Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 06:30

 

Département :   40 - LANDES

Le bourg :Je pressens que cette église est unique !

   Situation :   (--> le voir sur une carte 

      Le bourg de Sarbazan est situé à 22km au Nord-Est de Mont de Marsan et à 3km au Sud de Roquefort.

   Coordonnées du bourg :

44° 1′ 10.92″ N 0° 18′ 37″ W
 44.0197°  -0.310278°

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

    Après avoir fait une belle promenade sur les chemins balisés autour de Sarbazan, j'ai la surprise de voir une construction qui titille mon instinct de castellologue -amateur.

   En cette belle journée, je vais déguster une magnifique église fortifiée.

 

La découverte

    Je suis si empressé que je fonce vers les contreforts encadrant une fenêtre Gothique à colonnette centrale avec remplage. Je sens que la construction se "renferme", je sais qu'il ne faut pas être pressé (voir l'explication), je reprends donc un peu de recul pour admirer cette merveille de rusticité et d'élégance.

  Je suis surpris par la petitesse de la nef en comparaison des tours de défense.

 

Cette église ressemble beaucoup à un château fortL'enquête commence

    En pénétrant dans le cimetière pour observer l'église de loin, je suis en arrêt devant tant de systèmes défensifs.

Nota : Si je vous avais montré cette façade, je suis certains que nombreux d'entre vous auraient plutôt vu un château fort qu'une église..

 

La puissance

   Avec ses 24 mètres de hauteur la puissante tour parallélépipédique a dû impressionner plus d'un assaillant. Les pierres sont jointives et correctement taillées. L'ensemble est homogène. Cette simplicité de construction est magnifique.

   Sur le coté de la tour, une plus petite construction haute et carrée, aujourd'hui servant d'horloge, contient un escalier éclairé par les nombreuses petites fentes verticales.

 

Analyse de la tour

    A la base de la tour, coté sud, il y a un enfeu. Mais je ne le décrirai pas car ce sont évidemment les défenses qui m'intéressent.

   Au sommet, le crénelage est simple, bien construit mais sans artifice (pas de fente dans les merlons ni corbeau pour mantelet (voir exemple) etc... ).

   En dessous, une curieuse ouverture qui semble avoir été partiellement obstruer. J'opte pour une porte.

Mais comment y accédait on ?

    Sous cette porte, il y a enfin un signe de défense médiévale : Deux archères cruciformes.

 

La tour sur l'autre face

Sur cette face, j'ai toutes les réponses à mes questions.

Et vous ?

  Le bâtiment à droite, plus petit que la tour, semble être la salle de repli au dessus de la nef de l'église. Bien que le chaînage d'angle soit bien appareillé, les pierres du mur sont petites et pauvrement taillées.

Ce bâtiment est il antérieur à la haute tour ?

Les réponses :

 1 - Sous les créneaux parfois obstrués, les pierres saillantes devaient supporter des hourds (voir vocabulaire).

 2 - Les trous de boulin devaient certainement porter une passerelle pour entrer dans la tour.

 3 - La salle en dessous servait à la défense grâce aux archère cruciformes.

 4 - Et.... la tour a été rehaussée lorsque les armes de jet sont devenues plus puissantes. Ceci est visible par la différence de matériaux laissant apparaître l'ancien crénelage.

Nota : Le fait de rehausser une tour est assez classique. Sur beaucoup de bâtiments, le revêtement et l'usure du temps ont effacé les traces, mais d'autres constructions portent encore les marques (voir l'exemple au château de Bressieux)

 

    L'intérieur  :

      Je vais tenter d'entrer par ce porche néo-classique avec fronton triangulaire et colonnades doriques.

  Hélas, comme trop souvent au 21ème siècle, les portes de l'église sont fermées. Je me console en admirant les sarcophages Mérovingiens et Carolingiens.



Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, construction d'une église.
* Au 12ème siècle, ajout d' une travée et d'une absidiole au Sud de la nef.
* Au 14ème siècle, modification du choeur et fortification de l'église.
* Au 16ème siècle, les protestants ravagent l'église.
* Au 18ème siècle, création d'un portail néo-classique.
* Au 19ème siècle, l'église subit quelques modifications.
* En 1997, l'église est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite depuis la place du village et le cimetière. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

Des sarcophages médiévaux accompagnent les visiteurs

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 14/05/2013 14:28

S implicité et force sont la beauté,
A mes yeux, de ce moûtier fortifié.
R age est en moi, à la vue cependant
B ien trop moderne du porche; jure t-il vraiment...
A lors que la façade arrière montre une
Z one très ancienne, sans fioriture aucune...
A ttirée suis-je par la tour rehaussée.
N 'est-elle point agressive; sécurités

L oin de la rendre austère, lui donnent ainsi
A spect "d'ange gardien", mais les ennemis
N e devaient point s'y fier : savait très bien
D epuis les créneaux "cracher son venin",
E t des archères, lancer traits meurtriers...
S on ouverture romane, qui moult me sied,

A jolive la façade. Or autrefois
Q ue de services a t-elle rendus, je crois :
U n passage - où ailleurs ? - pour le repli
I mmédiat sous toit d'à côté; ici,
T rès bon refuge soldats y purent trouver...
A ntan, la haute tour fut-elle hourdée ?
I l semblerait : vous avez découvert
N ombreuses pierres non sculptées; pour sûr, naguère
E taient-elles supports de "moyens de guerre"...
...

P lu m'aurait-il ce hourdage admirer...
S uis-je par cet "artifice" très attirée.

Le Chevalier Dauphinois 17/05/2013 21:28



  Je comprends que vous soyez attirée par ce bâtiment qui ressemble fortement à un château fort. Il m'a fallu beaucoup de temps pour la dévorer des yeux. Mon angoisse était de ne point
réussir un article mettant en valeur cette église unique.