Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 06:30

 

Département  40 - LANDES

Le bourg :

De Nantes à Montaigut, la digue, la digue !   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Montégut est situé à 20km à l'Est de Mont de Marsan, à 6km à l'Est de Villeneuve de Marsan et 20km à l'Ouest de Eauze.

     Coordonnées du bourg :

43° 52′ 33.96″ N 0° 11′ 52″ W
 43.8761°  -0.197778°

 

L'église :

    L'extérieur :

La découverte

    La vie d'un castellologue amateur n'est pas toujours facile, il faut affronter les doutes, les plantes urticantes, les pierres tombantes et parfois les foudres du ciel.

   C'est par un ciel chargé me rappelant la Bretagne  que je vois ce panneau. Pour me donner du courage je chante "De Nantes à Montaigut, la digue la digue....". ....les paroles sont ici.

    Un peu coquin et paillard je suis en ce début d'automne, mais rapidement je suis remis dans le droit chemin par ce panneau. Un silence religieux s'empare de moi.

 

De puissants contreforts soutiennent cette égliseL'enquête commence

    A travers les branches d'arbres je distingue 4 larges contreforts. Ils sont composés de grès et briques mélangés. Bien que la puissance émane de ces constructions en appui sur l'église, je ne vois aucun système défensif sous les fenêtres Romanes.

Cette église est elle fortifiée ?

 

J'ai des doutes

    En contournant la nef, je vois une association de 2 contreforts dans l'angle. Avec toutes ces pierres et briques, je comprends que ces murs ne soient pas tombés après 8 siècles.

  Mais je ne vois toujours pas d'archère. 

 

Y a t il un chemin de ronde ?

    Puisqu'il n'y a rien en bas, je lève la tête espérant voir une bretèche ou des corbeaux pour soutenir des hourds (voir vocabulaire). Mais en regardant mieux, je distingue une différence importante de construction au dessus des lits de briques et le toit.

 Je pressens :

* Qu'une salle de repli avec certainement un chemin de ronde existait,

* Et que les ouvertures ont été obstruées.

Mais j'ai l'imagination si fertile que je dois reprendre mon enquête avec sérénité.

 

L'enquête continue

  Le nombre, la hauteur et l'épaisseur des contreforts m'impressionne. Je tente de les inspecter pour comprendre cette construction quand soudain, un détail à gauche m'intrigue. Je lève la tête, les yeux, le cou et je vois...

Un clocher-tour, ou plutôt une tour-clocher

 

La tour

   La stupéfaction est si grande que je recule d'un bond.  Je n'ose y croire, une haute tour survole l'entrée de l'église de Montégut.

   Sa forme octogonale est originale et ses ouvertures verticales, bien qu'un peu larges, ressemblent à des archères.

    Les 3 niveaux ne sont pas symétriques et pourtant assurent une surveillance à 360°. L'association briques et pierres (déjà vue sur les contreforts) est surprenante. Je me demande si la brique n'a pas servi à réparer l'église après les guerres de religion (par exemple).

    En prenant un peu de distance, je comprends mieux le système défensif.

 

    L'intérieur :

       Je me tiens en face du porche de l'église et j'espère que point de belliqueux défenseur il y a dans la tour. 

  Hélas, un autre ennemi m'attend : La méfiance !

Conséquence, la porte de l'église de Montégut est fermée.

 

 
Histoire de l'église :

* A la fin du 13ème siècle, un paréage entre le Roi d'Angleterre et Guilhem de Montégut est à la base de la création d'une bastide.
* Au 14ème siècle (?), construction d'une église avec tour de défense (à vérifier).
* En 2001, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Laurent) est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

Ces couleurs forment presque un tableau impressioniste !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

domi 10/09/2014 13:23

Toujours un plaisir de découvrir tes articles j'espère que tu vas bien amitiés

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2014 13:02



Je suis comme mes ruines, un peu poussiéreux, un peu fissuré mais ...éternel !



Anne la Dauphinoise 09/09/2014 21:20

M audit soyez, pour sûr, libertin Chevalier !
O r, savez que reste dans la tête refrain cité !
N 'étant une mélodie aux anges dédiée,
T rès inconvenant est-ce pour église visiter !
E st-ce notre "chemin de croix" par vous imaginé ?
G uère de doute que Malin de vous s'est emparé !
U n "retour de manivelle"... n'y avez songé ?
T entée fort suis-je ladite manivelle actionner !

L oisir aurai-je plus tard... Sagesse va l'emporter,
A ssavoir : que sérieux ne va plus me quitter,
N écessaire, dès lors, pour ce moutier apprécier.
D 'emblée, allure massive a su m'interpeller
E t chevet plat a de quoi nous impressionner !
S ans nul doute le Graal est magnifique clocher,

G randiose, d'un octogone ayant forme épousée;
U ne façon de partout vigilance assurer :
Y voit-on ouvertures sur faces, décalées,
E vitant angles morts, pouvant tout épier.
N 'aurais-je point voulu être ennemi avancé :
N 'avait-il, d'où qu'il vienne, chance d'en réchapper...
E xtrème cachotterie avez "manigancée" !

N 'avons de suite su ce clocher-porche deviner,
O ù d'abord avons cru à un moutier "tronqué",
T rès renforcé, sans la moindre sécurité,
A part celle de refuge intérieur procuré...

B elle découverte ce fut... Juste un peu stupéfiée -
E h oui, moi aussi ! mais par construction "osée" -
N antir râblé bâti d'une tour si élancée
E st chose vraiment mirable... ne m'a t-elle point choquée,

P uisque dans mon esprit à un tout est liée,
S ynonyme de bienfait : ne peut être qu'une beauté !

ET :

P uissiez être maudit jusqu'à la énième génération !
S ans arrêt depuis ce matin m'est revenue chanson ! (c'est... Malin !)

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2014 13:07



  J'avoue qu'il m'a plus d'être libertin dans cet article d'église. Le Sabre et le Goupillon étant étroitement mêlés dans l'histoire de ce bâtiment, j'ai osé une prose
différente. 


    Je pressens que "point de manivelle sera retournée" contre moi, car le saint protecteur du lieu a vu mes photos et ma prose qui rendent belle son église......
J'espère