Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 08:30

 

Département  40 - LANDES
 

Le bourg :

Voyez vous la maison forte aussi nommée Tour de Malte   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Geaune est situé à 12km au Sud-Ouest de Aire sur Adour et à 20km au Sud-Sud-Est de Mont de Marsan.

      Coordonnées du bourg :

43° 38′ 27″ N 0° 22′ 39″ W
 43.640833°  -0.3775°

 

La maison forte :

      L'extérieur :

La découverte

    Est-ce grâce à mon instinct de chasseur de ruines médiévales ou la magie de ma bonne fée ou ma peur de revenir bredouille de cet ancienne bastide fortifiée mais après une errance dans le bourg, je tombe sur cette vue.

Que pensez vous de cela ?

 Oups..Désolé, je me suis trompé d'image.... De ceci bien sur !

 

L'enquête commence

Quelle curieuse architecture !

  La façade est un compromis entre confort et force.

  • * Le confort est évidemment créé par la fenêtre en arc brisé avec colonnette centrale.
  • * La force se voit dans la rigueur carrée, ainsi que les petites fentes (archères ?).

    La dure vie se lit sur sa paroi composée de pierres moyennement taillées et de briques rouges (pour boucher les trous ?). A la position du toit, je soupçonne que cette construction a été arasée.

Tour de Malte au bout de la ruelle

 

L'autre façade

    J'ai besoin d'en connaître plus sur cette énigmatique tour que certaines brochures n'hésitent pas à nommer : Le Donjon.

  Mais l'expression la plus usitée est : La Tour de Malte.

La raison est simple.

   Cette construction carrée et massive (comme une tour médiévale) a été construite pour l'Ordre de Malte.

  C'est par une ruelle perpendiculaire que je découvre son autre face.

 

Que de surprises !

    En découvrant le bâtiment accolée à la tour, je suis convaincu que la construction a été arasée et qu'au moins un étage manque. Ma supposition est renforcée par la présence de solides corbeaux au raz du toit.

    Les corbeaux, ce sont les seuls indices que le temps a laissé aux découvreurs (comme moi) pour imaginer la construction médiévale.

   C'est le moment pour tenter une découverte des entrailles.

 

    L'intérieur :

         Hélas, pour moi, la maison forte est une propriété privée non visitable. Et point de belle princesse pour ouvrir la rustique porte.

 

 
Histoire de la maison forte :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une maison forte par l'Ordre de Malte pour se protéger des nombreux assaillants dans cette province peu sécurisée.
* En 1318, création d'une bastide fortifiée. La tour de Malte est intégrée dans les remparts.
* En 1338, Gaston de Foix assiège la ville.
* En 1352, Jean de Cheveresdon, sénéchal de Guyenne, investit la place forte pour le compte des Anglais.
* Vers 1353, les remparts de la ville sont détruits. La tour de Malte est partiellement arasée.
* A partir du 15ème siècle, la maison forte se transforme en habitation puis en chai.
* En 1673, la maison forte appartient aux Parabère (information à vérifier).
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du donjon est libre et gratuite depuis les ruelles. La visite de la tour est interdite. 

 

Sésame Ouvre toi !.. Hélas elle reste fermée

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 40 Vers Menu châteaux des Landes

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 06/10/2015 21:29

T ant « coincée », étêtée, est cette tour…
O r, d’une bastide fut-elle, jadis, atour.
U n détail de grande importance pour moi,
R emémorant ces villes neuves d’autrefois

D ont je suis friande, amoureuse tombée :
E voquent-elle une tranche du passé

M ontrant ingéniosité des aïeux
A concevoir, dans de bien vides lieux,*
L a vie autrement : vie « communautaire ».
T rouvaient habitants souffle salutaire
E n ces bourgs « collectifs », car la misère

G revant les populations était là
E vincée… sauf quand « ça ne marchait pas »…
A insi, même avec un seul vestige vu,
U ne petite « histoire » dans ma tête a pu
N aître… et en rêve me suis-je transportée
E n icelui temps et site fort prisés.

L ‘historique m’aida pour comprendre fonction,
A ntan, de cette maison, sa position
N ‘étant au mitan des bâtis, nenni :
D ressée contre rempart - il est écrit -
E tait-elle, ce qui implique que guerrière
S tructure dut-elle posséder, solidaire,

G uère de doute n’est, des systèmes de défense.
U n atout majeur et de grand’confiance…
Y vois-je tour de guet par sa grande hauteur**
E t de sécurité si elle eut l’heur
N antie être de mâchicoulis, qui sait …
N ‘oublié-je fentes aperçues qui pouvaient
E tre de tir… Ai-je retenu qu’était

P aravant cette maison toute esseulée (
O u peut-être dans un hameau érigée).
S e munir, de prime abord, contre assauts
T rès nombreux des brigands fut donc son lot.

S uivit Guerre de Cent ans, mais était-elle
C omprise déjà dans courtines, faisant d’elle
R ude garde et très massive vigie
I ntimidant, m’est avis, ennemis.
P eu resta entière, à ce que j’ai lu.
T ant dommage… plus fière allure aurait eue,
U n chemin de ronde, ou autre, la coiffant.
M ais, je la trouve magnifique, se hissant

N oblement au-dessus des constructions,
O mniprésente malgré moult d’obstructions.
T rès joliment survit, et le confort
A jouté ici ne me gêne fort,

B alayé par l’impression d’être toujours
E n face d’une maison aux mille atours
N e reflétant que pans d’histoire que j’aime.
E n cela est-elle pour moi un poème

P arvenu jusqu’à nous en forme d’images.***
S pectacle qui nous entraîne en bel voyage…

* souvent vides… parfois, des bourgs ou hameaux, ou bâtisses existant déjà.
** en l’imaginant avec au moins un étage de plus.
*** grand merci à vous de les partager avec nous.

Le Chevalier Dauphinois 14/10/2015 18:14

* Heureux je suis que vous ayez apprécié cette petite beauté cachée.
* J'avais hésité à la montrer de suite (et à écrire l'article) car je possède tant de massifs châteaux non encore triés.
* Mais je me suis promis, en ouvrant ce blog, une grande diversité.
* Cette construction intimiste est une survivance des nombreux bâtiments qui jalonnaient nostre Royaume.
* La carte de Cassini en montre beaucoup dont un nombre important a aujourd'hui disparu.
* A la lecture de votre prose, je comprends que ma diversité est appréciée.

destenabes 23/11/2014 22:25

bonjour
la tour de malte vous est grande ouverte pour une visite,gratuite, et j aimerai parler avec vous de ce site que j ai eu l occasion de rénover moi meme
a bientot donc???mr destenabes philippe

Le Chevalier Dauphinois 25/11/2014 18:31



* Merci pour votre passage sur mon modeste blog d'amateur passioné.


* Je note dans mon carnet d'adresse votre adresse courriel et votre invitation.


* Si un jour une croisade me porte proche de chez vous, je me permettrai de vous écrire pour échanger ensemble.


* A bientôt.... Mais je ne sais pas quand.