Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 07:30

 

Département :   40 - LANDES

Le bourg :

Aucun bâtiment ose s'approcher de cette église !  Situation :   (--> le voir sur une carte)

     Le bourg de Magescq est situé à 10km au Nord-Ouest de Dax et à 12km à l'Est de l'océan Atlantique.

   Coordonnées du bourg :

43° 46′ 49.08″ N 1° 12′ 57″ W
 43.7803°   -1.215833°

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

     Dans cette région plate, l'église est le bâtiment le plus visible. En survolant toutes les habitations et les arbres elle marque son territoire.

  Mais cette hauteur ne suffit pas à impressionner les bandits. Il est important qu'elle soit fortifiée permettant aux habitants enfermés de se défendre.

L'église de Magescq a-t-elle ces qualités ?

 

Le clocher-donjon

Quelle puissance !  

    C'est l'expression que j'ai criée en découvrant l'église isolée sur cette grande place. Évidemment le clocher est le symbole de cette puissance. Il est haut, parallélépipédique et comporte au total 4 contreforts, dont 2 dans les angles et 2 sur curieusement décalés sur le mur. Je n'ai jamais vu cette architecture, même dans un château fort.

 Voila un clocher qui ferait pâlir de jalousie plus d'un donjon médiéval.

  Les murs du clocher-donjon comportent de nombreux trous de boulins facilitant son entretien. A la base du toit, des ouvertures carrés laissent présager un chemin de ronde pour surveiller et combattre.

  Contrairement à un véritable château, ce clocher ne comporte pas de bretèche, archère et mâchicoulis (voir vocabulaire). Mais il n'était pas là pour combattre une armée mais quelques brigands peu équipés pour un siège.

Et là, c'est le choc. Mon prospectus affirme que cette tour-clocher date du 19ème siècle. Le croyez vous ?

  J'inspecte à nouveau cette construction pour comprendre où j'ai commis une erreur de datation et.... j'ai la surprise de voir un contrefort réalisé en brique et pierre. Incroyable n'est il pas ?

 

La nefUne nef aussi impressionnante que le clocher-donjon

     Par sa longueur cette construction surprend dans un si petit bourg. Vais je encore être en expectative devant ce bâtiment ?

  De chaque coté, la nef comporte 4 contreforts à larmier intercalés entre 4 fenêtres avec vitraux. Sous le toit un ancien crénelage justifie l'attribut "Fortifiée" pour cette église. Sous ces créneaux, une ligne de trous me fait penser à... heu.... des supports pour des hourds (?).

    Un détail attire mon attention : Deux vestiges de corbeaux. Sa faible largeur ne correspond pas à des latrines, ce sont donc les restes d'une bretèche protégeant l'ancienne porte d'entrée (aujourd'hui obturée).

   Mon prospectus affirme qu'à l'origine la partie supérieure ne possédait pas de toit. Au Moyen Âge cette nef devait ressembler à un rempart de château fort. Incroyable n'est il pas ?

 

L'abside

   Devant tant de beautés fortifiées, je pensais que la suite serait terne et même décevante.

Que nenni !

    A elle seule l'abside justifie ma présence dans ce bourg Landais. A l'opposé du clocher-donjon, elle a du permettre par sa puissance de repousser un assaillant. L'abside ressemble à une tour flanque d'un château fort. Imaginez là sans le toit (comme au 14ème siècle) avec ses créneaux fiers et puissants, et ses gargouilles pour évacuer les eaux de pluie.

    Évidemment, comme moi vous être surpris par le manque d'archère et de bouche à feu (les petites fenêtres plein cintre entre les contreforts plats n'ont pas dû être un système défensif). C'est aussi cela la surprise d'une recherche de construction fortifiée médiévale, elle ne correspond jamais aux standards définis dans les livres.

Incroyable n'est il pas ?

 

    L'intérieur  :

  Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle.

 

 
Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle , construction d'une église.
* Au 14ème siècle, durant la guerre de 100 ans, les Anglais fortifient l'église en ajoutant sur l'abside un crénelage sans toit (évitant l'incendie des flèches enflammées des assaillants).
* Au 19ème siècle, construction du puissant clocher.
* En 1969, l'église  est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher et des fortification est interdite.

 

L'arrière est aussi beau que la façade

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

gene 25/01/2011 18:51


un beau donjon puissant . belle église fortifiée . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 27/01/2011 18:23



Je suis heureux que cette forme brute plaise. Certes, ce n'est point la dentelle du Gothique Flamboyant, mais il y a une force qui me fascine dans les églises romanes.



Jacqueline 24/01/2011 21:00


Le clocher semble un casque à pointe....mais on ne regarde que la puissance de ce batiment...ce sont donc les Anglais....qui...à Dax ????????
je vais aller réviser mon histoire moi....:o)


Le Chevalier Dauphinois 25/01/2011 12:21



   La Duchesse d'Aquitaine, en épousant le Roi d'Angleterre a donné toute la région à ces "rouleurs à gauche". Le Roi de France n'étant pas d'accord, 100 ans de guerre nous avons eu
(mais ce n'est pas la seule raison bien sur).



Anne la Dauphinoise 22/01/2011 22:57


Eh bien - suite à l'info sur votre absence "bien malgré soi" -
Je ne vois rien (venir) qu'un Chevalier qui gisoit
A cause d'un mal qui le rongeoit
Et nul breuvage qui le guérissoit.
Tout comme cette église, fortifier votre armure il faudroit
Car il me semble qu'en quelques points elle défailloit !
Bon rétablissement, cela va de soi.


Le Chevalier Dauphinois 25/01/2011 12:28



Quelle belle prose Princesse. Touché je suis.... La guérison en fut donc plus rapide.



anne laure 22/01/2011 15:01


tres belle batisse
j'aime bcp le clocher donjon
bizzzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 25/01/2011 12:15



Dans les églises fortifiées, il y a une puissance que les classique gothique ont perdu au profit de la légèreté des arc boutants.



nath 22/01/2011 14:02


Incroyable mais vrai!
(Tiens ça me rappelle quelque chose!)
Bye chevalier!


Le Chevalier Dauphinois 25/01/2011 12:14



Hihihi.... je constate que tu étais devant ton petit écran magique il y a quelques années.