Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 06:30

 

Département :   40 - LANDES
 

Le bourg :

Ma vue se déforme devant la beauté de cette fortification   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Vielle Soubiran est situé à 10km à l'Est de Roquefort des Landes (voir son château et son église) et à 32km au Nord-Est de Mont de Marsan (voir ses remparts).

 

     Coordonnées du bourg :

44° 2′ 44.88″ N 0° 11′ 2″ W
 44.0458°   -0.183889°

 

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

    Il est impossible de ne pas voir cette église trônant magnifiquement proche du centre bourg. Avec le rasant soleil de septembre, mes yeux ne voient que les contours de cette construction.

Avec ce handicap, vais je trouver les traces des fortifications de l'église ?

 

L'enquête commence

* En haut du clocher-mur, une curieuse construction en bois me regarde.

Est ce le vestige d'une bretèche (voir vocabulaire) ?

* Que nenni, c'est un rustique et néanmoins original abat-son pour les cloches.

Ces corbeaux sous les poutres ont ils supporté

une construction en encorbellement ?

* J'ai quelques doutes.

* Sur chaque coté de l'église, les contreforts à larmier ne sont pas un indice de fortification.

* Ils pourraient peut être attester d'une construction du 12ème siècle (?), l'absence de transept semble confirmer ma rapide déduction.

* Entre chaque contrefort, aucune trace d'archère, il n'y a que des fenêtres haut perché de style gothique.

  Avez vous remarqué la petite fenêtre romane en partie basse

me suggéreant que la construction date du 12ème siècle ?

 

Les défensesChevet fortifié de l'église de Vielle Soubiran

    Soudain, de belles archères droites à peine décalées en verticale me font face. Elles appartiennent au chevet circulaire de l'église  construit en blocs taillés de moyen appareil. Je suis si ébloui par ces fentes médiévales que j'en oublie de regarder sous le toit.

Incroyable !....Un chemin de ronde.

Mais fait il le tour de l'église ?

 

Le chemin de ronde

   Je contourne l'église et en haut il y a toujours les traces d'un crénelage dont les pierres semblent différentes du mur en dessous. Le crénealage continue, continue, continue, continue, continue le long de la nef de l'église.

  Sur l'autre face, une surprise m'attend. Les créneaux semblent avoir été bouchés (consolidations ?).

 

Bilan

  En découvrant la façade au début de l'article, je n'imaginais pas que l'église de Vielle Soubiran entourée par son cimetière fut si massive, si légère (en même temps) et si bien fortifiée avec sa salle de repli.

  En prenant un peu de recul, j'essaie d'imaginer ce que pensait un assaillant il y a 600 ans.

 

    L'intérieur  :

* Hélas, comme souvent pour les églises dans notre siècle, je trouve porte close.

* Point d'image je vous donnerai de cette merveille.

 


Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une église.
* Au 14ème siècle, fortification de l'église.
* Au 15ème siècle, aménagement de l'église.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Roch) est libre et gratuite depuis la place du village. La visite des fortification est interdite.

 

Quel majestueux vaisseau traversant les siècles !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

nath 06/07/2011 00:10


Dommage c'est vrai que les églises soient si souvent fermées...


Le Chevalier Dauphinois 06/07/2011 20:31



  Avec un peu de temps, il est possible de quémander la personnes disposant des clés. Elle a souvent une maison proche de l'église.



Anne la Dauphinoise 03/07/2011 21:51


L'église de Creue a joué à plein son rôle de faire-valoir...
Et j'imagine qu'un assaillant de cette époque ne devait avoir qu'une pensée en tête devant un tel édifice (traduite en expression familière de notre siècle, mais si parlante): "ça va être ma fête
!"...


Le Chevalier Dauphinois 04/07/2011 22:37



  J'ai l'impression que les défenses que nous voyons datent des guerres de religion. Le fusil ayant remplacé les arcs et flèches depuis plus d'un siècle.


  Ces églises n'ont pas toujours le système défensif médiéval, mais il est certain que l'assaillant devait dire :"ça va être ma fête !"



Dame liliane 02/07/2011 13:11


Le bon jour messire
pour Vielle Soubiran je ne comprend pas ou se trouve les cloches il y a des abat son de chaque côté d'un mur


Le Chevalier Dauphinois 02/07/2011 20:18



De mémoire, car je l'ai visitée il y a quelques temps, cette église possède un clocher-mur avec des abats en bois de chaque coté où les petites cloches reposent entre 2 messes.



Tata Tounette62 02/07/2011 11:29


Etonnant ce chemin de ronde dans une église !
Merci pour la découverte.
Bon week-end, à ++++


Le Chevalier Dauphinois 02/07/2011 20:16



  Une église fortifiée est un délice par sa simplicité et son éfficacité défensive. Celle-ci est le symbole de son époque.



Pierre 02/07/2011 09:32


A lire tes historiques interressants, on a l'impression que le XII éme siècle a été une période essentielle pour la construction des fortifications et des églises romanes, prieuré ect... et avant
les enclos étaient ils de bois ou bien y avait il moins besoin de remparts? ou forte croissance démographique et extension des villes, nouvelles places?
Bonne continuation.


Le Chevalier Dauphinois 02/07/2011 20:14



  Après les invasions barbarres et la chute de l'empire Romains, la France puisque c'est notre pays vivaient dans l'insécurité et surtout, la notion de hierachie et d'ordre étaient
obscures.


  Il faudra peut être que je fasse un (ou 2) articles sur la naissance des mottes castrales (1ères constructions en bois dont voici un exemple) puis des châteaux forts.