Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 06:30

 

Département :   40 - LANDES

Le bourg :

La ruine se cache telle de moi ou de tous ?   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Saint Martin d'Oney est situé à 12km à l'Ouest-Nord-Ouest de Mont de Marsan.

  Coordonnées du bourg :

43° 55′ 45.84″ N 0° 38′ 22″ W
 43.9294°  -0.639444°

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

    En arrivant dans le village, la brume transforme les constructions et curieusement quand je m'approche, c'est la végétation qui m'empêche de voir l'église.

Le lieu est il envoûté ? 

 

L'enquête commence

      En me décalant légèrement vers la droite, une tour trapue apparaît. Pour un construction fortifiée, je suis surpris par sa faible hauteur, et pourtant tout m'affirme que je suis face à une tour de défense.

     Bien qu'un petit bâtiment carré (sacristie ?) ait été construit contre la tour, cette dernière montre des contreforts aux 4 angles et un autre au centre de la façade renforçant l'assise.

     Évidemment, le crénelage est la preuve de sa fonction défensive. Même si la tour a été très (trop ?) restaurée, il est possible de voir de belles pierres en grès et un chaînage d'angle bien appareillé.

 

Encore des défensesQuelle puissance !

    Pensant avoir vu la défense principale de cette église, je retourne vers mon destrier en jetant un dernier regard à cette construction religieuse quand.... je vois une autre tour sortir du brouillard.

  Elle est plus massive et plus haute que la 1ère.

 

La 2ème tour

    Comme sa consoeur, cette tour a un contrefort au milieu de la façade, mais il n'y en a aucun dans les angles. Par contre, elle comporte de nombreuses archères sur 2 niveaux. Ces fentes ne sont pas alignées (permettant de couvrir plus de surface défensive) et curieusement l'une d'entre elles est bloquée dans l'angle d'un contrefort.

    Au sommet, un crénelage borgne permet la surveillance des 4 cotés, le plus surprenant est qu'il soit asymétrique : 3 créneaux sur 3 face, et seulement 2 cotés nef.

    D'ailleurs ce coté comporte aussi une autre curiosité architecturale. Mais j'ai des doutes :

   * Sont ce des créneaux ou des portes rebouchées ?

   * Ces pierres en encorbellement sont elles le support d'un ancien toit ?

   * Ou plus simplement un chemin de ronde externe ?

   * Ou....

Avez vous une idée ?

 

    L'intérieur :

       Il est temps maintenant de traverser cette porte dont l'épaisseur du mur me surprend. A l'intérieur, comme je le pensais, la restauration a été très efficace pour lui donner un aspect trop moderne.

    L'église comporte une nef à 2 travées avec 2 collatéraux séparés par des arcs plein cintre. Mais il n'y a aucun accès possible aux 2 tours fortifiées.

 


Histoire de l'église :

* Au 14ème siècle, construction de l'église.
* Au 15ème siècle, amélioration des fortifications de l'église.
* Durant plusieurs siècles, des consolidations sont réalisées avec des matériaux de remploi.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

2 tours encadrant la nef. Presque unique !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

duverger 08/01/2016 16:29

je me demande ce que pouvait être cette fresque qui fait le tour de la base du clocher, a l intérieur ,il en reste un blason il devait il y en avoir tout le tour, le savoir devrait nous renseigner sur les féodaux dominants de l époque dommage

Le Chevalier Dauphinois 08/01/2016 18:43

* Je ne me souviens pas de ces blasons.
* Aurais je visité trop rapidement ce moutier ?
* Dans les églises, les personnages influents ou importants apposaient souvent leur blason sur les murs des églises.
* Peut être sont ce des litres funéraires ou litres seigneuriales comme j'en montre à l'église au Authon (par exemple).
http://chateau.over-blog.net/article-charente-maritime-eglise-fortifiee-de-authon-107215615.html

Esclarmonde 17/05/2014 14:12

Encore un bel endroit que la brume doit en effet mettre en valeur... Sots sont ceux qui n'aiment que le soleil... Bonne fin de semaine

Le Chevalier Dauphinois 19/05/2014 19:52



    Il est vrai que certains bâtisses sont plus en valeur dans une brume matinales et d'autres, plus chauds sous le soleil d'après midi.


 Mon temps de visite étant court pour chaque château/église, le nombre de sites étant très important, j'avoue ne pas toujours chercher le bon moment pour photographier ces constructions
millénaires.



Anne la Dauphinoise 06/05/2014 22:01

S ymbole de résistance est pour moi ce moutier.
A t-il su fort me seoir par défenses affichées.
I mpressionnée je fus par ses deux tours carrées :
N e dirait-on que nef paraissent protéger
T out en ayant "les yeux" sur horizon rivés ?

M ais où sont de l'église chevet et puis clocher ?
A ssurément les tours les ont là remplacés,
R envoyant d'un castel image par ses côtés
T rès "rigides", anguleux, sans arrondis formés.
I llogique pour ce lieu telle structure dessinée,
N 'étant fenêtres romanes - seules courbes ici tracées.

D e puissants contreforts, à autres défenses alliés,
'
O euvrent pour que ce moutier ait aspect fort guerrier,
N e laissant aucun doute aux intrus avancés :
E st pluie de pierres prévue du sommet crénelé;
Y faut-il des archères traits tirés se méfier...

L 'intérieur ne m'émeut, mais par la porte d'entrée
A pparaissent murs épais : rien alors à envier
N 'ont-ils vraiment à ceux d'un château fortifié !
D irai-je qu'appareillage ici m'a attirée :
E st pierre pas trop taillée de loin ma préférée.
S ais-je cependant que n'est-ce point bonne sécurité,

N otamment par les joints : objets savent s'y planter,
O ffrant facile "perçage" ou échalade aisée.
T outefois chaînages d'angles sont-ils bien mieux soignés...
A vos questionnements quant à "curiosité",

B ien incapable je suis de réponse avancer !
E spoir je mets en vous : avez bien une idée ?
N 'est-ce pas que vous allez notre lanterne éclairer ?...
E t cette visite m'aura parfaitement comblée !

Le Chevalier Dauphinois 08/05/2014 18:42



Votre acrostiche reflète parfaitement les beautés de cette église fortifiée. Evidemment quelques mystères n'ont ni été résolus ni abordés dans mon modeste article, mais ce bâtiment peu connu
mérite la visite des touristes ou passionnés passant proche.