastien Mamerot superbement illustré est le seul document d’époque rendant compte de plusieurs siècles de croisades françaises, aux cours desquelles les rois de France tentèrent de s’emparer de la Terre sainte.
    Jean Colombe, enlumineur du Moyen-Âge surtout connu pour son travail sur les Très Riches Heures du Duc de Berry, est le principal auteur des 66 miniatures splendides du manuscrit . »
 

Note de l'éditeur :

      Inspiré par la guerre Sainte xénophobe déclenchée par une annonce du pape Urbain II  (équivalent chrétien du djihad) Mamerot a dédié son œuvre à son mécène Louis de Laval, gouverneur de Champagne.

     L'oeuvres "Les Passages d'Outremer" comprend 277 feuillets de parchemin, illustrés par Colombe et par les meilleurs calligraphes de l’époque médiévale.

    Il est aujourd’hui conservé à la BNF (Bibliothèque nationale de France).

 

Note de journaliste :  

        À partir de ce manuscrit exceptionnel, les éditions "TASCHEN" ont réalisé un fac-similé qui reproduit jusqu’à la couleur des rehauts dorés médiévaux.
      Présentée sous coffret, cette oeuvre est en 2 volumes :
             * Le 1er contient le fac-similé du manuscrit original,
             * Le 2ème est l’adaptation complète de celui-ci et les descriptions des miniatures de Jean Colombe
  Ces livres témoignent avec richesse de cette période historique qui fut longue, glorieuse et sanglante.
       Les batailles, obsèques, cérémonies religieuses, couronnement et processions royales sont représentés par des enluminures retraçant des siècles de guerre sans merci.
   Ces livres nous permettent de mieux comprendre pourquoi nous en sommes là aujourd’hui.
 
Mon avis :
 
Un livre unique!
 
      Je n'ai pas assez de mots pour décrire un tel livre. Un ouvrage unique ne se détaille pas, ne se livre pas simplement dans un blog. Il se regarde :

 

livre-une-chronique-des-croisades-06

livre-une-chronique-des-croisades-03
livre-une-chronique-des-croisades-04 livre-une-chronique-des-croisades-05
 
     Je l'ai en main depuis peu, je n'ose parfois le toucher tant il est parfait, et la perfection fait peur aux hommes (n'est ce pas mesdames).  Je regarde les enluminures durant de long moment oubliant de lire, oubliant le temps, oubliant ce 21ème siècle, oubliant de....
    Voila un cadeau qui séduira les passionnés de cette époque, les amoureux des beaux livres, les fous d'enluminure.
 
Je vous quitte pour le dévorer encore, et encore, et encore !
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans LIVRES sur l'époque médiévale
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 18/11/2012 17:45

Je reviens ici pour vous dire que j'ai fini de transcrire le livre (la suite également, sur Alexandre le Grand, etc... et la généalogie des rois de France) et que si un jour vous voulez cette
transcription, je vous la cède avec plaisir, ou certaines pages ou passages qui vous poseraient problème. (= avoir le livre réécrit, sur ordinateur, mais toujours en vieux-françois, ce n'est
seulement plus en écriture gothique)
... Je n'ai pas fait cela pour rien... Mon objectif était de pouvoir lire dorénavant du vieux-françois écrit en gothique sans problème, et je peux vous dire "ça marche" ! Je suis heureuse de savoir
décrypter maintenant pratiquement n'importe quel manuscrit écrit ainsi. Bien sûr, il y a toujours quelques mots qui me posent problème. Et bien sûr, cela ne veut point dire que je comprends tout ce
que je lis, mais au moins je le déchiffre, et pour la traduction je vois ensuite.
... C'est grâce à cet "exercice" que j'avais pu transcrire de suite le texte de l'enluminure du siège de Champtoceaux.

... Et point ne sais si vous avez lu la suite des passages d'Outremer : c'est un texte où Alexandre le Grand, Pompée et Charlemagne se vantent chacun à leur tour de leurs exploits : c'est très
drôle ! chacun voulant paraître plus "Grand" que les 2 autres, sous la plume de Mamerot. je me suis régalée à le lire.
... Je commence en ce moment à transcrire la toute fin du livre, celle qui n'est pas écrite en gothique : une "lettre" de Georges Chastellain. C'est un poème, en fait, moins aisé à comprendre, mais
je vais y arriver !
... Puis je reprendrai la lecture des Passages, sans interruption. Puis j'ai les enluminures à admirer de nouveau, plus attentivement.

... Autrement dit, ce livre est un trésor bien plus grand que je ne l'imaginais. Alors, grand merci encore de me l'avoir fait découvrir, Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 25/11/2012 18:31



  Que votre travail et votre connaissance me fascine. Moi qui ne suis qu'un simple marcheur à l'appareil photo en bandoulière, je suis en admiration de votre médiévale connaissance et de
votre facilité à traduire notre ancienne langue.


  Votre ténacité à lire les ouvrages de jadis, me met au défi de mieux créer mes articles pour aussi vous étonner.



Anne la Dauphinoise 22/05/2011 23:31


Ayant enfin pu acquérir ce livre il y a peu, je ne peux attendre pour vous donner mon sentiment, tant tout ce que vous avez écrit à son sujet est vrai. Je ne parle que du fac-similé, le second
étant fort utile, bien entendu, mais le premier si envoûtant !
Point ne pensais qu'en réalité ce put être si "merveilleusement merveille" que de le posséder, même si je l'avais pressenti.
... j'ajouterai que pour ma part la calligraphie m'a également enchantée et impressionnée. Pas seulement l'écriture gothique qui est belle, si rectiligne, et que l'on peut lire assez aisément avec
un peu d'habitude (que je n'ai pas tout à fait, je le reconnais; je sais l'écrire depuis longtemps, mais quant à la lire, c'est autre chose !) mais notamment la calligraphie des premières lettres
des paragraphes écrits à l'encre rouge, et celle de certaines lettres des hauts de pages: pour moi, c'est un enchantement, c'est majestueux... (et ce sont des exemples qui vont m'être utiles,
m'essayant à cet art lorsque j'ai quelques moments de libres)
... Si l'on connait déjà l'histoire des croisades et les noms qui s'y réfèrent, la compréhension du texte en est facilitée, surtout qu'il s'agit de moyen-français, donc plus abordable (que
l'ancien-françois du XIIIe siècle où je "bute" encore !)
Ce que vous ressentez en admirant les enluminures, je le ressens également en lisant le texte. On est "happé" par le Moyen-âge de bout en bout, et c'est un bonheur !
... Un livre magique, il est, tout simplement...


Le Chevalier Dauphinois 26/05/2011 23:02



Heureux je suis que ces 2 livres soient votre bonheur. Il n'est jamais facile de décrire des ouvrages aussi technique et sophistiqués en essayant de faire passer ma passion.


  Experte vous êtes donc princesse Anne.



Anne la Dauphinoise 21/12/2010 23:00


Au risque de paraître encore hors du temps, Google book, c'est quoi exactement ? Je vais parfois sur "Persée" voir ce que l'on dit des personnages que j'ai rencontrés, et si cela correspond à ce
que j'ai lu, mais c'est bien à peu près tout...(je déteste lire sur un écran... sauf exceptions !)
...Par contre, pour parfaire votre vieux-françois, il vous faut faire comme moi (mais point de temps vous n'avez à cela, alors que pour moi, c'est l'une de mes passions premières): se remettre aux
études chez soi ! car point de cours n'existent (sauf à la fac avec les étudiants du Capes, ou des cours particuliers)
... J'ai acheté des livres de syntaxe/grammaire (du XIIIe siècle)et un dico, et ces livres font partie de mes "lectures", entrecoupées d'autres bien entendu sinon ce serait trop fastidieux.
... Comme à l'école primaire, j'apprends mes conjugaisons notamment... (je me régale ! dommage que l'on n'utilise plus ces verbes et leurs déclinaisons, ils " chantent" pour moi)
... Et je lis les chroniqueurs du Moyen-Âge: Philippe de Commynes, par lequel j'ai commencé est assez aisé à lire, c'est du moyen-français déjà. Puis j'ai remonté le temps: Joinville, déjà ardu ,
et Villehardouin: carrément difficile !: j'ai fait une lecture de ses 2 tomes en "épluchant" le vieux-françois, aidée de mes grammaires, tant la syntaxe est malaisée à comprendre au premier abord,
et pas évidente à assimiler, et là, je vais faire une relecture de l'ensemble pour enfin tout saisir de l'histoire de cette 4e croisade.
... Il y avait également beaucoup d'extraits en vieux-françois (du traducteur de Guillaume de Tyr notamment) dans les 3 tomes de l'histoire des croisades de René Grousset (lecture
inoubliable...)
... J'ai bien essayé de lire Villon " dans le texte", mais là, j'avoue que j'ai plus de mal par moments. Je pense qu'il faut déjà maitriser le vieux-françois pour "s"attaquer" à la poésie, car
c'est un langage lui-même un peu à part. Ou alors, c'est que je préfère l'Histoire...

... Avez-vous remarqué le nombre de mots qui paraissent être des mots anglais ? cela m'a surprise. Mais, qui a copié sur qui ? bien sûr, je penche pour l'hypothèse des Anglois qui nous auraient
"chipé" nos mots, non contents de nous avoir "volé" nos terres !... ils en ont eu le loisir, en 300 ans ! Connaissez-vous la vérité vraie à ce sujet ?
... Mes prochaines lectures en vieux-françois seront les oeuvres de Chrétien de Troyes (quand on connait déjà le sujet, cela doit être plus facile, je l'espère...)
... Et pas facile de trouver des livres traitant et de l'Histoire et dans notre ancienne langue à la fois. C'est pourquoi "Les passages d' Outremer" seront dans ma bibliothèque l'année prochaine,
lorsque que mon escarcelle sera de nouveau remplie !
...Désolée d'avoir été si diserte, mais c'est un sujet très "précieux" pour moi, et dont on ne peut deviser qu'avec peu de personnes...
PS: quand en saurons-nous plus sur ce Prince Zizim ? je n'ai pas le temps de chercher, alors j'attends que cela me tombe "tout cuit, tout chaud"...


Le Chevalier Dauphinois 21/12/2010 23:12



Wahouuu, une princesse lectrice et cultivée au point d'apprendre notre vieille langue. Point le temps j'ai hélas pour cela (et ce blog m'en prend beaucoup).


Gogle book et une immense base de donnée de livre scanné par le géant Google.
il suffit de lui demander une information et les livres apparaissent, mais très souvent ce ne sont que
des extraits.


 Il existe aussi la BNF qui permet la consultation de livres



Anne la Dauphinoise 20/12/2010 23:58


Merci pour votre réponse, Chevalier.
J'avais peur que la lecture soit gâchée par d'éventuelles taches, ou d'éventuels blancs à cause de l'effacement des mots... vu l'âge de l'original.
Si j'ai bien compris, vous aussi lisez le vieux-françois. Celui du XVe siècle est moins complexe dans la syntaxe que celui du XIIIe, vous ne trouvez pas ? (je l'étudie en ce moment, et là, oui je
m'en vois encore...) Mais c'est un tel plaisir que de lire des textes du Moyen-Âge "dans le texte"...


Le Chevalier Dauphinois 21/12/2010 18:36



  Entre un livre sur les textes des troubadours, et un autre sur les expéditions médiévales et celui-ci, je tente de lire le vieux François.... mais j'ai beaucoup de difficultés.


Sur Google-book parfois je trouve un extrait passionnant de livre médiéval que je m'efforce de comprendre... par exemple sur le fameux Zizim.



nath 19/12/2010 21:32


Quel enthousiasme! J'imagine tout le bonheur d'un chevalier à feuilleter ces belles enluminures!


Le Chevalier Dauphinois 20/12/2010 22:57



Et c'est peu que de le dire... c'est Noël avant l'heure !