Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 07:30

 

Département :   40 - LANDES

Le bourg :

Au centre du village, trône sa majesté de pierre !   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Sainte Marie de Gosse est situé à 10km au Nord-Ouest de Peyrehorade et à 20km au Nord-Est de Bayonne.

   Coordonnées du bourg :

43° 33′ 27″ N 1° 14′ 13″ W
 43.5575°  -1.236944°

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

    Au centre du bourg, en face de la maire, une imposante construction religieuse attire les regards. C'est l'abside semi-circulaire de style Roman de l'église Sainte Marie.

Cette église est elle fortifiée ?

    Les hautes et fines fentes verticales ressemblent à des archères, mais il n'en est rien. Ce sont des fenêtres plein cintre encadrées de colonnette (pure style Roman). Les chapiteaux sont sculptées de feuillage et d'animaux.

   Les contreforts à larmier en dalles de calcaire sont longilignes et ne constituent pas un système défensif.

Vais je découvrir les défenses de cette église ?

 

L'enquête commence

    La longue nef montre une architecture différente avec ses fenêtres Gothiques à colonnette centrale et oculus. Bien que les contreforts encadrent les ouvertures, ils n'en constituent pas un système de défense contre des envahisseurs.

Cette église est elle réellement fortifiée ?

 

J'ai des doutes

L'église étant asymétrique, peut être que l'autre coté de la nef possède un système défensif.

  Que nenni !.. Pas plus de trace de bretèche (voir vocabulaire), de chemin de ronde ou de fente de tir.  Contrairement à l'autre coté, cette façade possède de fines fenêtres romanes curieusement non alignées. Mais cette particularité (que je ne m'explique pas) ne permet pas de dire que cette église est fortifiée.

Vais je revenir bredouille de ma chasse aux fortifications ?

  Magnifique archère avec arquebusière en dessous

L'espoir revient !

    En arrivant devant le clocher-porche, je suis dans la jouissance la plus immense (heu, j'exagère un peu, mais trop d'échecs décuplent les sensations de bonheur !).

Voyez vous cette merveille ?

    Le mur comporte 4 archères sur 2 niveaux. Sous chaque archère droite a été ajoutée au 14ème siècle certainement, une ouverture ronde pour arme à feu (petit canon ?). Et comble de raffinement, le haut de chaque archère est sculptée.

  J'ai hâte de visiter ce porche accroché au clocher-mur. Il est évident que le porche carré a été posé après contre le mur pignon de l'église. C'est un ajout défensif pour protéger la porte du bâtiment religieux.

   Les contreforts à larmiers sont surprenants car ils créent des angles morts favorable aux attaquants.

    Je vais pénétrer par cette porte de style Gothique flamboyant avec gâble et pinacle.

N'ai je pas un loisir magnifique ?

 

    L'intérieur  :

Le porche

Quelle incroyable sensation !

    Entre la lumière diffuse, les murs blancs, le dessin reproduisant les pierres, les archères, la représentation d'un oratoire, je me sens dans un autre monde. Symboles religieux et guerriers, architecture médiévale et restauration récente se côtoient dans une harmonie irréelle (me suivez vous dans cette ambiance ?).

   Je suis entre réalité et ambiance de film hollywoodien. Même les fleurs ne savent plus où elles poussent. 

 

La nef

   La nef romane à 3 travées a été augmentée d'un collatéral au Sud du 16ème siècle (Ne me prenez pas pour un spécialiste en architecture religieuse, j'ai simplement lu la clé de voûte où la date de 1553 est inscrite).

    En me retournant je vois une tour ronde devant contenir un escalier. Hélas, il n'est point accessible et le mystère de sa fonction sera gardé.

 


Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, construction de l'église.
* Au 13ème siècle, l'église est fortifiée.
* Au 14ème siècle, amélioration des fortifications de l'église.
* Au 15ème siècle, l'architecture de l'église est modifiée en style Gothique.
* Au 16ème siècle, un collatéral est construit au Sud.
* Au 20ème siècle, l'église est restaurée, mais hélas un crépi dénature la beauté de la pierre.
* En 1999, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Sainte Marie) est libre et gratuite depuis la place du village. La visite des fortifications est interdite.

 

Fenêtres gothiques encadrées par des contreforts à replet

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 12/03/2013 21:32

S i peu que soit cette église fortifiée,
A t-elle l'heur de me plaire, par son entrée.
I l faut dire que chevet et nef, massifs,
N e sont point du tout parés pour l'estrif*:
T races de défense ne sont là aperçues.
E st seul le clocher-porche bien défendu,

M ontrant ses pierres, comme pour mieux attirer;
A vec sa porte, menue, mais raffinée;
R ecelant archères sculptées finement...
I l devient alors, je l'avoue, tentant
E ntrer découvrir lieu si insolite.

D éçue, point ne le suis avec ce site :
E st ce porche empreint de calme, de beauté,

G rande harmonie aussi, sérénité.
O euvrant à cela la reconversion
S ubtile des archères, leur intégration :
S pectacle inouï d'attributs si guerriers
E ntourant l'oratoire de tous côtés,

L ivrant à ce dernier diffuse lumière.
A ujourd'hui, n'ont vraiment plus rien d'austère.
N e croirait-on pas que fleurs d'elles sont nées ?
D u sang, françois ou anglois firent couler...
E st ce mélange de sentiments vivant :
S ans cela, ne serait ce lieu "prenant".

*combat

Le Chevalier Dauphinois 13/03/2013 13:22



Lorsque j'ai fait cet article, la longueur du nom de la ville m'a fait penser à vous. Que voila une belle prose qui conte avec justesse la beauté de cette église. Ainsi vous avez ressenti tous ce
que cette construction m'a donné.



bernard othon de niort 12/03/2013 19:59

????? jamais vu de pub , et encore moins de site porno en cliquant sur les photos , et se depuis plus de deux ans

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2013 20:51



  Messire Bernard, vous devez peut être avoir un module de blocage de pub (certains navigateurs le proposent et quelques anti-virus le forcent d'origine il me semble) car il y en a
plusieurs sur mon blog mises volontairement depuis 5 ans.


  Il est vrai que depuis quelques mois, Overblog en place de plus grandes et parfois un peu agressives en couleur et "taille".



possety 12/03/2013 16:18

Bonjour chevalier

J'apprécie toujours autant de vous suivre dans vos découvertes, mais votre site recèle des pièges peu agréables avec notamment lorsque l'on clique sur les liens des photos l'ouverture intempestive
de fenêtres indésirables, telles certaines vantant des sites pornographiques. De plus, la fermeture de la photo présentant un détail renvoie, non pas à la fenêtre initiale, mais au courriel et pour
continuer la navigation, il faut à nouveau clique sur le lien, c'est fastidieux et rend la navigation rébarbative.
Est-ce qu'il est possible de remédier à tout cela ?

Merci et profonde révérence devant le chevalier dauphinois

Andrée Possety

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2013 18:39



Bien le bonjour


  Je vous remercie de suivre mon modeste blog et d'apprécier ma manière de décrire les systèmes fortifiés d'origine médiévale. Je vous promets que d'autres surprises vont être publiées
prochainement montrant des constructions (certes souvent ruinées) peu classiques et parfois même énigmatiques.


  Je vais tenter de répondre à votre problème que je comprends.


1 - La publicité sur mon blog me rapporte un peu d'argent. Certes ce ne sont pas de grosses sommes, mais cela me permet d'acheter quelques brochures et livrets réalisés par les offices de
tourisme ou les associations de sauvegarde.


2 - Je pourrais supprimer toutes les publicités, mais j'avoue que je n'achèterai plus ces documentations locales qui donnent quelques informations sur le blog et permet (un peu) de faire
vivre les associations.


3 - Je vais essayer de supprimer la publicité qui s'affiche lors du changement d'article ou lors du clic de la souris pour l'ouverture d'une image (je pense l'avoir identifiée).


4 - Pour la publicité pornographique, cela n'est pas normal. De suite j'en informe les responsables de la plate-forme overblog.


5 - Je vous invite aussi à supprimer périodiquement vos cookies car ils peuvent être la cause d'affichage non logique des publicités --> Voir la méthode ici.


6 - Il est bon aussi de "vider le cache" de son ordinateur. Lorsque vous surfez sur le net, pour gagner du temps en chargement, votre ordinateur mémorise certaines pages. Cela a parfois un effet
négatif. Si le site web (ou mon blog) a été modifié (par exemple la couleur du fond, la mise en page, la bannière etc...) votre "mémoire" ne le verra pas et affichera des
"curiosités". La méthode est ici.


7 - Pour le problème de la fermeture de l'image, je suppose que cela est causé par Internet Explorer (nommé IE). Ce navigateur de Microsoft ne respecte pas strictement les règles de
programmation du html et css (les langages des blogs). J'ai aussi remarqué quelques curiosités dans les tableaux ou la pagination avec IE. C'est pour cela que j'utilise FireFox ou Chrome
ou Opera... D'autres navigateurs web plus performant et plus respectueux des standards mondiaux.


8 - Si vous souhaitez toujours utiliser IE, voici quelques conseils qui peuvent améliorer la navigation. Il faut vérifier que la case "compatibilité" est décochée.
* Avec IE9, c'est un bouton qui se trouve dans la barre d'adresse à côté du bouton pour rafraîchir la page (une feuille bleue cassée ).
* Ou bien, dans les outils du navigateur.


9 - Prochainement (dans quelques mois), mon blog va migrer vers la nouvelle version de Overblog. Il n'y a aucun changement de mon adresse. Il ne devrait pas y avoir de gros changements
pour les visiteurs. Mais peut être que la présentation sera un peu différente. Cette nouvelle plateforme devrait s'adapter aux navigateurs web. Peut être qu'une partie de vos problèmes
disparaîtront.


     J'espère que vos actions et les miennes vont résoudre ces problèmes qui gâchent un peu le plaisir de lire un article sur les ruines oubliées de notre royaume.



bernard othon de niort 12/03/2013 13:19

specialiste est un bien grand mot . avec un peu d'observation et de logique on arrive a voir beaucoups de choses .
en visitant certaines ruines , on peu peu méme les voir entieres en fermant les yeux , c'est magique

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2013 18:58



Mais si, mais... Ne soyez point modeste. Votre oeil d'expert a su voir et imaginer... même avec les paupières closes.



bernard othon de niort 12/03/2013 09:20

le mystere de la tour ronde a l'interieur , c'est pas tout betement un escalier a vis pour aller a l'etage ? .
et comment acceder au 2 archéres en haut ?
a mon avis : tour ronde pour monter a un chemin de ronde ( 2 seuls paliers ont été gardés ) , et surement d'autres archéres tout autour qui ont été bouchées
ce n'est que ma vision de la chose

Le Chevalier Dauphinois 12/03/2013 12:40



Vous avez raison messire, il y avait un plafond entre les 2 niveaux. La tour mystérieuse est bien une tour escalier..... J'avais vonlontairement laissé quelques doutes pour amener mes lecteurs à
une réflexion.


Vous êtes un vrai spécialiste messire Bernard !