Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 07:30

 

Département  40 - LANDES

Le bourg :

Il faut faire LE tour pour LA tour   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Saint Cricq Villeneuve est situé à 4km à l'Ouest de Villeneuve de Marsan, sur la rive gauche de la rivière : Midou.

    Coordonnées du bourg :

43° 53′ 30.84″ N 0° 21′ 7″ W
 43.8919°  -0.351944°

 

L'église :

    L'extérieur :

La découverte

    En arrivant dans ce petit bourg composé d'une rue traversante, je vois le porche de l'église qui n'est ni fortifié, ni médiéval, ni ... pour mon blog.

Vais je faire demi-tour ?

   Évidemment non car il suffit de regarder le porche dans les yeux (c'est à dire en face) pour voir au loin, une construction qui titille mes sens de castellologue-amateur.

 

L'enquête commence

    Je prends un peu de recul pour déguster la haute construction filiforme. Ce doit être un clocher-tour curieusement construit à l'opposé de l'entrée de l'église et en plus décalé par rapport à l'axe central. 

  Filiforme et rigueur sont ses qualités !

Analyse du clocher-tour

   Ses dimensions ne la rendent pas habitable, cette haute construction devait être une tour de guet. Pourtant une petite fente semble dire :

"Mais oui chevalier, je peux me défendre."

  L'autre face ne montre pas plus de système défensif imposant. Et même pire, un escalier moderne permet l'accès au 1er étage de la tour. J'imagine aisément qu'il fallait une échelle en bois à l'époque médiévale.

   Sous le toit, il y a un crénelage dont les merlons sont borgnes.

 

    L'intérieur :

  Comme trop souvent dans votre 21ème siècle, l'église n'est pas ouverte en dehors des offices et en plus, la porte de la tour, en haut de l'escalier en ciment, est fermée. Je n'aurai aucune réponse à mes questions et doutes.

 


Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, construction d'une église.
* Au 14ème siècle, aménagement d'un crénelage au sommet de la tour.
* Au 16ème siècle, modification du portail d'entrée.
* Au 17ème siècle, un collatéral est ajouté au Nord.
* Au 19ème siècle, un collatéral est ajouté au Sud, puis construction d'un escalier pour monter dans la tour.
* Au 20ème siècle (?), construction du porche.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher est interdite.

 

Peintre des églises fortifiées je deviens

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 04/02/2014 15:18

S oit, n'est point très fortifié ce moutier
A vec uniquement une tour-clocher.
I l faut dire que ce site n'est pas immense :
N e pouvait-on y trouver moult défenses.
T ocsin, déjà savait sonner cette tour,

C oncourant à prévenir alentours
R apidement de l'approche du danger...
I ntrus étaient de près bien arrêtés :
C réneaux devaient projeter pierres sur eux.
Q uant à l'archère (?) tant menue - et je veux

V olontiers croire que vous parler a su -
I ndiscutablement a défendu
L 'endroit, même si ne fut très efficace.
L 'on ne peut dire qu'étaient pris dans la nasse
E nnemis à l'assaut de cette église :
N ul doute que cette seule tour n'eut guère d'emprise
E nvers bandes de soldats, pillards, routiers...
U ne porte avez-vous aussi remarquée
V isible en hauteur; escalier récent
E st là pour lui ôter son charme d'antan.

L 'éliminer, en songe, m'a lors permis
A sa place voir échelle, comme l'avez dit.
N on seulement cet "artifice" ai-je vu :
D es hommes, y grimpant, me sont apparus.
E taient gens d'armes, ou peut-être simples manants.
S urent-ils, du moins, refouler l'assaillant,

G arantir minimale sécurité;
U ne chose qu'il me plait maintenant louer...
Y sent-on pauvreté, à voir ces lieux,
E voquant contrée "oubliée des Dieux".
N éanmoins, leurs "représentants" sur terre
N 'oublièrent point que par moments prières
E taient bien inutiles, face à la guerre...
...

N e dirait-on point que massif de fleurs,
O bservable dans seconde image, a l'heur
T irer sourire à cette fort vielle tour,
A dmirant, j'en suis sûre, ses maigres atours...
...

P uis-je ajouter que "votre" peinture (!) montrée
S ut m'éblouir... Quel talent, Chevalier !!!

Le Chevalier Dauphinois 06/02/2014 19:15



   Heureux je suis que cette petite église au système défensif minimal (mais très visible) ait pu donner un si long et fourni commentaire. J'avoue que pour motiver le visiteur
et lui faire regarder cette église j'ai tenté quelques images "cartes postales".


  Cette construction Romane se doit d'être regardée tant elle est pure.